Révélation fracassante : ce que le prince Charles pense du lobby sioniste

lobby
Le prince Charles. D. R.

De Londres, Boudjemaa Selimia – Une lettre du prince Charles datée de 1986 et adressée à Laurens Van Der Post, critique le «lobby sioniste» et traite les habitants d’Israël d’«étrangers» qui sont «à l’origine de tous les problèmes au Moyen-Orient». Cette lettre, qui risque de provoquer un tollé dans les milieux pro-sionistes, a été révélée par le quotidien britannique The Daily Mail. Dans cette correspondance  destinée à l’explorateur Laurens Van Der Post, le prince Charles se plaignait de la présence d’«étrangers» – allusion aux Israéliens – au Moyen-Orient qui, selon lui, sont «la source de toutes les incertitudes dans la région».

Le quotidien britannique qui a surpris tout le monde en publiant un extrait de la lettre du prince dans laquelle ce dernier faisait savoir à Laurens Van Der Post que «l’exode des juifs européens au Moyen-Orient a provoqué de grands problèmes» dans cette partie du monde, tout en expliquant que le terrorisme qui gangrène le Moyen-Orient ne prendra fin qu’avec la disparition des causes du malaise dans cette région.

L’héritier de la couronne britannique avait, dans cette même lettre, exprimé le souhait de voir  un président américain «s’armer  de courage», pour pouvoir  s’opposer au «lobby sioniste». «J’admets volontiers que les Arabes et les juifs sont des peuples sémites. Mais c’est surtout le flux de juifs étrangers, venant surtout de la Pologne, qui a causé ses grands problèmes», écrivait en substance le prince Charles.

Cette lettre datée du 24 novembre 1986 a été retrouvée, selon le journal britannique, dans les archives publiques, en pleine célébration par le Royaume-Uni du centenaire de la déclaration de Balfour, document controversé à l’origine de la création de l’Etat d’Israël sur le territoire  palestinien.

La lettre du prince Charles peut incommoder les décideurs de l’establishment en raison du rôle-clé joué par la Grande-Bretagne dans la création de l’Etat hébreu.

B. S.

Comment (32)

    haddar barka
    19 novembre 2017 - 21 h 30 min

    la belle chanson de firouz « zahrat al madayen » lorsque Jérusalem est tombée….
    l’amour s »en est allé
    et la haine dans le cœur de l’humanité
    a pris pour longtemps ses quartiers




    1



    0
    TOLGA - ZAÁTCHA
    17 novembre 2017 - 14 h 01 min

    Cela ne m’étonne point de la part du futur héritier de la Couronne Britanique. Car l’Angleterre a toujours été une très Grande Nation avec un très Grand Peuple. God Bless Them for ever !!!




    8



    1
    Felfel Har
    14 novembre 2017 - 16 h 37 min

    Que se passe-t-il chez la perfide Albion, tous ses dirigeants passent au confessionnel. D’abord, Blair, ensuite Cameron et maintenant le Prince Charles himself? Leur conscience leur joue-t-elle des tours et les empêche de dormir tranquille? Ont-ils réalisé que l’enfant terrible qu’ils ont enfanté les a bel et bien manipulés en leur faisant faire des guerres par procuration au Moyen-Orient? Ont-ils cédé aux chantages de leurs « alliés » arabes (wahabite et Salafistes) dans la région? C’est peut-être le retour annoncé des zombies qu’ils ont recrutés et formés qui les inquiète. La peur de les voir démontrer leur savoir-faire sur leur territoire et de vivre dans leur chair les effets du « djihad » made in GB, les amènent à faire (hypocritement) amende honorable. Majesty, what goes around, comes around, ya chari dalla!




    20



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.