Incident entre Rabat et Doha : vers le licenciement de Khadidja Benguenna ?

Khadidja Benguenna
Khadidja Benguenna et un de ses collègues au studio d'Al-Jazeera. D. R.

Par Karim B. – On ne sait pas si, réellement, le photomontage montrant le roi du Maroc brandissant une banderole avec un slogan à la gloire de l’émir du Qatar a réellement poussé les autorités qataries à ouvrir une enquête sur les journalistes d’Al-Jazeera qui l’ont relayée mais on sait, par contre, que Khadidja Benguenna en a fait la promotion de façon zélée sur les réseaux sociaux.

Le site Maghreb Intelligence affirme que les autorités qataries auraient décidé de sévir suite à ce que le régime monarchique de Rabat considère comme une tentative de semer la zizanie entre le Maroc et des pays du Golfe dont les relations avec le Qatar ont été rompues, notamment l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis. Or, le Maroc, pays dépendant des aides qu’il reçoit des richissimes Etats membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), craint qu’une telle campagne provoque la colère de ces deux pays et perde ainsi leur soutien financier.

Selon Maghreb Intelligence, les autorités qataries interrogeraient Khadidja Benguenna pour avoir partagé sur les réseaux sociaux «le fameux montage qualifié de grotesque» par des sources marocaines officielles proches de Mohammed VI, qui n’excluent pas que des sanctions sévères soient prises à l’encontre de la journaliste algérienne, lesquelles pourraient aller jusqu’au licenciement.

K. B.

Comment (57)

    Ahmed
    19 novembre 2017 - 12 h 53 min

    Chacun dans le monde entier cherche les intérêts de son Pays et son Peuple sauf l’Algérie qui s’attarde encore sur des détails pour plaire. Comme si l’expérience du socialisme n’avait pas suffi!! (…)

    13
    1
    zaatar
    19 novembre 2017 - 7 h 36 min

    y a t’il vraiment un problème? moi je n’en vois pas. Mokhokho6 continue de fumer ses pétards et de sniffer sa poudre blanche tout en offrant ses péripatéticiennes aux émirs et princes du golf arabique. Il est ou le problème la dedans? Maintenant que Benguenna dise ceci ou cela, ça ne changera rien même à El Jazeera qui est connu pour ses coups tordus. La vie donc continue sans plus…

    18
    6
    Neva
    18 novembre 2017 - 21 h 42 min

    Je partage l’avis de l’auteur de cet article « si, réellement, le photomontage montrant le roi du Maroc brandissant une banderole avec un slogan à la gloire de l’émir du Qatar a réellement poussé les autorités qataries à ouvrir une enquête sur les journalistes d’Al-Jazeera …) ».???
    1.La crainte du Qatar que l’arabia saudia gèle ces dollars déposes sur des comptes des banques saoudiennes, on sait que le Qatar au début de la crise avait déjà transférés ses comptes dans les banques marocaines. Donc Qatar n’a rien a craindre, sachant que la plus grande banque du Qatar (Qatar National Bank) a signé un protocole d’accord avec le Maroc (Attijariwafa Bank) pour favoriser les flux d’investissement entre ses deux pays.
    2. Le Maroc, craint qu’une telle campagne provoque la colère des pays du Golfe et perde ainsi leur soutien financier.
    3. Dans toute cette histoire cousue de fil blanc, Il s’avère que cette journaliste est une ALGÉRIENNE. Voila tout simplement la réponse.
    4. Avec de telles provocations comment ose t-on parler d’ouverture des frontières?
    Proverbe russe :
     » Quand celui qui parle est fou, celui qui l’écoute doit être sage ».
     » Polissez un louveteau, vous n’en ferez point un agneau ».
     » Gardez-vous d’un loup apprivoisé et d’un ennemi réconcilié ».
     » Qui dit tout ce qu’il veut, s’expose à entendre tout ce qu’il ne voudrait pas ».

    78
    11
      Neva
      19 novembre 2017 - 1 h 37 min

      Je trouve ridicule et absurde » l’accusation du régime de Rabat qui considère cet photomontage comme une tentative de semer la zizanie entre le Maroc et des pays du Golfe ».
      Je comprends la réaction du Maroc si le (la) propriétaire de cet photomontage a été réalisé par un(e) journaliste marocain(ne) mais il s’avère que ce photomontage a été produit par une journaliste étrangère de nationalité ALGÉRIENNE donc celle-ci elle ne représente pas le Maroc, ou est donc le problème?
      Est-ce parce qu’elle est ALGÉRIENNE ???

      41
      6
    Neva
    18 novembre 2017 - 21 h 31 min

    Je partage l’avis de l’auteur de cet article « si, réellement, le photomontage montrant le roi du Maroc brandissant une banderole avec un slogan à la gloire de l’émir du Qatar a réellement poussé les autorités qataries à ouvrir une enquête sur les journalistes d’Al-Jazeera …) ».???
    1.La crainte du Qatar que l’arabia saudia gèle ces dollars déposes sur des comptes des banques saoudiennes, on sait que le Qatar au début de la crise avait déjà transférés ses comptes dans les banques marocaines. Sachant que la plus grande banque du Qatar (Qatar National Bank) a signé un protocole d’accord avec le Maroc (Attijariwafa Bank) pour favoriser les flux d’investissement entre ses deux pays.
    2. Le Maroc, craint qu’une telle campagne provoque la colère des pays du Golfe et perde ainsi leur soutien financier.
    3. Dans toute cette histoire Il s’avère que cette journaliste est une ALGÉRIENNE. Voila tout simplement la réponse.
    4. Avec de telles provocations comment ose t-on parler d’ouverture des frontières?
    Proverbe russe :
     » Quand celui qui parle est fou, celui qui l’écoute doit être sage ».
     » Polissez un louveteau, vous n’en ferez point un agneau ».
     » Gardez-vous d’un loup apprivoisé et d’un ennemi réconcilié ».
     » Qui dit tout ce qu’il veut, s’expose à entendre tout ce qu’il ne voudrait pas ».

    20
    8
    Felfel Har
    18 novembre 2017 - 20 h 43 min

    Ne vous en faites pas pour la Bengana, elle va vite se trouver un nouveau chaperon (appelons-le ainsi pour rester politiquement correct) qui lui offrira un bon terrain de chute contre faveurs dont elle a le secret maintenant. Rien de ce qui lui arrive ne devrait offenser l’Algérie ou les Algériens, elle a renié son pays et insulté ses compatriotes. Elle s’est vendue corps et âmes aux Moyen-Orientaux, à eux de lui venir en aide.

    38
    7
    Rachid Djha
    18 novembre 2017 - 20 h 22 min

    Khadidja Benghana est dans son rôle de taupe au service des bedoins du Qatar et du Mongolien M6 qui ont en commun avec l’Arabie Yahoudite, ce besoin de détruire l’Algérie après avoir détruit la Syrie et le Yémen.
    Pour preuve, qui a soutenu financièrement et logistiquement la décennie noire qui avait fait reculer de 50 années l’Algerie ? Bien entendu l’Arabie Yahoudite et les nains du Qatar pour le financement et la féodale Narco-monarchie absolue de Mimi6 pour la logistique.

    23
    9
    karimdz
    18 novembre 2017 - 19 h 40 min

    Sa médiocrité mimi 6 est en mode panique, mais il pourra se consoler en fumant des joints…

    26
    9
    Viva l'Aldjérie
    18 novembre 2017 - 19 h 17 min

    Ainsi donc Khadidja Benganna serait coupable d’avoir simplement relayé une photo dont elle n’est pas l’auteur et le roitelet furieux à l’idée de perdre sa tirelire réclame sa tête? Qu’en penserait la profession si les menaces étaient mises à exécution, normalement ça devrait faire du foin. Quoique lorsqu’il s’agit du maroc, chutt…silence on viole des enfants au maroc, du maroc on inonde la planète de drogue, on exporte des terroristes dans toute l’Europe, on met Bruxelles au pillage pour fêter la CDM mais chuttt…
    Je n’ai pas de sympathie pour K.B mais si la présence d’une journaliste algérienne dans un gros média arabe fait suer le maroc, moi j’applaudis. Les marocains eux fanfaronnent sur la moindre crotte de bique tant ils sont avides de reconnaissance et comme ils n’ont rien à offrir à l’admiration des foules en délire, que dalle à part les superbes Bouder et Debouze ils nous volent nos personnages illustres.
    Rappelons que l’épouse du frère du roi de Jordanie est une Algérienne, la fille de Lakhdar Brahimi. Au moins les femmes algériennes au Moyen Orient ne se signalent pas par leur manie de la putasserie.
    Dans tous les pays arabes une Algérienne évoque une femme honorable quand dans ces mêmes pays, « marocaine » ce n’est pas une nationalité, c’est une profession.

    37
    5
    DZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZz
    18 novembre 2017 - 18 h 46 min

    À mon avis, le roi-Haschich s’attendait à des commentaires missiles contre Benguenna. Alors, il a eu sa réponse.
    Nous défendrons toujours tout ce qui est Algérien ciblé par la narcomonarchie.

    33
    7
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 17 h 20 min

    Nombreux sont ici à la défendre, sans réfléchir,du seul fait que cet article pointe du doigt la narco-monarchite.
    D’accord le Maroc veux notre malheur mais ce n’est pas pour autant que je dois avoir de l’empathie envers elle, je suis prêt à parier qu’elle snobe la plupart des algérien s comme le font tous ceux qui ont un tel poste.En Algérie la plupart des femmes occupent des jobs grâce au piston familial, nombreuses sont les algériennes de qualité que restent sur le carreau .

    47
    12
      Anonyme
      18 novembre 2017 - 17 h 42 min

      on défend son origine, pigé ?

      19
      25
      Anonyme
      18 novembre 2017 - 18 h 21 min

      Ils défendent l’Algérie qui est ciblée dans cette affaire par le mekhzen

      24
      3
    Rayes Al Bahriya
    18 novembre 2017 - 17 h 04 min

    Le roi froufrou servi par la harki benguana.

    Tous des lavettes.

    19
    19
    HANNIBAL
    18 novembre 2017 - 15 h 48 min

    Beaucoup ne doivent pas se sentir en odeur de sainteté s’il en va ainsi le Qatar change de fusil d’épaule et nettoie
    les écuries pas d’Augiat puisque le messager en la personne de Shlomo VI les représente déja le petit émirat du Qatar, à travers son canal de propagande Al khanzera et son lugubre prédicateur Youssef Al-Qaradawi se sont mis en sourdine et tente de se racheter une virginité chose que sa gracieuse majesté ne peut proposer ceci étant une breche s’est ouverte et le makhnaz profitera de cette ouverture pour s’y incruster en meme temps d’éliminer khadija l’égérie de
    cette chaine infame qui trompait les niais elle aura au moins servie de fusible qui sont les prochains dans le viseur
    a se poser la question a 1 dirham pourquoi cet émirat fait’il bouillonner la région tel un hectoplasme .

    15
    4
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 15 h 40 min

    Nous exigeons de nos responsables de traduire en justice tous les chi…-medias du mekhzen qui diffusent de fausses informations sur l’Algérie.
    Il faut passer à l’action. C’est le seul langage que comprennent ces chi… du mekhzen .

    35
    5
    Massinissa
    18 novembre 2017 - 15 h 28 min

    Il faut être naïf pour ne pas comprendre le piège tendu par le Maroc pour se débarrasser de cette journaliste Algérienne. Peut-être qu’il veut la remplacer par un agent de son palais-Haschich.
    C’est la politique du Haschich actuellement; se débarrasser de toutes les célébrités Algériennes qui ne veulent pas du passeport marocain.
    Faites attention, ne tombez pas dans le piège du roi des mensonges.

    16
    1
    Algérien
    18 novembre 2017 - 14 h 37 min

    Des accusations de la part d’un roi connu pour ces grandes manipulations de l’information contre l’Algérie sont-elles crédibles. ??
    Le roi des mensonges veut endosser la responsabilité de son geste hypocrite malsain à une Algérienne. Ce n’est pas nouveau de la part du roi de la diffamation.

    17
    Bouzorane
    18 novembre 2017 - 11 h 41 min

    Si je comprends bien, cette journaliste a, sans le vouloir, servi le pays qui l’a vu naitre!!
    C’est le paradoxe du larbin : à force de larbinisme, le larbin atteint un degrés supérieur de larbinisme….il devient larbin du larbin….S’il persévère encore plus dans son larbinisme….Cela devient, par je ne sais quel miracle, l’opposé du larbinisme… le patriotisme!

    15
    5
      AÏT CHAALAL
      18 novembre 2017 - 13 h 16 min

      Personnellement, le sort de cette personne ne me fait ni chaud ni froid et je me moque totalement de ces positions larbinistes! Tant que certains soi-disant algériens revendiquent leur attachement à la Oumma Al Arabia au détriment de leur origines et leur culture berbère, pour moi ces gens là, qu’ils crèvent tous dans le désert culturel et intellectuel des moyens orientaux!!!

      15
      12
        Anonyme
        18 novembre 2017 - 14 h 51 min

        NON NON , Je ne suis pas d’accord avec vous.

        Dans cette affaire de moumou le drogué c’est l’Algérie qui es visée à travers cette journaliste Algérienne.

        10
        3
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 11 h 40 min

    On insulte cette dame à tour de bras mais les algériens ne sont pas dupes. quand quelqu’un est aussi insultés par certains médias du régime FLN c’est que cette personne a des choses très intéressantes à dire !
    Il suffit de voir Ben Gana le grand père sur photo, une simple photo et le comparer aux apparatchiks du régime depuis 1954 je précise depuis 1954 ! à ce jour pour comprendre qui est plus algérien que l’autre et lequel des deux types d’algériens est authentique. BenGanaAbdelAzziz respectait le peuple indigène de cette même terre de ses ancêtres jusque dans sa façon de se vêtir ! même sous domination coloniales il n’avait pas singé les français comme l’ont fait ceux qui prétendait les combattre pour libérer ce peuple. Si des Bengana n’avaient pas perdu face à la stratégie de décolonisation Gaulienne pour mieux sous traiter la colonisation par systèmes fascistes et fascisant interposés, l’Algérie serait aujourd’hui arrimée au bloc économique le plus développé de la planète et ce dans tous les domaines, culturel, droits de l’homme, liberté individuelle, religieuse, ……cet appartenance ne daterait pas d’aujourd’hui puisque l’histoire a montré qu’on avait beaucoup plus de relations avec la péninsule ibérique, la presque Ile Italienne ainsi que la France et la Grèce et l’Anatolie depuis des milliers d’années qu’avec ce monde « arabe » ou africain dont on nous bassine tous les jours.

    6
    18
    HANNIBAL
    18 novembre 2017 - 11 h 23 min

    Il faut reconnaitre que la prostitué en se déhanchant au qatar veut jouer de sa superbe et se faire appeler désirée une autre manière de récupérer l’obole mais la sahyoudie ne va pas en rester là il va aller ramper au pieds de ben salmane dans quelques jours je jugerais la visite de sa gracieuse majesté dans un agenda des $ionistes pour faire passer un message car le roitelet de sodome a été envoyé sur ordre de tel aviv tout frais payé partout ou passe Shlomo VI en émissaire il sème la zizanie il sera remercié par azoulay a son retour pour sa parodie royale .

    26
    4
      bougamous
      18 novembre 2017 - 12 h 55 min

      Quel délice de lire et relire votre commentaire,Hannibal!!

      7
      1
        HANNIBAL
        18 novembre 2017 - 15 h 09 min

        @Bougamous
        18 novembre 2017 – 12 h 55 min
        merci 🙂

    Sidali
    18 novembre 2017 - 10 h 47 min

    Il faut savoir que cette Khadidja Bengana, tout comme ce Hafid Derradji, est une taupe des bedoins du Qatar mise à la disposition et au service de la féodale Narco-monarchie absolue et dont le seul but est de nuire à l’Algérie.

    21
    14
    Argentroi
    18 novembre 2017 - 10 h 40 min

    Je ne comprends rien ! Si ce photomontage insinue un rapprochement entre le Maroc et Qatar, cela doit faire plaisir à Qatar qui s’en fout par ailleurs de l’objectivité comme toute monarchie de droit divin. Par contre, le Maroc fait semblant de s’offusquer dans cette affaire puisqu’il n’a pas manqué de fournir une aide alimentaire à Qatar quand l’Arabie saoudite soumettait ce dernier à un blocus terrestre; ce qui signifiait déjà que le Maroc n’avait aucune peur à perdre l’aide substantielle des saoudiens. On est donc en droit de penser que le Qatar offre mieux que l’Arabie saoudite au Maroc. Et ainsi il est entrain de se dessiner un très fort rapprochement entre Qatar et le Maroc. Ce dernier verrait d’un bon œil une nouvelle alliance avec cet émirat pourvoyeur des terroristes d’Al-Qaïda car l’Algérie serait prise, dans ce cas, en étau par les terroristes d’Aqmi à l’est et au sud et par le Maroc à l’ouest. L’affaire Bengana serait en fait le révélateur de ce rapprochement pour qui le Maroc demande des gages à Qatar : la tête de Bengana pour la remplacer peut-être par une marocaine! Affaire à suivre !

    14
      Chaoui
      18 novembre 2017 - 14 h 17 min

      Les…terroristes ! On sait que nous sommes encerclé et pas que par eux…Qu’attendent-ils pour se…manifester ? Ils savent TOUS que nous sommes paré et qu’on les attend de pied ferme…Qu’ils montrent le bout du nez, on les extermine sans pitié et en masse, comme le font nos amis Russes en Syrie et peut-être de manière encore plus radicale…(et qu’ils n’escomptent même pas d’un appui aérien comme ils l’ont eu en Libye, tout avion militaire étranger tentant d’entrer dans notre espace sera immédiatement abattu).

    Rachid Djha
    18 novembre 2017 - 10 h 31 min

    Qui a dit qu’il n’y a pas de justice sur terre notamment envers des traîtres comme cette Khadidja Benghana.

    21
    4
      Anonyme
      18 novembre 2017 - 15 h 00 min

      GRAVE GRAVE, tu prends le roi des mensonges pour de la justice.
      Tu as été naïf dans ton analyse…ou tu es un sujet du roi . L’un des deux.

      6
      2
    anti-khafafich
    18 novembre 2017 - 10 h 30 min

    la tête du serpent n’est pas au marrok, elle est en israhell et son coeur est en france. au marrok il n’y a que sa queue, dégueulasse et sans réelle valeur

    30
    4
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 10 h 24 min

    Je ne comprends rien ! Si ce photomontage insinue un rapprochement entre le Maroc et Qatar, cela doit faire plaisir à Qatar qui s’en fout par ailleurs de l’objectivité comme toute monarchie de droit divin. Par contre, le Maroc fait semblant de s’offusquer dans cette affaire puisqu’il n’a pas manqué de fournir une aide alimentaire à Qatar quand l’Arabie saoudite soumettait ce dernier à un blocus terrestre; ce qui signifiait déjà que le Maroc n’avait aucune peur à perdre l’aide substantielle des saoudiens. On est donc en droit de penser que le Qatar offre mieux que l’Arabie saoudite au Maroc. Et ainsi il est entrain de se dessiner un très fort rapprochement entre Qatar et le Maroc. Ce dernier verrait d’un bon œil une nouvelle alliance avec cet émirat pourvoyeur des terroristes d’Al-Qaïda car l’Algérie serait prise, dans ce cas, en étau par les terroristes d’Aqmi à l’est et au sud et par le Maroc à l’ouest. L’affaire Bengana serait en fait le révélateur de ce rapprochement pour qui le Maroc demande des gages à Qatar : la tête de Bengana pour la remplacer peut-être par une marocaine! Affaire à suivre !

    Der Spiegel
    18 novembre 2017 - 9 h 53 min

    De toute cette histoire, les Marocains ne vont retenir qu’une chose qui leur est offerte par la providence : Khadija Bengana est algérienne (ou, maintenant, classée « d’origine algérienne »). Cela est plus important et plus retentissant que ce qu’elle a fait. Le Makhzen et le troupeau de médias qui lui appartiennent ou presque, avec autant de zèle que la présentatrice, vont exploiter jusqu’à l’os ce fait et en faire leur choux gras et leur plat préféré pour les jours à venir.

    15
    1
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 9 h 22 min

    Le Maroc applique une politique systematique pour déboulonner tout ce qui est Algerien sur la scene internationale et qui peut servir à un moment ou à un autre le pays,cette politique s’accompagne d’une autre qui consiste à placer et pistonner des marocains même binationaux pour occuper le maximum de poste à l’etranger en sachant qu’il pourra les utiliser un jour ou l’autre .Notre diplomatie devrait en faire de meme.

    25
    2
    صالح/الجزائر
    18 novembre 2017 - 9 h 02 min

    Etre derrière l’écharpe « Vous avez le monde, nous avons Tamim (émir du Qatar) » , ou «le fameux montage qualifié de grotesque» , c’est une chose , mais promouvoir , meme de façon zélée , le photomontage montrant le roi du Maroc brandissant une banderole avec un slogan à la gloire de l’émir du Qatar , par la journaliste algérienne Khadidja Benguenna sur les réseaux sociaux , c’est UNE autre chose .
    Il ne faut pas oublier que le Qatar accusait les Emirats arabes unis d’être derrière le piratage du site de la  » Qatar News Agency » et la publication ,le 23 mai 2017, de propos conciliants envers l’Iran, le Hamas et Hezbollah , attribués à l’émir Tamim ben Hamad Al-Thani.

    5
    3
    Moskosdz
    18 novembre 2017 - 8 h 48 min

    Photomontage ou pas,personnellement je sais une chose,toutes les informations mensongères du Makhnèz en direction de l’Algérie,le royaume du kif le regrettera amèrement et a tort de croire que l’Algérien se laisserait facilement lui marcher sur le pied.

    26
    4
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 8 h 32 min

    Meskina,je vais pleurer! De quoi elle va vivre,il n’y a pas le RSA au Qatar?!

    70
    25
      Anonyme
      18 novembre 2017 - 15 h 49 min

      Va prendre une dose du haschich royale pour retrouver ta lucidité.

      1
      50
    TARZAN
    18 novembre 2017 - 8 h 21 min

    le maroc est en trai,n de donner une leçon de réalisme à la diplomatie algérienne. combien de journalistes marocains, franco marocains, ou aillant une autre nationalité étrangère mais roulent pour le maroc font de la désinformation ravageuse pour l’algérie sans que nos autorités ne réagissent pour demander le renvoie de ces journalistes zélés. le maroc n »est pas mou en matière de communication car il sait que c’est l’arme fatale et ô combien efficace pour influencer l’opinion publique. le maroc va exiger le licenciement de la journaliste algérienne et va la remplacer par une marocaine. moi je dis à nos autorités d’intervenir pour maintenir la journaliste algérienne à son poste faute de quoi les relations avec le qatar doivent être rompues. si le maroc réussi son énième coup pour exclure les algériens de tous les postes clés dans les médias étrangers pour les remplacer par des marocains alors là nos diplomates sont vraiment incompétents et mous. le renvoi de cette journaliste algérienne par le qatar pour plaire au maroc est une offense au peuple algérien. j’imagine que notre président bouteflika partage parfaitement mon point de vue. attentionj il faut agis tout de suite avant qu’il ne soit trop tard

    24
    6
      Yeoman
      18 novembre 2017 - 8 h 34 min

      Avec tout le respect que je vous dois, l’état algérien, une fois n’ est pas coutume, à tout à fait raison de ne pas suivre el marouk sur le terrain de la médiocrité affligeante. Sinon, autant se mettre exporter de la chair fraîche vers le Golf et ailleurs. Quant à Khadidja ben Ganna, elle ne mérite même pas son passeport algérien

      31
      2
      Mello
      18 novembre 2017 - 9 h 00 min

      Si je pouvais liker dix fois , je l’aurais fait, car ce que vous dites est extremement veridique. Nos gouvernants ne savent pas communiquer et ne savent pas defendre leurs citoyens dans des conditions delicates. Combien de Marocains d’origine ont pu etre place dans les institutions internationales, par ce creneau bien exploite par ces Marocains. Le seul langage usite par les notres c’est la violence verbale. Vous savez , lorsque le pouvoir est illegitime il ne peut que se defendre et defendre ses acquis.

      11
      4
      bougamous
      18 novembre 2017 - 13 h 05 min

      Je suis d’accord pour dire que le Makhzen a conquis la majorité des médias les plus influents Français, Jeune Afrique et Al Jazeera.Mais Benganna a détruit l’image de l’Algérie plus que n’importe quel journaliste roulant pour le Makhzen. Il faut la remplacer par une (ou un) Algérienne qui rappelle que l’Algérie est l’un des meilleurs pays Arabe et Africain dans énormément de domaines: Education, accés aux soins, social, PNB…

      11
      5
      Rach
      18 novembre 2017 - 15 h 39 min

      Ya si Tarzan,premièrement,le Maroc n’est pas un pays,c’est une secte,avec tout ce qui va avec comme pratiques non conforme a l’honneur et a la dignité.Ce genre de pays,peut se permettre tout et n’importe quoi.
      Ensuite,comme a dit notre ministre des A.E,Mr
      Messahel,nous,nous sommes l’ALGERIE.L’Algérie a un nom,une conduite a respecter et une réputation de pays intègre a défendre.
      On ne peut pas agir et s’investir dans la meme dynamique vile,basse et mesquine que ce royaume fossoyeur et dévérgondé.Ce royaume au rabais,n’a pas de diplomatie,il a seulement des maitres donneurs d’ordres qui le protègent.Et des tentacules qui corrompent a tout va en utilisant différents procédés connus et reconnus:
      Argent sonnant et trébuchant(accessoirement des propriétés a marrakesh),femmes de joie … et adolescents et enfants en bas age a sasiété.C’est ce qui est connu dans le jargon commun par,la politique des riads!
      La nature du marocain,fourbe,hypocrite et sans honneur lui permet de s’investir dans ce genre de pratiques rabaissantes.L’histoire de la diplomatie marocaine,servile,inféodée,sans souveraineté ni relief,lui permet de s’investir dans ce genre de reflexes pavloviens dégradants.L’algérien et l’Algérie ne peuvent pas se permettre d’opérer de cette maniere.Ils n’ont ni les attribus psychologiques pour le faire et encore moins,le manque de scrupules et d’honneur qui carractérisent le marocain de base.La prostituée qui offre tous ses atours au plus offrant,peut avoir la protection de son proxénète et les faveurs de ces clients.Mais elle demeure,meme aux yeux de ceux qui profitent d’elle,qu’un rebus subalterne ….. »une maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre »
      L’Algérie ne mange pas de ce pain sale et avilissant.Surtout que la diplomatie algérienne a toujours prit le dessus et a fait de sa contreparte marocaine,qu’un punching ball sur lequel on ne cesse de marquer des points.

      6
      2
    Jean_Boucane
    18 novembre 2017 - 7 h 47 min

    Avec tous le respect que je vous dois, je doute fortement que les journalistes d’Al Jazeera fasse tourner une photo de Mohammed 6 sans l’autorisation des autorités du Qatar!
    Je pense que les autorités du Qatar voulait faire passer un message au roi du Maroc pour lui dire il n’y a rien a gratter ici!

    27
    2
      TARZAN
      18 novembre 2017 - 8 h 27 min

      l’algérienne n’y est pour rien c’est un coup marocain pour l’exclure

      13
      6
        Jean_Boucane
        18 novembre 2017 - 8 h 39 min

        Tu sais que cette journaliste souhaitait le printemps arabe a l’Algerie… elle est plus dangereuse que n’importe quel marocain! Donc je pense vraiment que c’est plus une volonté Qatarie vu qu’elle n’est pas la seule a avoir diffuser la photo qu’un piege marocain!!!

        24
        1
          Anonyme
          18 novembre 2017 - 15 h 21 min

          On parle de la guerre de diffamation que mène le roi des drogués contre l’Algérie.
          Chaque sujet en son temps.
          Actuellement, il faut défendre l’Algérie et point barre.
          Utilise ta cervelle un peu.

    Didouche
    18 novembre 2017 - 7 h 19 min

    l opportunisme existe partout aux profit du maitre des lieux dans tous les pays arabes.diffuser des images truquées par un journaliste porte atteinte avant tout à la crédibilité du journaliste.si elle a fait vraiment, elle mérite d’être sanctionnée pour avoir accepté d’être un moyen de propagande mensongère.

    21
    3
      Sabrina-DZ
      18 novembre 2017 - 14 h 31 min

      Si L’Algérie prendrait au sérieux tout ce que les agents du Haschich diffusent sur l’Algérie et son président…Le roi haschich serait devant le tribunal international.
      Le Maroc doit assumer son double langage. En voulant faire plaisir à tous les pays du Golfe , le roi Haschich s’est dévoilé par sa banderole hypocrite.

      10
    Yeoman
    18 novembre 2017 - 7 h 08 min

    Ils sont si peu convaincus de leurs positions qu’un simple photomontage réalisé par des gamins les remplit de terreur.

    27
    1
    Tchouiks
    18 novembre 2017 - 6 h 33 min

    Ce roitelet a besoin d’une roqia pour le guérir de « l’algerite » chronique qui le débilise .

    41
    2
      Anonyme
      18 novembre 2017 - 8 h 16 min

      Oui une rokia executée par le cheikh violeur de femmes ,apres les avoir droguées avec des psychotropes ,de toutes façons des « guezanates  » au Maroc ce n’est pas ça qui manquent il y en a dans tous les coins de rue .

      20
      1
    Tinhinane
    18 novembre 2017 - 6 h 28 min

    Le roi de la diffamations et des mensonges pratique une diplomatie de caméléon et d’ hypocrite . Il a joué au double visage, cependant il doit assumer les conséquences de ses caprices d’adolescent immature.
    Benguenna est une journaliste, c’est son travail de relayer l’information. Elle n’est pas la seule à l’avoir relayée…La photo a fait le buzz dans les réseaux sociaux et dans les médias.
    Mais c’est toujours l’Algérie qui est responsable des comportements malsains du roi des pauvres.
    Je crois que le roi de la drogue a dépassé les limites, il lui faut une réponse pour le remettre dans sa niche.

    32
    5
    L'ALGÉRIE
    18 novembre 2017 - 5 h 21 min

    Franchement, les âneries du makhzen et son roitelet n’ont pas une fin.
    Ils ont l’Algérie comme un OS dans la gorge.

    43
    3
    DIHYA
    18 novembre 2017 - 5 h 10 min

    C’est la nationalité Algérienne qui est visée. L’Algérie doit intervenir. On en a marre de ces accusations gratuites du roi de la drogue,
    Que ce roi drogué assume ces gestes et sa diplomatie des eaux usées.

    38
    4
    DZ
    18 novembre 2017 - 4 h 11 min

    moumou le haschich a une maladie qui s’appelle l’Algérie. Foutez nous la paix

    37
    3
    Kahina
    18 novembre 2017 - 3 h 59 min

    Les conneries du roi haschich sont toujours jetées sur le dos de l’Algérie. RAS LE BOL.

    36
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.