L’ambassadeur de France visite les usines de Condor à Bordj Bou Arréridj

condor leader
Xavier Driencourt reçu par le PDG de Condor. D. R.

Condor, le leader des produits électroniques, électroménagers, multimédia et panneaux photovoltaïques a reçu jeudi 16 novembre 2017 la visite officielle de Son Excellence l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt.

Son Excellence, l’ambassadeur de France a été reçu par le président du conseil d’administration de Condor, Abderrahmane Benhamadi, qui lui a fait visiter les unités de production les plus importantes du groupe se trouvant dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj.

L’invité a visité le complexe de production des produits bruns, l’unité d’injection plastique, l’unité de fabrication de panneaux photovoltaïques ainsi que les minoteries Gerbior (Extra).

Xavier Driencourt a qualifié dans une conférence de presse qui s’est tenue en marge de la visite, le groupe Condor de «modèle de réussite dans le domaine de l’innovation technologique et s’est dit ébloui par la qualité des produits de Condor ainsi que les unités qu’il a visitées à Bordj Bou Arreridj».

Pour sa part, Abderrahmane Benhamadi s’est dit honoré d’avoir reçu Son Excellence Xiavier Driencourt aux unités du groupe Condor. Il s’est dit prêt à entreprendre des partenariats dans les domaines d’activités du groupe sachant que les smartphones de Condor sont commercialisés en France.

SPA Condor Electronics est la figure de proue du groupe Benhamadi. Fondée en 2002, la filiale grandit vite et devient leader dans son domaine. Elle est spécialisée dans la fabrication, la commercialisation et la maintenance des produits électroniques, électroménagers et multimédias ainsi que des panneaux photovoltaïques.

C. P.

Comment (2)

    Didi Barachou
    22 novembre 2017 - 0 h 34 min

    En vérité, on devrait octroyer en urgence la nationalité algérienne à cet ambassadeur car il remplit toutes les conditions requises par le décret sur la nationalité.
    Il a séjourné très longtemps en Algérie, il connaît des endroits en Algérie qu’aucun indigène ne soupçonne et a les portes ouvertes partout où il va.




    0



    0
    LE NUMIDE
    18 novembre 2017 - 11 h 52 min

    les groupes industriels algériens sérieux comme les CONDOR, CEVITAL et tous les autres .. il faut les aider , les encourager , les orienter , les propulser .. et ne jamais les saboter ou leur mettre des bâtons dans les roues ou le caillou dans le soulier .. l’Algérie a besoin de toutes ses ressources et hommes pour se développer et avancer .. sans ses vrais ressources l’Algérie n’ira pas loin .. on ne construit pas LES NATIONS avec les charlatans , mais avec les hommes de terrain , les cadres , les ingénieurs , les soldats , les savants , les capitaines d’armée et d’industrie , les visionnaires , les semeurs et les forgerons , les bâtisseurs et les créateurs de richesses .. GHOUREK




    6



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.