Guerre contre le wahhabisme : Aïssa barre la route aux imams saoudiens

Religion Aïssa
Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Waqfs. New Press

Par R. Mahmoudi – Après sa courageuse attitude contre la venue d’un prédicateur salafiste saoudien en Algérie, en mars 216, le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, prouve une nouvelle fois sa détermination à s’opposer à tout ce qui peut provenir d’Arabie Saoudite. Cela prend une dimension toute particulière dans la conjoncture actuelle, marquée par de grands bouleversements en Arabie Saoudite où, entre autres, des centaines d’imams et de prédicateurs ont été écartés ou arrêtés en l’espace de quelques semaines, sur une décision du nouvel homme fort du régime, le prince Mohamed Ben Salmane qui prétend mettre fin à la doctrine salafiste dans sa définition la plus rigoriste.

Dans un message posté sur son compte Facebook, Mohamed Aïssa, qui passe pour être le ministre le plus actif sur les réseaux sociaux, apporte un démenti catégorique à des informations pernicieuses colportées par certains organes de la presse d’expression arabe, selon lesquelles l’Algérie s’apprêtait pour la mise en fonction de la Grande Mosquée d’Alger à recruter des imams saoudiens. Le ministre se dit outré qu’une telle déclaration lui soit attribuée. Il y voit «une nouvelle calomnie» dont les auteurs visent à «semer la fitna» en Algérie.

«L’Algérie, écrit-il, n’a pas besoin d’importer des imams d’Arabie Saoudite, ni d’Egypte ni du triste Yémen !» Pour lui, l’Algérie est «riche de ses référents, fière de ses oulémas» et «exporte désormais des imams vers tous les pays du monde». Sur un ton tranché, le ministre affirme que tout le fonctionnement de la Grande Mosquée sera, de bout en bout, assuré par des Algériens : de l’adhan jusqu’aux prêches quotidiens, en passant par la récitation du Coran, avec une gestion administrative à 100% algérienne, «bien meilleure que celle de toutes les grandes mosquées à travers le monde, parce que, explique le ministre, (nos gestionnaires) puiseront le meilleur de chacune d’entre elles».

En conclusion, Mohamed Aïssa demande aux personnes qui activent dans la sphère islamique de ne pas se laisser «embobiner» par des commentaires médiatiques qui révèlent, selon ses termes, leur «ignorance profonde de la réalité de la chose religieuse en général», et d’aller directement à la source pour vérifier de telles informations.

R. M. 

Comment (44)

    Les Égarés.
    17 novembre 2017 - 14 h 49 min

    L ‘ Islam authentique est sur la Croyance Fondamentale , La Akidah , que Allah ne ressemble pas a ces creatures , n’a ni le mouvement ni la direction et n’est pas un Corps….Rien ne lui ressemble , rien ne lui est egale…il est l’Unique..!…Ceci est la Croyance Fondamentale ….le reste n’ est que du Fiqh , et des Sectes Khawaridj interpreterent les Versets Equivoques pour changer les Fondements de la Croyance…en taxants tout Musulmans refusant leurs interpretation de la Croyance sur base de Versets Equivoques d’ etre non Musulman …le Wahabisme Khawaridj suit le Shema excluants tout Musulman refusant leur Croyance Antropomorphiste base sur l’interpretation des Versets Equivoques dont seul Allah connait le Sens et l’ interpretation selon Sourate Imran Verset 7…et autres Versets interdisant la moindre ressemblance de Allah a sa Creation dont l’ Homme et tout ce qui le caracterise de maniere Phisique , organique , et les Chretiens , disent Dieu est un Homme..Jesu..ou fils de Dieu…et les Wahabites disent Allah est une Personne …les Chretiens n’ ont aucune source Originele sauf 4 Evangiles selon Jean , selon Thomas , selon Marc..selon…et Les Sectes Khawaridj issues des Musulmans on un Livre Originel authentique Le Coran mais une Croyance selon leur interpretation des versets Equivoques qui les a mener a l’egarement Antropomorphiste ….Chretiens et Wahabites Salafistes partage la meme Croyance ..pour les premiers ils ont reproduit Dieu en Statue (Jesu)..et les second de maniere imaginaire tout en traitant les Premier de Kouffars…Croire que Allah est une Personne de maniere Imaginaire et Spitituelle pour les Wahabites et Sanctifier Allah en Statue pour les Chretiens revient au meme resultat ….. Modifier les fondements de la Croyance Musulmane revient a sortir a sortir de la Croyance pour s’en attribuer apres la Paternite par l’exclusion de tout ce qui la remet en cause….c’est l’ image du Whabisme conquerant devastateur…Georges. Bush dit : ceux qui refusent notre Camp sont nos Ennemis..le Fameux Axe du mal pour devaster l’Irak , Afghanistan , Yougoslavie , Libye , Syrie…Yemen..Le Wahabisme ressemle a Bush et Nethaniaou sionisme …Comment Conquerir par l’Exclusion..!!!!

      Judas
      17 novembre 2017 - 21 h 04 min

      @Les Egarés ; « …on un Livre Originel authentique Le Coran … » c’est faux ! L’original a été détruit : Le Coran fut conservé sous la responsabilité d’Abou Bakr jusqu’à ce qu’il meure, puis d’Omar après lui, jusqu’à ce qu’il soit assassiné, puis d’Hafsa, la fille d’Omar, et c’était le texte de référence auquel se reportait Othman Ibn Affan.
      * Après la mort d’Hafsa, Marawan Ibn Al-Hakam ,.gouverneur de Médine, fit saisir ce Coran, qui était la référence originale du Coran, tel que le récitait le prophète .
      Ce Coran fut détruit et mutilé par. Marawan Ibn Al-Hakam qui le fit totalement disparaître.
      Ces évènements historiques sont mentionnés dans les références suivantes :
      – Sahihe Bukhari, le chapitre de la conquête, converse number 4000
      – Les preuves de la prophétie Al-Bayhaqy, part 3 ,page277
      – La perfection dans les sciences du Qoran par Al-Soyouty, part 1, page 60
      -Les Corans par Al-Sajistany

      Ce qui était le premier assemblage du Coran en un seul livre fut détruit, mutilé et complètement anéanti par Marawan Ibn Al-Hakam.

    Abou Mrang
    17 novembre 2017 - 13 h 44 min

    En clair nous serions incapables de réfléchir avec les cerveaux qu’on a sous nos chéchias. Il y aurait des qui seraient dépositaires d’un islam qui nous convient mais on ne le saurait pas.

    Alors qu’il eût suffi de faire une critique du droit et de mettre en œuvre de nouvelles lois qui régiront les rapports sociaux.

    Or ce qu’on nous propose ici c’est une vision quelque peu hégélienne. Nous nous serions égarés en Dieu et il s’agirait de nous y retrouver en lui mais sur terre.

    On voudrait nous transformer en acrobates waqila ! Une religion sociale quoi ! Bida3a directe a Sidi !
    Ça me rappelle l’histoire de la brouette made in Algeria et les vieux slogans : ils sont nés chez nous, on peut leur faire confiance.

    Mes3oud il a cassé son clignotant droit parce que le gauche la yadouz ou izid izagzagui, bessah rebbi elli yahdih lesirate elmoustaqim. Ce n’est pas lui qui zigzague, c’est la route qui n’est pas droite.

    Barkawna metchaqlibates ! Rendons l’islam à Dieu, et occupons-nous de nos affaires terre-à-terrestres.

    Les Égarés.
    17 novembre 2017 - 13 h 31 min

    @Judas…17nov.. 3 h 47…Donc pour nous prouver que Allah serait un Homme tu nous sort le Hadith du Sahih Mouslem : le Prophete dit. » Ne frappez pas le Visage…Allah a cree Adam a son image.. ».. .Le Coran contredit ton interpretation et celle de tes Chouyoukhs Wahabite ..Ibn Taymya , Ibn Abdelwahab , Ibn Al Baz , Outheimine.. Coran :.. » il n’ y a rien qui lui ressemble.. »…. »Nul n’ est egale a Lui.. »… . »Ne me faites pas ressemblera mes Creatures (dont les Hommes )…. »…Et Allah nous met en Garde contre l’interpretation des Hypocrites Mouchabihines… .Coran :..Sourate Imran verset 7 :  » il y a des versets Explicites que tous comprennent et des Versets Equivoques dont seul Allah connait le sens et l’interpretation et ceux qui ont une maladie au Coeur (hypocrites) interpretent les versets Equivoques… »…du style ..Wadjh Allah ..Istawa ala Arch…Yad Allah…Seul les ignorants et incultes interpretent les versets Equivoques ou Hadiths Equivoques pour prouver que Allah serait un Homme , Un Corps Limiter , S’ assoit , Monte , Descent , a des Mains veritablement…Especes d’ ignorants Wahabites pseudos Salafistes au crane raser , Kamis et Nikab noir tenebreux vous etes des Antropomorphistes , hors de l’ islam et Mouchbihines , du Koffr contre Allah …et vous dites etre le groupe sauver qui ira au paradis , avez vous un  » laisser passer  » , la Cle du Paradis , un engagement avec Allah….et ils disent Allah est une Personne , Un Homme…Espece de Secte Wahabite Khawaridj .

      Judas
      17 novembre 2017 - 20 h 24 min

      @Les Égarés ;
      قال إن القرآن:“لِسَانٌ عَرَبِيٌّ مُبِينٌ ; (النحل 16:103)
      والمبين هو الذي لا يحتاج إلى تفسير
      En plus les hadiths que je rapporte n’ont rien à voir avec ton Ibn Taymia , c’est des hadith tirés des « Sahihayne » Bukhari et Muslim:
      الله له قدم و يضعها في جهنم

      ‏حدثنا ‏ ‏ابن أبي الأسود ‏ ‏حدثنا ‏ ‏حرمي ‏ ‏حدثنا ‏ ‏شعبة ‏ ‏عن ‏ ‏قتادة ‏ ‏عن ‏ ‏أنس ‏ ‏عن النبي ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏قال لا يزال يلقى في النار ‏ ‏ح ‏ ‏و قال لي ‏ ‏خليفة ‏ ‏حدثنا ‏ ‏يزيد بن زريع ‏ ‏حدثنا ‏ ‏سعيد ‏ ‏عن ‏ ‏قتادة ‏ ‏عن ‏ ‏أنس ‏ ‏وعن ‏ ‏معتمر ‏ ‏سمعت ‏ ‏أبي ‏ ‏عن ‏ ‏قتادة ‏ ‏عن ‏ ‏أنس ‏‏عن النبي ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏قال ‏ ‏لا يزال يلقى فيها و تقول هل من مزيد ‏حتى (((يضع فيها ‏ ‏رب العالمين ‏ ‏قدمه))) ‏ ‏فينزوي ‏ ‏بعضها إلى بعض ثم تقول قد قد بعزتك وكرمك ولا تزال الجنة تفضل حتى ينشئ الله لها خلقا فيسكنهم فضل الجنة
      صحيح البخاري .. كتاب التوحيد .. باب قول الله تعالى و هو العزيز الحكيم

    Anonyme
    17 novembre 2017 - 12 h 30 min

    l’éxistence d’un ministère des affaires religieuses est déja une abérration au 21siecle

    1
    1
    LOUCIF
    17 novembre 2017 - 11 h 24 min

    Cher compatriote @cheikh terfass , bravo pour ta remarque ! Effectivement, le Ministre devrait définir précisément aux algériens ce qu’il entend par « référent islamique national algérien » . Il faut qu’il nous explique la doctrine et de la pratique religieuse dite « algérienne » ! Nous, nous savons, nous constatons qu’une bonne partie des pratiquants algériens ont plus comme référents dogmatiques (ou mentors) les Abou Bakr al-Baghdadi , El Khardaoui, Ali Belhadj, Abassi Madani, Madani Mezrag, Hamadache,Abdelmalek Gouri,Mokhtar Belmokhtar, Al-Qaradawi, Mohamed Al-Arifi , etc… etc…
    Aussi, dîtes nous Monsieur le Ministre quelle est notre « doxa islamique algérienne » . Expliquez aux algériens ce qu’est le « référent religieux algérien » ??? Des précisions s’il vous plait car c’est votre mission, c’est votre métier. Vous êtes un expert, vous êtes théologien donc vous pouvez nous détailler tout çà. Merci

    Karamazov
    17 novembre 2017 - 10 h 15 min

    Ah ya nekarine lahsène !

    Mais quel ingratitude ! Quelle amnésie !

    Quand il s’agissait de lutter contre le berbérisme : « Cha3bou ldjazaïri mouslimoum wa illa l3ouroubati yantassib ».

    Quand il s’agissait de nous arabiser vous avez cherché des Syriens, des égyptiens, des palestiniens, et qui sais-je encore ? « Envoyez-nous même vos cordonniers les priez-vous » !

    Quand il s’agissait de lutter contre l’islamisme vous ne juriez que par El Qardawi, el Ghazali, Tourabi, Tantawi.

    Pour nous islamiser vous avez appelé des imams saoudiens, égyptiens syriens, jordaniens et autres.
    Il y a seulement quelques temps vous ne juriez que par vos frères arabes et pour faire valoir de votre arabité vous ne juriez que par eux.

    Aujourd’hui, l’algérien lambda est un oriental qui s’assume complétement jusque dans ses mœurs : Djilbab, niqab, qamis oul djelab, zawedj el mouta3, zawedj el misyar et j’en passe.

    Plus arabes que les arabes , plus musulmans que les musulmans en tout.

    Et thoura vous les renier avec une ingratitude inqualifiable.

    C’est inouï !

    S’il y a un autre comportement, une autre façon d’être ce n’est pas dans un autre islam qu’il faut la chercher. Vous faites comme si celui que vous aviez l’habitude de pratiquer ne vous convient pas, mais au lieu de vous en émanciper vous vous enfoncer dedans.

    L’islam, ce n’est pas l’islam tel qu’on voudrait qu’il soit.
    L’islam ce n’est pas l’islam qui fustige l’autre islam.
    L’islam ce n’est pas une façon de voir seulement.
    L’islam ce n’est pas l’islam des exégètes les plus plaisants.
    Le vrai islam n’est pas l’islam abstrait.
    L’Islam c’est l’islam des musulmans.

    Le vrai islam, ce n’est pas l’islam des élaborations théoriques.
    Le vrai islam est dans la praxis.
    Le vrai islam est l’islam tel qu’il se réalise.
    Le vrai islam c’est l’islam tel qui se pratique, ipicitou !

    Les Égarés.
    16 novembre 2017 - 23 h 54 min

    Encore une fois…Voici la Croyance Wahabite… Que Allah est veritablement une Personne ..Un Etre.. Un Homme.. Un Corps limiter..qui a veritablement un Nafss.
    Qui descend..monte..et s’assoit si il le veut.
    Un Etre Humain !!!…Cela est contraire au Coran : Rien n’est semblale a Allah…Ne me faites pas resembler a mes Creatures…Cette Croyance Wahabite est du Koffr ..Hors Islam…elle est issue des livres de Ibn Taymya :..Al Manjah et Tabliss al Jahmya..cette Croyance vient de Kaab al Ahrar le Juif converti a l’islam a presque cent ans ..tres age ,cette Croyance vient des livres anciens Juif….Ibn Al Baz dit :..Allah a veritablement des Mains mais on ne sait pas si il a des doights et on sait pas la couleur…Al Outheymine dit : Allah monte et descend reelement de tout son Etre et a un Naffs…Ceci est veritablement la Croyance Wahabite Salafiste au Crane raser Kamis et Nikab….Une Secte Kharidjite ….Les pseudo Sallafistes Wahabite savent que c’est vrais ce que je devoile et ne peuvent nier …Le Wahabisme Antropomorphiste comme la Croyance Chretienne dont Dieu est un Etre Humain.. Jesu…Les Salafistes Wahabites croient que Dieu est un Homme….a vous de juger !!!😎😂😇

    10
      Judas
      17 novembre 2017 - 3 h 45 min

      الله خلق آدم على صورته
      ‏حدثنا ‏ ‏نصر بن علي الجهضمي ‏ ‏حدثني ‏ ‏أبي ‏ ‏حدثنا ‏ ‏المثنى ‏ ‏ح ‏ ‏و حدثني ‏ ‏محمد بن حاتم ‏ ‏حدثنا عبد الرحمن بن مهدي ‏ ‏عن ‏ ‏المثنى بن سعيد ‏ ‏عن ‏ ‏قتادة ‏ ‏عن ‏ ‏أبي أيوب ‏ ‏عن ‏ ‏أبي هريرة ‏ ‏قال قال ‏ ‏رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏وفي حديث ‏ ‏ابن حاتم ‏‏عن النبي ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏قال ‏‏إذا قاتل أحدكم أخاه فليجتنب الوجه فإن (((الله خلق ‏ ‏آدم ‏ ‏على صورته))) ‏

      صحيح مسلم .. كتاب البر و الصلة و الآداب .. باب النهي عن ضرب الوجه

    ERRADJLA
    16 novembre 2017 - 22 h 11 min

    YÂATIK ESSAHA YA SI AISSA VOILA UNE POSITION COURAGEUSE QU’ON AIMERAIT VOIR SE RÉPÉTER DANS TOUS NOS MINISTÈRES. APRÉS LES ENSEIGNANTS CORDONNIERS EGYPTIENS DES ANNÉES 60 QUE GUAMAL ABDEL NASSER S’EST FAIT UN PLAISIR IMMENSE POUR NOUS LES ENVOYER AVEC LA COMPLICITÉ DES ORIENTAUX ALGÉRIENS DE L’ÉPOQUE IL ESTB GRAND TEMPS DE STOPER NET CETTE IDÉE DE FAIRE VENIR CES IMAMS À LA NOIX POUR NOUS AIDER À QUOI FAIRE S’IL VOUS PLAIT?????? SI LEUR TRAVAIL ÉTAIT VRAIMENT UTILE, LEURS PAYS NE SERAIENT PAS LA RISÉE DU MONDE ACTUELLEMENT.
    NON MERCI VOS IMAMS VOUS POUVEZ LES GARDER, LE PEUPLE ALGÉRIEN A GRANDI ET IL N’A AUCUNÉMENT BESOIN DE VOTRE ISLAM TRUQUÉ ET TRAFIQUÉ À DES FINS POLITIQUES QUI VOUS SONT DICTÉES PAR VOS MAÎTRES. NOUS AVONS NOTRE ISLAM À NOUS, IL N’EST NI CHIITE, NI SUNNITE, NI ….TAYHOUDITE C’EST L’ISLAM DU COEUR TOUT SIMPLEMENT.

    12
    Hamid
    16 novembre 2017 - 21 h 09 min

    Vous avez tout dit cher ami,
    il faut surtout s’occuper de leurs clones algériens qui sont dans les médias lourds 24/24 avec le propagande psychique mortuaire importé des poubelles en souvenirs de leurs séjours avec leurs gourous.
    Ils sont encore plus dangereux que leurs maîtres, ils ne sont plus soumis à dieu, mais à leurs commanditaires.
    La religion est d’ordre privé et n’a pas à être étaler comme une vulgaire marchandise, et je dirais qu’il faut raser tout les endroits qui portent le germe de ces débiletés.

    karimdz
    16 novembre 2017 - 20 h 05 min

    Attitude responsable et sensée de notre ministre des affaires religieuses, qui évite à notre pays, d’être polué par le wahabisme, imposture sioniste visant à dresser les musulmans et nous maintenir à l’âge de pierre…

    Bouzorane
    16 novembre 2017 - 19 h 50 min

    « Après sa courageuse attitude…. »… s’il est vraiment courageux ce ministre, qu’il fasse une chose et une seule : changer les noms de toutes les mosquées algériennes qui portent des noms étrangers…. L’avènement de l’islamisme en Algérie à eu comme première manifestation l’apparition de mosquées en grand nombre, portant des noms étrangers, sous prétexte que ce sont des noms de « Sahaba » (compagnons de prophète)…. En plus d’etre une humiliation, cette pratique est une mauvaise innovation, une « bid3a », puisqu’elle n’existe que depuis 1980…En effet, toutes les mosquées construites avant 1980 portent des noms bien de chez nous… Voyez les anciennes mosquées d’Alger, Constantine, Tlemcen,… certaines datent du 9ème siècle mais elles ont toutes des noms bien de chez nous!…. Donc, Monsieur le Ministre de Affaires Religieuses, prouvez nous votre courage, prouvez nous votre patriotisme, arrêtez la mascarade… mettez fin à cette humiliation!….C’est complétement ahurissant!… L’Algérie, c’est le pays des Saints et des Martyrs….Et avec cela, nous sommes obligés d’importer les noms de nos mosquées!!

    Pragmatisme
    16 novembre 2017 - 19 h 31 min

    Il se pourrait que cette chasse aux sorcières des la part du monarque Salman et de son fils n’est qu’un subterfuge pour caser leurs prédicateurs dans des pays d’accueil comme l’Algérie qui a l’habitude d’offrir asile aux réfugiés politique.On voit aujourd’hui les dégâts occasionnés sur la société algérienne par les deux sinistres imams El Ghazali et El Kardoui ;leur passage a fait reculer le pays de quelques siècles en arrière.Quand une revue anglaise a dit il y a une semaine que l’Algérie est en train de devenir de plus en plus islamiste j’ai répondu qu’elle n’a pas tort et que des villes comme Constantine et Sétif ressemblent à Kaboul et Peshawar,le temps m’a donné raison il ‘y a quatre jours une enseignante ,de langue arabe du moyen (CEM) de la wilaya de Sétif en voulant faire de la rokia cérémonie importée après le passage des deux imams,a étranglé sa sœur la tuant, croyant naïvement qu’elle est ensorcelée et qu’elle allait se réveiller.Tout ce baratin est du aux prédicateurs incultes qui se prennent pour des ambassadeurs d’ALLAH et aux livres importés du moyen orient.Comment voulez vous formez des générations futurs avec des enseignants pareils;une enseignante de langue française ou anglaise ne ferez jamais une idiotie pareille.

    cheikh terfass
    16 novembre 2017 - 19 h 27 min

    «L’Algérie, écrit-il, n’a pas besoin d’importer des imams d’Arabie Saoudite, ni d’Egypte ni du triste Yémen !» Pour lui, l’Algérie est «riche de ses référents, fière de ses oulémas»!???

    «riche de ses référents, fière de ses oulémas»!!! on demande à voir!
    zt justement, on aimerait bien qu’on nous expose, on nous définisse de quel référent national s’agit-il? pour qu’il ny ait plus d’équivoque!alors, de quel référent parlons nous, de celui de nos sages aïeux et de nos zaouïas ancestrales d’avant l’indépendance, un islam de lumières, de paix, du vivre ensemble et du respect de l’autre! ou bien celui de nos « oulémas » formés à al azhar, abreuvés par les idées noires de hassan al banna et « sayed » koutob et leur secte sataniste ou encore ceux de nos même oulémas, de deuxième génération, formés chez nous mais par les memes charlatans apatrides de frères musulmans venus de leur propre chef ou importés par caravanes entières de leurs berceaux oriental pour essaimer chez nous et nous infester par leurs idéologie morbide et mortifère! et aujourd’hui les élèves ont dépassé leurs maîtres!
    en effet, les belhadj, abassi; nahnah, mzerag, hamadache,…rt tous ceux qui ont mis notre pays a feu et a sang, tous, vous diront qu’ils sont aujoudhui le référent national!!!! qu’avez vous prévu les bannir de la place publique pour le salut de la nation algérienne!
    alors, de quel référent parlons nous?? définissez le clairement et d’une manière précise qui couperait l’herbe sous les pieds à tous les chacals aventuriers et apprentis sorciers; une définition qui doit etre tellement précise qui ne laisserait aucune marge de manœuvre et aucune brèche par la quelle se faufiler le moment venu!! faites le, on vous croit sincère mais on attend voir! sachez que les mots n’ont de sens que ceux qu’on leurs donne et on ne juge les les actes que par leurs conséquences ! l’Algérie ne peut se permettre de courir le risque d’une autre décennie noire! gardez à l’esprit que l’Algérie est une NATION a elle seule et REPUBLIQUE, vive la nation algérienne et vive la république une et indivisible.

    Moskosdz
    16 novembre 2017 - 18 h 08 min

    Franchement que peuvent-ils nous apporter de mieux ces imams wahhabites,comment planter des abricotiers,des oliviers,des mandariniers etc.. ou comment tuer?.

    14
    Chaoui Ou Zien
    16 novembre 2017 - 17 h 26 min

    Fermer la porte aux predicateurs saoudiens est une tres bonne chose. Ces charlatans saoudiens et egyptiens ont seme beaucoup de souffrance physique et mentale dans notre pays. Mais il faut aussi faire attention au venin qu’ils ont laisse derriere eux: nos propres « imams » predicateurs a tendance wahabiste ou salafiste. Il faut aussi fermer la porte de nos mosquees a ces gens la. De la part d’un musulman qui pratique sa religion comme l’ont fait nos ancetres: sans bruit ni tapage et sans enquiquiner les autres. A chacun ses six pouces et a Dieu de juger.

    13
    Salim SALAMAT
    16 novembre 2017 - 17 h 07 min

    Je le redis et je le répète ! Notre Ministre des Affaires religieuses a raison d’être vigilant contre les « importations » d’imams saoudiens dangereux pour le pays et je suis tout à fait d’accord avec lui sur çà, mais de là à déclarer être fier « d’exporter » des imams algériens, je trouve que c’est de la fierté infantilisée gratuite ! Nous les algériens on sera fier de nous, de notre pays, quand on exportera des produits finis algériens conçus chez nous, des produits de notre agriculture etc…. etc…. etc … etc …

    18
    2
    abdel
    16 novembre 2017 - 15 h 42 min

    ni importation ni exportation,la réligion n’est pas une matiere commerciale, ni un enjeu politique,mais du domaine privé,et pourquoi un ministre des cultes.,? alors que c’est de la compétence du ministre de l’intérieur,,,,,dans un état de droit,et tant que faire de l »exportation, je préfère que le pays éxporte de la technologie que des charlatans et j’espere que mon propos ne soit pas censuré car ça suffit la langue de bois qui a cours dans ce pays

    14
    1
    Anonyme
    16 novembre 2017 - 15 h 09 min

    Ce ministre a une bonne tête, il parait très sympathique. Les imams devraient lui ressembler. Que Dieu le protège et nous le garde.

    16
      Moskosdz
      16 novembre 2017 - 22 h 56 min

      +Anonyme 15 h 09 min//Parce que Mohamed Aïssa représente à lui seul 2 religions,celle de Mohamed »QSSL » et celle de Aïssa,radia allahou ânhou.

    Karamazov
    16 novembre 2017 - 14 h 30 min

    Ah non, khati, alla : je proteste !

    Comme ça za3ma après avoir avalé des crocodiles et des anacondas , on cracherait dans la soupe pour quelques vipèrettes ?

    Wech, 3elmouna salate ou nesbgouhoum lehsirates ?

    aaaaaaaaaaa thak…pardon…!
    Eh, non ! Mehsev l’islam c’est un produit du terroir oula wech ?
    Yakhi fi 3ahd erassoul koun-na na3boudou el asnam.
    Je ne cautionnerais jamais cette ingratitude ! jami dlavi !
    Barkawna mléprétextes ta3 l’islam waha (…).
    Houna on est en train de reviender à l’idolâtrie , chacun il se fait son islam tout seul waqila !
    Ennabi wessana 3ala l3assabiya , l’interprétation personnelle, lbida3a !
    D’abord mnin djana El islam ? Mla Suède oula mla Finlande?

    Eh non, ça c’est du divorçage qui ne se dit pas. Pire c’est une répudiation. Et même plus pire encore , c’est une apostasie diguizie.
    Alors pourquoi quand Sidna 3oqva est venu nous apporter l’islam on ne lui a pas dit : on n’a pas besoin, nous avons tout pour nous faire un islam ta3na du terroir AOC ?

    Doka sgarga3tou l’islam welitou tchenfou ?

    Soubhane allah !

    5
    18
      Dyhia
      16 novembre 2017 - 16 h 44 min

      Mais c’est quoi cette philosophie de charlatant.

      Le prophète SAWS est un messager pour toute l’humanité… et l’islam n’est pas une propriété privée des wahhabites qui ont tout fait pour le ternir. Arrête ton délire à la wahhabite

      Lis cette AYA:
      « Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers. » (21:107)

      16
      3
        Karamazov
        16 novembre 2017 - 17 h 07 min

        Jostma! « Envoyé » , et « pour l’univers ». Vous vous êtes en train de vous bidouiller un islam Algérien !
        Sikwa ça?

        3
        9
          Algérienne
          16 novembre 2017 - 18 h 48 min

          Les wahhabites n’ont pas la propriété intellectuelle de l’islam.
          Le bon dieu n’est pas un wahhabite.
          Quand on parle d’un islam Algérien = Vrai Islam:
          Les wahhabites ont pris leurs traditions de l’époque de El-Djahilia pour religion.

          La lecture et la compréhension des textes coraniques est influencée par l’orientation politique qu’on veut lui donner. Trop de manipulation de la part des pays du Golf.

        Judas
        17 novembre 2017 - 7 h 55 min

        @Dyhia; Ou est la miséricorde et l’universalité dans ce verset entre autres : Coran 2 : 178  » Vous qui croyez, on vous prescrit le talion pour les tués : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Mais celui à qui son frère pardonne un peu, qu’on le poursuive selon la coutume et qu’il paie de bon gré. C’est un allègement et une grâce de votre Seigneur. Quiconque alors y manquera sera durement châtié. »

        Selon ce verset, si un malfaiteur commet un meurtre et tue par exemple l’épouse d’un homme, il ne faudrait donc pas condamner à mort le malfaiteur mais la femme de celui-ci.

      Bouzorane
      16 novembre 2017 - 21 h 07 min

      Pour info, Okba a été tué en Algérie, et contrairement à ce que certain veulent nous faire croire, il n’a pas été tué par des infidèles opposés à l’islam… pas du tout, le tueur de Okba est bien un musulman, un certain Aksel (Kousaila pour les arabisant)…Okba a été tué car c’était un criminel assassin qui semé mort et destruction sur son passage… c’est pour cela qu’il a été tué… ce n’était donc pas un combat entre musulmans et infidèles…Tout ce qui a été dit à propos de sidek Okba relève plus de la mythologie que de la réalité….L’Islam, c’est Dieu qui nous l’a ramené, pas Okba

    Aicha Benguendouze
    16 novembre 2017 - 14 h 23 min

    Guerre contre le wahhabisme : Aïssa barre la route aux imams saoudiens…Peut etre penser centralizer la formation des Imams algeriens. Cree une Ecole de Theologie Musulmane, former les Imams Algeriens avec une vrai formation theologique scientifique achevee par un vrai diplome en Thologie Musulmane. Certaine que beaucoup de pays etrangers vont envoyer leurs cioyens etudier dans cette Ecole. Un vrai debut de changement dans l enseignement de l’Islam.

    7
    2
    Mas Umeri
    16 novembre 2017 - 12 h 39 min

    Il ne faut pas aller par quatre chemins: le Wahhabisme a été pour beaucoup dans les souffrances du peuple algérien, soutenir le terrorisme aveugle pour déstabiliser notre pays. L’Algérie dispose d’un potentiel, en matière d’hommes de culte intègres et compétents, en théologie surtout en application du rite malékite.
    Mais il ne faut pas perdre de vue, qu’il existe aussi des imams extrémistes, qui sont déconnecté de la réalité, qu’il faut surveiller et isoler.
    Quant a la grande mosquée d’Alger, les algériens dans leur majorité souhaitent qu’elle soit transformée en université ou en hôpital, lesquels font défaut dans notre pays!

    18
    Anonyme
    16 novembre 2017 - 12 h 30 min

    LE PROBLEME n’est pas théologique de la Foi (achaariste, hanbaliste, wahabiste, djaafariste, ibadite, etc.. ) ni un probleme cultuel de la pratique. les gens sont musulmans d’une façon generale, dans un Islam sécularisé et social très simple.
    Il n’ y a que les idéologues wahabites qui posent des problèmes théologiques (que le peuple qui ne lit rien du tout ne comprend même pas) pour masquer le vrai probleme POLITIQUE ET IDEOLOGIQUE.
    Il s’agit pour le ministre Aissa et pour le gouvernement (s’il sont vraiment nationalistes et républicains) et les patriotes en général de poser le problème en ces termes et de DIRE: l’Algérie est une nation et son régime est la république régi par la citoyenneté et la constitution. CELA VEUT DIRE que depuis 1954, ce pays est dans la cosmogonie politique et idéologique de la Nation libre et souveraine et de l’etat national Républicain et non dans celui du Califat et du Royaume Arabe.
    Il faut que les Imams algériens, s’ils sont réellement algériens et clairvoyants, défendent politiquement et clairement ce Fait historique et cet Ordre institutionnel indépassables, Contre les idéologues et mercenaires Salafistes du royaume saoudien et contre les tenants du projet califal qatarien ou ottoman et représentants et Chaouchs des frères musulmans égyptiens…
    Voila le vrai problème Mr Aissa, il est POLITIQUE, IDEOLOGIQUE ET HISTORIQUE et non ISLAMIQUE.
    Ou l’Algérie est une Nation (avec tout ce que cela suppose) ou c’est la guerre civile et la dislocation. on ne revient pas éternellement à 92 ni on peut revenir avant 54 et surtout avant 1956… Le cadre historique et institutionnel de l’Algérie indépendante est INDEPASSABLE…
    Jamais la pensée politique arriérée et anachronique de Ibn Taimia ne peut être supérieure et vaincre la pensée politique révolutionnaire, universelle et humaniste de Abane Ramdane et du nationalisme algérien. IMPOSSIBLE que les algériens renoncent à leur Histoire, à leur réalité nationale et à leur expérience de l’état national et républicain et acceptent de vivre dans un film égyptien de mauvais décors ou sombrer dans une Fiction Salafiste Wahabite….

    13
    Abou Mrang
    16 novembre 2017 - 12 h 07 min

    Woullah ya Si !

    Comme si nos immams à nous zôtres n’étaient pas capables d’en faire autant ! Rien que James Eddine Bouroubi à lui seul pourrait leur en rendre plus qu’ils ne nous auraient donné en matière de Wahabisme et de salafismes en tous genres.

    En une décennie ils ont fait tout le mal que l’islamisme des ténèbres a fait en 14 siècles , et rien qu’avec les restes de ce qu’ils ont distillé , ils pourraient non seulement diriger la GMA , mais toute la société.
    Doummage que notre miniss n’était pas là aux temps de Kahina ! Thoura i3edda ouqaci , comme on disait chez nous, avant !

    Rien qu’avec les dégâts collatéraux que le Wahabisme a fait, il y a de quoi ruiner tout espoir de salut.

    11
    11
    HANNIBAL
    16 novembre 2017 - 12 h 01 min

    C’est a croire que les gens acourrent pour un repas spirituel peut etre qu’un preche wahabite est plus nourrissant; donc ils se contenteront de merles au lieu de grives. si on avait construit un hopital ou une université au lieu d’ajouter matiere a ce qu’on a déja des mosquées partout et des barbus hirsutes partout qu’on doit surveiller
    comme le lait sur le feu, demain vous aurez ces barbus en guise d’imams en Golf7…
    on peut dire que l’argent du peuple sert a cette gabegie et que le wahabisme qui a transcendé nos moeurs est a extirper de nos murs et, surtout, il faut soigner les cerveaux malades dans des hopitaux psychiatriques qui font défaut!! nous avons 1/5 de la population qui se nourrit de l’Opium du peuple….!!.

    17
    1
    RasElHanout
    16 novembre 2017 - 10 h 50 min

    Tant que le peuple Algérien n’oubliera pas que l’Arabie Yahoudite à financé la décennie noire et que la féodale Narco-monarchie absolue de Mimi6 lui a apporté son soutien logistique et opérationnel, l’Algerie restera éternellement DEBOUT.

    25
    Salim SALAMAT
    16 novembre 2017 - 10 h 47 min

    Mohamed Aïssa, le Ministre des affaires religieuses a le courage de ces idées , mais je crois qu’il vient de commettre un gros égarement politique ! En effet, il refuse certes d’importer des imams d’Arabie Saoudite mais il s’enorgueillit d’exporter vers les autres pays arabo-musulman (ou les autres pays en général) des imams algériens ! Non, mais je ne comprends pas cette contradiction à affirmer qu’il est contre l’importation d’imams étrangers alors que lui il se donne le droit d’exporter ses propres imams !!!
    Et puis, est-ce qu’il est sûr que nos imams ne sont pas, eux aussi, aussi extrémistes, salafistes, wahabites ou Frères Musulmans que ceux des pays du golfe ????

    10
    9
      Anonyme
      17 novembre 2017 - 10 h 11 min

      Il faut bien que le vrai islam soit exporté pour barrer la route à vos imams wahhabo-marocains qui nourrissent DAECH.
      Va faire ton baise main et tais toi,

    Abbes
    16 novembre 2017 - 10 h 41 min

    Merci à vous Mr le Ministre.

    11
    2
    icialG
    16 novembre 2017 - 9 h 15 min

    MOI et les mauvaises langues DISENT ET PENSONS que Si aissa veut importer de imams (a une certaine époque c etaient des cordonniers et des charretiers venus pour nous éduquer) comme si les algériens ne savait pas lire!!
    skuz mi (soi-disant que l Algérie est l un des pays le plus croyant pratiquant) c est juste pour pouvoir faire des transactions en devises pour faire comme les panaméens, tout comme la fois ou il a voulu acheter la mosquée de Paris… c est vraiment pas chance!!

    5
    7
    Anonyme
    16 novembre 2017 - 9 h 03 min

    Entendez ce que dit l ex president Libanais Emil Lahoud sur les Saoudiens et leurs methodes de corruption
    (…)

    15
    Abou Stroff
    16 novembre 2017 - 8 h 38 min

    « Guerre contre le wahhabisme : Aïssa barre la route aux imams saoudiens » titre R. M..
    moua, avec ma naïveté légendaire, me pose une simple question pour ne pas dire une question simple:
    en barrant la route aux imams saoudiens notre auguste ministre va t il ouvrir la route à des algériens du genre ali benhadj, hamadèche, chemsou, benaïcha, mezrag, etc…?
    si la réponse est oui, notre salut ne réside t il pas dans le « confinement » de la religion dans la sphère privée et uniquement dans la sphère privée pour que nul ne l’utilise pour défendre ses intérêts bien terrestres drapés d’un discours qui fait référence à la défense des intérêts du divin (à croire que Dieu, avec son omnipotence, puisse avoir besoin de l’aide de vulgaires humains)?
    moralité de l’histoire: « la critique de la religion est la condition préliminaire de toute critique » (K. Marx) et tant que nous n’aurons pas compris que la religion est essentiellement « l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclu » (K. Marx), alors, nous ne comprendrons jamais que la religion n’est qu’une illusion qui nous empêche d’appréhender le monde tel que nous (les êtres humains) le façonnons (grâce à notre praxis) et qui nous empêche de réaliser nous sommes les seuls créateurs de notre propre détresse et qu’à ce titre il n’est nul besoin de faire appel appel au Bon Dieu pour comprendre notre vécu.
    PS: la guerre au wahabisme peut elle dépasser le cadre de la guerre entre diverses sectes, chacune des sectes considérant qu’elle détient la vérité avec un grand V?

    12
    12
    Anti khafafich
    16 novembre 2017 - 7 h 31 min

    Ah les zarbikos l Algerie derange , on ne peut pas la soumettre! Je le redis encore une fois Cet edifice appele « mosquee » par les enemis est bel et bien le signe de notre independance religieuse et ideologique de ce moyen orient perverti par les bedouins, aboyez aboyez, nous passerons..

    22
    1
    DYHIA-DZ
    16 novembre 2017 - 5 h 23 min

    Une presse arabophone gérée depuis les pays du GOLF.
    Au nom de la OUMMA de M…, cette presse vendra l’Algérie aux enchères

    23
    1
    Tinhinane
    16 novembre 2017 - 5 h 00 min

    La grande mosquée est Algérienne et prêchera un islam Algérien de nos parents et grands parents.
    Celui qui veut le rituel de la secte Wahhabo-terroriste, il doit déménager chez lui en Arabie.

    26
    Kahina
    16 novembre 2017 - 4 h 57 min

    Les journaux Wahhabites des pseudo-Algériens rêvent des imams de leurs sponsors pour gérer la grande mosquée. Une presse gérée par des wahhabo-ignares qui prêchent un faux islam…L’islam du charlatan Belahmar.

    BRAVO M. AISSA et tenez bon face à cette secte satanique qui a la mainmise sur la presse arabophone. La presse de Abou-Djahl.
    RAS LE BOL DE cette presse des harkis version wahhabite

    27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.