Hogra, émeutes et répression : la ville d’Oujda au bord de la révolte 

Oujda
Partie d'Al-Hoceïma (ntre photo en juin dernier) la colère s'étend. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Au Maroc, il n’y a pas que le Rif qui soit quasiment en situation de désobéissance civile. Frontalière de l’Algérie, la région d’Oujda vit également au rythme des protestations et des manifestations depuis plusieurs mois. Oubliée par le pouvoir central, sa population sort régulièrement dans la rue pour dénoncer le chômage, la marginalisation et la misère.

Pas plus loin que dimanche dernier, des milliers de jeunes ont affronté la police et battu le pavé pour crier leur ras-le-bol, dénoncer la hogra et le meurtre d’un motocycliste par un notable de la région, que Rabat veut à tout prix protéger.

Pour seule réponse aux revendications, le Makhzen déploie à chaque fois sa machine répressive et se déchaîne sur les jeunes. Rabat en profite pour faire payer à cette région les liens familiaux et d’amitié qu’il entretient avec les localités de l’ouest algérien depuis les temps anciens. Des localités où ils se ravitaillent quotidiennement en produits de première nécessité. Le Maroc les a abandonnés depuis les années 1960.

Dans la majorité des villes de l’Est marocain, les services de sécurité du Makhzen se conduisent encore comme une police coloniale. C’est contre cet état de fait que la population d’Oujda et des localités environnantes s’est révoltée cette semaine. Des centaines de personnes ont ainsi organisé, dimanche 5 novembre, après les funérailles du jeune défunt, une marche de protestation depuis le centre de Beni Drar vers le siège du «caïdat» de Beni Khaled, qu’elles ont attaqué à coups de pierre avant de bloquer la circulation sur la route nationale reliant Oujda à Nador, l’une des plus pauvres régions du Maroc. Ils se sont également introduits de force dans le dépôt communal de la commune de Beni Khaled pour tenter de l’occuper.

Le Maroc est au bord de l’implosion. Appauvries par la prédation économique et la corruption à grande échelle, toutes les régions du Maroc sont effectivement en train de bouillir. Il est à rappeler à ce propos que le Rif a célébré, fin octobre le premier, l’anniversaire de la mort du poissonnier Mohcine Fikri, broyé par une benne à ordures en tentant de s’opposer à la saisie de sa marchandise, événement déclencheur de la vague de contestation que la région à connu.

Même décapité par l’arrestation de ses cadres – jugés en ce moment à Casablanca – et les centaines d’interpellations, le Hirak continue à défier Mohammed VI. Chaque famille d’Al-Hoceima a aujourd’hui un proche incarcéré pour avoir manifesté. La colère ne s’arrêtera pas de sitôt car les origines profondes de la contestation dans cette région, qui s’estime marginalisée, sont toujours là. C’est que Mohammed VI est plus préoccupé par ses comptes bancaires et sa richesse personnelle que par les pauvres du Rif, d’Oujda ou de Nador.

S. S.

Comment (41)

    Anonyme
    12 novembre 2017 - 18 h 29 min

    Le Makhzen a toujours considéré depuis 1795 les population au delà de la Moulouya comme des Algériens et s’en est toujours méfié au même titre que les populations du Rif et du Sahara occidental sous occupation. C’est une tribus algérienne qui a fondé cette ville et elle a été au moins depuis le début du 16 ème à 1795 une province algérienne dépendant de Tlemcen.




    1



    2
      Moh
      13 novembre 2017 - 12 h 40 min

      Les frontières de l’Algérie ont été tracées avec le sang par la Révolution de novembre 1954.
      Les habitants de Oujda ou le Rif sont des Marocains point barre.




      0



      0
    Norebi
    12 novembre 2017 - 5 h 02 min

    Le roi doit prendre ces cliques et claques et foutre le camp chez lui en Arabie saoudites point barre , quand à ceux qui lui cirent les bottes il faut les utilises comme sousesclaves.




    1



    1
      Moh
      12 novembre 2017 - 17 h 00 min

      Le roi du Maroc est Marocain comme ses compatriotes Arabes, Berbères et Juifs qui colonisent le Sahara occidental et oppriment son peuple.




      1



      0
    Lghoul
    8 novembre 2017 - 10 h 06 min

    Tout ce qui se passe en afrique du nord en ce moment est le fruit de l’importation de poison moyen oriental incompatible avec la mentalité Amazigh en général.
    Depuis que les idées préhistoriques salafistes ont doublé d’arrivage et de volume en provenance de l’arabie saoudite, tous les peuples de ce qui est appelé le maghreb sont devenus instables et souffrent dans tous les domaines: Du Maroc jusqu’en Libye, l’Algerie inclue. Le dénominateur commun est le virus salafiste allié et INSTRUMENT inconditionel des forces du mal qui dominent le monde.
    Comment fut la vie, la joie de vivre, l’optimisme au maghreb avant l’arrivée de ce virus même avec un rien ?




    10



    12
      Djaffar
      12 novembre 2017 - 17 h 03 min

      Ce qui se passe au Maroc c’est un problème interne au Maroc et n’a rien a voir avec Arabes ou Amazigh.
      Rien à cirer qu’ils s’entretuent entre eux et c’est tant mieux pour l’Algérie.




      1



      0
    ali
    8 novembre 2017 - 9 h 22 min

    je suis pesuadé que si on organisait un référendum dans l’est marocain 80% seront pour leur rattachement à l’Algérie il faut juste les aider à se débarasser de ce mégalomane dopé aux amphétamines et autres cochonneries!!!




    13



    24
      Anonyme
      10 novembre 2017 - 1 h 22 min

      Si cela ne te gène pas trop, personnellement je préfère encore que tu ailles vivre là bas, avec eux, à la place de les faire venir ici.
      C’est qu’on garde de très amères souvenirs de certains oujdis qu’on a fait venir, sans notre assentiment, et qui continuent jusqu’à nos jours à nous empoisonner la vie.
      Tu comprendras donc qu’avoir tous les oujdis chez nous risque bien de nous faire disparaitre pour toujours.
      Tu connais certainement le dicton bien de chez nous : «Dja kari wella moul addar». Et c’est loin d’être qu’une vue de l’esprit, crois-moi.
      Amicalement.




      8



      3
      L'inspecteur
      12 novembre 2017 - 17 h 06 min

      Tu veux abatrdiser le peuple algérien en le mélangeant avec ce peuple colonialiste de me…. ?




      1



      0
    Anonyme
    8 novembre 2017 - 7 h 15 min

    Reponse au rifain: freres,la mere patrie vous assure le couvert à vous de ramener votre gite à la place qui était la sienne avant la colonisation française.Bon courage,notre coeur est avec vous.




    10



    11
      Akram
      9 novembre 2017 - 8 h 57 min

      Assurez d abord votre couvert …votre gîte et pensez aux autres




      1



      4
    boulaacel
    8 novembre 2017 - 6 h 32 min

    la seule chose que je peut dire le maroc et un microbe soutenut part la france et israel chaque marocains et une sentinelle du roi la seule chose qui les preocupe c est comment detruire l algerie et je vous le dit et redit nous somme pas frere avec eux car chaque marocains travail dans lombre pour mimi6




    22



    18
    BEKADDOUR Mohammed
    8 novembre 2017 - 5 h 53 min

    Par rapport à « ça » le salut des Algériens passe par l’utilisation de la faculté appelée Raison, Rationalité, Hikma, les sujets u Roy « Alaouite », (Le vrai Ali deviendrait fou s’il voyait!), ont à réclamer le retour en esprit du Vrai Ali !




    3



    11
    DYHIA
    8 novembre 2017 - 3 h 49 min

    Une fois encore, le roi-haschich va berner ses sujets en leurs disant que c’est l’Algérie qui est derrière ce soulèvement populaire.




    23



    10
      Anonyme
      10 novembre 2017 - 1 h 25 min

      Oui ! Et tu sais quoi ? Une fois encore ils vont… le croire ! Et c’est bien là que réside le problème !




      9



      2
    Saad
    7 novembre 2017 - 23 h 44 min

    Le Maroc est assis sur une poudrière qui va exploser plus tôt que le pensent certains. Une seule inconnue persiste, à savoir si Momo6 finira au mieux comme Ben Ali et au pire comme Kadhafi et/ou Saddam.




    19



    13
    Badreddine
    7 novembre 2017 - 23 h 24 min

    Qu’ils se débrouillent même s’ils doivent s’entre-tuer du moment que c’est un peuple qui adore la soumission et l’humiliation. L’essentiel c’est qu’ils nous foutent la paix. Quand à nous, on doit continuer à soutenir nos frères du Sahara occidental pour le recouvrement de leur indépendance.




    23



    11
    Houari
    7 novembre 2017 - 23 h 12 min

    Je me souviens de la guerre des sables et de l’agression lâche des sois disant nos frères mrarka, j’avais 13 ans et habitais à 200 km de la frontière et mon père qu’il repose en paix se préparait pour rejoindre le front bien qu’il approchât la cinquantaine depuis j’ai gardé un très mauvais souvenir des mrarka.




    22



    6
    Kahina
    7 novembre 2017 - 19 h 27 min

    Un mur plus profond que le noyau terrestre et plus haut que la couche atmosphérique .
    J’ai juste hâte de voir le mur tout autour des frontières.
    Le roi-haschich est la malédiction des marocains.




    48



    21
    karimdz
    7 novembre 2017 - 19 h 17 min

    A lire les propagandistes marouki et autres moshetés, le maroc était soi disant mieux loti que l Algérie lol !

    C est vrai, et il n y a aucune discussion la dessus, les touristes sont très bien lotis au grand bordel du marouk.




    44



    17
    AYMEN
    7 novembre 2017 - 18 h 26 min

    espérons que les sahraouis et la RASD, saisiront cette occasion pour déclencher la lutte armée pour libérer leur territoire, si non ils finiront comme les sujets de momo 6 …assommés par la drogue…et esclaves pour les touristes sexuels…i n y a rien a attendre des négociations avec momo 6..les palestiniens negocient depuis 60 ans…ils n ont rien eu…alors aux armes sahraouis…vous aurez le soutien de millions de marocains, qui rêvent eux aussi d’en finir avec le royaume de débauche…et de se libérer du grand bordel..de momo 6..




    38



    22
      Sadanex
      14 novembre 2017 - 8 h 10 min

      Ils sont bien comme ils sont. Ils ne risqueront pas de bouger.




      0



      0
    anti-khafafich
    7 novembre 2017 - 17 h 15 min

    مرحبا بكم مع اخوتكم في الامبراطورية الجزائرية العظمى




    22



    23
      Akram
      7 novembre 2017 - 18 h 54 min

      ههههههه




      6



      12
      Rifain
      7 novembre 2017 - 20 h 25 min

      Bonsoir frères, dites nous comment on doit faire pour rejoindre la Grande Algérie, on souffre ici!!!




      17



      10
        Jean_Boucane
        8 novembre 2017 - 7 h 28 min

        Ne t’inquietes pas, Oujda va bientot retourner a la mere patrie Algerie! Quand au Rif, vous etes en train de vous organiser pour redevenir independant comme l’a voulu vos ancetres!
        Faites tres attention a la France dans vos demarches car c’est eux le veritable maitre du pays marocain qui vous colonise!!!




        19



        6
        anti-khafafich
        8 novembre 2017 - 16 h 21 min

        Suis d’accord avec jean-boucane, méfiez vous de la france raciste colonialiste et hypocrite, c’est elle qui vous cause du tort depuis moulahoum abdelhafid le traitre, c’est un trone de traitres protege par cette france maudite




        11



        3
        Anonyme
        10 novembre 2017 - 1 h 34 min

        Tôt ou tard, vous souffrirez aussi en Exile. Rien ne peut remplacer votre propre Pays, votre terre natale, votre mère patrie. La solution est donc de vous débarrasser, une bonne fois pour toute, de ce régime moyenâgeux, venu du lointain Moyen-Orient, qui vous persécute et vous humilie chez vous.




        6



        1
    Moskosdz
    7 novembre 2017 - 16 h 07 min

    Certainement,comme c’est le cas aussi de tous mes compatriotes,jamais je n’ai souhaité ou souhaiterais malheur à qui que ce soit,par contre à ceux qui rêvent d’un chaos en Algérie dans l’espoir de s’emparer de sa partie la plus riche en ressources naturelles,oh que Si.




    45



    10
    jubator
    7 novembre 2017 - 15 h 50 min

    HIER MOMO6 A FAIT UN DISCOURS MUSCLE IL A MONTRE SES FE… DEVANT SES SUJETS POUR REVENDIQUER LA « MAROCANITE DU SAHARA » HISTOIRE DE DÉTOURNER L’ATTENTION DU PEUPLE SUR LES VRAIS PROBLÈMES DE NOS FRÈRES MAROCAINS QUI NE SONT PAS DUPES ET SAVENT TRÈS BIEN QUE LA FIN APPROCHE




    53



    19
    alilou
    7 novembre 2017 - 14 h 27 min

    C’est une très bonne nouvelle et une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule ,le pétrole est en hausse continue ce qui aura l’effet d’aggraver le déficit du makhzen. Le mur commence à donner des fruits.




    60



    27
    Samiroul
    7 novembre 2017 - 14 h 18 min

    Il faut commencer a réfléchir serieusement comment rattacher cette ville encore une fois a la mère patrie,l’Algérie.C’est la France qui a détaché et offert cette ville au sultan marocain traitre,pour services rendus,après avoir trahit l’Emir Abdelkader.Oujda faisait partie du Beylek d’Oran pendant des siècles.Si tout le voisinage de Oujda au maroc a été colonisé par les espagnoles(pendant de long siècles)et pas Oujda,c’est pour une raison.Cette ville était de l’autre côté de la frontiere et faisait partie de l’Algérie.




    64



    26
      AYMEN
      7 novembre 2017 - 20 h 33 min

      Tu sais même la région de Casablanca est algérienne. Elle abrite des populations Chaouies dans la région appelée Chaouia. Récupérons tout!!!




      13



      5
        Anonyme
        10 novembre 2017 - 1 h 42 min

        Mais l’ensemble du peuple marocain – à l’exception des alaouites qui ont débarqué du Moyen Orient – sont des Zénètes (principale branche amazigh dont sont aussi issu les chaoui d’Algérie) originaires du Maghreb central (actuelle Algérie).




        4



        1
    chibl
    7 novembre 2017 - 13 h 26 min

    Le mur et la tranchée construits a la frontière marocaine commencent a faire leurs effets,plus de contrebande,plus d’argent et le tour est joué, chômage,délinquance …etc.




    60



    21
    Houari31
    7 novembre 2017 - 13 h 12 min

    On doit renforcer en urgence le blindage de nos frontières de l’Ouest afin de juguler les éventuels flux massifs de marocains. Point barre.




    61



    22
    zaatar
    7 novembre 2017 - 13 h 11 min

    On dira par la suite que c’est l’Algérie qui aura vendu et allumé en même temps la mèche… eh bien oui, et tant pis pour vos gueules…




    59



    17
    Le Rifain
    7 novembre 2017 - 13 h 06 min

    Après le « Hirak Rif » c’est au tour du Hirak de la Région Orientale du Maroc en attendant les autres Régions.




    61



    21
    Mohamedz
    7 novembre 2017 - 13 h 03 min

    Certainement le début de la fin de cette féodale prédatrice famille Allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour humilier et asservir le peuple marocain frère.




    58



    21
      Djaffar
      7 novembre 2017 - 16 h 17 min

      D’abord la famille Alaouite en s’en fout de ses origines c’est une famille Marocaine comme ses compatriotes Berbères et juifs. Des Marocains point barre.

      C’est un peuple colonialiste l’ANP a bien fait d’avoir creusé le tranché et j’espère qu’il le doublera.




      31



      11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.