Journées de formation : pour une meilleure prise en charge des femmes enceintes

journées de formation sur la femme enceinte
Les participantes ont insisté sur le rôle de la sage-femme dans le planning familial. D. R.

Les participantes à des journées de formation et d’information ont insisté, mardi à Sidi Bel-Abbès, sur la nécessité d’actualiser les connaissances des sages-femmes pour mieux prendre en charge les femmes enceintes.

Des intervenantes ont souligné que la mission de la sage-femme exige d’intensifier les sessions de formation pour actualiser les informations sur les moyens modernes et les mécanismes assurant une meilleure prise en charge de divers cas de femmes enceintes, ajoute l’APS.

Saliha Alla, inspectrice pédagogue et chef de service des sages-femmes à l’Institut national de formation paramédicale de Sidi Bel-Abbès, a fait savoir que pour une meilleure prise en charge des femmes enceintes, des séances sont programmées dans le cadre de cette session de formation pour débattre notamment des moyens modernes de contraception.

Elle a également insisté sur le rôle de la sage-femme dans le planning familial portant sur la sensibilisation sur les méthodes modernes et les moyens de contraception, dont le stérilet qui aide les femmes à organiser et espacer les naissances sans le recours aux contraceptifs qui peuvent nuire à leur santé.

La même responsable a indiqué que seulement 2% des femmes dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès recourent au stérilet comme moyen de contraception, d’où la nécessité d’intensifier les campagnes de sensibilisation touchant un plus grand nombre de femmes, surtout dans les zones éloignées où les naissances ne sont pas espacées, causant des problèmes de santé à la mère et au fœtus.

Pour activer cette opération et toucher un grand nombre de femmes, il a été procédé lors de cette session de formation organisée par la direction de la santé et de la population à la programmation de séances pratiques au profit des sages-femmes sur les moyens de pose du stérilet et le planning familial.

Cette session de formation, qui enregistre la présence des sages-femmes de la wilaya, se poursuivra jusqu’à jeudi à l’Institut national de formation paramédicale de Sidi Bel-Abbès.

R. N.

Commentaires

    Rascasse
    22 novembre 2017 - 12 h 39 min

    Il faut révolutionner le système de formation médicale et paramédicale, vous croyez des journées organisées ici et là suffisent ??on est entrain de faire avec les mêmes qui ont échoué depuis longtemps et quand on essaye de relativiser on parle de jeunes formés( déformés?) par les grabataires en place




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.