Le Hamas palestinien dément détenir des comptes bancaires en Algérie

compte Hamas
Le mouvement palestinien Hamas nie les déclarations du journal saoudien. D. R.

Par R. Mahmoudi – Le mouvement de la résistance palestinien Hamas a démenti, dimanche, l’information publiée par le journal saoudien Okaz selon laquelle le Hezbollah aurait ouvert des comptes bancaires pour les dirigeants du Hamas en Algérie.

Dans une déclaration rapportée par l’agence Sawa, Samy Abou Zahra, un des porte-parole du mouvement palestinien – cité nommément par le quotidien saoudien – a affirmé que «le peuple palestinien est fier du rôle historique de l’Algérie en faveur de la cause palestinienne, mais ce qui a été publié à propos de l’ouverture de comptes en mon nom dans certaines banques algériennes est ridicule et dénué de fondement». Et de poursuivre : «Ces mensonges s’inscrivent dans le cadre d’une campagne orchestrée par des Arabes pro-sionistes dans le dessein de brouiller les cartes et de dénigrer la résistance.» Il explique que l’objectif de telles informations est de «préparer le terrain à une normalisation avec l’occupant (israélien, Ndlr) et la neutralisation de la cause palestinienne».

D’après le quotidien saoudien, citant «des sources sécuritaires dignes de foi», le Hezbollah libanais aurait ouvert des comptes bancaires pour des dirigeants du mouvement palestinien en Algérie, et que les fonds versés dans ces comptes auraient été transférés de banques algériennes locales et auraient été déposés au nom de personnes affiliées au Hezbollah et résidant à Alger. Le journal cite le nom de Samy Abou Zahra qui serait installé en Algérie depuis un mois.

Il est clair qu’à travers de telles informations le journal saoudien cherche à apporter des «preuves» d’une jonction entre ces deux mouvements de la résistance classés par l’Arabie Saoudite et ses alliés de la Ligue arabe comme «organisations terroristes» avec tout ce que cela suppose comme mesures d’accompagnement pour mettre à exécution cette clause. Aussi l’implication de l’Algérie dans ces présumés transferts bancaires la met-elle automatiquement dans le viseur des autorités saoudiennes. Car, dans la logique du journal Okaz, l’Algérie est coupable non seulement d’avoir permis de pareils transferts «prohibés», selon l’ukase saoudien, mais aussi d’avoir abrité des «terroristes».

R. M.

Comment (17)

    salim samai
    28 novembre 2017 - 12 h 05 min

    Tant mieux! On en est fiers! Nous aussi on fut aidé par des Justes/Sadikine en des temps plus difficiles.
    On n´a pas et ne DEVRAIT pas OUBLIER!

    Les 3 Prophetes, Robin des Bois, Castro, Ben Laden sont morts mais NI L´Histoire ni Leur Combat pour la Justice/El Haq….quelque soient les Propagandes Demonisantes des « Ennemis créés » á la semaine pour camoufler de simples verites! Des peuples agressés et leurs terres occupees SE DEFENDRONT.

    En droit US cela s´appelle « Self Defense » et en Droit Francais « Legitime Defense ». Le reste, Daesh et le « Terrorisme » c´est du Khorti et de la DISTRACTION d´Etat-Major betes et idiots au service de Lobbys qui les ont achetés et agissant contre LEURS PROPRES PEUPLES noyés dans la DESINFORMATION!
    .

    !




    1



    1
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 11 h 57 min

    Ils feront tout pour saboter l accord entre Hamas et Feth et l union des mouvements Palestiniens.Mahmoud Abbas laisse faire




    2



    0
    kenza
    27 novembre 2017 - 23 h 46 min

    Hamas et Hezbollah vous êtes les bienvenus en Algérie comme nous souhaitons la bienvenue à tous les mouvements de résistance de la planète!




    3



    0
      Lyes Oukane
      28 novembre 2017 - 8 h 00 min

      @ Kenza . J’aurais préféré que tu écrives  » palestiniens instruits et pacifistes vous serez toujours les bienvenus en Algérie . Pour les résistants du Hamas et du Hezbollah restez en Palestine pour défendre votre patrie contre les sionistes . Ce n’est pas en fuyant le champ de bataille que vous gagnerez la guerre  » !




      1



      2
    Ouelechaab
    27 novembre 2017 - 16 h 08 min

    Comme je l’avais déjà écrit, aucun intérêt ni stratégique ni économique ne justifie le profil bas de nos représentants institutionnels devant les prétentions et multiples abus diplomatiques et crimes stratégiques du Royaume d’Arabie Yahoudite et des autres traitres du Golfe Arabe.
    Le Président H. Boumedienne les appelait à juste titre : «les royaumes-barils de pétrole».
    Seuls une coupure totale des relations diplomatiques avec eux trouvera toute l’approbation des Algériens et les fera se réconcilier avec leur État. Elle aura en plus des répercutions positives en économie des devises actuellement gaspillees dans le maintien de ces relations.




    16



    0
    EL MOUSSATENE
    27 novembre 2017 - 12 h 52 min

    Si tu ne déposes pas tes sous chez les Rothschild, c’est que tu n’es pas des nôtres…




    25



    1
    Kilma
    27 novembre 2017 - 12 h 27 min

    3 mots  » on les emmèrde » ces enturbanés maléfiques.l’Algerie est la mecque de toutes les resistances,demandez à castro,chavez,mandela,boumediene,kadhafi et cie.tous les resistants sont les bienvenus en ALGERIE.




    30



    5
      Anonyme
      27 novembre 2017 - 20 h 47 min

      L’Algérie Mecque des révolutionnaires pas des islamistes de hamas, sinon on acueillera aussi Anossra , daesch , anssar achari3a etc…




      3



      4
      Lyes Oukane
      28 novembre 2017 - 8 h 05 min

      @Kilma ; Lire ma réponse à Kenza ( plus haut ) et ton commentaire prouve que j’ai raison puisque de tous ceux que tu as nommés aucun n’a fuit sa patrie .( un match de foot se gagne sur le terrain pas en allant à la plage ) .




      5



      0
    Pragmatisme
    27 novembre 2017 - 11 h 09 min

    Pour une fois je suis d’accord avec le Hamas qui dément l’intox des bédouins en effet il suffit de voir la chute du dinar algérien qui ne cesse de descendre vers les abysses et de la confiance qu’ont nos dirigeants dans notre système bancaire en allant déposer eux mêmes leurs devises dans des comptes offshores ou en occident pour que le Hamas ait confiance dans nos banques!!




    16



    8
    Thifran
    27 novembre 2017 - 10 h 50 min

    Comme il fallait s’y attendre, le refus de notre pays de s’aligner sur la politique agressive saoudienne sur ses voisins n’a pas tardé à nous classer dans les pays hostiles. Après avoir répandu le terrorisme en le finançant partout dans le monde et notamment dans les pays musulmans les voilà qui s’emmêlent les pinceaux ne sachant plus où donner de la tête. Les mauvais choix, les mauvaises décisions entreprises par leur ignorance les mèneront droit dans le précipice.




    36



    1
    Paris 75011.
    27 novembre 2017 - 9 h 49 min

    À la différence du prestigieux HizbAllah Libanais, le Hamas Palestinien est un Parti de terroristes qui travaille pour « Israël » et les féodales monarchies arabes (pays du Golfe, Jordanie, Maroc) et ce n’est pas Khaled Machaal qui va me contredire, surtout quand on sait que ce traitre de Khaled Machaal a vécu pendant 18 ans en Syrie, nourri, blanchi et protégé, puis pour une poignée de pétrodollars il a vendu son âme au Qatar. donc il a contribué directement à la destruction de la Syrie et a l’assassinat de 350.000 Syriens.




    28



    2
    ?
    27 novembre 2017 - 8 h 17 min

    ET LA ENCORE AUCUNE RIPOSTE ??




    16



    2
      EL MOUSSATENE
      27 novembre 2017 - 11 h 06 min

      L’Algérie navigue à vue et son pragmatisme politique sera récompensé quand la vérité sera et que justice se fera…




      19



      3
    Abou Stroff
    27 novembre 2017 - 7 h 57 min

    une réponse cinglante de nos augustes dirigeants (pour em…… le régime saoudien et tous les régimes qui s’apprêtent à « normaliser » leurs relations avec l’entité sioniste) pourrait être:
    les banques algériennes sont prêtes à ouvrir des comptes au hezbollah libanais au hamas palestinien et aux houtis yeménites et à tous ceux qui luttent pour leur dignité d’hommes libres, si ces derniers éprouvent le besoin d’en ouvrir.
    PS: je pense qu’il est temps pour nos augustes dirigeants de bomber le torse et de dire m…. à tous ces enturbannés qui n’ont, semble t il, jamais lu l’histoire de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse qu’un boeuf.




    38



    1
    Anonyme
    27 novembre 2017 - 7 h 43 min

    Car, dans la logique du journal Okaz, l’Algérie est coupable non seulement d’avoir permis de pareils transferts «prohibés», selon l’ukase saoudien, mais aussi d’avoir abrité des «terroristes».

    laanet Allah alikoum ch…




    29



    3
    Anonyme
    27 novembre 2017 - 7 h 41 min

    ABAS L’ ARABIE YAHOUDITE
    vive le hezbollah et vive le hamas
    on vous emm…




    36



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.