Incident entre Rabat et Doha : vers le licenciement de Khadidja Benguenna ?

Khadidja Benguenna
Khadidja Benguenna et un de ses collègues au studio d'Al-Jazeera. D. R.

Par Karim B. – On ne sait pas si, réellement, le photomontage montrant le roi du Maroc brandissant une banderole avec un slogan à la gloire de l’émir du Qatar a réellement poussé les autorités qataries à ouvrir une enquête sur les journalistes d’Al-Jazeera qui l’ont relayée mais on sait, par contre, que Khadidja Benguenna en a fait la promotion de façon zélée sur les réseaux sociaux.

Le site Maghreb Intelligence affirme que les autorités qataries auraient décidé de sévir suite à ce que le régime monarchique de Rabat considère comme une tentative de semer la zizanie entre le Maroc et des pays du Golfe dont les relations avec le Qatar ont été rompues, notamment l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis. Or, le Maroc, pays dépendant des aides qu’il reçoit des richissimes Etats membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), craint qu’une telle campagne provoque la colère de ces deux pays et perde ainsi leur soutien financier.

Selon Maghreb Intelligence, les autorités qataries interrogeraient Khadidja Benguenna pour avoir partagé sur les réseaux sociaux «le fameux montage qualifié de grotesque» par des sources marocaines officielles proches de Mohammed VI, qui n’excluent pas que des sanctions sévères soient prises à l’encontre de la journaliste algérienne, lesquelles pourraient aller jusqu’au licenciement.

K. B.

Comment (57)

    Ahmed
    19 novembre 2017 - 12 h 53 min

    Chacun dans le monde entier cherche les intérêts de son Pays et son Peuple sauf l’Algérie qui s’attarde encore sur des détails pour plaire. Comme si l’expérience du socialisme n’avait pas suffi!! (…)




    10



    1
    zaatar
    19 novembre 2017 - 7 h 36 min

    y a t’il vraiment un problème? moi je n’en vois pas. Mokhokho6 continue de fumer ses pétards et de sniffer sa poudre blanche tout en offrant ses péripatéticiennes aux émirs et princes du golf arabique. Il est ou le problème la dedans? Maintenant que Benguenna dise ceci ou cela, ça ne changera rien même à El Jazeera qui est connu pour ses coups tordus. La vie donc continue sans plus…




    16



    6
    Neva
    18 novembre 2017 - 21 h 42 min

    Je partage l’avis de l’auteur de cet article « si, réellement, le photomontage montrant le roi du Maroc brandissant une banderole avec un slogan à la gloire de l’émir du Qatar a réellement poussé les autorités qataries à ouvrir une enquête sur les journalistes d’Al-Jazeera …) ».???
    1.La crainte du Qatar que l’arabia saudia gèle ces dollars déposes sur des comptes des banques saoudiennes, on sait que le Qatar au début de la crise avait déjà transférés ses comptes dans les banques marocaines. Donc Qatar n’a rien a craindre, sachant que la plus grande banque du Qatar (Qatar National Bank) a signé un protocole d’accord avec le Maroc (Attijariwafa Bank) pour favoriser les flux d’investissement entre ses deux pays.
    2. Le Maroc, craint qu’une telle campagne provoque la colère des pays du Golfe et perde ainsi leur soutien financier.
    3. Dans toute cette histoire cousue de fil blanc, Il s’avère que cette journaliste est une ALGÉRIENNE. Voila tout simplement la réponse.
    4. Avec de telles provocations comment ose t-on parler d’ouverture des frontières?
    Proverbe russe :
     » Quand celui qui parle est fou, celui qui l’écoute doit être sage ».
     » Polissez un louveteau, vous n’en ferez point un agneau ».
     » Gardez-vous d’un loup apprivoisé et d’un ennemi réconcilié ».
     » Qui dit tout ce qu’il veut, s’expose à entendre tout ce qu’il ne voudrait pas ».




    78



    10
      Neva
      19 novembre 2017 - 1 h 37 min

      Je trouve ridicule et absurde » l’accusation du régime de Rabat qui considère cet photomontage comme une tentative de semer la zizanie entre le Maroc et des pays du Golfe ».
      Je comprends la réaction du Maroc si le (la) propriétaire de cet photomontage a été réalisé par un(e) journaliste marocain(ne) mais il s’avère que ce photomontage a été produit par une journaliste étrangère de nationalité ALGÉRIENNE donc celle-ci elle ne représente pas le Maroc, ou est donc le problème?
      Est-ce parce qu’elle est ALGÉRIENNE ???




      39



      6
    Neva
    18 novembre 2017 - 21 h 31 min

    Je partage l’avis de l’auteur de cet article « si, réellement, le photomontage montrant le roi du Maroc brandissant une banderole avec un slogan à la gloire de l’émir du Qatar a réellement poussé les autorités qataries à ouvrir une enquête sur les journalistes d’Al-Jazeera …) ».???
    1.La crainte du Qatar que l’arabia saudia gèle ces dollars déposes sur des comptes des banques saoudiennes, on sait que le Qatar au début de la crise avait déjà transférés ses comptes dans les banques marocaines. Sachant que la plus grande banque du Qatar (Qatar National Bank) a signé un protocole d’accord avec le Maroc (Attijariwafa Bank) pour favoriser les flux d’investissement entre ses deux pays.
    2. Le Maroc, craint qu’une telle campagne provoque la colère des pays du Golfe et perde ainsi leur soutien financier.
    3. Dans toute cette histoire Il s’avère que cette journaliste est une ALGÉRIENNE. Voila tout simplement la réponse.
    4. Avec de telles provocations comment ose t-on parler d’ouverture des frontières?
    Proverbe russe :
     » Quand celui qui parle est fou, celui qui l’écoute doit être sage ».
     » Polissez un louveteau, vous n’en ferez point un agneau ».
     » Gardez-vous d’un loup apprivoisé et d’un ennemi réconcilié ».
     » Qui dit tout ce qu’il veut, s’expose à entendre tout ce qu’il ne voudrait pas ».




    20



    8
    Felfel Har
    18 novembre 2017 - 20 h 43 min

    Ne vous en faites pas pour la Bengana, elle va vite se trouver un nouveau chaperon (appelons-le ainsi pour rester politiquement correct) qui lui offrira un bon terrain de chute contre faveurs dont elle a le secret maintenant. Rien de ce qui lui arrive ne devrait offenser l’Algérie ou les Algériens, elle a renié son pays et insulté ses compatriotes. Elle s’est vendue corps et âmes aux Moyen-Orientaux, à eux de lui venir en aide.




    36



    7
    Rachid Djha
    18 novembre 2017 - 20 h 22 min

    Khadidja Benghana est dans son rôle de taupe au service des bedoins du Qatar et du Mongolien M6 qui ont en commun avec l’Arabie Yahoudite, ce besoin de détruire l’Algérie après avoir détruit la Syrie et le Yémen.
    Pour preuve, qui a soutenu financièrement et logistiquement la décennie noire qui avait fait reculer de 50 années l’Algerie ? Bien entendu l’Arabie Yahoudite et les nains du Qatar pour le financement et la féodale Narco-monarchie absolue de Mimi6 pour la logistique.




    21



    9
    karimdz
    18 novembre 2017 - 19 h 40 min

    Sa médiocrité mimi 6 est en mode panique, mais il pourra se consoler en fumant des joints…




    24



    9
    Viva l'Aldjérie
    18 novembre 2017 - 19 h 17 min

    Ainsi donc Khadidja Benganna serait coupable d’avoir simplement relayé une photo dont elle n’est pas l’auteur et le roitelet furieux à l’idée de perdre sa tirelire réclame sa tête? Qu’en penserait la profession si les menaces étaient mises à exécution, normalement ça devrait faire du foin. Quoique lorsqu’il s’agit du maroc, chutt…silence on viole des enfants au maroc, du maroc on inonde la planète de drogue, on exporte des terroristes dans toute l’Europe, on met Bruxelles au pillage pour fêter la CDM mais chuttt…
    Je n’ai pas de sympathie pour K.B mais si la présence d’une journaliste algérienne dans un gros média arabe fait suer le maroc, moi j’applaudis. Les marocains eux fanfaronnent sur la moindre crotte de bique tant ils sont avides de reconnaissance et comme ils n’ont rien à offrir à l’admiration des foules en délire, que dalle à part les superbes Bouder et Debouze ils nous volent nos personnages illustres.
    Rappelons que l’épouse du frère du roi de Jordanie est une Algérienne, la fille de Lakhdar Brahimi. Au moins les femmes algériennes au Moyen Orient ne se signalent pas par leur manie de la putasserie.
    Dans tous les pays arabes une Algérienne évoque une femme honorable quand dans ces mêmes pays, « marocaine » ce n’est pas une nationalité, c’est une profession.




    36



    5
    DZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZz
    18 novembre 2017 - 18 h 46 min

    À mon avis, le roi-Haschich s’attendait à des commentaires missiles contre Benguenna. Alors, il a eu sa réponse.
    Nous défendrons toujours tout ce qui est Algérien ciblé par la narcomonarchie.




    32



    7
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 17 h 20 min

    Nombreux sont ici à la défendre, sans réfléchir,du seul fait que cet article pointe du doigt la narco-monarchite.
    D’accord le Maroc veux notre malheur mais ce n’est pas pour autant que je dois avoir de l’empathie envers elle, je suis prêt à parier qu’elle snobe la plupart des algérien s comme le font tous ceux qui ont un tel poste.En Algérie la plupart des femmes occupent des jobs grâce au piston familial, nombreuses sont les algériennes de qualité que restent sur le carreau .




    46



    12
      Anonyme
      18 novembre 2017 - 17 h 42 min

      on défend son origine, pigé ?




      18



      25
      Anonyme
      18 novembre 2017 - 18 h 21 min

      Ils défendent l’Algérie qui est ciblée dans cette affaire par le mekhzen




      23



      3
    Rayes Al Bahriya
    18 novembre 2017 - 17 h 04 min

    Le roi froufrou servi par la harki benguana.

    Tous des lavettes.




    19



    19
    HANNIBAL
    18 novembre 2017 - 15 h 48 min

    Beaucoup ne doivent pas se sentir en odeur de sainteté s’il en va ainsi le Qatar change de fusil d’épaule et nettoie
    les écuries pas d’Augiat puisque le messager en la personne de Shlomo VI les représente déja le petit émirat du Qatar, à travers son canal de propagande Al khanzera et son lugubre prédicateur Youssef Al-Qaradawi se sont mis en sourdine et tente de se racheter une virginité chose que sa gracieuse majesté ne peut proposer ceci étant une breche s’est ouverte et le makhnaz profitera de cette ouverture pour s’y incruster en meme temps d’éliminer khadija l’égérie de
    cette chaine infame qui trompait les niais elle aura au moins servie de fusible qui sont les prochains dans le viseur
    a se poser la question a 1 dirham pourquoi cet émirat fait’il bouillonner la région tel un hectoplasme .




    14



    4
    Anonyme
    18 novembre 2017 - 15 h 40 min

    Nous exigeons de nos responsables de traduire en justice tous les chi…-medias du mekhzen qui diffusent de fausses informations sur l’Algérie.
    Il faut passer à l’action. C’est le seul langage que comprennent ces chi… du mekhzen .




    34



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.