Les Emirats sabotent les efforts de l’Algérie et cherchent l’embrasement

Libye Emirats
Les Al-Nahyane prêts à tout pour saboter les efforts de l'Algérie pour trouver une solution à la crise libyenne. D. R.

Par Nabil D. – Au moment où tous les regards se tournent vers l’Algérie pour tenter d’éviter une escalade en Libye, le régime émirati des Al-Nahyane incite son homme-lige Khalifa Haftar à battre le tambour, en affirmant qu’il rejette toute médiation et en menaçant de passer à l’offensive incessamment. Le vassal des Emirats arabes unis a tout l’air de vouloir exécuter l’agenda d’Abu Dhabi en Libye et de passer outre les mises en garde de la communauté internationale, qui rejette toute exacerbation du conflit dans ce pays livré à une guerre civile, dévastatrice, depuis le renversement de Mouammar Kadhafi par le binôme Sarkozy-Cameron en 2011.

Les Emirats s’adonnent ainsi à un véritable travail de sape et cherchent à saboter les efforts de paix que l’Algérie déploie avec l’aide de ses partenaires étrangers, directement concernés par le dossier libyen. Les menaces de Khalifa Haftar, dont l’animosité envers l’Algérie est connue de tous, visent à perturber les rencontres qu’Alger a entamées avec les responsables libyens, turcs, italiens et égyptiens et interviennent au lendemain de l’invitation adressée par la chancelière allemande, Angela Merkel, à Abdelmadjid Tebboune pour assister à la conférence internationale de Vienne sur la Libye.

Les Emirats arabes unis sont montrés du doigt par les millions de manifestants qui battent le pavé en Algérie depuis le 22 février dernier, accusés de s’être ingérés de façon directe dans les affaires internes du pays et d’avoir soutenu l’ancien chef d’état-major, le général Gaïd-Salah, dans sa politique de répression et dans ses tentatives de division. Mais cette lune de miel héritée du règne de Bouteflika semble appartenir au passé, le nouveau Président revenant aux principes fondamentaux qui fondent la politique étrangère algérienne.

C’est ce qui ressort en tout cas des positions exprimées par Abdelmadjid Tebboune sur la question du Sahara Occidental, par exemple, lesquelles positions ont diminué l’ardeur du Makhzen, qui avait espéré un changement de cap après la chute de Bouteflika, d’où l’acharnement de ses médias contre le Président algérien qui succède aux infructueux appels du pied de Mohammed VI et de son Premier ministre.

Avec la déchéance de Bouteflika et la mort de Gaïd-Salah, les Emirats arabes unis ont perdu pied en Algérie. Le très belliqueux Mohamed Ben Zayed ne manquera pas de faire part de son mécontentement à partir de la Libye où il tire les ficelles avec son adversaire turc, Recep Tayyip Erdogan, dans cette guerre par procuration à laquelle l’Algérie tient résolument à mettre fin.

N. D.

Comment (34)

    Brahms
    13 janvier 2020 - 1 h 04 min

    Ces 02 bédouins ne cherchent que l’argent. Vivre à Dubaï c’est comme la vie à Monaco, il faut beaucoup d’argent. Le dinar algérien ne fonctionne pas là – bas.
    Je n’ai donc pas à vous donner mon argent puisque je n’ai aucun avantage avec ces bédouins. De plus, je ne suis pas Arabe mais africain du Nord donc je n’ai rien à faire chez vous. Le 2ème sur la photo à plus de 1000 chevaux de courses qui sont à Newmarket auprès de la Reine d’Angleterre donc je n’ai pas vocation à entretenir la Secte de la bédouinerie dont les membres roulent en Rolls Royce à 350 000 €, la voiture. En tous les cas, Dieu ne m’a jamais dit de financer vos plaisirs personnels et par conséquent, je ne ferai jamais parti du mur des … qui remplissent votre musette tous les ans à hauteur de 60 milliards d’ € par an.

    10
    1
    Felfel Har
    11 janvier 2020 - 15 h 14 min

    Tout porte à croire que les Affreux, Sales et Méchants Émiratis font de la sous-traitance pour les Judéo-Chrétiens qui cherchent à déstabiliser la Libye pour mieux la saucissonner en deux ou trois, conformément aux voeux des puissances occidentales. Leur plan devrait être déjoué par le peuple libyen en s’opposant à cette partition. Il leur suffira de décréter un cessez-le-feu et de s’asseoir autour d’une table en l’absence de toute influence étrangère. Les charognards arabes autant que les vampires occidentaux ne veulent pas voir une Libye apaisée, indépendante et unie.
    Il faut craindre aussi qu’après avoir pulvérisé la Libye, leur regard se tourne vers l’Algérie. Mais cela est une autre histoire. Nous les attendons de pieds fermes et nous enterrerons leurs rêves expansionnistes (sionistes?).

    23
    3
    Anonyme
    11 janvier 2020 - 10 h 44 min

    « les émirats sabotent etc,etc  » pas seulement les émirats,mais le systeme qui a permis depuis 2013,l’inaction d’un président malade et la léthargie de la diplomatie du pays,le désastre économique et la corruption ;;;.les responsables de ce qu’on peut qualifier de trahison envers le pays devraient etre jugés par une cour spéciale et non pas par une juridiction civile pour certains;;encore une fois ,les émiratis et les autres puissances ne pouvaient agir que dans un contexte ou les plus hautes instances du pays,se sont révélés incompétents,anti nationaux,vénaux, motivés que par les détournements de l’argent !

    22
    3
    Badre
    11 janvier 2020 - 0 h 35 min

    Les Émirats à l’instar de l’Arabie saoudite meuvent pour les intérêts géopolitiques des forces impérialistes dont l’un des objectifs qui se sont fixés est de morceler les pays du Maghreb et du moyen orient, sans oublier les pays du Sahel
    La situation du Soudan en est une preuve.
    D’ailleurs ce pays non seulement il a été morcelé mais , il est placé sous un régime iconoclaste qui tend à préparer ce pays à une soumission totale aux pays colonialistes
    L’enjeu au Maghreb est l’Algerie
    Dont L’étendue géographique du pays attire, d’une part la convoitise du bloc impérialiste dont le bras armé est l’OTAN et d’autre part de créer des ombrions qui donneront dans un proche avenir des conflits de belligérance ou des mouvements subversifs à l’intérieur
    Leur objectif n’est pas de détruire les pays mais de maintenir le chaos …
    il n’est pas dans l’interêt de la meute néocolonialiste à leur tête les usa de gagner des guerres mais de semer le chaos .
    L’action de subversion au sein du monde arabe avec toute sa diversité ethnique et religieuse est assurée idéologiquement et financièrement par les pays du golf, dont les Émirats et l’Arabie saoudite
    Il ne faudra pas oublier la soumission des saoud aux Anglo Saxon date du 18 eme siècle
    L’horloge érigée et surplombant la MECQUE a une signification gravissime …

    25
    3
    Djemel
    10 janvier 2020 - 16 h 58 min

    Pour son indépendance, au-delà de trois pays plus berbères qu’arabes (Egypte, Tunisie et Maroc), l’aide des autres pays arabes semble minime. Lors de la décennie du sang, l’Algérie n’a pas eu d’aide des pays arabes, au contraire. De plus, l’Algérie est souvent en désaccord avec des pays arabes (Émirat, Arabie saoudite…). Alors, que gagne l’Algérie en faisant partie du monde arabe ?

    84
    14
      Lyes oukane
      11 janvier 2020 - 1 h 55 min

      les enfants … dessinENT .

      5
      2
    Anonyme
    10 janvier 2020 - 16 h 52 min

    Les « efforts de l’Algérie » laisses moi rire ! c’est un peu comme ceux qu’on a vu avec l’Azawad. Le régime FLN baâthiste s’est allié avec les terroristes islamistes contre les nationalistes, les vrais enfants de cette terre les Touarègues.
    Même si je suis extrêmement hostile à ces Emirats ou l’Arabie Saouduite du moment que le régime qui sévit à Alger n’est pas d’accord avec eux et bien je leur réserve le doute ! une chose est certaine !!!! en tant qu’Algérien patriote jusqu’à la moelle, toutes mes réactions doivent observer et respecter une seule constance : si le FLN et son régime dit que le Soleil est jaune je trouverai un moyen de le voir bleu ou vert !!

    44
    33
      Anonyme
      10 janvier 2020 - 19 h 32 min

      Ca pue le marocain! L’Algérie de Bouteflika est révolue. Votre petit maroc narcotique sera bientôt remis à sa place.

      29
      17
      Lyes Oukane
      11 janvier 2020 - 1 h 53 min

      @Anonyme de 16h52 .
      Il n’y a pas que le FLN et son régime qui voient que le soleil est jaune ,même les enfants le dessine jaune ,toute la planète le voit jaune . Il y a bien assez de fous sur cette planète ,alors un de plus …

      7
      3
    elhadj
    10 janvier 2020 - 16 h 43 min

    comment peut admettre que des états lilliputiens dictent leurs conditions a d autres états souverains et mille fois peuples qu eux.a cet égard,nos dirigeants et services de sécurité devront tout particulièrement veiller aux actions sournoises non seulement de certains citoyens nationaux sans aucun doute manipules a dessein mais aussi aux actions de certaines officines de pays étrangers y compris arabes qui se sont infiltres durant la période bouteflika dans plusieurs sociétés .ainsi il est inadmissible et franchement grave pour la préservation des intérêts et de la sécurité du pays que la gestion de l aéroport d alger, les eaux, les tramways, les assurances ,banques ,bureau d études, hôtels,unités de transformation du tabac, ports et autres projets soit assurée par des étrangers avec les transferts de devises que cela engendre. vraiment 60 ans d indépendance n ont ils pas permis au pays d avoir ses propres cadres dirigeants.en ce moment d agitation a travers la région , la vigilance est de rigueur et les mesures d algerianiser les fonctions assurées par des étrangers semblent opportunes par précaution et sécurité .

    42
    8
      Anonyme
      5 février 2020 - 17 h 36 min

      On peut être d’accord Oses te poser les bonnes questions Aucun pays arabe ou du Maghreb ou d’Afrique n’a réussi à lutter contre l’analphabétisme et illettrisme comme l’Algérie en 1962 nous étions 92% d’analphabètes(9 Millions) Aujourd’hui 45% de la population(42 MILLIONS) est à l’école Nos médecins préfèrent vivre dans les poubelles en Europe que d’aller travailler au grand sud de leur pays nos ingénieurs refusent « de vivre dans ce pays de M… « Un informaticien préfère mourir de faim en occident que de gagner des millions sur les hauts plateaux de son pays ‘Algérie forme et fournit les cadres pour les pays Occidentaux Ils refusent de vivre dans leur pays mais exigent des logement pour spéculer des billets d’avion gratuitement faire du trafic de devises (Vendre l’Euro à 250 D.A ) refusent de faire le service national refusent de voter enfin refusent quoi que ce soit pour l’Algérie et prétendent être des nationalistes

    WATANI WATANI
    10 janvier 2020 - 15 h 58 min

    Quand on réalise ce que font les pays du golf, en particulier les saoudiens, les qataris et les emiratis, qui sèment la discorde, le chaos partout, en manigançant, poignardant dans le dos les pays dits musulmans ou arabes, a-t-on encore le culot de les compter parmi les pays musulmans ou frères? Qu’on cesse de les consider ainsi, et que leurs entreprises en Algerie soient contrôlés et leurs mouvements surveillés de près, car ils trouveront certainement parmi les islamistes algériens leurs disciples et leurs proies faciles à manipuler. L’Algerie devra être pragmatique et ne chercher amitié que parmi les pays qui acceptent le principe de gagnant-gagnant et le transfert technologique. Les efforts aujourd’hui devront être concentrés sur la recherche scientifique qui visera à exploiter notre immense réservoir intarissable de l’énergie solaire au désert, de l’énergie éolienne qui permettra de l’exporter et d’introduire le véhicule électrique en Algerie. Des algériens résidant au Canada et USA sont parmi les leaders mondiaux en recherche dans ce domaine, pour quoi ne pas leur faire appel pour travailler en partenariat? Ils sont prêts à venir si le gouvernement engage un programme sérieux sans aucune entrave politique surtout car les pays du golf n’accepteront pas que leur pétrole sour relégué par ces énergies renouvelables et feront tout pour saboter n’importe quel programme avec l’aide de leurs amis algériens. L’Algerie devra diminuer certains achats militaires et financer avec cet argent un programme de recherche avec l’élite de notre armée qui pourra dans quelques années assurer l’autosuffisance dans plusieurs secteurs et lancer d’autres programmes en collaboration avec nos universités afin de participer à l’essor économique du pays. Nos appelés diplômés qui vont passer leur service national devront être d’un apport non négligeable au lieu de tourner les pouces dans les casernes. Les autres secteurs pour lesquels l’Algerie devra mettre les bouchées doubles devront être le secteur de l’agriculture et de la pêche ainsi que le tourisme. Le désert californien ou celui d’Israël sont des exemples pour les sceptiques de l’agriculture dans le désert. Ces secteurs ne seront pas bien sûr développés sans un pays de droit, sans une liberté d’expression qui mettra à nue toute dérive économique ou autre, et surtout sans un secteur de l’éducation et une université loin de toute idéologie linguistique ou religieuse. Les langues qui devront être enseignees dans nos écoles et universités doivent être celles des technologies sans aucune forme de démagogie panarabiste qui a fait reculer l’école et l’université algérienne de plusieurs décennies de retard. Finis la craie et le tableau, fini les bouteilles d’encre bleu ou mauve, tous les cours devront être donnés en s’aidant de l’informatique et d’autres outils de communication modernes. Ceux qui ne peuvent pas utiliser ces outils n’ont qu’à changer de métier en faisant la reconversion vers autre chose car l’avenir du pays passe avant toute considération personnelle ou demagogique. Si le peuple veut avoir un logement abordable, bien se nourrir, bien s’éduquer, avoir les meilleurs soins, avoir des droits , il devra avoir des devoirs aussi: ceux envers son pays et envers lui-même et ses enfants en acceptant de travailler selon de nouvelles normes pour tous, sans exception et sans privilège. Si je dois passer mon service national, je dois le faire avec un fils d’un ministre, d’un général,… Pas uniquement avec FOUROULOU.

    116
    10
    Ayweel
    10 janvier 2020 - 15 h 56 min

    Celui qui dans le présent n’ouvre jamais le livre de l’histoire de son pays pour contempler son passé et de revoir toutes les erreurs de ses ancêtres, pour apprendre à les éviter et revoir tous leurs exploits pour savoir les rééditer, ne peut vivre son présent et n’aura jamais de futur. Il suffit juste de voir de tous ceux qui sont passé par cette terre bénie, qui sont ceux qui ont laissé des traces, qui sont ceux qui ont contribué au bienfait de cette terre, qui sont ceux qui ont introduit culture, savoir vivre et savoir faire, qui sont ceux qui ont construit et qui ont éduqué, qui sont ceux qui ont défriché marécages et terre arides, et qui sont ceux qui ont ramené guerre et terreur, complots et traitrisse, culture de soumission Où seul le ventre et le bas ventre compte, culture de désertification Où l’arbre n’est bon que pour être déraciné et jeté aux chèvres, où la plaine de mitija n’est bonne que pour être bidonvillisee, qui sont ceux qui, une fois vaincus, se rangent du côté du nouveau envahisseur, et qui sont ceux qui, aujourd’hui, continuent à hurler comme des loups pour que leurs prétendants frères de sang les entendent de l’autre côté de la mer rouge. Il suffit, de lire l’histoire pour comprendre ce qu’on doit aux uns et ce que d’autres nous doivent , comment doit on traiter les uns et pourquoi doit on respecter les autres. Et en sachant qui sont ceux qui traitent le peuple nord africain de peuple bâtard, on saura leurs intentions et leurs objectifs et on pourra les briser une fois pour toute et pour toujours. Ainsi on saura rendre au bon dieu ce qui appartient au bon dieu et à César ce qui appartient à César. Dans notre histoire s’est ecrit que le peuple libyen est un peuple frère, et on ne peut oublier sa contribution à notre révolution de 54, hier on avait besoin de lui et aujourd’hui c’est lui qui a besoin de nous, et c’est de notre devoir de le faire, ce n’est ni hafttar ni hafftaz ni les pengouins du désert qui nous arrêteront, ni même le babaarrouj d’Istanboul.

    30
    10
    DANGER
    10 janvier 2020 - 15 h 32 min

    IL NE FAUT ABSOLUMENT PAS PRENDRE PART MILLITAIREMENT EN LYBIE C’EST UN BOURBIER AVEC PLEIN D’ACTEUR EN JEU. NOUS DEVONS INVESTIR MASSIVEMENT SUR LES DRONES POUR DEFENDRE NOS FRONTIERE ET ELIMINER D’UNE MANIERE TRES DUR TOUT SE QUI S’APROCHE. SINON C’EST LA CATASTROPHE ASSURER POUR NOTRE PAYS

    39
    12
    Che Guevara
    10 janvier 2020 - 13 h 43 min

    @Nabil D Bonjour mon frére,
    1 – Est-ce qu’il y’ a une différence entre : « Au moment où tous les regards se tournent vers l’Algérie pour tenter d’éviter une escalade en Libye » et « Au moment où tous les efforts se tournent vers l’Algérie pour faire participer ce pays limitrophe afin de tenter d’éviter une escalade en Libye. »
    Dans la premier cas premier cas il est sous-entendu que la paix en Libye dépend exclusivement de l’Algérie et par extrapolation d’un gouvernement non élu par son peuple, illégitime et illégal. Quelle Pub sournoise et gratuite !!!
    Dans le second cas, c’est conflit qui demande une collaboration et coopération internationale et les plus concernés les pays voisins. Chercher l’erreur !!!

    2 – Pourquoi ne pas appeler un chat, un chat ? Le but et les objectifs des ces « Arabes » est connu :
    – Le Hirak est le plus grand danger pour la dictature ancestrale des ces Nations. ( Voire le printemps « Arabe » entre autres … ).
    – Perte d’une énorme région donc d’influence. L’Afrique du Nord qui retrouve progressivement mais surement son identité Amazigh et non-arabe. Voire le drapeau berbère levé dans tous ces pays que ce chargé de mission GS a ciblé en priorité pour faire échec et créer une division pour satisfaire ses maîtres.
    – Surtout une tentative machiavélique sur la future Tamazgha baptisée par intérêts géostratégique en « Maghreb El 3arabi ». L’unique but est de nous atteler au N.O.M (Nouvel Ordre Mondial) dont la capitale est comme par hasard Jérusalem. Combien de pays ont déjà subit ? Inutile de disserter ou philosopher sur ce dessein ou le Temple de Salomon !!!

    L’emblème Amazigh est symbolique, le drapeau Algérien est une Armoirie inamovible et indestructible pour l’éternité qui nous a coûte 1 500 000 martyres et ancré à tout jamais dans les cœurs et les gènes des Algériens. Exactement la métaphore entre le drapeau d’un pays Européen et l’emblème de l’Europe.
    Les Amazighs en général et les Algériens en particulier ne demande qu’un Etat de Droit dans toutes ses composantes, vivre en « Homme libre » avec respect des libertés d’autrui. Bannir toutes agressions ou agressivités à l’exception de défendre son pays tout en se désignant volontaire pour régler ou au moins atténuer les conflits hors de notre compétence et de notre juridiction, si et seulement si, nous sommes sollicités.
    De dénoncer haut et fort toutes oppressions dans le monde sans une quelconque distinction et sans pour autant jouer les paternalistes ou le semblant de défendre la veuve et l’orphelin. Nous ne sommes ni pour x, ni contre Y pour des relations réciproques pures et saines.

    Etc …

    @M. Aït Amara, bonjour mon frère.
    C’est une réponse à votre excellent article «mise au point» : « Notre position » du 06 janvier 2020 – 10:32.
    « … Parmi nos lecteurs, certains croient entrevoir un «revirement» dans notre ligne éditoriale … ». Est-ce un cet article lève le doute dans sa forme ou dans son fond ? Car désormais j’ai l’impression que Tebboune est supposé mon Président lavé de tous soupçons.

    29
    20
    Algérie nouvelle
    10 janvier 2020 - 13 h 28 min

    L’Algérie pourra réussir à la seule condition qu’elle ne s’oppose pas à l’intervention de la Turquie en Libye. Côté Haftar, l’intervention de plusieurs nations (y compris la Russie) sont sur le terrain, il faut absolument un équilibre de l’autre côté: Ce n’est qu’à ce moment qu’on pourra parler de début de solutions.

    13
    21
      Sam
      12 janvier 2020 - 21 h 45 min

      @Algérie Nouvelle : Allezvavavaa ! Ce qui se passe en Libye est sérieux. Faut pas commenter après avoir fumé la moquette …

    chaoui40
    10 janvier 2020 - 13 h 15 min

    Occupons-nous de notre pays et ne cherchons pas à nous faire « arabe ». Le monde arabe n’a rien de bon pour nous. Nous sommes certes musulmans, mais cela s’arrête là. Or la géopolitique est affaire de politique, comme son nom l’indique, pas de religion … Programme économique, travail, développement de nos ressources, ,etc., voilà ce que doivent être nos priorités et ce qui doit focaliser nos énergies.

    44
    14
    Bbb
    10 janvier 2020 - 13 h 08 min

    Que du bla bla…..

    3
    29
    SOYOUZ
    10 janvier 2020 - 13 h 01 min

    Si ce n’était pas un pouvoir néo-colonial depuis 62, jamais le peuple Algérien ne sera humilié , manipulé, dominé par des pays aussi insignifiants que les Emirats , l’Arabie Saoudite, l’Egypte etc.. Encore une fois le peuple Algérien fidèle à ses valeurs ancestrales est décidé à monter que c’est toujours lui le héros en se libérant de ces poisons .

    36
    17
    Zombretto
    10 janvier 2020 - 12 h 05 min

    Dans les années 60 et début 70 les algériens connaissaient à peine l’existence des pays du Golfe. Quelques rares hadjis partaient à la Mecque sans tambour ni fanfare, pas plus, sinon ces pays n’existaient pratiquement pas pour nous. Maintenant ils nous dictent notre conduite. Mais évidemment, c’est la faute aux Pouvois successifs algériens qui leur ont livré l’Algérie sur un plateau d’argent. Ils n’ont pas eu besoin de nous attaquer, notre Pouvoir leur a donné le pays pour rien. Pour nous payer ils nous ont offert leur idéologie rétrograde et destructrice, rien d’autre. Jamais rien de bon, si bien qu’aujourd’hui, au lieu d’être les riveaux du Japon et de l’Allemagne, nous exportons nos ressources naturelles telles-quelles et des harraga en abondance et nous importons de quoi bouffer.

    46
    11
    Elephant Man
    10 janvier 2020 - 11 h 37 min

    Les EAU sont à la botte de qui…
    La France est derrière le soutien de Haftar qui lui a livré des armes et soutien logistique, remember 2019 notamment en Tunisie de faux diplomates français agents armés en provenance de Libye.
    Quant à la Turquie soutien de Sarraj c’est l’OTAN également.
    Bourbier à l’Irakienne bis sciemment entretenu.

    24
    19
    TNT
    10 janvier 2020 - 11 h 30 min

    Les autres pays avancent et nous, nous reculons, nous régression, et que ce le début, dans les proches avenir la population augmente et ripoux pareil et le pétrole de moins en moins, est les bédouins plus exigeant, est l’esclavagisme revient

    20
    14
    Anonyme
    10 janvier 2020 - 11 h 15 min

    Il faut se détourner complètement de ces Arabes dit «  musulmans» car il n y a rien de religieux chez eux c est que leur porte feuille qui compte.
    Ils sont utilisés par les occidentaux pour piller les richesses de tous les pays comme des hyènes…
    Ces pêcheurs de perles ,misérables il y a 60 ans ,ont connu le faste et ne veulent plus le lâcher quitte à trahir tous le monde.
    Il faut annuler tous nos contrats qui nous lient à eux et qu ils ont eu par l intermédiaire de Bouteflika le traître de l Algérie.
    Un petit pays de quelques kms dirigé par la finance mondiale et qui devient de plus plus vorace ,vendu aux plus grandes puissances militaires qui ont installé des bases militaires .
    Soyons plus stratège qu eux et allions nous à des pays aussi puissants que ceux qui les manipulent…

    31
    11
    Sansylo
    10 janvier 2020 - 10 h 57 min

    D’abord couper les relations étroites avec ce mini-émirat soumis aux occidentaux et récupérer le butin de AGS en entier sans y laisser ne serait-ce un centime et surtout les fameux lingots d’or.

    Ensuite réduire au minimum le personnel diplomatique et interdire cette destination bédouine.

    Le proverbe , je cite :  » Les arabes se sont entendus pour ne jamais s’entendre « 

    31
    11
    Vroum Vroum 😤..
    10 janvier 2020 - 10 h 34 min

    Je pense que Aftar cherche une gifle de la part de l’Algérie . . Et je pense que l’Algérie va lui donner à Lui et le Pantin MBZ Emirat .. La patience a ces limites et l’Algérie frappera selon toute logique . .À un moment donné il faut frapper mais très Fort , un geste dissuasif. .Le même principe que l’Iran contre Usa . . Un bon coup de poing sur la table .. et tout renverser si besoin , l’Algérie en a les moyens . Car selon les intérêts divers en jeu en Libye et Sahel , c’est dans l’intérêt de tous que le calme règne et se règle de manière souple , et je pense que c’est la seule option envisageable pour la région , sinon il faudra tout renverser , et l’Algérie a les moyens nécessaires et les cartes en Main pour imposer sa vision , ce qui sera fait selon moi .

    15
    32
    Lghoul
    10 janvier 2020 - 10 h 29 min

    Ca ne nous concerne pas du tout. Le rôle de l’ANP est de surveiller les frontières pour protèger le pays et le peuple. Pur le reste, on sait qu’un arabe ne pourra vivre que dans le chaos, le conflict et la guerre. Et si on suit leur façon de vivre et de voir les choses, on finira comme eux: Dans le chaos et le rivières de sang. Le peuple algérien a des chats plus importants a fouetter: Etablir un état de droit, une démocratie et une libérté du peuple pour batir un pays prospère et technologiquement avancé. Eux ils ont encore beaucoup de temps a perdre dans les rêves, la religion, les 72 vièrges et les tueries car ils peuvent encore payer. Nous, one ne pet plus payer nos rêves et on n’a plus de temps a perdre car le train de notre futur ne pourra pas nous attendre si on le rate.

    83
    20
      Précision
      10 janvier 2020 - 11 h 15 min

      La question n’a rien a voir avec Arabe/kabyle car chez les deux il y a des braves et des minables.

      18
      11
    58 ans de plus
    10 janvier 2020 - 10 h 17 min

    faut que ces progénitures de brigands fassent gaffe au retour du bâton ,,, il se croient l abri parce qu’ils foutent la m… chez les autres ,,,,

    56
    14
      Imane Marsel
      10 janvier 2020 - 12 h 58 min

      Oui l’Algeire a mieux à faire: s’occuper de ses propres soucis et ils ne sont pas des mondes actuellement. Tout ce temps que on nous a fait perdre depuis les Anny soixante n’est pas une mine affaire.
      On serait inconscients de croire que nous pourrions dicter des choses au monde .
      Nous pouvons continuer à rêver de grandeur et laisser notre pays pourrir et perdre du temps mais le reveil n’en sera que plus douloureux.
      Notre salut dépend de notre capacité à assainir en interne et négocier avec nos voisins un modus vivendi profitable pour tous pour immuniser notre pays et notre sous régions des menaces.
      A bon entendeur salut
      Paix aux âmes des chouhada

      14
      7
    Ma Vérité
    10 janvier 2020 - 10 h 17 min

    La Honte, le ridicule, H’chouma, qu’un pays comme l’Algérie,des miniscule États de bédouins lui dicte ses lois et devoir, et comme par hasard c’est depuis que des Drebki et vendeurs de babouches ont pris le pouvoir, nous avons perdu honneur et identité Algérienne, si on continue à être dirigé par ceux qui dirigent le pays à ce moment m, on a être à nouveau colonisé et cette fois ci par des cannibales et n’est avec les barbares

    76
    26
    Mhand
    10 janvier 2020 - 9 h 52 min

    J’espère que dans un avenir pas lointain, cette monarchie satanique sera complètement effacée de la surface de la terre. Espérons que cela devienne la première proie de la vengeance iranienne. le monde sera un meilleur endroit sans ces djouhalah

    81
    13
    Anonyme
    10 janvier 2020 - 9 h 42 min

    Ce minuscule émirat du golfe arabo-persique veut faire la loi en Afrique du Nord en dépit de toute logique et veut continuer à embraser cette région par ses ingérences en Lybie et il n’y a pas très longtemps en Algérie avec son homme de main Gaïd Salah.Il est temps de remettre à sa place de minuscule pays qui veut se prendre pour un boeuf alors qu’il n’est qu’une minuscule grenouille riche certes mais minuscule tout de même.

    89
    14
    Le Chant Des Cygnes
    10 janvier 2020 - 9 h 39 min

    La première décision à prendre pour se débarrasser définitivement de cette chienlit est de les déclarer personæ non gratae.
    Reprendre le contrôle de tous les pas de l’économie qu’on leurs à concédés.
    On ne va pas laisser ces idiots diriger notre pays plus longtemps, et surtout juger tous ceux qui les ont installés.
    Rompre les relations diplomatiques avec ces bédouins ne sera nullement préjudiciable pour nous , bien au contraire.

    98
    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.