Dérives marocaines

Maroc ordres
Un Marocain s'apprêtant à brûler le drapeau algérien… un 1er novembre. D .R.

Par R. Mahmoudi – Le Makhzen, relayé par une presse aux ordres et ses affidés dans les médias internationaux, s’arcboute aujourd’hui aux propos tenus par notre chef de la diplomatie sur la réalité du Maroc pour jouer les victimes et montrer l’Algérie sous un jour négatif, oubliant que depuis plus de vingt ans c’est toujours Rabat qui attaquait, et qu’à chaque fois l’Algérie refusait de répondre aux provocations.

Ces pleureuses oublient que Rabat a commencé à déclarer les hostilités contre l’Algérie depuis l’affaire Layada, l’ancien chef du GIA hébergé au Maroc au milieu des années 1990, et que les autorités algériennes n’ont pu rapatrier qu’après moult pressions sur le Palais. Et que c’est cet épisode qui va donner lieu à tout le tintamarre qui va suivre les attentats de Marrakech en 1994 qui est à l’origine de tous les problèmes actuels.

Toutes les provocations, toutes les dérives politiques ou diplomatiques auxquelles on a assisté depuis étaient directement inspirées par les discours incendiaires du roi. Il n’y a presque pas un discours où Mohammed VI n’ait pas décoché des flèches en direction de l’Algérie. Un seul motif revient tel un leitmotiv : le «refus du voisin de l’Est» de normaliser ses relations avec le Maroc et de rouvrir sa frontière fermée depuis 1994. Se laissant trahir par un profond sentiment de désespoir et de haine mêlés, il n’hésitait pas à montrer l’Algérie comme un ennemi potentiel. «Ce pays met tout en œuvre pour faire durer la situation actuelle, qui fait planer les périls de la balkanisation sur la région du Maghreb et du Sahel…» (discours 2009

N’oublions pas que c’est suite à un discours enflammé du roi qu’un nervis du Makhzen a osé arracher le drapeau national au consulat d’Algérie à Casablanca, un certain 1er novembre !

R. M.  

Comment (19)

    Anonyme
    25 octobre 2017 - 5 h 32 min

    Pourkoi certains de nos medias ne defendent pas les interets algeriens dans cette affaire ? Et tants d autres d autres _ je pense ke beaucoup de nos « journalistes » sont manipules inconsciement  » et en reprennent en gle ce qu on voit dans les reseaux sociaux des qu ils s agit de sujet sur le pays ; en ce moment youtube est infeste de video pro marocaine et anti mesahel ; il faut l avouer le makhnez a fait main basse sur la toile algerienne qui fait croire que sesont des post algeriens meme certains traitres sont rapeler a limage de la celebre benguanna ou le clown du roi nekkaz _une veritable cyberattak est lance sur l algerie , destine a creent une fausse opininion pubic sur les reseaux assimlee a de l opposition , mais qui en faite une arme du makhnez _les media doivent soutenir leur pays le ministre de la telecom doivent reagir et rappeler a l ordre les media belliqueux.




    7



    1
    Sprinkler
    24 octobre 2017 - 18 h 27 min

    Au risque de nous répéter, il est scandaleux de voir que certains de nos journalistes et  » intellectuels  » aient pris le parti de défendre la narco-monarchie contre notre MAE et donc nos propres intérêts et qu’on n’entend jamais lorsque il s’agit de répondre aux aboiements rabiques du Makhzen et ses chiens de journaux qui passent leur temps à nous insulter, en toutes circonstances ! Je nommerai ce torchon de  » Liberté  » ou encore ce TSM de la clique des Guemmache (  » Tout Sur le Maroc » ) dont le forum s’est transformé en une tribune ouverte aux minables sujets de Michou Escobar, devenu le porte-voix du Makhzen, un journal qui, faute de talent, a vendu son âme pour arrondir ses fins de mois…El Watan n’est pas en reste, même Algérie 1 a versé dans le sermon en invoquant un hypothétique malaise que M. MESSAHEL a provoqué dans la classe politique algérienne et au sein du patronat…Foutaises ! Ce Maroc belliqueux, calomniateur, malveillant, hostile, colonisateur, fourbe, traître, répressif, narco-terroriste,  » pédo-touristique « , lâche, etc…ce Maroc-là devrait se réjouir qu’on lui ait pas déclarer la guerre avec les centaines de tonnes de cannabis qu’il déverse chaque année sur notre territoire. Personnellement, je considère ces journaux bien de chez qui soutiennent cette calamité narcotique héréditaire comme autant de traîtres à la Nation, des têtes-de-ponts de nos plus virulents ennemis ! Là où M. MESSAHEL a involontairement rendu service à cette Bourrique de Troie en Afrique et à sa cour, c’est que par ses  » vérités  » sues et tues de tous, notre MAE a ingénument permis à ce régime féodale de détourner inespérément l’attention des ses piteux sujets de la misère dans laquelle ils se débattent…Aucun écho en France de l’insurrection du Rif qui annonce la fin imminente de cette monarchie maudite qui empoisonne le continent africain de ses commerces de drogues et de vices…




    16



    0
    Sprinkler
    24 octobre 2017 - 16 h 10 min

    Bourrique VI – âne de Troie de la France en Afrique – qui vient de s’offrir deux satellites de surveillance pour mieux nous épier, doit savoir que de son royaume enchanté il ne restera que des ruines au moindre  » faux pas  » …




    14



    3
    DYHIYA
    24 octobre 2017 - 14 h 12 min

    Je viens de retrouver un article d’Algerie patriotique. Premonitoire en verite ! je vous laise juge :

    Comment Mohammed VI blanchit l’argent de la drogue en Afrique à travers sa banque

    novembre 30, 2016 – 2:40 La rédaction

    L’implication de Mohammed VI dans le blanchiment d’argent est avérée.

    Un nouveau scandale secoue le Makhzen suite à la découverte par la police marseillaise, dans le sud-est de la France, d’un vaste réseau de blanchiment de la drogue produite au Maroc et vendue à travers le monde. Le rôle confirmé de la structure financière Attijariwafa Bank dans la dissimulation des fonds engrangés par le trafic de cannabis ne laisse aucune place au doute quant à l’implication personnelle du roi Mohammed VI dans ces activités criminelles.

    Au départ, des douaniers français découvrent en juin 2015, dans une bourgade du Vaucluse, la somme rondelette de 300 000 euros en espèces à l’intérieur d’un véhicule. L’affaire est confiée à des enquêteurs de Marseille, membres d’une section spécialisée dans la délinquance financière. En coopération avec leurs confrères de plusieurs pays d’Europe, un travail de fourmi permet de remonter la filière aux ramifications importantes et dont le quartier général se situerait au sommet de l’Etat marocain.

    La conférence de presse animée par le procureur de Marseille restera dans les annales de la justice française. Les 300 000 euros saisis à Monas, une année auparavant, ce n’est donc que de la petite monnaie. Selon l’AFP, Xavier Tarabeux, qui représente le ministère public, annonce le chiffre faramineux de 400 millions d’euros qui ont été blanchis sur ces quatre dernières années. Une partie aurait transité par la France où Attijariwafa Bank possède plusieurs agences.

    Parce que si la presse française évoque une «Hawala (système traditionnel de paiement informel dans la culture arabe», les milieux initiés n’ignorent pas que la banque marocaine Attijariwafa Bank couvre un important flux financier, notamment en Afrique de l’Ouest qu’elle inonde de sa résine de cannabis. Malgré la bienveillance des autorités de ces pays et malgré le système de blanchiment efficace, les experts antiterroristes ont repéré, dès l’année 2012, les mécanismes frauduleux du financement de groupes terroristes proches du Makhzen tel le Mujao dont les mercenaires ont tenté d’infiltrer les camps de réfugiés sahraouis de Tindouf en même temps qu’ils ont investi le nord du Mali avant de disparaître dans la nature…

    Aujourd’hui, tandis que des dizaines de personnes sont arrêtées en France, en Belgique et aux Pays-Bas, il faut s’attendre à une montée au créneau des relais de Mohammed VI pour tenter d’étouffer l’affaire d’Etat. A coups de gros millions ou de demeures somptueuses à Marrakech, dans les limites de corruptibilité des responsables européens chargés de l’enquête. A l’heure où les liens diaboliques entre les narcotrafiquants et les terroristes sont avérés dans le Sahel, on peut parier que les négociateurs du Makhzen y laisseront des plumes.

    Maya Loucif




    23



    1
    Sprinkler
    24 octobre 2017 - 11 h 56 min

    Comme le déluge d’injures de la presse narco-monarchique ne suffisait pas, certaines plumes de nos journaux n’ont rien trouvé de mieux pour se distinguer que de desendre en flamme notre MAE pour les propos qu’il a tenus sur les investissements de la narco-monarchie en Afrique dont tout le monde sait qu’ils ne sont que le fruit du commerce de la résine de cannabis et du…vices.




    18



    1
    Algérie Authentique
    23 octobre 2017 - 21 h 35 min

    la réplique du makhnez est à la hauteur de son état de dépravation, consternante ! aucun pays sur terre ne répondrait de la sorte à son voisin, c’est là qu’on voit que la « diplomatie » mokoko n’existe pas, tout juste est-elle composée de quelques rabatteurs ! ce violent déni de l’évidence qui crève les yeux montre à quel point ce pays tout entier croit la fiction qu’il s’est construite, un rêve de puissance et de gloire qui fleure bon le haschisch et le rance… et les lendemains qui déchantent ! le réveil sera difficile, il commence par le déni mais suivra son chemin jusqu’à ce qu’éclate la vérité !
    Vive l’Algérie , Gloire à nos martyrs , que nos ennemis soient aux abois jusqu’à la fin des temps!




    27



    4
    Felfel Har
    23 octobre 2017 - 15 h 00 min

    Je me permets de rappeler au commandeur des croyants ce proverbe si significatif en pareilles circonstances:  » Il est difficile d’accepter la vérité lorsque les mensonges étaient exactement ce que tu voulais entendre ». Les abeilles affolées que le makhzen a alertées s’agiteront encore un moment et finiront par se calmer et rentrer dans leur ruche. Pourquoi la presse marocaine se tait lâchement quand le Département d’État américain dit exactement la même chose? Les journaleux hexagonaux qui ont cru devoir joindre leur voix ont bien mérité un weekend au Maroc avec gratuité totale sur ce qui les fait baver.




    33



    4
    L'EPERVIER.
    23 octobre 2017 - 13 h 58 min

    I L F A U T R O M P R E , L E S R E L A T I O N S A V E C C E T T E N A R C O M O N A R C H I E .




    34



    5
    zaatar
    23 octobre 2017 - 13 h 21 min

    Mr Messahel a dit que les investissements en Afrique sont du blanchiment d’argent par les banques marocaines. Il a ajouté également que les avions de la RAM ne transportent pas uniquement que des passagers. Il n’a pas voulu rajouter le business de la chaire marocaine au profit des royaumes du moyen orient qui les perfusent régulièrement. Il a oublié également de dire que le royaume des péripatéticiennes se confond avec le royaume tout court et que c’est également le royaume des espions à la solde d’Israël et des terroristes à al solde de Daesh. Ainsi il aurait fait le tour du Maroc Monsieur Messahel rien qu’en gambadant, et ça aurait fait larmoyer les nerfs de Mokhokho6.




    34



    3
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 13 h 20 min

    Mr Messahel a dit que les investissements en Afrique sont du blanchiment d’argent par les banques marocaines. Il a ajouté également que les avions de la RAM ne transportent pas uniquement que des passagers. Il n’a pas voulu rajouter le business de la chaire marocaine au profit des royaumes du moyen orient qui les perfusent régulièrement. Il a oublié également de dire que le royaume des péripatéticiennes se confond avec le royaume tout court et que c’est également le royaume des espions à la solde d’Israël et des terroristes à al solde de Daesh. Ainsi il aurait fait le tour du Maroc Monsieur Messahel rien qu’en gambadant, et ça aurait fait larmoyer les nerfs de Mokhokho6.




    21



    2
    Yeoman
    23 octobre 2017 - 12 h 21 min

    Il ne faut même pas perdre du temps et de l’energie à leur rappeler leurs hypocrisies. Il suffit de leur dire que leur existence même en tant qu’état vivant des revenus de la droguerie et de la prostitution est inacceptable.




    23



    3
      Yeoman
      23 octobre 2017 - 12 h 35 min

      De la drogue, je voulais dire.




      17



      1
        Chaoui
        23 octobre 2017 - 15 h 27 min

        hi, hi ! la « droguerie » c’est pour le « nettoyage » (blanchiment) de l’argent sale de la drogue…:)




        14



        2
    Anonyme
    23 octobre 2017 - 9 h 57 min

    Il faut alerter l opinion publique europeenne sur l invasion de la drogue marocaine en Europe sur tous les reseaux sociaux .Le grand danger qui guettent leurs enfants avec des dealers juste devant les ecoles francaises,allemandes,belges,anglaises…..etc.Notre frontiere restera fermee et nos diplomates porteront le probleme devant les institutions internationales de l ONU de la cocaine qui transite par le Maroc et le canabis vers toute l Europe,l Afrique et les USA et le blanchiment des milliards de dollards a travers le reseau des banques Ettijari Wafa Bank appartenants au holding de la famille royale marocaine.Mr Messahel a crie tout haut ce que chuchotent tous les diplomates Europeens et Africains au plus haut degre.Il faut les deshabiller devant l opinion internationale et la societe civile Europeenne a travers les reseaux sociaux.




    37



    8
    Le Rifain
    23 octobre 2017 - 9 h 40 min

    Après notre icône ZAFZAFI, votre Ministre des AE est devenu l’icône numéro 2 dans notre Région du RIF.




    56



    9
    BabElOuedAchouhadas
    23 octobre 2017 - 9 h 37 min

    De toutes les manières, Messahel n’a fait que dire très haut ce que toutes les chancelleries chuchotent tout bas.




    39



    7
    lyes2993
    23 octobre 2017 - 7 h 52 min

    Les propos du MAE Messahel ont tellement touché dans le mille que tous les relais du Makhzen sont en alerte et déversent leur venin sur l’Algérie à longueur de temps … Le problème de ce déferlement de haine c’est que cela valide de facto ses propos et en plus cela les propage encore plus aux cas où cela aurait échappé à nos voisins du continent africain ! Ironie de l’histoire, ce sont le Makhzen et ses sbires qui propagent eux-même des propos tenus dans un petit forum économique algérien ! Par ailleurs, ils jouent les vierges mais oublient que leurs propres soutiens occidentaux sont tous au courant … ces derniers ferment les yeux mais pour combien de temps encore ?




    48



    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.