Ouyahia au Sommet UA-UE : «L’Algérie soutient toute initiative de coopération antiterroriste»

UA-UE Ouyahia
Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a représenté l'Algérie au Sommet UA-UE. New Press

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a réitéré, mercredi à Abidjan, la disponibilité de l’Algérie à soutenir toute initiative allant dans le sens du renforcement de la coopération antiterroriste afro-européenne. «Je saisis l’occasion de cet important dialogue entre nos deux organisations et nos deux continents pour réitérer la disponibilité de mon pays à soutenir cette dynamique et toute initiative allant dans le sens du renforcement de la coopération antiterroriste afro-européenne», a indiqué Ouyahia qui représente le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au 5e sommet Union africaine-Union européenne (UA-UE) qui se tient dans la capitale ivoirienne.

En ce sens, Ouyahia a relevé dans son intervention à l’ouverture de ce Sommet, qu’«en Afrique, le terrorisme progresse et menace un nombre croissant de pays», estimant que «c’est un domaine où la globalité de la menace portée par ce phénomène impose à la communauté internationale en général et à nos pays respectifs plus de concertation et de coopération». «Face à la multiplication des attentats terroristes dans différentes régions de notre continent ainsi que l’extension de son espace d’action criminelle, notre organisation a convenu d’un ensemble de mesures à la hauteur des dangers présents et futurs véhiculés par ce fléau», a ajouté Ouyahia. Il a ainsi rappelé que ces mesures «ont été renforcées en janvier dernier par la création au niveau de l’UA de la haute mission de Coordonnateur pour la prévention de la radicalisation et la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme en Afrique, confiée au président Bouteflika», reconnaissant en cela, a-t-il précisé «les immenses sacrifices et efforts consentis par l’Algérie dans la lutte contre ce phénomène qui n’a ni religion, ni patrie, ni considération aucune pour la sacralité de la vie humaine».

«Au titre de cette haute mission, tenant compte de la gravité de la menace que le terrorisme fait peser sur notre continent et de l’urgence d’agir individuellement et, surtout, collectivement, le Président de la République a soumis à ses pairs africains, lors de leur 29e Conférence au sommet tenue à Addis-Abeba, au mois de juillet dernier, un Mémorandum définissant les sept axes de l’action future de notre continent en matière de prévention de la radicalisation et de la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme», a-t-il rappelé. Il a expliqué que ce mémorandum «a été approuvé à l’unanimité et constitue aujourd’hui la feuille de route africaine dans le domaine de la lutte contre le terrorisme».

Dans ce Mémorandum, l’Afrique affirme «sa disponibilité à promouvoir la coopération régionale et internationale en vue de renforcer ses propres capacités de lutte contre le terrorisme, de partager ses expériences propres et ses bonnes pratiques acquises dans cette lutte et de contribuer ainsi à la préservation de ses propres sécurité et stabilité ainsi qu’à la paix, la stabilité et la sécurité internationales», a encore souligné le Premier ministre.

R. N.

Comment (8)

    Anonyme
    30 novembre 2017 - 19 h 48 min

    Les migrants africains nous ont été envoyés dans le cadre d’un complot visant la destruction de l’Algérie et la disparition pure et simple du peuple Algérien par des vagues incessantes de mendiants Africains qui ne gênent plus pour ramener des femmes très jeunes déjà mères de plusieurs gamins, sur le point d’accoucher, et appelées vu leur jeune âge à produire encore et encore des bébés sur nos terres. Les commanditaires du complot contre l’Algérie et leurs rusés exécutants Africains on trouvé l’astuce imparable : engrosser les jeunes mendiantes pour leur faire éviter ainsi qu’à leur progéniture une éventuelle expulsion et de cette façon participer in situ à l’augmentation de façon spectaculaire du nombre de migrants déjà installés et ceux qui vont encore débarquer. A ce rythme là dans 10 ans les Algériens seront minoritaires sur leur sol et dans 20 ans l’ethnie Algérienne sera entièrement dissoute dans une ethnie africaine étrangère.




    3



    2
    elhadj
    30 novembre 2017 - 18 h 56 min

    pour être solidaires il faut d abord prendre connaissance des tractations et le contenu des clauses secrètes de l accord conclu entre l EU ,la France, et les pays africains Burkina Faso, cote d voire,Tchad Niger et mali lors de la réunion du 29.11.2017 a laquelle notre pays principalement concerne n a pas ete convie malgré le fait qu on est mitoyens et subissons les conséquences de leurs migrants les aides matérielles et diplomatique apportées par l Algérie. nous devons faire preuve d une très grande vigilance sécuritaire et très actifs pour regrouper et renvoyer cette migration massive de subsahariens qui empoisonne notre vie quotidienne.




    3



    1
    S. Sersoub
    30 novembre 2017 - 14 h 33 min

    Salam & Azul

    Voici deux vidéos qui sont des cris de peine et qui résulte le constat désastreux et actuel de la population Algérienne. Je travaille depuis 5 ans dans une célèbre agence Américaine de Boston dans le domaine de la communication, suite à mon licenciement de l’ENTV, pour les raisons que vous pouvez imaginer facilement.

    J’aimerais écrire à mes compatriotes intègres et compétent de se débarrasser des voleurs et des escrocs qui sont à la tête des institutions du pays, avant qu’il ne soit trop tard. Je n’aimerais pas le voir disparaitre comme le Libye.. Des préparatifs sont en cours pour le déstabiliser, et ce n’est pas des cerveaux bourrés d’ignorances, incompétents et plein de défauts qui pourront empêcher cela..

    Bonne chance à l’Algérie

    https://www.youtube.com/watch?v=UvE73kS7LG8&list=RDyXqDYbnmBsU&index=2

    https://www.youtube.com/watch?v=yXqDYbnmBsU

    S. Sersoub
    Boston / USA




    5



    2
    Rayes Al Bahriya
    30 novembre 2017 - 11 h 22 min

    Hier pas d’ingérence de L’OTAN en Libye.
    Aujourd’hui ingérence en afrik.
    Les mouches ont changé d’âne.




    2



    0
    Fosfati
    30 novembre 2017 - 10 h 49 min

    A jean boucane:
    Il n’ya ni coup de maitre ni ckoupi.
    Le coup de maitre aurait été que Ouyahia tende la main à Macron et continue son chemin en ignorant Baudruche6.
    Il n’ya absolument aucune raison de saluer cet animal.




    7



    2
    Lounis Hamitouche
    30 novembre 2017 - 9 h 58 min

    Pourquoi cet individu continu à être premier ministre de ce pays, alors qu’il a contribué à le casser et le détruire??? Nous savons tous qu’il est devenu milliardaire et qu’il investit à Geneve, Barcelone et au Portugal comme son associé Haddad!. Cessons de faire les imbéciles!




    7



    4
      syphax mutassalem
      30 novembre 2017 - 19 h 53 min

      Lounis Hamitouche pourquoi vous êtes contre le seul commis de l’Etat qui soit intégre, nationaliste et compétant alors que tant d’autres sont connus pour leurs détournements de deniers publics et de transferts illégaux et vous n’osez jamais les critiquez, de plus est ce que vous avez des preuves sur ce que vous avancez? Si oui, ayez le courage de le dénoncer et de déposer plainte auprès du procureur de la république en bon citoyen sinon arrêtez de porter atteinte à la dignité des citoyens qui, eux travaillent au bonheur de notre pays et de son peuple au lieu de jacasser et de perrorer à longueur de journée.




      4



      1
    Moskosdz
    30 novembre 2017 - 9 h 52 min

    Si vraiment les pays Africains ont la volonté de combattre le terrorisme,il est urgent de lui couper le haschisch sous le pied par lequel il est financé.




    10



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.