Faux mails de responsables de Djezzy : la gendarmerie ouvre une enquête

Djezzy mails
Le PDG de Djezzy Vincenzo Nesci dénonce une vulgaire manipulation. New Press

Par Lina S. – Le président-directeur général de Djezzy a dénoncé une campagne visant à discréditer le management de l’entreprise. Vincenzo Nesci affirme avoir constaté «avec surprise et beaucoup d’amertume l’utilisation d’une page Facebook amplement reprise pour orchestrer une campagne qui tend à discréditer le top management de l’entreprise à travers une vulgaire manipulation d’un prétendu échange de mails, monté de toutes pièces».

Le but clairement affiché est de nuire au directeur général et au directeur général-adjoint de l’opérateur de téléphonie mobile propriété à 51% de l’Etat algérien. Ceci, «au moment même de l’amorce de la nouvelle feuille de route pour accélérer le programme de transformation de Djezzy et de l’annonce de la montée en puissance dans l’organisation de collègues algériens», a souligné Nesci, qui a estimé qu’il était «franchement inconcevable de m’attarder sur des écrits racistes faussement attribués par les auteurs de ces mails préfabriqués» aux deux responsables concernés.

«En usant de termes racistes, d’un autre âge, l’auteur, ou les auteurs, de ces échanges imaginaires veulent très probablement créer un faux débat pour saborder les efforts entrepris dans le cadre de la transformation digitale en nuisant, non seulement à ces deux dirigeants, mais à la société toute entière», s’est indigné le PDG de Djezzy, qualifiant cette manœuvre de «diversion dont le but est de freiner le développement de Djezzy, mais qui révèle, dans le même temps, la résistance au changement qui continue d’animer certains groupes visiblement habitués à nager en eaux troubles».

Vincenzo Nesci accuse les «mêmes» personnes «qui sont profondément opposées à toute évolution de Djezzy, tant celle-ci pourrait remettre en cause leurs petit confort et intérêts étroits, sans se rendre compte que tout ça pourrait disparaître pour tous si nous ne sommes pas capables de changer de route», tout en formulant le souhait que le syndicat et le comité de participation, «partenaires sociaux par excellence et toujours reconnus comme tels», prennent leurs distances avec une telle manipulation.

«Cette attaque éhontée prouve encore une fois que Djezzy est sur la bonne voie et que le programme qu’elle mène constitue une étape cruciale dans son adaptation à la nouvelle ère de l’internet mobile et l’avènement de l’industrie numérique», a conclu le PDG de Djezzy, qui annonce un dépôt de plainte contre les auteurs de cette manipulation.

Une enquête a d’ores et déjà été ouverte par les services de la Gendarmerie nationale, a-t-on appris de sources sûres.

L. S.

Commentaires

    Anonyme
    5 décembre 2017 - 17 h 00 min

    Yaklou fi el benna wa ya sabbou fi el mella!




    0



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.