Alpha Condé : «C’est l’Europe qui a encouragé l’esclavage des Noirs en Libye»

esclavage
Migrants parqués avant leur "vente aux enchères". D. R.

Par Sadek Sahraoui – Si pour le président tchadien Idriss Déby Itno, les Occidentaux sont les premiers responsables du déchaînement de violence et de terrorisme en Afrique, son homologue guinéen Alpha Condé, président en exercice de l’Union africaine, soutient quant à lui mordicus que les  Européens ne sont pas étrangers à la réémergence du phénomène de l’esclavage en Libye.  Selon lui, c’est leur demande à ce pays désorganisé de retenir les migrants qui a favorisé cette situation.

Interrogé sur le sujet cette semaine par France 24, M. Condé a soutenu l’idée qu’il était indécent que les pays européens accordent des subventions à certains pays du Maghreb pour retenir les migrants africains. «On ne peut pas demander à un pays qui n’a pas de gouvernement de retenir des réfugiés. Donc où est la première responsabilité ? C’est ceux qui ont demandé à la Libye de retenir les réfugiés sachant qu’il n’y a pas de gouvernement, il n’y a que des milices. Donc objectivement, il n’y avait pas les conditions en Libye pour retenir les réfugiés dans des conditions décentes. Donc la première responsabilité est là», s’est insurgé le président Condé.

Pour le président de l’Union africaine, «les Européens doivent rapidement réparer leurs erreurs». «Il ne fallait pas demander à un pays comme la Libye ce qu’on peut demander à un pays ou à un gouvernement normal…», a-t-il insisté.

Récemment, la chaine de télévision américaine CNN, a diffusé des images d’Africains noirs vendus comme esclaves en Libye, ce qui a révolté l’opinion internationale.

Beaucoup d’Africains ont été choqués ces derniers jours de voir leurs semblables vendus comme du bétail en Libye pour 400 €. Les chefs d’Etat africains, qui connaissent la situation des jeunes Noirs dans ce pays depuis plusieurs mois déjà, ont fortement été critiqués pour leur manque de réaction.

Présent en France, Alpha Condé a vu son hôtel particulier assailli par les Africains de la diaspora, révoltés contre la sourde oreille des Présidents du continent.

S. S.

Comment (12)

    Kilma
    29 novembre 2017 - 14 h 06 min

    Tu sors d’où toi avec tes versets sortis de leurs contextes.je te rappèle que bilal,le premier muezzine été noir.inculte va…




    0



    0
    Anonyme
    27 novembre 2017 - 18 h 03 min

    C’est malheureux que des êtres humains soient traités aussi sadiquement.
    La faute majeure est leurs pays, tous les pays sahéliens sont responsables de ce drame MAIS aussi c’est la faute à ces hommes et femmes subsahariens qui sont atteints de cette démence de vouloir à tout prix quitter leurs maisons et leurs pays pour atterrir chez les autres de manière illégale, c’est insupportable.
    En Algérie, ces subsahariens ne pourront jamais évoluer étant donné la cherté de la vie, la crise économique et les 5/6 du pays sont qu’un immense désert inhabitable . Les algériens eux mêmes peinent à trouver un travail et à avoir un logement ce qui ne permet en aucun d’envisager une vie meilleure pour ces sahéliens qui doivent travailler chez eux. Nous espérons que TOUS ces migrants encore en Algérie regagnent leurs pays.




    6



    3
    Erracham
    27 novembre 2017 - 13 h 51 min

    Quelle mascarade! Ce sont ces chefs d’État (Deby, Condé, Issouffou, IBK) qui n’existent que parce qu’ils ont prêté allégeance à la France qui veulent nous faire croire que c’est l’Occident (dont principalement la France) qui est responsable de ce qui arrive à leurs citoyens en Libye. Ils sont les premiers responsables de cette calamité: leurs citoyens sont réduits en esclavage dans leur propre pays. Ils voient leur pays pillé par des sociétés françaises (Total, Areva, Bolloré etc.) avec la bénédiction de leur leader et ils n’en profitent aucunement, ce qui les contraint à chercher une vie meilleure ailleurs, au delà du désert et des mers. Hélas, l’Algérie n’est pas leur Eldorado, elle a fort à faire pour nourrir son peuple en ces temps de disette. Que ces pleureuses commencent par contrôler leurs frontières et donner du travail à leur peuple, quitte à sacrifier leurs intérêts avec les envahisseurs français!




    12



    2
    Anonyme
    27 novembre 2017 - 12 h 25 min

    C’est l’Europe qui a écrit ça :
    Bukhari (80:753) – « Le prophète dit, « Les esclaves affranchis appartiennent aux gens qui les ont affranchis. » »

    Bukhari (52:255) – L’esclave qui reconnait l’islam et continue à servir son maitre musulman recevra une double récompense au paradis.

    Bukhari (41.598) – Les esclaves sont considérés comme des biens matériels. Ils ne peuvent pas être affranchis si leur propriétaire est endetté, mais plutôt utilisés pour payer ses créanciers.
    Coran : Sourate 16 verset 71.
    « Allah a favorisé les uns d’entre vous par rapport aux autres dans [la répartition] de Ses dons. Ceux qui ont été favorisés ne sont nullement disposés à donner leur portion à ceux qu’ils possèdent de plein droit [esclaves] au point qu’ils y deviennent associés à part égale. Nieront-ils les bienfaits d’Allah? »

    Coran : Sourate 30 verset 28.
    « Il vous a cité une parabole de vous-mêmes : Avez-vous associé vos esclaves à ce que Nous Vous avons attribué en sorte que vous soyez tous égaux [en droit de propriété] et que vous les craignez [autant] que vous vous craignez mutuellement? C’est ainsi que Nous exposons Nos versets pour des gens qui raisonnent. »




    5



    9
      Kilma
      27 novembre 2017 - 12 h 37 min

      Tu sors d’où toi avec tes versets sortis de leurs contextes.je te rappèle que bilal,le premier muezzine été noir.inculte va…




      10



      3
        Anonyme
        27 novembre 2017 - 18 h 16 min

        Ces sourates je les ais sorti du Mashèf Acharif , mais puisque tu ne l’as jamais lu juste à peine la fatiha tu t’étonnes d’ou ils sortent . Et je vais t’en rajouter ; Coran (33:50) – « Ô Prophète ! Nous déclarons licites pour toi tes épouses que tu as dotées et les captives que Dieu t’a accordées au titre de butin de guerre [ esclaves ] »
        Coran (24:32) – « Mariez les célibataires qui vivent parmi vous, ainsi que vos esclaves vertueux des deux sexes… » Ce verset recommande l’accouplement d’esclaves basé sur leurs aptitudes.




        3



        0
      Anonyme
      27 novembre 2017 - 21 h 05 min

      فإنما الولاء لمن أعتق
      Ce hadith qu’on appelle hadith de Barira que tu cites en premier lieu, tu en as fait une très mauvaise traduction qui est « Les esclaves affranchis appartiennent aux gens qui les ont affranchis. » ! La traduction est « L’affidation revient à celui qui affranchit ». Ce qui signifie que l’affranchi devient un affidé uni à son ancien maître, celui qui l’a affranchi, par des liens d’assistance mutuelle et qu’il est dorénavant membre à part entière rattaché à la tribu ou à la maison de son ancien maître. On est donc très loin du sens que tu as donné qui d’ailleurs est illogique car comment un affranchi peut-il encore appartenir à celui qui l’a affranchi !




      0



      2
        Anonyme
        28 novembre 2017 - 7 h 01 min

        Tu peux me traduire ce hadith puisque tu sembles expert en la matière ?
        إذا تزوج العبد بغير إذن سيده كان عاهرا
        الراوي: عبدالله بن عمر
        خلاصة الدرجة: حسن
        المحدث: الألباني
        المصدر: صحيح ابن ماجه
        الصفحة أو الرقم: 1607




        1



        0
          Argentroi
          28 novembre 2017 - 14 h 05 min

          Ah, je viens de comprendre car je croyais que tu avais fait seulement une mauvaise lecture du hadith de Barira ! Tu te réfères donc à Albani pour justifier l’esclavage. Dieu a déjà aboli l’esclavage dans le monde. Bien que l’Islam incitait à l’affranchissement des esclaves, les musulmans ne se sont pas détournés ouvertement de la pratique de l’esclavagisme, ils eurent donc la punition adéquate: ils furent réduits à l’esclavage eux-mêmes d’est en ouest, du Maghreb au Sind sans exception! Et ce sont d’autres peuples qui appliquèrent la volonté de Dieu en abolissant l’esclavage. Et toi, tu veux encore attirer le courroux de Dieu (مقت الله) sur nous en défendant l’esclavagisme!




          0



          0
          Anonyme
          28 novembre 2017 - 16 h 52 min

          @Argentroi ; Je ne défend pas l’esclavage je met les musulmans devant leurs contradictions .Apprend à lire. L’esclavage est institutionnalisé religieusement chez les musulmans et ils jouent aux vierges effarouchées devant la vente aux en.chères d’êtres humains .




          0



          0
          Argentroi
          29 novembre 2017 - 1 h 17 min

          @Anonyme. Tu cites le verset 32 de la sourate 24 mais tu omets le passage suivant du verset 33 de la même sourate: « Ceux de vos esclaves qui cherchent un contrat d’affranchissement, concluez ce contrat avec eux si vous reconnaissez du bien en eux; et donnez-leur des biens d’Allah qu’Il vous a accordés. » N’est réduit à l’esclavage que le captif ennemi à l’issue d’une guerre institutionnelle et non d’une guerre décrétée par des terroristes. Ce qui se passe en Libye n’a rien à voir avec le jihad; la preuve est qu’on vend aux enchères des musulmans. Alors ton commentaire est franchement déplacé quand tu mets en cause l’Islam. Combattre le terrorisme revient à lui dénier toute assise idéologique ou référence religieuse pour l’isoler. Mais toi tu joues parfaitement son jeu, c’est pourquoi je t’ai pris pour un salafiste daeschien bien que j’avais des doutes sur tes véritables intentions. Et quand on débat avec quelqu’un, il faut éviter les remarques désobligeantes genre « apprends à lire » et tout le reste. Moi je n’ai fait que dire que ta traduction est mauvaise et que le sens que tu as donné était illogique.




          0



          0
        Anonyme
        28 novembre 2017 - 7 h 22 min

        Puisque tu y es traduit nous aussi ces deux hadith:
        أيما عبد أبق من مواليه فقد كفر : حتى يرجع إليهم
        المحدث: الألباني
        المصدر: صحيح الترغيب
        الصفحة أو الرقم: 1888
        – أيما عبد مات في إباقه دخل النار ، و إن كان قتل في سبيل الله تعالى
        المحدث: الألباني
        المصدر: صحيح الجامع
        الصفحة أو الرقم: 2736




        1



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.