Un article de «Jeune Afrique» qualifie les Algériens d’esclavagistes nés

Akkouche traite
Karim Akkouche traite les Algériens d'esclavagistes. D. R.

Par R. Mahmoudi En pleine polémique sur la traite d’êtres humains en Libye, alors que les Marocains réclament le rapatriement des leurs qui y sont toujours retenus, Karim Akkouche, un activiste algérien connu pour sa proximité avec la mouvance séparatiste et, surtout, pour s’être rendu en Israël, a publié un article dans l’hebdomadaire Jeune Afrique dans lequel il invente une histoire d’esclavagistes à l’Algérie à travers des anecdotes décalées et des amalgames puérils.

Ainsi, pour lui, une attitude ségrégationniste envers les ressortissants subsahariens est en soi une forme d’esclavagisme «refoulée» ou «taboue». Il en veut pour preuve cette malheureuse directive de la Direction des transports de la wilaya de Mostaganem qui, il y a quelques semaines, enjoignait aux chauffeurs de bus de ne pas transporter les Subsahariens, avant d’être retirée. Il confond une faute commise par un responsable local, un seul, avec une conduite d’Etat ou une pratique sociale. D’ailleurs, l’auteur lui-même reconnaît que cette directive a été suspendue sous la pression des réseaux sociaux. Ce qui prouve qu’une majorité d’Algériens condamnent ces dérives racistes et les jugent, sans tabou, comme telles. Cela n’empêchera pas ce plumitif qui se défend de toute idée «néocolonialiste» de voir que dans chaque Algérien sommeille un raciste, voire un esclavagiste. Il écrit : «Ne qualifie-t-on pas en Algérie, de manière avilissante, le Noir de kehlouch, l’équivalent de “nègre” en langue dialectale ?»

Pour appuyer sa théorie et mieux manipuler ses lecteurs, il reprend une blague toute française pour l’attribuer aux Algériens : «Un Algérien, devant un Noir, commande un café. Il dit au serveur : Je veux un café noir. L’Africain, se sentant visé, lui réplique gentiment : Pourquoi ajouter l’adjectif “noir” puisque le café est déjà de couleur noire ? L’autre lui tourne le dos et reformule sa demande : Je veux un café plus que noir, je veux un café négro.»

Même décalage et désinformation quand l’auteur de l’article parle d’esclavage en Mauritanie. «En Mauritanie, l’esclavage, officiellement aboli en 1981, est toujours pratiqué. 300 000 à 700 000 individus ont des maîtres. On n’en parle pas. C’est tabou. On ne veut pas fâcher les seigneurs africains et leurs clients.» La vérité est que dans ce pays, il existe un mouvement anti-esclavagiste très actif qui organise continuellement des manifestations et lutte pour l’abolition de cette pratique.

L’auteur invite les lecteurs à dénoncer la traite négrière qui sévit dans toute le monde arabe et partout ailleurs en Afrique, sauf au… Maroc.

R. M. 

Comment (49)

    BEKADDOUR Mohammed
    30 novembre 2017 - 7 h 42 min

    Dire de ce plumitif, (Rétribué en plus), qu’il a des idées noires, serait-ce raciste… La noirceur de Satan !
    Il n’a peut-être pas rédigé à l’encre noire ?

    2
    1
    karimdz
    29 novembre 2017 - 21 h 58 min

    Cet individu est encore colonisé dans sa tête, c est un sous homme qui a pour maitre, des sionistes, du style benne heil l. J ai eu une fois une discussion avec un algérien, il m avait appris qu il existait des juifs en Algérie, ce qui n était pas un scoop, et bon nombre d entre eux, se considérent avant tout comme algériens, mais il y en a aussi, qui sont très liés à isra heil, et ceux là complotent contre notre pays. Cela ne m étonnerait pas que certains individus de cet espèce sont en fait des sionistes qui usent de l imposture pour discréditer notre pays.

    isra heil qui est sa référence, est le pays le plus raciste au monde, il suffit de voir comment cet état criminel, talmudiste, traite les noirs comme en afrique du sud. Ceux ci vivent séparé des juifs blancs, ils sont victimes de brimades, d exclusions, meme leur sang est déclaré impur. Les falashas regrettent leur terre ancestrale, l Afrique où ils vivaient certes misérables, mais libres.

    Regardons comment par exemple la France traite les migrants dont elle est responsable de par ses interventions criminelles en syrie et en lybie : ils sont des milliers à vivre dehors, dans la jungle, démunis et réprimés très souvent par les services de police. L état francais interdit à ses ressortissants de leur venir en aide, ils sont laissés à l abandon.

    L Algérie qui subit les flots de migrants, à cause du néocolonialisme francais, qui exploite les ressources de l Afrique, tout en méprisant les peuples africains, n a pas les moyens de la France, et pourtant notre pays est plus généreux, il envoie à plusieurs reprises des dons par cargo en direction de plusieurs pays africains, heberge des milliers de réfugiés venus d afrique mais aussi du moyen orient.

    Mais nos ennemis qui n ont aucun scrupule, se servent de ces flots de migrants comme d’une nouvelle arme pour destabiliser des pays. Notre pays qui a toujours été une terre d accueil pour des réfugiés et celle des mouvements de libération africains, se doit d être vigilant.

    4
    2
    Mas Umeri
    29 novembre 2017 - 19 h 00 min

    Jeune Afrique,confronté a de problèmes financiers, tente désespérément de relancer la vente de ce torchon,en proférant des mensonges sur notre pays.Les migrants africains, en grand nombre, préfèrent notre pays, plus accueillant que certains pays de la région, ou ils sont pris en otages.Cependant, malgré notre bonne volonté, l’Algérie n’est pas en mesure de prendre en charge,tous les migrants qui viennent de nombreux pays,notamment ceux du Sahel  »Tchad,Libye,Niger,Mali » Quant a l’esclavagisme, il faut se rendre au Moyen Orient, chez les Monarchies du Golf, ou vous découvrirez des personnels de services, recrutés pour un bouchée de pain.

    2
    1
    صالح/الجزائر
    29 novembre 2017 - 15 h 59 min

    Le MAK affiche son racisme et appelle au boycott de l’arabe en Kabylie

    2
    2
    Anonyme
    29 novembre 2017 - 12 h 38 min

    Il dit tout simplement rien du tout, des gens qui veulent créerla destruction de l’Algérie. Qu’ils aillent fouiller la m… de ailleurs. Nous sommes pas intéressé par leur projet de guerre civile.

    7
    1
    Tin-Hinane
    29 novembre 2017 - 12 h 02 min

    C’est tellement outrageusement mensonger que ça en est grotesque ! il cite justement le pays arabe par excellence, le Maroc, qui non seulement pratique l’esclavagisme de nos jours, mais a de manière intense participé à la traite négrière avec les pays d’occident. On ne peut raisonnablement pas répondre à cet article car que répondre à une telle calomnie ? mais c’est intéressant car pour en arriver à écrire de telles choses sur nous c’est que nos ennemis sont aux abois et ne savent plus quoi inventer, pour tomber si bas c’est qu’ils n’ont plus qu’amertume et rage.

    8
    2
    AÏT ABDELMALEK
    29 novembre 2017 - 11 h 57 min

    Ne faites pas attention à ce que dit et écrit cet abruti qui est l’idiot du village. Le notre… en NOTRE KABYLIE. Comme le dit si bien un adage KABYLE : KHALAT VOU S’TA A TOQLOZ AMÈNE T’SA !!! Cher compatriotes, TIRONS LA CHASSE (hachawène…!!!) sur ce papier hygiénique à la solde de la m…. !!! Hachawène a ya yethma.

    15
    2
    PatriotDZ
    29 novembre 2017 - 11 h 36 min

    J’ai 50 ans, j’ai traversé l’Algérie en long et en large, je n’ai jamais vu ou entendu parler d’un seul cas d’esclavagisme. la vermine anti-algérienne qui prolifère sur le net et dans les médias subventionnés par les ennemis de l’Algérie (comme jeune Afrique) aiment coller à l’Algérie tous les maux de la terre. Les tarés dénués de dignité, comme ce Karim Akkouche, n’ont que leurs délires et la calomnie pour surmonter leurs frustrations. Ce Jeune Afrique est devenu un torchon sans valeur depuis qu’il est subventionné par l’argent de la drogue des marocains. A ma connaissance le seul pays esclavagiste du Maghreb, où la relation maitre-esclave régit les relations quotidienne de la société. j’aimerais bien que ce torchon Jeune Afrique nous informe sur les milliers de servantes et esclaves au Maroc et en Arabie saoudite. Jeune Afrique survit grâce à l’argent de la drogue du Maroc, il ne peut pas mordre la main de son maître!!!!!!

    12
    4
    salah khiar
    29 novembre 2017 - 10 h 27 min

    Lire le Message a « ceux qui critiquent l’Algérie une fois installés à l’étranger ». Par Jamouli Ouzidane Article publié en février 2013

    4
    1
    alilou
    29 novembre 2017 - 10 h 11 min

    Quoi de plus normal de la part de jeune Afrique, un organe de propagande franco-marocain, rien de nouveau sous le soleil.

    13
    2
    zaatar
    29 novembre 2017 - 9 h 04 min

    Tous les coups sont permis pour ces personnes innomables d’une autre époque. Ce mensonge ne mérite pas une place dans notre presse. Un non-événement.
    L’algérien, quelque soit son origine, a été toujours très hospitalier et très respectueux des autres.

    15
    2
    Anonymous
    29 novembre 2017 - 8 h 59 min

    Ca ne mérite meme pas une ligne dans la presse. Venant d’une personne comme celle-la

    10
    2
    anti-khafafich
    29 novembre 2017 - 6 h 30 min

    pourquoi ils laissent tous les cheuveux pendre sur leurs épaules ?? est ce la mode chez les makaks c’est pour dire que notre idole c’est sensal ???

    10
    3
    Yeoman
    29 novembre 2017 - 6 h 19 min

    Heureusement que tous ces arrogants fanfarons portent sur leurs visages mêmes les marques de la médiocrité, de la haine, de la lâcheté, de la perfidie. Comment la Kabylie a-t-elle enfanté telle engeance? Va savoir!

    17
    3
    salah khiar
    29 novembre 2017 - 6 h 08 min

    La propagande, la torture sont des moyens directs de désintégration..Albert Camus

    Djamel
    29 novembre 2017 - 6 h 03 min

    Esclavagisme? Des gens dont le QI ne peut rivaliser avec celui d’un dauphin vivant dans l’océan Pacifique. C’est pas la première fois que des makistes supremacistes pro-bhl se prennent pour des faiseurs de leçons.

    13
    4
    L'Abid al-Bukhari
    29 novembre 2017 - 4 h 56 min

    L’auteur invite les lecteurs à dénoncer la traite négrière qui sévit dans toute le monde arabe et partout ailleurs en Afrique, sauf au… Royaume de l’esclavage

    14
    4
    selecto
    29 novembre 2017 - 1 h 19 min

    Le colonel Amirouche avait un égorgeur qui s’occupait des traitres, il s’appelait Si H’cene de son vrais nom Hacène Mahiouze qui était soldat dans l’armée allemande lors de la deuxième guerre mondiale.

    L’Algérie a besoin des patriotes comme lui pour s’occuper de tout les vendus, les vermines, les traitres, les naturalisés, les escrocs en cols blancs qui tiennent un discours nationaliste pour mieux tromper le peuple.

    15
    5
    Felfel Har
    28 novembre 2017 - 23 h 36 min

    Cet illuminé, ne vous rappelle-t-il pas le sinistre Raspoutine? S’il continue de se mêler de choses dont il ne sait rien, de faire des déclarations intempestives, de provoquer tout un peuple, il risque de finir comme ce vieux fou qui se croyait prophète pour bien profiter de la naïveté des gens. L’histoire se répète souvent et ceux qui ne l’ont pas bien apprise sont condamnés à la revivre, avec ses hauts et ses bas.

    21
    7
    faust
    28 novembre 2017 - 23 h 36 min

    Ayant vu sa prestation au parlement Québécois au sujet des signes religieux ostentatoires et son interprétation simplet de la notion de la laïcité. J’en déduisais que le Monsieur souffrit d’un snobisme Sensalien très répondu en ce moment dans l’autre rive. Nous sommes contre le pouvoir, nous sommes contre toute forme d’utilisation de la religieux. Est ce pourtant raison d’être éconduit par nous ennemis d’hier, est- ce pourtant raison d’ouvrir une brèche pour des étrangers, et de quels étrangers ! pour frapper le pays notamment, quand nous voyons ce qui se passe dans les pays alentour; N’est ce pas Mohamed Aouine qui disait « C’est Paris qui nous docte qui lire parmi parmi les écrivains Algériens ». A vais dire, la question que nous devrions poser en tant que Algérien est la suivante : Nous reste -il encore de la dignité en tant que personne appartenant à une communauté et vivant ou ayant vécu dans un pays qui s’appelle Algérie? Voilà une vraie question philosophique pour laquelle nous devrions répondre.

    16
    6
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 23 h 31 min

    Il est en service commandé comme le torchon qui publie.Le ministere publique doit s’autosaisir et exigé de ce moins que rien des preuves sans quoi il encoure une condamnation.

    25
    5
    séhab
    28 novembre 2017 - 22 h 54 min

    des cons y a en a mais comme lui ça n’existe pas encore c’est bien une première!!!!

    25
    4
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 22 h 24 min

    OK ce monsieur est en mission commandé par le Mossad ; il n a rien trouvé a dire que déblatérez sa diarrhée verbale envers l Algérie? Mr pt être que l esclavagisme existe en Lybie mais c pt être orchestré par le même service le Mossad qui te paie toi le chien malade errant de la casse et traitre comme ton maitre qui n ont pas de face et qui servent Israël…. des faits d esclavagisme moderne ont été relevé en Occident et parfois par la bourgeoisie sur des sans papiers en tant que bonnes a tt faire et ss être payé avec des traitements inhumains ; vs pouvez vérifier sur les faits divers en France et ailleurs en Europe et ds le monde ; bref sale chien sache une chose que l Algérien a été dominé presque 132 ans et le peuple algérien a connu un traitement barbares et indignes ; nous l avons connu au plus profond de nos tripes donc ns savons ce que c est les traitements inhumains nous algériens ;nous n avons pas accepté la soumission et nous pourrons l accepterou le faire subir a qui que ce soit ; l Algérie a été la Mecque des révolutionnaires et lest tjrs par ses positions neutre et pacifique ds les conflits mais soutien tjrs l opprimé ; l Algérie par la voie de notre président Bouteflika à l époque en 1974 en tt que président de séance a demandé au régime qui sévissait en Afrique du Sud qu il n avait pas leur place ds l hémicycle de l ONU tant qu il y avait ds leurs pays des toilettes pr blanc et des toilettes pr noirs et pareil pour les bus et ils sont sorti par eux mêmes car ds cet hémicycle internationale; les toilettes sont pr tout le monde ; l Algérie a soutenu Mandela du début a la fin qd le pays que tu vas visité Israël qui soutenait l Apartheid comme il le font aujour dhui chez eux pr les palestiniens et tu trves encor a ouvrir ta gueule ; sale chien même le juif d Israël sioniste que je déteste mais je le préfère a toi et ceux qui te ressemble car je préfère la orignal a la copie car lui je sais d avce qui il est et réciproquement et defend les siens avt tout ; pas toi .;esclave sous hommes porte parole des israéliens à leurs soldes soumis ; tu comprend mieux prkoi je les préfères mieux que toi les israéliens car ils sont tes maitres esclave que tu es Karim ; même ce prénom change le il t empêche d avancer ; judas t irai bien mieux … vs avez beau a dénigré constamment les jaloux et les opposant traitres a l extérieur et a l intérieur pr certains ; l Algérie est trop grande pour vous!

    21
    6
    kenza
    28 novembre 2017 - 22 h 04 min

    Un ptit minable qui raconte n’importe quoi pour plaire au maître….il n’y a même pas lieu d’en parler: Les chiens aboient, la caravane passe!

    17
    3
    nectar
    28 novembre 2017 - 21 h 48 min

    Tout simplement un pou, qu’il faut écraser sans lui accorder de l’importance..Il faut bien qu’il brille par de la dilation ce petit imbécile heureux…

    14
    3
    Moskosdz
    28 novembre 2017 - 21 h 16 min

    il n’y a pas de pires racistes comme ceux qui utilisent la misère des autres dans le but de créer des problèmes aux autres et s’en servir à des fins politiques.

    13
    1
    L'EPERVIER.
    28 novembre 2017 - 20 h 56 min

    ce n’est qu’une petite frappe . il n’y a pas lieu d’en rajouter , vous avez tout dit .

    15
    3
    kaci
    28 novembre 2017 - 20 h 46 min

    pourquoi vous étonner sur ces propos comme son nom l’indique il a l’habitude d’akkoucher, et là il fait une fausse kouche

    26
    6
    IKHKLANE
    28 novembre 2017 - 20 h 39 min

    NON missiou JE PEUX VOUS AFFIRMER QU’IL N’Y A PAS AU MONDE UN PEUPLE AUSSI ACCUEILLANT QUE LE PEUPLE ALGÉRIEN. ALORS TOUS LES RAGOTS QUE VOUS AVEZ CITÉS SONT DES EXPRESSIONS POPULAIRES DÉNUÉES DE TOUT ESPRIT AGRESSIF OU ACERBE ET ENCORE MOINS HOSTILE. CHEZ NOUS EN KABYLIE IL Y’A UNE POPULATION AU TEINT PLUS BASANÉ QUE L’ON APPELLE IKHKLANE (QUI VEUT DIRE AMÂIWÉNE, CELUI QUI VOUS AIDE DANS VOS TRAVAUX) ET CERTAINS À L’ESPRIT ÉTROIT TRADUISENT ÇA PAR ESCLAVES. LAISSEZ MOI VOUS DIRE QUE CES PERSONNES QUI SONT VENUS DE LOIN POUR VIVRE EN KABYLIE SONT LES PLUS AISÉS DE LA RÉGION TELLEMENT ILS AVAIENT TOUS LEURS DROITS ET BEAUCOUP DE RESPECTS DE LA PART DE LA POPULATION DE LA RÉGION.

    21
    6
    Erracham
    28 novembre 2017 - 20 h 02 min

    (…) Et il n’y a que chez Jeune Afrique que l’on donne la voix à ces Judas. A quoi bon lui répondre, lui dont les opinions sont fabriquées par ceux à qui il a prêté allégeance, à commencer par Israël et la France.

    27
    6
    Felfel Har
    28 novembre 2017 - 19 h 55 min

    Cet énergumène est d’une absolue nullité, tout comme ses ragots, dignes des rats d’égout qui pululent dans le caniveau. Il me rappelle ce coq bien gaulois qui, bien que pataugeant dans la gadoue, se tord le coup, bombe le torse, agite ses ailes et… chante, il est heu..reux. Un véritable imbécile heureux! Ne glorifions pas ses propos infects par une quelconque réponse, il n’en vaut pas la peine! Laissons-le donc braire puisque c’est la companie des ânes qu’il préfère!

    26
    3
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 19 h 53 min

    Il faut reconnaître sans contorsions mentales pour nier les faits que les musulmans sont ataviquement esclavagistes et leurs livres ont en sont témoins :
    Coran 16: 71

    « 71 Dieu a favorisé certains d’entre vous, plus que d’autres, dans la répartition des ses dons. Que ceux qui ont été favorisés ne reversent pas ce qui leur à été accordé à leurs esclaves, au point que ceux-ci deviennent égaux.”

    Ce verset a été le “permis d’esclavage” pour les favorisés musulmans contre les noirs, les blancs, les asiatiques, les femmes, les enfants et même les arabes non- musulman.
    L’esclavage a été largement pratiqué dans les pays colonisés par l’islam, car le Coran ne condamne pas l’esclavage. Il a concerné 17 millions d’africains mais également au moins 1,5 millions d’européens, victimes des razzia et des « foutouhates ».
    Il est encore pratiqué dans des pays comme la Mauritanie ou le Soudan. Ce sont souvent des noirs animistes ou chrétiens qui sont esclaves de noirs musulmans (Mauritanie) ou des noirs qui sont esclaves d’arabes (Soudan).
    L’esclavage est aussi pratiqué dans de nombreux pays du Moyen-Orient d’une façon plus discrète. Ce sont souvent des jeunes serviteurs ou servantes qui sont « adoptés » par la famille et qui servent en fait de domestiques.
    L’esclavage n’a été officiellement aboli en Arabie Saoudite qu’en 1960. Mais il continue sous une forme officieuse avec l’exploitation des travailleurs étrangers indiens et philippins qui constituent une armée d’esclaves au service des rois du pétrole.
    Muslim 3901 – le prophète d’Allah échange deux esclaves noirs pour un esclave musulman.

    Muslim 4112 – À sa mort, un homme affranchit six esclaves, mais le prophète annula cette décision et garda quatre esclaves pour lui. Il tira au sort pour déterminer les deux à libérer.
    Bukhari (34:351) – le prophète vend un esclave.

    7
    50
    benchikh
    28 novembre 2017 - 19 h 44 min

    خسارة عليك كريم !!!!! l’esclavagiste sa date depuis l’antiquité ,depuis la création des vivants par leur créateur .Prenons l’exemple du Satan a montré sa jalousie envers Adam(homme),il lui voulait que du mal.Les hommes entre eux aussi ne voulaient que du mal à cause du phénomène de la « jalousie »,Cain et Abel قابيل وهابيل quand Cain a tué son frère Abel.Mr Karim la perfection et pour les dieux et non pas pour nous .Si un Algérien dit ce qui pense personne ne l’arrêtera, que ça soit un négro ou un rougi .Vous êtes Bèrbère et vous comprenez ce je veux dire .L’Algérien n’est pas esclavagiste ,mais plutôt un peu trop libre qu’on pense qu’il est mal élevé .Pour votre connaissance les noirs sont aussi racistes contre d’autres couleurs ,c’est bizarre mais c’est vrai.

    14
    1
    Algérienne-DZ
    28 novembre 2017 - 19 h 44 min

    Encore un rat qui sort des égouts du jeune Afrique.

    48
    2
    elhadj
    28 novembre 2017 - 19 h 08 min

    des ragots de conciergerie rapportes par un harki de service qui n a ni foi ni loi pour dénigrer sa mère patrie et par delà l ensemble de sa population qui ne cesse eu egard aux valeurs humaines dont elle est imprégnée de par sa culture ,d apporter son assistance et aide matérielle a l ensemble des migrants subsahariens sans oublier les importantes aides des services de l Etat algérien .les élucubrations dont il tente de faire accroire ne sont de pure mensonges gratuits qui ne l honorent guère .évidemment dans toute société il y a des brebis galeuses en chaleur

    38
    4
    Algérienne-DZ
    28 novembre 2017 - 18 h 53 min

    Pauvre type, je lui conseille d’aller au pays du golfe et au Maroc pour voir c’est quoi l’esclavagisme.
    Ce Akkouche est devenu lui même esclave des plus offrants.

    42
    3
      Ali
      29 novembre 2017 - 0 h 09 min

      pire, il est pas esclave, il est consentant! comprenne qui peut

      5
      2
    Tinhinane
    28 novembre 2017 - 18 h 52 min

    Les africains sont vendus en Libye et non pas en Algérie…Mais jeune Afrique veut que ce soit en Algérie, c’est plus lucratif pour le journal.

    49
    2
    youssef
    28 novembre 2017 - 18 h 50 min

    Un chi… restera toujours un chi… même si on lui enlève la queue.

    32
    3
    TARZAN
    28 novembre 2017 - 18 h 46 min

    si l’algérie ne porte pas plainte pour diffusion d’information fausses tendant à créer des conflits avec les africains alors nous sommes de parfaits idiots. cet article ne vise ni plus ni moins qu’à affaiblir la position de l’algérie en afrique et ce que cherchent le makhzen et la france pour que l’union africaine et les pays africains laissent tomber le sahara occidental. car le maroc manipulateur et vicieux a fait passer le conflit du sahara occidental comme un conflit crée par l’algérie qui cherche une ouverture sur l’atlantique. sur tous les sites sociaux mles marocains que les algériens pensent qu’ils sont nos frères, ne cessent de répéter ce mensonge éhonté. et parfois même des algériens répètent cela sans qu’ils se rendent compte qu’ils ont été manipulé et formaté par le makhzen, c’est exactement le mêmem coup médiatique vicieux que le « qui tue qui » et les « mille milliards de dollars » évaporés alors que l’algérie tout entière est subventionnée par le prix du pétrole! JE LE DIS ET JE LE REPETE LE MAROC EST PLUS FORT QUE NOUS EN COMMUNICATION, CAR NOS AUTORITES VONT JUGER CELA COMME PUERIL ET NE FONT RIEN, MAIS ILS N’ONT PAS COMPRIS QUE MILLE MENSONGES PUERILS VONT DONNER UNE REALITE A LEUR MENSONGE ET QUE LE FAIT DE REPETER UN MENSONGE PLUSIEURS FOIDS? CE DERNIER DEVIENT REALITE, C’EST EXACTEMENT LE MËMEM CONCEPTE QUE LA PUBLICITE. A VOTRE AVIS POURQUOI UNE PUB PASSE PLUSIEURS FOIS PAR JOUR ET PENDANT UN MOIS MINIMUM? ALORS IMAGINEZ LE MENSONGE MAROCAIN QUI PASSE MILLE FOIS PAR JOUR ET SUR TOUTE L’ANNEE SUR TOUS LES SUPPORTS ET LE PIRE C’EST QUE DES ALGERIENS COLPORTENT LE MENSONGE MAROCAIN.

    52
    2
    Droits Humains
    28 novembre 2017 - 18 h 44 min

    Cet individu, caricature de l’écriture, oublie juste de préciser ses engagements pour le régime d’apartheid de Tel Aviv et celui de « notre ami le roi » du haschich. Il veut nous faire croire que sa récente promotion publique est simplement liée à son talent, alors que tout le monde sait qu’elle est liée plutôt à son allégeance aux néoconservateurs franco-israélo-marocains. Il aspire lui aussi accéder à la gloire médiatique, comme D. Daoud, B. Sansal, M. Sifaoui, …etc. Ce Chalghoumi kabyle sans saveurs, pourrais peut être nous exposer son point de vue sur « Ikhlanes » – Les noirs, les esclaves- en Kabylie relégués au banc de la société, juste en raison de leurs couleurs de peau.
    Jusqu’à aujourd’hui, les mariages mixtes (noirs-kabyles) ne sont pas tolérés. Il faudrait li envoyer la chanson anti-raciste kabyle « aya mouhand ami, thamoutouthik tavarkante…. » https://www.youtube.com/watch?v=bLSQ0kQ0rSU
    Allez Akouche, un peu d’apartheid israélien dans la manipulation des masses laborieuses.

    24
    4
    Tinhinane
    28 novembre 2017 - 18 h 29 min

    Karim Akkouche met sa plume au service du palais de la drogue et des sionistes. Quel complexé. Faut-il trahir son sang, son pays, pour se sentir exister.
    Pour moi , c’est un psychopathe à la recherche d’une reconnaissance.
    Akkouche, prends le chèque de tes maitres … Mais l’Algérie restera libre et unie.

    31
    4
    Kahina
    28 novembre 2017 - 18 h 21 min

    Si le fait de défendre la sécurité et l’unité de l’Algérie est défini comme étant un acte raciste dans le dictionnaire de ces vendus et pseudo-Algériens à deux dirhams, Alors je le suis et je l’assume….

    26
    4
    youssef
    28 novembre 2017 - 18 h 07 min

    Un lâche de plus. Encore un a mettre dans la poubelle.

    25
    5
    BabElOuedAchouhadas
    28 novembre 2017 - 18 h 05 min

    Pourquoi faire de la Pub a un fils de Harki notoire et connu de tout le monde

    26
    5
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 17 h 56 min

    Il ne merite aucun commentaire,c est une petite nature tendant sa main pour recolter une piece de monnaie.

    23
    5
    Redouane
    28 novembre 2017 - 17 h 49 min

    ce sous homme de karim akkouche fait pitié plus qu autre chose, …. !

    23
    5
    amirouche mehidi
    28 novembre 2017 - 17 h 40 min

    Je crois qu’il ne faut plus faire de publicité ni pour « Jeune Afrique » ni pour le MAK. La position de « Jeune Afrique » sur le Sahara Occidental est connue depuis 1976. Elle soutient la position du Maroc. il est devenue plutôt mercantile. Quand le Maroc oublie de lui verser les subsides alors il le lui rappelle par des titres style « Maroc-RASD empoignades » et quand il reçoit des subventions marocaines alors on revient aux anciens titres « Abidjan: manœuvres autour du sahara marocain » . Aucune ligne éditoriale. Quand à nos frères du MAK leur accointances avec le Makhzen n’est plus un secret. Aucun mot sur les rifains qui pourtant arborent le fanion berbère. Quand à leur relation avec ISRAEL, tous les kabyles que je connaisse se sentent humiliés. Il ne faut pas leur de la publicité.

    63
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.