Vingt-trois Etats de l’UE ont signé un accord de partenariat militaire

Mogherini Etats
Federica Mogherini, diplomate en chef de l'UE. D. R.

Vingt-trois Etats de l’UE ont signé un pacte en matière de défense pour la «coopération permanente structurée» Pesco (Permanent Structured Cooperation). Le Royaume-Uni, le Danemark, l’Irlande, Malte et le Portugal ne sont pas signataires de ce document.

Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères de vingt-trois pays de l’Union européenne ont signé un pacte de «coopération permanente structurée» (Pesco, Permanent Structured Cooperation) visant à mettre en œuvre des projets communs de développement de matériel militaire.

«Nous vivons un moment historique pour la défense européenne», a commenté la diplomate en chef de l’UE, Federica Mogherini. Elle a, en outre, ajouté que cette initiative va permettre de développer davantage nos capacités militaires pour renforcer notre autonomie stratégique.

Le document sera officiellement et juridiquement ratifié lors d’un Conseil européen qui aura lieu mi-décembre à Bruxelles. Selon Der Spiegel, le pacte contient déjà quarante-sept projets qui ont été proposés par quinze pays. Dix d’entre eux pourraient entrer en vigueur avant la fin de cette année.

Comme l’a souligné Die Presse, tous les participants de ce projet devront respecter certaines obligations comme, par exemple, «augmenter régulièrement leur budget de défense». Le Royaume-Uni, le Danemark, l’Irlande, Malte et le Portugal n’ont pas signé le pacte.

R. I.

Comment (3)

    Felfel Har
    16 novembre 2017 - 0 h 09 min

    Si l’intention est de se détacher du commandement américain de l’OTAN, ce serait une bonne chose que l’Europe se dote de son propre armement et ne dépende plus des USA. Il faut alors aller jusqu’au bout de cette velléité d’autonomie et démanteler toutes ces bases US en Europe. Le continent sera apaisé et les pays européens encaisseront les dividendes de la paix avec leur voisin Russe. Ma crainte toutefois est de voir Oncle Sam froncer les sourcils et siffler la fin de la récréation; il tient à conserver son bouclier européen en cas de conflit avec Putin et tant pis si l’Europe est détruite. Un autre plan Marshall sera mis en place pour l’asservir davantage. Les boat people feront peut-être le chemin inverse en tentant de rejoindre les rivages africains!




    11



    0
    Anonyme
    15 novembre 2017 - 21 h 45 min

    Ils en ont marrent d’êtres les caniches de l’oncle Sam.
    Ils en ont marrent de récoltés dans leurs dévouement le plus bas plat ras le sol .
    Les miettes des dividendes et l’Os de médor .
    Ils veulent s’émanciper devenir des hommes à par entière.
    Mais en cas de problème ils se rejoindront face à l’adversité.




    6



    0
    Anonyme
    15 novembre 2017 - 21 h 01 min

    ça va barder pour les musulmans.




    1



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.