Affaire Hariri : l’Arabie Saoudite rappelle son ambassadeur à Berlin

Sigmar Arabie
Le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel. D. R.

L’Arabie Saoudite a décidé de rappeler son ambassadeur à Berlin pour protester contre des déclarations du ministre allemand des Affaires étrangères laissant entendre que le Premier ministre libanais démissionnaire, Saad Hariri, était retenu contre son gré à Ryad, rapporte l’agence française AFP, citant l’agence officielle saoudienne SPA.

«L’Arabie Saoudite a décidé de rappeler son ambassadeur en Allemagne pour consultations et va remettre une lettre à l’ambassadeur d’Allemagne auprès du royaume protestant contre ces déclarations malencontreuses et injustifiées», a indiqué la SPA en citant un porte-parole du ministère saoudien des Affaires étrangères.

Peu avant de quitter Ryad pour Paris, Hariri a affirmé, dans un tweet adressé au ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, qu’il ne lui était pas interdit de quitter l’Arabie Saoudite. «Dire que je suis retenu en Arabie Saoudite et (qu’il m’est) interdit de quitter le pays est un mensonge. Je suis en route pour l’aéroport», a-t-il écrit.

Hariri a quitté, samedi, l’Arabie Saoudite pour se rendre en France, deux semaines après sa démission et d’intenses spéculations sur sa liberté de mouvement.

Jeudi, Gabriel a déclaré lors d’une conférence de presse à Berlin avec son homologue libanais, Gebran Bassil, que «le Liban risque de retomber dans de graves confrontations politiques, et peut-être militaires». «Afin de prévenir ceci, nous avons en particulier besoin du retour du Premier ministre actuel», a-t-il souligné, en estimant que le Liban «ne doit pas devenir un jouet de (…) la Syrie, de l’Arabie Saoudite ou d’autres».

«Ces déclarations sont hasardeuses, basées sur des informations erronées et ne servent pas la stabilité dans la région», a commenté le porte-parole du ministère saoudien des Affaires étrangères, cité par l’agence SPA.

R. I.

Comment (4)

    Anonyme
    18 novembre 2017 - 19 h 30 min

    SAAD HARIRI ETAIT BIEN RETENU CONTRE SON GRÈ EN ARABIE LE MONARQUE LUI A FAIT UN CHANTAGE
    TU FAIS ÇA OUBIEN…………CARTON ROUGE POUR LE PREMIER MINISTRE HARIRI




    1



    0
    Didouche
    18 novembre 2017 - 14 h 03 min

    l’Allemagne a donné l’exemple d’un état qui se respecte et ne s’achète pas avec l’argent des sanguinaires au pouvoir en Arabie et aux émirats sionistes!!!




    7



    2
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 9 h 18 min

    Le ministre Allemand a dit la verite sur le kidnapping de Hariri,qui a aussi la nationalite Saoudienne.La France a accepte pour aider la Saoudie de sortir du petrin,reste a savoir qui continuera a manipuler la carte Hariri ..??la France ..la Saoudie ou retournera t il au Liban pour s expliquer et ne pas rester une carte dans les mains de ceux qui veulent destabiliser le Liban et le pousser dans une guerre civile….??? est ce la prochaine cible sera
    le President Libanais Michel Aoun…??? Tout dependra du comportement de Harriri le Libanais ou Harriri le Saoudien…??? Certain disent que Harriri a aussi la nationalite Francaise…!!!!
    Pour nous Algeriens,il est fondamental que les plu personalites politiques qui aspirent aux poste du pouvoir doivent imperativement etre exclusivement Algeriens y comprie leur conjoint.




    12



    3
    DYHIA
    18 novembre 2017 - 4 h 18 min

    «Ces déclarations sont hasardeuses, basées sur des informations erronées et ne servent la stabilité dans la région», a commenté le porte-parole du ministère saoudien des Affaires étrangères, cité par l’agence SPA. »

    Comme si la stabilité de la région est une priorité pour cette Arabie-wahhabo-terroriste.
    Ils ont kidnappé un Chef d’État et ils osent parler de stabilité ??
    Ces bedouins ount-ils une cervelle ou de la boue. C’est la merde de l’humanité.




    19



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.