France : une manifestation contre le terrorisme islamiste interdite à Paris

manifestation à Paris contre le terrorisme interdite
«Il est scandaleux que les autorités françaises portent atteinte à la liberté constitutionnelle de manifestation et d’expression», a déclaré Jean-Yves Le Gallou. D. R.

La police a interdit samedi une manifestation contre le terrorisme islamiste organisée à Paris par l’association Génération identitaire, rapporte le site d’informations Sputnik. Jean-Yves Le Gallou, créateur de la fondation Polémia, a dénoncé la violation par le préfet de police de la liberté d’expression.

«Il est scandaleux que les autorités françaises portent atteinte à la liberté constitutionnelle de manifestation et d’expression», a déclaré, selon la même source, Jean-Yves Le Gallou, suite à la décision de la préfecture d’interdire la manifestation placée sous le slogan «Défendons l’Europe» qui devait se dérouler ce samedi dans la capitale française.

«Je n’ai en rien été l’organisateur de cette manifestation. Mais je suis solidaire de la liberté d’expression, de la liberté de manifestation. C’est une liberté fondamentale. Nous ne sommes pas en Corée du Nord», a indiqué M. Le Gallou devant les journalistes rassemblés pour couvrir la manifestation.

Organisée par l’association Génération identitaire (GI), la manifestation, intitulée «Face aux islamistes, défendons l’Europe», devait commencer dans le 15e arrondissement de Paris à 15h.

Les organisateurs souhaitaient se faire entendre «face aux gouvernements passifs et à leurs politiques laxistes» à l’égard de la propagation du terrorisme islamique dans l’Hexagone, selon un message diffusé sur Twitter par Clément Galant, responsable de GI pour la France.

Dans un arrêté, la préfecture a justifié son interdiction par l’éventuelle présence de groupements violents «provenant aussi bien de la région parisienne que de la province, ainsi que d’Allemagne, d’Autriche, d’Italie et du Royaume-Uni», ainsi que par le risque d’affrontements avec des contremanifestants.

Sur les réseaux sociaux, une organisation antifasciste a, en effet, appelé à un contrerassemblement «face aux identitaires».

«Notre manifestation est prévue de longue date et son organisation s’est effectuée en coopération avec les autorités», a rappelé l’association GI dans un communiqué publié en réponse à l’interdiction.

R. I.

Comment (5)

    Anonyme
    26 novembre 2017 - 2 h 32 min

    les peuples Goyims Aryens Européens croupissement sous la tutelle sémitique juive alliée naturelle de l’Islamisme wahabiste au Moyen Orient contre les Perses .. la France est un etat croupion dominée par les lobbies juifs et leur terreur idéologique et son etat est subordonné à la politique internationale sioniste impériale d’Israël et des USA … Le nationalisme européen est encore à ses balbutiement pour se libérer du chantage de la Domination juive et de se mettre en branle en vue de rejoindre le mouvement general de la révolte des nations Goyims à la tête desquelles la Russie de Poutine , la Chine ; la Corée du nord , l’Iran , la Serbie , les nations d’Amérique latine et la Nébuleuse Berbère en Afrique du nord jouent un certain rôle .. Mais le germe est lancé et l’Humanité tôt ou tard abattra les TOTEMS ET LES TABOUS sémitiques imperiaux arabo-juifs et wahabo-sionistes .. Juste retour de l’Histoire , les Gaulois français qui tiennent en leurs becs un fromage doivent se réveiller , leur nation est menacée de disparition , leur peuple soumis , leur pays ne vaut plus rien , il est devenu un pro-consulat israélien et un souk saoudien ….En matière de concept de Libération Nationale ce ne sont pas les algériens qui iront apprendre en France , mais ce sont plutôt les Gaulois qui doivent venir apprendre , dans les Tablettes Éternelles de la Soumam , le Concept et la Voie chez Abbane Ramdane et Ben Mhidi




    6



    3
    Les Égarés. Saouds.
    26 novembre 2017 - 1 h 48 min

    A quand une manifestation contre le rater ex President Hollande et le Fabius Al Nosra fait du bon boulot ??…deux pretendus Chefs Terroristes. .Fabius merite – il de vivre ?…lui repond Mr Bachar al Assad !!….
    ….Vous vous souvenez Hollande : »Bachar doit partir . » et Lolo Fabius : Bachar ne merite pas de vivre « ..n’est ce pas du Terrorisme d’Etat ! ?…et Mr Macron etait conseiller de Hollande tout de meme . ….Pauvre France ! Trahis par les siens.




    7



    0
    selecto
    26 novembre 2017 - 0 h 26 min

    Cette association n’a rien de démocratique car elle d’extrême droite et composée d’anciens et nouveaux nostalgiques de l’Algérie française.
    L’attaque de l’islam n’est qu’un prétexte pour attirer les racistes, quand à l’image elle est d’une manifestation du parti d’extrême gauche NPA qui combat les identitaires.




    6



    1
    Tinhinane
    26 novembre 2017 - 0 h 20 min

    la France ne peut prendre ce risque de manifester contre ses alliés terroristes notamment, les wahhabites et le Qatar.
    Sinon, la France aura des difficultés à exporter ses armes. L’industrie d’armement français risque de chômer.




    7



    0
    DYHIA
    26 novembre 2017 - 0 h 20 min

    Sans surprise. La France défend son armée religieuse. Ces mercenaires religieux qui aident la France à mieux exploiter les richesses naturelles en Afrique et dans les pays arabo-musulmans.




    7



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.