Elections locales : les espaces publics défigurés par l’affichage anarchique

Elections campagne
L'anarchie pour l'affichage prend le dessus pour ces élections locales. D. R.

Par Hani Abdi – Une semaine après l’entame de la campagne électorale, nos villes commencent à être « envahies» par les affiches des candidats. Il suffit de se balader dans les rues de la capitale ou des autres grandes agglomérations urbaines pour prendre la mesure de ce phénomène qui revient avec la même intensité qu’aux législatives, en cette campagne pour les locales.

Les affiches se trouvent partout, sur les façades des immeubles, les portes, les rideaux de magasins, les panneaux de signalisation routière, les mosquées et les écoles, les autobus, voire même sur les bacs à poubelles… Elles sont étrangement moins présentes sur les espaces qui leur ont été légalement réservés. L’affichage électoral, pourtant bien réglementé, n’obéit à aucune règle. Dans certains cas, il prend l’allure d’une «agression», notamment quand les gens se lèvent le matin et découvrent le portail de leur maison et de leur magasin totalement couvert par des affiches électorales.

«Ce que nous voyons est absurde. Des affiches sur des bacs à ordures, c’est du jamais vu. Qu’est-ce qu’on peut attendre d’un candidat qui se conduit durant sa campagne d’une telle façon ?» lance un habitant d’un quartier résidentiel d’Alger. La Haute Instance indépendante pour la surveillance des élections (HIISE) est vivement interpellée.

Abdelwahab Derbal a ainsi déploré l’attitude des candidats et des partis qui n’ont pas respecté les lieux réservés à l’affichage. Il a indiqué que les services relevant de son instance ont adressé près de 300 notifications aux formations politiques et aux autorités en charge de l’organisation des élections, représentée par les walis notamment, pour remédier à la situation et appliquer les lois régissant la campagne électorale.

H. A.

Comment (13)

    Beka
    5 novembre 2017 - 23 h 13 min

    Qu est ce que ca change ?De toute facon la ou on Vas, ya la mendicite et des ordures autour; ici c est plus bombay qu oran




    0



    0
    nectar
    5 novembre 2017 - 20 h 12 min

    C’est tout simplement l’anarchie en plus, que ça ne sert à rien ces tableaux (un gâchis financier sur les deniers publics), si ce n’est faire semblant, sachant que les postes sont déjà vendus aux plus offrants et aux candidats des malfaiteurs du système…..




    2



    0
    mouatène
    5 novembre 2017 - 11 h 24 min

    vous n’avez pas remarqué que cela se passe comme ça dans une société ou le niveau est au plus bas ? ceci est parfaitement normal. il n’y a qu’à regarder les chaines tv algériennes, on parle kharbatologie, une phrase en 3 langues. Et vous faites semblant de vous étonner?




    4



    1
      Mello
      5 novembre 2017 - 15 h 33 min

      Ne pensez vous pas que c’est cette langue qui est constitutionnalisee Langue Officielle, defendue par 90 % d’Algeriens comme le disent certains. C’est sacre, pas touche.




      0



      3
    Zoubir
    5 novembre 2017 - 10 h 46 min

    Je me demande pourquoi on devrait s’offusquer devant cet affichage anarchique partout sur les murs et façades d’Algérie !! De toute façon toutes les villes d’Algérie, en plusieurs endroits, sont débordantes de saletés , dégoulinantes de mauvaises odeurs, et ce durant toute l’année. Les architectures de villa, de maisons personnelles ou de bâtiments sont dans leur grande majorité hideuses et presque toutes non finies. Alors pourquoi s’en prendre aux affiches ??!!!




    3



    0
    Anonyme
    4 novembre 2017 - 22 h 12 min

    @MELLO
    Les prochaines APC vont devoir mettre la main a la pate, pour nettoyer toute cette c…..

    Je m’excuse mais des fois tu divagues, ils se présentent à ces Elections que pour s »enrichir
    un homme intègre et fier ne se présente pas




    1



    1
      Mello
      5 novembre 2017 - 9 h 34 min

      C’est exactement ce que t’enseigne la rue. La rue que ce pouvoir manipule comme il veut. Si je choisis un candidat , je le ferais en mon ame et conscience, d’autant plus que ce sont des elections locales, donc les candidats sont connus. Biensur, si tu choisis un voleur, un menteur , biensur qu’il se remplira les poches.




      2



      0
    water water
    4 novembre 2017 - 21 h 59 min

    Je suis contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre. Ce pouvoir , je ne le connais ni d’Eve ni d’Adam.




    1



    1
    Anonyme
    4 novembre 2017 - 21 h 50 min

    comme si ces espaces étaient un jardin d’ éden
    au diable ces espaces au diable ces affiches au diable ces élections, on est fatigués




    2



    1
    Anonyme
    4 novembre 2017 - 21 h 31 min

    L’anarchie elle est partout et règne en maître




    3



    0
    L'EPERVIER.
    4 novembre 2017 - 21 h 29 min

    c’est des ordures , c’est pourquoi on placarde leurs tronches sur les bacs a ordures. il faut boycotter tout ce qui emane de ce pouvoir , il n’a aucune legitimite.




    2



    1
    Mello
    4 novembre 2017 - 19 h 41 min

    C’est carrement un Etat voyou qui n’arrive pas a maitriser l’operation qu’il a lui meme organisee. Sinon , pourquoi ne pas poursuivre les partis qui placcardent anarchiquement , car les affiches sont bien identifiees. Les prochaines APC vont devoir mettre la main a la pate, pour nettoyer toute cette c…..




    15



    1
    Anonyme
    4 novembre 2017 - 19 h 11 min

    QUE FAUT IL ATTENDRE DES PARTIS KHOBSISTES ? RIEN . IL N ATTENDENT QUE LA FIN DES RÉSULTATS POUR RECEVOIR LA SUBVENTION ET LES QUOTAS POUR LES PLUS BROSSEURS . ET LA PROMOTION POUR LES WALIS ET LES CHEFS DE DAIRA POUR LES PLUS FRAUDEURS ! …




    8



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.