Un article de «Jeune Afrique» qualifie les Algériens d’esclavagistes nés

Akkouche traite
Karim Akkouche traite les Algériens d'esclavagistes. D. R.

Par R. Mahmoudi En pleine polémique sur la traite d’êtres humains en Libye, alors que les Marocains réclament le rapatriement des leurs qui y sont toujours retenus, Karim Akkouche, un activiste algérien connu pour sa proximité avec la mouvance séparatiste et, surtout, pour s’être rendu en Israël, a publié un article dans l’hebdomadaire Jeune Afrique dans lequel il invente une histoire d’esclavagistes à l’Algérie à travers des anecdotes décalées et des amalgames puérils.

Ainsi, pour lui, une attitude ségrégationniste envers les ressortissants subsahariens est en soi une forme d’esclavagisme «refoulée» ou «taboue». Il en veut pour preuve cette malheureuse directive de la Direction des transports de la wilaya de Mostaganem qui, il y a quelques semaines, enjoignait aux chauffeurs de bus de ne pas transporter les Subsahariens, avant d’être retirée. Il confond une faute commise par un responsable local, un seul, avec une conduite d’Etat ou une pratique sociale. D’ailleurs, l’auteur lui-même reconnaît que cette directive a été suspendue sous la pression des réseaux sociaux. Ce qui prouve qu’une majorité d’Algériens condamnent ces dérives racistes et les jugent, sans tabou, comme telles. Cela n’empêchera pas ce plumitif qui se défend de toute idée «néocolonialiste» de voir que dans chaque Algérien sommeille un raciste, voire un esclavagiste. Il écrit : «Ne qualifie-t-on pas en Algérie, de manière avilissante, le Noir de kehlouch, l’équivalent de “nègre” en langue dialectale ?»

Pour appuyer sa théorie et mieux manipuler ses lecteurs, il reprend une blague toute française pour l’attribuer aux Algériens : «Un Algérien, devant un Noir, commande un café. Il dit au serveur : Je veux un café noir. L’Africain, se sentant visé, lui réplique gentiment : Pourquoi ajouter l’adjectif “noir” puisque le café est déjà de couleur noire ? L’autre lui tourne le dos et reformule sa demande : Je veux un café plus que noir, je veux un café négro.»

Même décalage et désinformation quand l’auteur de l’article parle d’esclavage en Mauritanie. «En Mauritanie, l’esclavage, officiellement aboli en 1981, est toujours pratiqué. 300 000 à 700 000 individus ont des maîtres. On n’en parle pas. C’est tabou. On ne veut pas fâcher les seigneurs africains et leurs clients.» La vérité est que dans ce pays, il existe un mouvement anti-esclavagiste très actif qui organise continuellement des manifestations et lutte pour l’abolition de cette pratique.

L’auteur invite les lecteurs à dénoncer la traite négrière qui sévit dans toute le monde arabe et partout ailleurs en Afrique, sauf au… Maroc.

R. M. 

Comment (49)

    BEKADDOUR Mohammed
    30 novembre 2017 - 7 h 42 min

    Dire de ce plumitif, (Rétribué en plus), qu’il a des idées noires, serait-ce raciste… La noirceur de Satan !
    Il n’a peut-être pas rédigé à l’encre noire ?




    1



    1
    karimdz
    29 novembre 2017 - 21 h 58 min

    Cet individu est encore colonisé dans sa tête, c est un sous homme qui a pour maitre, des sionistes, du style benne heil l. J ai eu une fois une discussion avec un algérien, il m avait appris qu il existait des juifs en Algérie, ce qui n était pas un scoop, et bon nombre d entre eux, se considérent avant tout comme algériens, mais il y en a aussi, qui sont très liés à isra heil, et ceux là complotent contre notre pays. Cela ne m étonnerait pas que certains individus de cet espèce sont en fait des sionistes qui usent de l imposture pour discréditer notre pays.

    isra heil qui est sa référence, est le pays le plus raciste au monde, il suffit de voir comment cet état criminel, talmudiste, traite les noirs comme en afrique du sud. Ceux ci vivent séparé des juifs blancs, ils sont victimes de brimades, d exclusions, meme leur sang est déclaré impur. Les falashas regrettent leur terre ancestrale, l Afrique où ils vivaient certes misérables, mais libres.

    Regardons comment par exemple la France traite les migrants dont elle est responsable de par ses interventions criminelles en syrie et en lybie : ils sont des milliers à vivre dehors, dans la jungle, démunis et réprimés très souvent par les services de police. L état francais interdit à ses ressortissants de leur venir en aide, ils sont laissés à l abandon.

    L Algérie qui subit les flots de migrants, à cause du néocolonialisme francais, qui exploite les ressources de l Afrique, tout en méprisant les peuples africains, n a pas les moyens de la France, et pourtant notre pays est plus généreux, il envoie à plusieurs reprises des dons par cargo en direction de plusieurs pays africains, heberge des milliers de réfugiés venus d afrique mais aussi du moyen orient.

    Mais nos ennemis qui n ont aucun scrupule, se servent de ces flots de migrants comme d’une nouvelle arme pour destabiliser des pays. Notre pays qui a toujours été une terre d accueil pour des réfugiés et celle des mouvements de libération africains, se doit d être vigilant.




    3



    2
    Mas Umeri
    29 novembre 2017 - 19 h 00 min

    Jeune Afrique,confronté a de problèmes financiers, tente désespérément de relancer la vente de ce torchon,en proférant des mensonges sur notre pays.Les migrants africains, en grand nombre, préfèrent notre pays, plus accueillant que certains pays de la région, ou ils sont pris en otages.Cependant, malgré notre bonne volonté, l’Algérie n’est pas en mesure de prendre en charge,tous les migrants qui viennent de nombreux pays,notamment ceux du Sahel  »Tchad,Libye,Niger,Mali » Quant a l’esclavagisme, il faut se rendre au Moyen Orient, chez les Monarchies du Golf, ou vous découvrirez des personnels de services, recrutés pour un bouchée de pain.




    1



    1
    صالح/الجزائر
    29 novembre 2017 - 15 h 59 min

    Le MAK affiche son racisme et appelle au boycott de l’arabe en Kabylie




    2



    2
    Anonyme
    29 novembre 2017 - 12 h 38 min

    Il dit tout simplement rien du tout, des gens qui veulent créerla destruction de l’Algérie. Qu’ils aillent fouiller la m… de ailleurs. Nous sommes pas intéressé par leur projet de guerre civile.




    7



    1
    Tin-Hinane
    29 novembre 2017 - 12 h 02 min

    C’est tellement outrageusement mensonger que ça en est grotesque ! il cite justement le pays arabe par excellence, le Maroc, qui non seulement pratique l’esclavagisme de nos jours, mais a de manière intense participé à la traite négrière avec les pays d’occident. On ne peut raisonnablement pas répondre à cet article car que répondre à une telle calomnie ? mais c’est intéressant car pour en arriver à écrire de telles choses sur nous c’est que nos ennemis sont aux abois et ne savent plus quoi inventer, pour tomber si bas c’est qu’ils n’ont plus qu’amertume et rage.




    7



    2
    AÏT ABDELMALEK
    29 novembre 2017 - 11 h 57 min

    Ne faites pas attention à ce que dit et écrit cet abruti qui est l’idiot du village. Le notre… en NOTRE KABYLIE. Comme le dit si bien un adage KABYLE : KHALAT VOU S’TA A TOQLOZ AMÈNE T’SA !!! Cher compatriotes, TIRONS LA CHASSE (hachawène…!!!) sur ce papier hygiénique à la solde de la m…. !!! Hachawène a ya yethma.




    14



    2
    PatriotDZ
    29 novembre 2017 - 11 h 36 min

    J’ai 50 ans, j’ai traversé l’Algérie en long et en large, je n’ai jamais vu ou entendu parler d’un seul cas d’esclavagisme. la vermine anti-algérienne qui prolifère sur le net et dans les médias subventionnés par les ennemis de l’Algérie (comme jeune Afrique) aiment coller à l’Algérie tous les maux de la terre. Les tarés dénués de dignité, comme ce Karim Akkouche, n’ont que leurs délires et la calomnie pour surmonter leurs frustrations. Ce Jeune Afrique est devenu un torchon sans valeur depuis qu’il est subventionné par l’argent de la drogue des marocains. A ma connaissance le seul pays esclavagiste du Maghreb, où la relation maitre-esclave régit les relations quotidienne de la société. j’aimerais bien que ce torchon Jeune Afrique nous informe sur les milliers de servantes et esclaves au Maroc et en Arabie saoudite. Jeune Afrique survit grâce à l’argent de la drogue du Maroc, il ne peut pas mordre la main de son maître!!!!!!




    11



    4
    salah khiar
    29 novembre 2017 - 10 h 27 min

    Lire le Message a « ceux qui critiquent l’Algérie une fois installés à l’étranger ». Par Jamouli Ouzidane Article publié en février 2013




    4



    1
    alilou
    29 novembre 2017 - 10 h 11 min

    Quoi de plus normal de la part de jeune Afrique, un organe de propagande franco-marocain, rien de nouveau sous le soleil.




    12



    2
    zaatar
    29 novembre 2017 - 9 h 04 min

    Tous les coups sont permis pour ces personnes innomables d’une autre époque. Ce mensonge ne mérite pas une place dans notre presse. Un non-événement.
    L’algérien, quelque soit son origine, a été toujours très hospitalier et très respectueux des autres.




    15



    2
    Anonymous
    29 novembre 2017 - 8 h 59 min

    Ca ne mérite meme pas une ligne dans la presse. Venant d’une personne comme celle-la




    9



    2
    anti-khafafich
    29 novembre 2017 - 6 h 30 min

    pourquoi ils laissent tous les cheuveux pendre sur leurs épaules ?? est ce la mode chez les makaks c’est pour dire que notre idole c’est sensal ???




    9



    3
    Yeoman
    29 novembre 2017 - 6 h 19 min

    Heureusement que tous ces arrogants fanfarons portent sur leurs visages mêmes les marques de la médiocrité, de la haine, de la lâcheté, de la perfidie. Comment la Kabylie a-t-elle enfanté telle engeance? Va savoir!




    16



    3
    salah khiar
    29 novembre 2017 - 6 h 08 min

    La propagande, la torture sont des moyens directs de désintégration..Albert Camus




    8



    0
    Djamel
    29 novembre 2017 - 6 h 03 min

    Esclavagisme? Des gens dont le QI ne peut rivaliser avec celui d’un dauphin vivant dans l’océan Pacifique. C’est pas la première fois que des makistes supremacistes pro-bhl se prennent pour des faiseurs de leçons.




    13



    4
    L'Abid al-Bukhari
    29 novembre 2017 - 4 h 56 min

    L’auteur invite les lecteurs à dénoncer la traite négrière qui sévit dans toute le monde arabe et partout ailleurs en Afrique, sauf au… Royaume de l’esclavage




    13



    4
    selecto
    29 novembre 2017 - 1 h 19 min

    Le colonel Amirouche avait un égorgeur qui s’occupait des traitres, il s’appelait Si H’cene de son vrais nom Hacène Mahiouze qui était soldat dans l’armée allemande lors de la deuxième guerre mondiale.

    L’Algérie a besoin des patriotes comme lui pour s’occuper de tout les vendus, les vermines, les traitres, les naturalisés, les escrocs en cols blancs qui tiennent un discours nationaliste pour mieux tromper le peuple.




    15



    5
    Felfel Har
    28 novembre 2017 - 23 h 36 min

    Cet illuminé, ne vous rappelle-t-il pas le sinistre Raspoutine? S’il continue de se mêler de choses dont il ne sait rien, de faire des déclarations intempestives, de provoquer tout un peuple, il risque de finir comme ce vieux fou qui se croyait prophète pour bien profiter de la naïveté des gens. L’histoire se répète souvent et ceux qui ne l’ont pas bien apprise sont condamnés à la revivre, avec ses hauts et ses bas.




    21



    7
    faust
    28 novembre 2017 - 23 h 36 min

    Ayant vu sa prestation au parlement Québécois au sujet des signes religieux ostentatoires et son interprétation simplet de la notion de la laïcité. J’en déduisais que le Monsieur souffrit d’un snobisme Sensalien très répondu en ce moment dans l’autre rive. Nous sommes contre le pouvoir, nous sommes contre toute forme d’utilisation de la religieux. Est ce pourtant raison d’être éconduit par nous ennemis d’hier, est- ce pourtant raison d’ouvrir une brèche pour des étrangers, et de quels étrangers ! pour frapper le pays notamment, quand nous voyons ce qui se passe dans les pays alentour; N’est ce pas Mohamed Aouine qui disait « C’est Paris qui nous docte qui lire parmi parmi les écrivains Algériens ». A vais dire, la question que nous devrions poser en tant que Algérien est la suivante : Nous reste -il encore de la dignité en tant que personne appartenant à une communauté et vivant ou ayant vécu dans un pays qui s’appelle Algérie? Voilà une vraie question philosophique pour laquelle nous devrions répondre.




    16



    6
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 23 h 31 min

    Il est en service commandé comme le torchon qui publie.Le ministere publique doit s’autosaisir et exigé de ce moins que rien des preuves sans quoi il encoure une condamnation.




    23



    5
    séhab
    28 novembre 2017 - 22 h 54 min

    des cons y a en a mais comme lui ça n’existe pas encore c’est bien une première!!!!




    25



    4
    Anonyme
    28 novembre 2017 - 22 h 24 min

    OK ce monsieur est en mission commandé par le Mossad ; il n a rien trouvé a dire que déblatérez sa diarrhée verbale envers l Algérie? Mr pt être que l esclavagisme existe en Lybie mais c pt être orchestré par le même service le Mossad qui te paie toi le chien malade errant de la casse et traitre comme ton maitre qui n ont pas de face et qui servent Israël…. des faits d esclavagisme moderne ont été relevé en Occident et parfois par la bourgeoisie sur des sans papiers en tant que bonnes a tt faire et ss être payé avec des traitements inhumains ; vs pouvez vérifier sur les faits divers en France et ailleurs en Europe et ds le monde ; bref sale chien sache une chose que l Algérien a été dominé presque 132 ans et le peuple algérien a connu un traitement barbares et indignes ; nous l avons connu au plus profond de nos tripes donc ns savons ce que c est les traitements inhumains nous algériens ;nous n avons pas accepté la soumission et nous pourrons l accepterou le faire subir a qui que ce soit ; l Algérie a été la Mecque des révolutionnaires et lest tjrs par ses positions neutre et pacifique ds les conflits mais soutien tjrs l opprimé ; l Algérie par la voie de notre président Bouteflika à l époque en 1974 en tt que président de séance a demandé au régime qui sévissait en Afrique du Sud qu il n avait pas leur place ds l hémicycle de l ONU tant qu il y avait ds leurs pays des toilettes pr blanc et des toilettes pr noirs et pareil pour les bus et ils sont sorti par eux mêmes car ds cet hémicycle internationale; les toilettes sont pr tout le monde ; l Algérie a soutenu Mandela du début a la fin qd le pays que tu vas visité Israël qui soutenait l Apartheid comme il le font aujour dhui chez eux pr les palestiniens et tu trves encor a ouvrir ta gueule ; sale chien même le juif d Israël sioniste que je déteste mais je le préfère a toi et ceux qui te ressemble car je préfère la orignal a la copie car lui je sais d avce qui il est et réciproquement et defend les siens avt tout ; pas toi .;esclave sous hommes porte parole des israéliens à leurs soldes soumis ; tu comprend mieux prkoi je les préfères mieux que toi les israéliens car ils sont tes maitres esclave que tu es Karim ; même ce prénom change le il t empêche d avancer ; judas t irai bien mieux … vs avez beau a dénigré constamment les jaloux et les opposant traitres a l extérieur et a l intérieur pr certains ; l Algérie est trop grande pour vous!




    21



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.