Un plan visant à assassiner la Première ministre britannique déjoué in extremis

Theresa May
La Première ministre britannique Theresa May. D. R.

De Londres, Boudjemaa Selimia Les services de renseignements britanniques affirment avoir déjoué un attentat terroriste, qui devait être mené par des kamikazes affiliés à une organisation terroriste islamiste, contre la Première ministre britannique, Theresa May. Il s’agit de deux extrémistes équipés d’engins explosifs de fabrication artisanale, de gilets pare-balles et de couteaux. Les deux individus sont soupçonnés d’avoir préparé un attentat contre le 10 Downing Street, la résidence londonienne de la Première ministre, selon le patron du MI5, Andrew Parker.

Les deux terroristes envisageaient de faire exploser une bombe dissimulée dans un sac et d’actionner leurs ceintures bourrées d’explosifs une fois à l’intérieur de la résidence en aspergeant les lieux d’un gaz hautement toxique pour tuer Theresa May. Les suspects comptaient faire un carnage en achevant les survivants à l’aide d’armes blanches.

Les deux individus n’ont pas réussi à fabriquer les engins explosifs à temps, expliquent les responsables du MI5, ce qui a retardé l’exécution de l’opération planifiée pour assassiner Theresa May. Ils ont été arrêtés à temps et seront présentés ce mercredi devant un tribunal londonien.

Cette attaque déjouée prouve que les terroristes sont décidés à commettre des attentats de plus en plus sophistiqués et de plus en plus ciblés en Grande-Bretagne.

Il s’agit, selon le commandement de l’antiterrorisme à Scotland Yard, de la neuvième tentative d’attaque terroriste déjouée depuis mars de l’année en cours, alors que des centaines d’individus soupçonnés de terrorisme et étroitement surveillés par les services de sécurité pourraient passer à l’acte à tout moment.

B. S.

Comment (2)

    Bouâama
    6 décembre 2017 - 9 h 44 min

    C’est le remerciement des musulmans de les avoir défendu contre Trump.




    3



    1
    salim
    6 décembre 2017 - 9 h 09 min

    Et comme toujours ce sont des musulmans qui sont manipulés.

    Là il faut voir à qui profite le crime – avec qui s’est elle accrochée dernièrement, là es le nœud du problème.

    ils ont prit pour habitude de régler leurs problèmes économiques ou leurs différents entre États en se servant de musulmans larbin corvéables à merci. Il y a Birbache, et Chalghoumi les faux Imams, Il y a l’Arabie Saoudite le parfait canasson qui ne sait ni ruer, ni mordre ni donner des coups de sabots.

    Et il y a ceux que Macron invite à un diner à l’ambassade deFrance en Algérie, disant qu’ils sont la crème du pays, juste parce qu’ils se sont retrouvés face au mur des lamentations et scié sur leur pays bien comme il faut.

    Et ils sont nombreux dans les pays arabes à servir des causes perdues au détriments de leurs propres pays




    4



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.