Elections locales : le FFS dépose des recours dans onze wilayas

vote FFS
Dernières élections, le FFS crie à la fraude. New Press

Par R. Mahmoudi – Dans un communiqué rendu public ce mardi, le Front des forces socialistes (FFS) dénonce des «cas de fraude», des «dépassements» constatés lors du déroulement du scrutin ainsi que de «graves irrégularités» qui ont, selon ce parti, «semé la confusion et le doute lors de l’annonce des résultats».

A cette occasion, le FFS annonce avoir déposé des recours au niveau de 11 wilayas, dont Tizi Ouzou et Béjaïa, où ce parti dispose pourtant d’une majorité confortable tant aux APC qu’aux APW. Outre ces deux wilayas, le parti a fait des recours à  Chlef, Oum El-Bouaghi, Alger, Sétif, Sidi Bel Abbès, Annaba, Constantine, Bordj Bou Arréridj et enfin Khenchela.

Par ailleurs, le FFS dénonce les actes de violence qui ont empêché le déroulement du scrutin dans la commune de Boudjelil, wilaya de Béjaïa, et demande l’organisation d’une élection partielle dans cette commune, «dans les plus brefs délais».

R. M. 

Commentaires

    Mello
    29 novembre 2017 - 12 h 09 min

    Fidele a sa ligne de conduite, le FFS ne peut laisser passer toutes ces irregularites qu’il tient a denoncer. Meme si les resultats peuvent paraitre assez logique pour cette formation qui a reussi a s’infiltrer dans la capitale, ce parti tient a marquer de son empreinte toutes ses reserves que l’administration , au service du pouvoir, a sciemment provoque’ afin de reduire son aura. C’est une action legitime qui permettra , dorenavent, aux citoyens de ne pas se laisser usurper de leurs droits.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.