La France rend hommage aux harkis la veille de la visite de Macron à Alger

harkis Macron
La France rend hommage aux harkis chaque 5 décembre. D. R.

Par R. Mahmoudi – Pour couper court à toutes les supputations autour des intentions que le président français, Emmanuel Macron, aura à exprimer lors de sa visite ce mercredi en Algérie, le gouvernement français a rendu hommage, ce mardi, aux «morts pour la France» et autres «victimes civiles» en Algérie, au Maroc et en Tunisie entre 1952 et 1962, rapporte l’agence française AFP.

Lors de cette commémoration devant le Mémorial national de la Guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie, célébrée chaque 5 décembre depuis 2003, la Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a déclaré : «Aujourd’hui, la nation tout entière se souvient des 25 000 combattants morts pour la France en Afrique du Nord. La France se souvient également avec émotion des victimes civiles tuées au cours de ces années, des disparus, des drames personnels et des tragédies familiales.»

A l’origine de l’institution de cette journée du 5 décembre, des associations de rapatriés et d’anciens combattants avaient plaidé pour faire reconnaître que les «combats» ne s’étaient pas arrêtés le 19 mars 1962, mais se sont poursuivis jusqu’en novembre 1962. Elles prétendent que des milliers de harkis et de notables musulmans pro-français ont été tués lors de cette période.

Pour les partisans du 5 décembre, dont les associations de harkis et de rapatriés, cette date est donc «plus consensuelle», dans un sens où elle permet de «se souvenir de l’ensemble des exactions qui ont eu lieu en Algérie, avant et après les accords d’Evian».

Non seulement cette commémoration va à contre-sens des revendications algériennes pour une normalisation des relations entre l’Algérie et la France, mais annihile tous les efforts et toutes les démarches de réconciliation esquissés par l’actuel Président français lui-même. Ce dernier était allé, lors de son premier voyage à Alger, jusqu’à qualifier la colonisation de «crime contre l’humanité», laissant ainsi espérer d’autres actions allant dans le même sens.

Intervenant dans la même journée, l’ancien ministre de l’Intérieur sous Sarkozy, Brice Hortefeux, a essayé d’apporter sa pierre à cette entreprise de sape, en glorifiant «les aspects positifs de la colonisation». «Nous avons dit ce qu’il fallait dire sur la colonisation. Le temps de la repentance est fini», a-t-il déclaré sur la chaîne de télévision Public Sénat.

Message clair aux Algériens qui espéreraient toujours entendre Emmanuel Macron leur faire part des «excuses» de la France.

R. M.

Comment (32)

    moms
    6 décembre 2017 - 16 h 09 min

    salam! Jamais au grand jamais je ne ferais confiance aux harkis et a toutes leurs descendances ils sont les pires de tous ils detestent les algeriens pire que tous!! parole de quelqu’un qui a 46 ans et qui a connu la deuxiemme et troisieme generation de harkis !




    1



    0
    co5
    6 décembre 2017 - 15 h 13 min

    « message clair………… » pour les harki et leurs collabos.
    « ils ont bien fait de mourir ???  » ;ils sont morts en combattants.
    LA RELÈVE EXISTE ELLE SAURA BOUTER LES HARKIS D’AUJOURD’HUI ET LEURS MAITRES.




    3



    6
    co5
    6 décembre 2017 - 15 h 06 min

    « Message clair aux ……… » pour les harkis et autres collabos de service passés et présents.
    « ils ont bien fait de mourir ??? » , ils sont morts en combattants.
    LA RELÈVE EXISTE ET ELLE SAURA BOUTER LES HARKI D’AUJOURD’HUI ET LEURS MAITRES.




    3



    6
    Felfel Har
    6 décembre 2017 - 13 h 58 min

    We, the people, auront beau écrire, commenter et critiquer la France, son président, ses harkis, ses nostalgiques revenchards, nos hommes politiques n’en ont cure. Certains sont Algériens par accident, d’autres le sont à moitié, d’autres enfin le sont par intermittence, au gré de leurs intérêts. Ce sont eux qui auront le privilège de rencontrer Macron, de « négocier » avec lui, de plaisanter avec lui, de se faire ridiculiser par lui, de manger avec lui. Croyez-vous honnêtement qu’ils vont évoquer les questions de mémoire, de souveraineté, de sécurité, d’échanges économiques équilibrés, de respect, d’investissements productifs en Algérie? Bien sûr que non! L’heure est à la négociation d’une carte de séjour de 10 ans, à l’assouplissement des démarches d’obtention d’une résidence en France, à l’élargissement des possibilités d’investissements algériens dans l’Hexagone et surtout à la préservation du secret bancaire sur l’origine des fonds venant d’Algérie. Voilà les sujets qui tiennent à coeur de nos dirigeants. Tout le reste est pour eux du tachwich!!! Ils voient en leur peuple une bande de ghayourine et de hassadine!! Qu’importe que Macron vienne en Algérie en service minimum ou réduit, le peuple n’attend rien de lui, il n’a que du vent à offrir!




    30



    2
    EL FELLAG
    6 décembre 2017 - 11 h 51 min

    Un million et demi de victimes pour un résultat pire…
    hommage a nos chahids, ils ont bien fait de mourir avant l’indépendance pour ne pas subir l’injustice!!!




    11



    69
    LOUCIF
    6 décembre 2017 - 11 h 14 min

    Ya si R. Mahmoudi auteur de l’article, moi comme je l’ai toujours dit ici sur Algérie Patriotique, il n’y a rien à attendre de la France ni sur la question de la mémoire ni sur le partenariat économique ! J’ai toujours répété que la France doit être considérée comme rien d’autre qu’un pays avec lequel on commerce ! La France défend ses intérêts et c’est à nous de défendre les nôtres ! La France a ses raisons pour rendre hommage aux anciens combattants d’Afrique du Nord , aux harkis etc… qui ont choisi de combattreà ses côtés! C’est ces oignons!
    En revanche du fait qu’il est établi que la France ait choisi comme allié géopolitique et géostratégique le Maroc au Maghreb et Israël au Moyen Orient , il est dans notre intérêt de ne plus considérer la France comme un partenaire de choix ou un partenaire privilégiés dans nos rapports de partenariat et sur les grands projets économiques algériens ! La Russie et la Chine devraient , à mon avis, être les piliers sur lesquels doit être bâtie la politique internationale et sécuritaire algérienne car si çà se dérape encore plus dans la région Afrique-Moyen orient, les USA et la France ne seront jamais du côté de l’Algérie, c’est ainsi et c’est logique ! Donc, le pouvoir algérien devrait avoir toujours à l’esprit cet aspect important et pour ne pas engager les intérêts du peuple algérien pour une augmentation des visas, des cartes de séjour, la facilité d’accès à des biens immobiliers en France etc…. etc… et je n’ai pas besoin de trop détailler !

    NB : je souhaite de tout cœur que les autorités algériennes et le gouvernement algérien ne vont pas encore supplier à genou Madame la France pour la repentance ! Il faut arrêter ce cinéma ridicule et dégradant à chaque venu d’un Président Français car de toute façon le peuple algérien sait ce qu’il a subi du fait du colonialisme français. Il n’a pas besoin que la France le lui dise ou le lui explique. Il faut préserver la dignité du peuple algérien ! A a demander à la France de faire sa repentance et si la France refuse obstinément de reconnaître ses torts, il faut en prendre acte ! C’est tout. Stop au ridicule !




    26



    4
    HANNIBAL
    6 décembre 2017 - 11 h 00 min

    La france fete les derniers des harkis cette espèce en voie de disparition ,alors que pour le commun des mortels rien n’est éternel cette commémoration a lieu tout les ans avec les dinosaures de la trahison du siècle passé et rien de nouveau ça leur permet de chanter la marseillèse ces trois pellerins et un tondu ne font pas la france il la salissent
    en fait on parle des harkis que fait ‘on des tabors et des goumiers alors qu’ils ont participé chez eux tout va bien !




    9



    5
      Bouâama
      6 décembre 2017 - 11 h 30 min

       » des harkis cette espèce en voie de disparition… » Pourtant nos moudjahidine sont en plein boum démographique , alors qu’ils sont de la même génération!!!




      11



      11
    moms
    6 décembre 2017 - 10 h 44 min

    salam! plus le temps passe plus j ai l impression que l Algerie n a jamais ete independante et que la France manipule l algerie a sa guise!!




    12



    19
    moms
    6 décembre 2017 - 10 h 30 min

    salam! les vicissitudes de la FRANCE tout l europe la connais ,demandez voir aux allemand eux les connaissent tres bien!,maintenant il faut que le gouvernement algeriens s oriente avec des vraies collaborateurs pour une relations gagnant ,la question est ce que les membres du vrai pouvoir peuvent se separer de la FRANCE? là est laquestion!!




    33



    8
    Bouâama
    6 décembre 2017 - 10 h 16 min

    Les harkis ces pauvres oubliés de l’histoire , pourtant c’étaient des visionnaires et savaient ce qui allait se passer après 1962.




    13



    59
    EL ASNAMIA
    6 décembre 2017 - 10 h 14 min

    moi je pense que c’est la dernière fois que la France rend hommage aux traitres de la révolution algérienne, ce pays peut aussi rendre hommage au meme traitres a alger; mais ils arrivent a leurs fins. rappelez vous sarkosy nous avait fait le meme numéro une fois rentré en france.




    6



    57
    EL ASNAMIA
    6 décembre 2017 - 10 h 14 min

    bonjour

    il vient narguer l’ALGERIE et les Algériens sur leur sol. une manière de dir je fais ce que je veux et je vous emm…!!!




    31



    40
    EL FELLAG
    6 décembre 2017 - 10 h 05 min

    On peut pas négocié ni etre respecte lorsqu’on dépend d’une autre nation; les ex- collabos et leurs Gaids ont gagner sur les deux tableaux; spolier les biens et assassiner les citoyens avec la collaboration de l’ex occupant; et après la libération ils se sont emparé des commandes de la nation; ils avaient le droit d’envoyer leurs enfants a l’école pour devenir des futurs responsables; il n’est pas bète l’ex-occupant!




    10



    57
    Mas Umeri
    6 décembre 2017 - 9 h 35 min

    Pourquoi se fixer sur les harkis, qui sont désormais ressortissants français, qu’ils soient 50% du citoyen ou rien, ne nous concerne plus.Ils ont choisis leur camp, point barre. Maintenant, l’urgence, c’est que chacun de nous se mobilise, pour que notre pays relève la tête et ne soit pas a la traîne de la France ou d’une quelconque puissance.Il faut donner un sens a notre indépendance. Macron est chez nous, non pas pour nos beaux yeux, mais pour l’intérêt de son pays.La seule exigence que nous devons imposer, c’est que la France, ne s’ingère pas dans nos affaires, comme elle a tentée de le faire par le passé.




    34



    3
      Anonyme
      6 décembre 2017 - 10 h 52 min

      @Mas Umeri
      Les enfants des Harkis ne sont pas coupables des faits de leurs parents, ils sont Algeriens a part entiere et fiers de l etre. Les circonstances historiques ont voulu qu ils vivent loin de leur veritable Patrie qu ils defendent bec et ongles a travers les reseaux sociaux et aupres de la societe civile Europeenne.
      Ceci dit, nous Algeriens du « terroir » devons nous concentrer a resoudre les difficultes qui entravent nos efforts de developpement, surtout dans la conjoncture actuelle extremement dangeureuse. Que nos elites scientifiques, nos intellectuels, nos hommes d affaires, nos agriculteurs multiplient les efforts pour innover et creer de la richesse. Que nos administrations soient a la hauteur des exigences de leur devoir d etre au service du citoyen, que nos jardins d enfants, nos ecoles, nos lycees et nos universites fassent d une education saine, moderne et patriotique leur principale preoccupation.
      Notre armee populaire veillera a la securite de nos frontieres, notre police et notre Douane veilleront a faire respecter la loi et combattre tout commerce parallele et trafic de drogue.La France n a pas a s ingerer dans nos affaires, plutot elle doit presenter ses excuses au peuple Algerien et dedommager ceux qui souffrent encore aujourd hui des effets des zones contaminees par leurs essais nucleaires et les decontaminer. point barre.




      39



      7
        Mas Umeri
        6 décembre 2017 - 13 h 56 min

        @anonyme 06/12.
        désolé, moi j’ai ciblé ceux qui ont pris les armes, combattu, violé et torturé leurs frères et sœurs pour le compte de la France coloniale. leurs progénitures sont libres,comme ceux de harkis restés en Algérie de s’identifier comme algériens et de participer au développement du pays.




        4



        0
    Moh
    6 décembre 2017 - 8 h 57 min

    Il vient de déclarer dans un interview à la presse algérienne aujourd’hui que la solution du problème Saharaoui dépend du dialogue entre l’Algérie et le Maroc il nie l’existence de la RASD et appelle à l’UMA.




    16



    7
      Polisario
      6 décembre 2017 - 15 h 12 min

      comme d’habitude ta race mokoko pollueur et squatteur de site, invente des déclarations mensongères diffusé sur votre réseau préféré youtube.
      ta race a force de forcer sur les pétards (shit) et qui plane dans les nuages, invente toutes sortes de mensonges et songes.
      alors a toi et ce « maquereau » amant d’homo6, je vous dirais que la RASD était présente a abidjan avec ou sans le consentement du maquereau.
      alors ton tadjine pourri au maquereau fait le avaler a tes sujets soumis qui meurent pour 1 kilos de semoule.




      3



      3
    salim samai
    6 décembre 2017 - 8 h 56 min

    D.Z. ne veut ni EXCUSES ni Pleurs ni Larmes ni Hypocrisie ni Nifak ni Ceremonies!
    Deja 400 ans avant Jesus Eschyle disait: « La premiere Victime de la Guerre est la Verite! »
    On veut cette VERITE pour mieux BATIR, Reconstruire dans l´INTERET de TOUS!
    Que la France enseigne et ait du Courage face á SON Histoire au lieu de nouveaux bricolages! (…) Cela vaut aussi.. pour D.Z!
    DZ ne DEVRAIT RIEN demander á la France! Ce sont juste deux marchands d´un Souk globalisé!
    DZ est assez grande pour negocier les Tomates qu´elle vend et achete autant que la France dans un Souk INTERDEPENDANT plein de partenaires!
    Dieu Merci, les temps sont revolus où DZ, de par SA PROPRE BETISE et presque SUICIDE, SUPPLIAIT la France… d’ouvrir un Bureau Air France á Alger!
    (…)




    6



    6
    Kahina
    6 décembre 2017 - 8 h 40 min

    Le Harki sur la photo…Je pleins ses enfants et ses petits enfants….La honte.. Ils resteront toujours cette famille de Harkis et, ne seront jamais considérés comme français à part entière. Harkis en plus demi portion.
    Heureusement que mon grand père était un moudjahid.




    20



    50
      selecto
      6 décembre 2017 - 10 h 08 min

      Bonjour Kahina, tu as tout a fait raison, je connaissais une fille de harki qui m’a révélée que les filles des harkis se marient beaucoup avec des Tunisiens et Marocains mais jamais avec un Algérien car les Algériens les rejettent, au sujet de son père elle m’a dit qu’il est mort avec ses remords !




      13



      10
      Anonyme
      6 décembre 2017 - 13 h 49 min

      arrete de parler du patriotisme a 2 sous!!… nos ministre achetent des biens là-bas , meme le fameux ancien ministre des moudjahidine reside en france!! Et si jamais les frontieres étaient ouvertes, ca va être la destination favorite des algeriens!!




      11



      2
    DYHIA
    6 décembre 2017 - 8 h 36 min

    Macron honore ceux qui ont mis l’Algérie dans un bain de sang pendant 132 ans, et ose venir pour avoir un bain de foule à Alger.
    Où est la logique dans tout ça ??




    21



    10
      Hassiba
      6 décembre 2017 - 15 h 24 min

      maquereau rend hommage le 5 décembre aux harkis et vient a Alger le du 6 décembre !!
      cette deux dates ne sont pas fortuites ou innocentes.
      a mon avis c’est un blasphéme et un manque de respect a nos glorieux martyrs ALLAH YERHAMHOUM.




      2



      4
    Kahina
    6 décembre 2017 - 8 h 32 min

    Imaginez en une fraction de seconde ce qui suit:  » L’Algérie a décidé d’annuler la visite de Macron ».
    Vous allez me dire qu’il ne faut pas rêver.




    23



    7
      bougie
      6 décembre 2017 - 10 h 40 min

      On peut rêver…: la visite d’Angela Merkel a été annulée quelques heures avant qu’elle prenne l’avion pour Alger !




      8



      2
    Azwaw
    6 décembre 2017 - 8 h 16 min

    « Aujourd’hui, la nation tout entière se souvient des 25 000 combattants morts pour la France en Afrique du Nord »..il ne faut pas oublier aussi les soldats morts en Indochine…Une jeunesse morte pour rien sapée par le rêve colonialiste et impérialiste français. L’Indochine et les pays du Maghreb sont indépendants, ce qui veut dire que les guerres menées par la France sont aussi injustes qu’inutiles et qu’il ne reste que le souvenirs des pauvres victimes de ces guerres inutiles.




    14



    2
    Anonyme
    6 décembre 2017 - 7 h 53 min

    Comme quoi, la france n’accorde aucune importance aux relations qu’elle peut avoir avec l’algérie puisque c’est elle qui mène le bal.




    16



    5
    linguistique
    6 décembre 2017 - 7 h 52 min

    Ce n’est qu’une première étape; la seconde sera ce voyage de Macron en Algérie pour continuer cet hommage ici même pour les Harkis restés sous couvert de jihad et surtout à ceux infiltrés dans les rouages de l’Etat, communément surnommés « hizb frança ». Dans cette dernière catégorie, ils sont de’ plus nombreux à sortir de la « clandestinité » et arborent ostensiblement et avec fierté leurs passeports bleus. Il suffit de faire un tour devant ls consulats de Annaba, de Alger, Oran pour remarquer les importantes files d’attente pour entrer dans ces représentants: la première est signalée « Nationaux algériens », la seconde « Réservée aux Français ». IL n’est pas besoin de préciser « binationaux » .




    9



    6
    zaatar
    6 décembre 2017 - 7 h 37 min

    Rendre hommage aux harkis morts pour la France je pense que c’est tout à fait naturel. Cependant, il n y a pas que les Harkis qui sont morts pour la France, il n y a pas que les Harkis qui ont combattus pour la France. Les anciens combattants comme on les appelle, sont nombreux à être oubliés par cette même France. Il y en a même qui vivent encore dans des conditions déplorables oubliés par la France… Avec ce geste, Macron ne devrait pas faire son déplacement à Alger… s’il se rend à la rue Larbi Ben M’hidi comme annoncé, il sera reçu comme il se doit…




    18



    3
    jaber
    6 décembre 2017 - 7 h 26 min

    Bonjour,

    Je pense que la date de la visite du Président « Jupitérien », produit de la Banque Rothschild et de Jacques Attali qui s’est vanté de l’avoir inventé, a été soigneusement programmée pour coincider avec la commémoration de cette journée instituée par les pieds-noirs et les harkis.

    Ainsi, les français ont coupé l’herbe sous les pieds de notre ministre des Moudjahidines qui comptait sans doute parler de la récupération des crânes des résistants algériens exposés au Musée de l’Homme à Paris, comme s’il s’agissait de crânes des premiers Homo sapiens.

    Les responsables algériens qui parlaient de repentance ont été « servis » également le même jour par l’ancien ministre de l’Intérieur sous Sarkozy, Brice Hortefeux qui a fait état des « aspects positifs de la colonisation et a affirmé « Nous avons dit ce qu’il fallait dire sur la colonisation. Le temps de la repentance est fini ».

    La Secretaire d’Etat de l’actuel gouvernement français a déclaré « Aujourd’hui, la nation tout entière se souvient des 25 000 combattants morts pour la France en Afrique du Nord. La France se souvient également avec émotion des victimes civiles tuées au cours de ces années, des disparus, des drames personnels et des tragédies familiales ».

    Evidemment, la France devient amnésique lorsqu’il s’agit de ses crimes en Algérie. Un million et demi de martyrs algériens ne comptent pas aux yeux de ces nostalgiques de l’Algérie française et le site Algérie-Patriotique n’avait pas manqué de proposer à ses lecteurs, en date du 17/02/2017, un article intitulé « Colonisation de l’Algérie : comment la France s’est auto-amnistiée de ses crimes ».

    Je ne vais pas faire dans la surenchère en disant qu’il s’agit d’une provocation de plus, mais j’aurais aimé que les autorités supérieurs de notre pays restent fermes en ne lâchant pas du lest dans leurs légitimes revendications.

    Je vous souhaite une agréable journée.




    16



    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.