Algérie-France : signature de trois accords de partenariat économique

Abdelkader Messahel et Jean-Yves Le Drian. D. R.

L’Algérie et la France ont signé ce dimanche à Alger trois accords de partenariat et de coopération économiques à l’issue des travaux de la quatrième session du Comité économique mixte algéro-français (Comefa).

Signés en présence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, du ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, et du ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, du côté algérien, et du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et du ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, ces accords concernent les secteurs de l’industrie automobile, de l’agroalimentaire et de l’électricité.

Il s’agit de la signature d’un pacte d’actionnaires entre le groupe PMO Constantine, le groupe Condor, la société Palpa Pro et PSA Peugeot pour la production des véhicules en Algérie. En outre, un protocole d’accord pour la mise en place d’un consortium à l’exportation des fruits et légumes du pays ainsi que d’un partenariat dans le domaine des produits agricoles bio, et ce, entre les sociétés Agrolog et Agromed.

Les deux parties ont également signé un pacte d’actionnaires entre le groupe public Elec El-Djazair et le groupe Schneider dans le domaine de la fabrication des équipements électriques de basse, moyenne et haute tension.

R. N.

Comment (6)

    Ismail ALjazaeri
    17 novembre 2017 - 15 h 26 min

    Un gouvernement bon a rien!!, il se contente de vulgaires miettes qu’ils quémandent comme de pauvres mendiants sans dignité. vendre quelque batata et produire quelque dizaines de tats de ferrailles, et ils nous envoient des personnalités de seconde classe alors que leur premier ministre va a Rabat pour signer un quarantaine de de bonnes affaires. absolument humiliant!!!




    0



    0
    Chaoui Ou Zien
    13 novembre 2017 - 18 h 20 min

    Mais pourquoi persiste on autant a faire des affaires perdantes sur tous les plans avec ce pays? …




    0



    0
    Mus
    12 novembre 2017 - 23 h 23 min

    Considérant ses maigres et symboliques résultats, cette session du COMEFA, la 4eme du genre a tout l’air de n’enthousiasmer aucune des 2 parties qui semblent s’être rencontrées uniquement pour faire semblant de respecter un agenda d’engagements protocolaires issus de la fameuse 1ere visite officielle de François Hollande en Algérie. On est donc si loin du partenariat stratégique dont il était question entre l’Algérie et la France. Cette dernière a les yeux rivés sur le Maroc et ailleurs. Tout comme on est loin de « Macron, un ami de l’Algérie ». Nos responsables font souvent dans le lyrisme gratuit des qu’ils sont face a leurs homologues Français. On est loin de l’Algérie de Boumediene…hélas!




    8



    3
    BabElOuedAchouhadas
    12 novembre 2017 - 21 h 10 min

    Wallah que nos decideurs nous prennent pour ce que nous ne sommes pas a moins qu’ils preferent se contenter de miettes alors que la france consacre tous ses investissement pour la narco-monarchie absolue et le soutien politique au roitelet dans sa colonisation du Sahara occidental. Une vraie HONTE




    5



    3
    Vérité-Si-je-mens
    12 novembre 2017 - 19 h 09 min

    Comme d’habitude on s’est fait avoir,c’est bien beau de nous montrer des belles images et les protocoles de signature;mais dans la réalité existe une autre contre vérité;nous souhaitons ou couple Franco-Algérien une très belle avenir mais pour combien de temps




    5



    7
    selecto
    12 novembre 2017 - 16 h 34 min

    Le Sénat français vient d’approuvé l’immunité judiciaire en France des responsables Algériens.
    La France protège ses agents c’est dans la nature des choses seulement elle ignore ….




    14



    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.