Libye : deux militaires tués dans une attaque à Ajdabiya

Al-Mesmari Ajdabiya
Ahmed Al-Mesmari, porte-parole de l'Armée nationale libyenne. D. R.

Deux membres des forces loyales à l’homme fort de l’Est libyen, Khalifa Haftar, ont été tués et trois blessés mercredi dans une attaque contre leur position.

L’attaque a eu lieu à 60 km au sud de la ville d’Ajdabiya (840 km à l’est de Tripoli), a indiqué le général Ahmed Al-Mesmari, porte-parole de l’Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Haftar. L’un des soldats a été décapité dans l’attaque, a précisé le général Mesmari, en soulignant que le mode opératoire rappelait celui de Daech.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’attaque et traquer les auteurs, a-t-il ajouté. Même depuis la perte de son fief de Syrte en décembre 2016, Daech reste actif en Libye. La dernière attaque revendiquée par le groupe terroriste a eu lieu début octobre lorsqu’un attentat suicide contre un complexe judiciaire à Misrata avait fait quatre morts.

R. I.

Commentaires

    Anonyme
    26 octobre 2017 - 8 h 18 min

    Le transfert des terroristes de DAECH et d Ennosra des zones des combats en Syrie et en Irak se precipite et se rassemblent en Lybie et dans la zone du Sahel surtout au Niger.Le Qatar prete sa logistique et le Soudan ses aeroports.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.