Massiret Kifah retrace les souffrances des familles algériennes lors de la guerre

Massiret Kifah
Palais de la culture Mohammed-Laïd-Al-Khalifa de Constantine. D. R.

La pièce théâtrale Massiret Kifah, présentée lundi au palais de la culture Mohammed-Laïd-Al-Khalifa de Constantine dans le cadre de la célébration du 63e anniversaire du déclenchement de la Révolution, retrace les souffrances des familles algériennes lors de la guerre de Libération.

Produite par l’association Al-Sitar Eddahabi, cette œuvre raconte l’histoire d’une famille algérienne dont les enfants ont choisi de lutter contre le colonialisme afin d’arracher l’indépendance pour vivre en liberté.

R. C.

Comment (2)

    le proxo de service
    14 novembre 2017 - 20 h 51 min

    Si les ministres français de Macron avaient implanté l’usine de Peugeot à l’Est du pays ils auraient profité pour aller voir cette pièce et raconter au public, après la représentation, les difficultés et les peines de keurs ancêtres et tout le mal qu’ils eurent à spolier les terres de la population de ce pays, à mener des razzias, des enfûmades, à tuer ce qu’ils pouvaient comme opposants et à déporter les survivants à Cayenne pour les plus dangereux et les plus « dociles vers la Nouvelle Calédonie.
    Heureusement Macron s’annonce pour une visite début décembre prochain. Espérons du fond du coeur qu’il aille voir cette pièce: il pleurera à chaudes lades larmes comme il l’a fait hier avec sa Brigitte chérie lors du souvenir des attentats du Bataclan du 13 décembre 2015.




    2



    1
    Moh
    14 novembre 2017 - 17 h 12 min

    Un sujet très intéressant.




    0



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.