Les extrémistes islamistes réoccupent la rue arabe : Trump a eu ce qu’il voulait 

islamistes
Avec la décision de Trump, les islamistes radicaux ont repris du poil de la bête. New Press

Par Houari Achouri – Comme on pouvait s’y attendre, la décision irresponsable et unilatérale de Donald Trump de reconnaître El Qods comme capitale d’Israël, a apporté de l’eau au moulin de ceux qui, à l’instar du président du Mouvement social pour la paix (MSP), en ont profité pour rejeter le dialogue entamé à travers le processus de négociations, qui s’est avéré, selon eux, inopérant, lui préférant le djihad.

Vendredi, de son salon algérois qui tient lieu de siège à son parti, dans le quartier cossu d’El-Mouradia, le président du MSP, Abderrezak Mokri, a appelé… les autres au «djihad» qu’il considère – ce sont ses propos –comme «seule solution pour libérer El-Qods».

Dans les pays arabes et musulmans, les mosquées radicales ont redonné la parole aux extrémistes qui retrouvent les arguments qui leur manquaient pour revenir au-devant de la scène. Trump a eu ce qu’il voulait : redonner vie à Daech et aux extrémistes islamistes qui avaient perdu du terrain !

A Alger et dans d’autres villes du pays, les islamistes ont saisi la balle au bond pour lancer leur agitation en exploitant l’élan sincère de solidarité des Algériens, particulièrement les jeunes, à l’égard des Palestiniens et de leurs organisations de résistance. Dans les mosquées mais aussi dans les universités, le MSP a tenté de se refaire une base militante, après la déroute cuisante qu’il a subie aux élections législatives et locales.

La surenchère aidant, facilitée par l’émotion créée par le geste de Trump, il faut s’attendre, à l’échelle du monde arabe et musulman, à un regain d’activisme chez les islamistes dont un des chefs, le président turc Recep Tayyip Erdogan, mentor du MSP, a montré des prétentions au leadership pour coordonner leurs actions. Il profite de la compromission de l’Arabie Saoudite qui est prise au piège par la décision américaine alors que Mohamed Ben Salmane, le nouvel homme fort du pays, semblait assez avancé sur la voie de la normalisation avec Israël dans le but de créer une alliance contre l’Iran, présenté comme l’ennemi n°1 pour les pays du Golfe. Avec la décision de Trump, l’ennemi n°1 redevient Israël.

L’Iran n’a pas raté l’occasion pour se repositionner et apparaître plutôt comme un allié dans la confrontation avec Israël. Le président Hassan Rohani est monté, lui aussi, au créneau pour condamner cette violation d’un  lieu saint de l’islam et appeler les pays musulmans à s’unir face à au défi lancé par Trump. En fait, le président américain a créé une nouvelle donne qui permet à l’Iran de sortir de son du statut d’adversaire des autres pays musulmans, ce qui met en échec la tentative de l’isoler.

Toutefois, on peut penser que Donald Trump avait une idée, au moins, des conséquences de son geste. Mais le plus important pour lui est certainement de permettre aux extrémistes islamistes de se remettre en selle en leur offrant un prétexte de mobilisation. D’un autre côté, il sait que l’agitation à coups d’appels au djihad contre Israël a toujours été sans effet réel, sauf sur les pays arabes et musulmans qui se retrouvent confrontés à des mouvements  porteurs de risques de dérives et de déstabilisation. Est-ce ce que cherche Trump ?

H. A.

Comment (51)

    karimdz
    10 décembre 2017 - 14 h 42 min

    Réponse au sioniste qui fait partie de ceux qui pullulent sur nos sites, à propos de la Sainte Jerusalem, Al Qods. A le lire, cette ville n est pas citée dans le Coran, donc elle nous est étrangère, sic ! ET il enfonce le clou en disant que Jérusalem porte un nom juif, donc elle est juive !!!
    Rappelons que le saint Prophète (âli salat oua salam) a foulé cette terre sainte dans son ascension céleste à la rencontre du Seigneur des mondes. Al Qods fait donc partie des trois villes saintes de l Islam, avec Madina et Mecca.
    Sur le plan historique et meme biblique, rappelons que cette terre fut habitée par les Cananéens 3000 ans avant la naissance de sidna Aissa, sur lui la paix, prophète que notre cher ami sioniste vomit, c est un secret de polichinelle. Rappelons que les hebreux ne franchiront la mer rouge que 1200 ans avant J.C. pour envahir la Palestine et y massacrer en grand nombre ses habitants. Les palestiniens sont les descendants de ces cananéens, ils sont les premiers habitants de cette terre sacrée, ils ont recouvert leur terre après que les juifs fussent de nouveau condamnés à errer sur terre après JC.
    Ils ont embrassé l islam, et adopté la langue arabe.
    Les juifs n ont donc jamais été les premiers habitants de cette terre, et ils l ont occupée de manière discontinue après leur invasion 1200 ans avant JC, notamment du fait de la déportation par Nabuchodonosor.
    Il est important de rappeler, de bien discerner les juifs et les sionistes: on peut etre juif sioniste, comme juif antisioniste, et sioniste et non juif.
    L histoire nous rappelle justement que les juifs d europe ne voulaient pas quitter celle ci pour rejoindre la Palestine, car leur religion le leur interdisait. Et pour les y contraindre, les sionistes ont porté au pouvoir hitler et se sont entendus avec lui sur leur transfert. Aujourdhui encore, des millions de juifs authentiques ne reconnaissent pas isra heil, mais les autres sionistes sont en réalité des khazars qui n ont rien de juif.
    isra heil est bati sur un mont de mythes sionistes que l histoire, la Bible et l Islam balayent d’un revers de la main. Cette terre reviendra à ses habitants originels, aux musulmans, car telle est la volonté du Créateur, de l Eternel, d’Allah subhAnnou.

    1
    4
    Tinhinane
    10 décembre 2017 - 6 h 09 min

    Comme d’habitude, le roi haschich hallucine et divague.

    Les chiens du mekhzen ont envahi YouTube pour diffuser de fausses informations présentant leur drogué moumou- le haschich comme étant le seul qui a eu le courage de confronter TRUMP.
    Le mekhzen diffuse des vidéos pour clamer que le roi des esclaves va libérer la Palestine.

    ma réponse: Avant de libérer la Palestine, le roi des pauvres doit tout d’abord libérer son âme des mains sionistes qui la commandent et la gèrent comme une marionnette pourrie.

    2
    2
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 23 h 10 min

    Les iraniens sont des véritables musulmans.
    Qu’Allah leur viennent en aide .
    Pour savoir qui sont les véritables musulmans.
    Ils suffit de voir le degré de haine des yankees et des sionistes envers tel et un tel et là vous saurez qui est musulman qui n’est pas un véritable musulman.
    Je parle de ceux qui dirigent les pays en question.
    Les peuples subissent sans pouvoir broncher.
    Ils n’ont pas leurs mots à dire.

    3
    1
      Anonyme
      10 décembre 2017 - 4 h 13 min

      Allah yahdik. Tu veux nous faire avaler que les Mollahs sont les vrais musulmans ??

      Le wahhabisme et le Chiisme, deux sectes qui font la course pour dominer le monde musulman.

    Anonyme
    9 décembre 2017 - 22 h 01 min

    les capitalistes disent: « si dieu n existe pas il faut le créer » et les communistes disent « si dieu existe ,il faut le supprimer  » alors que choisir ?

    pomme
    9 décembre 2017 - 21 h 23 min

    Si les islamistes avaient déjà libéré quelque chose, on le saurait!

    6
    1
    Tinhinane
    9 décembre 2017 - 20 h 26 min

    Ainsi, Trump pourra dire à ses amis sionistes, ceux qui l’ont soutenu pour le poste de président, qu’il a tenu parole et a tout fait pour eux, mais c’est pratiquement impossible.
    Trump joue au jeux d’échec avec les arabes….

    Farid1
    9 décembre 2017 - 18 h 59 min

    J’ai comme le sentiment que les USA vont sortir de l’ONU

      moms
      10 décembre 2017 - 6 h 05 min

      salam! l ONU se trouve ou? toute un symbole !!!

    Anonyme
    9 décembre 2017 - 16 h 14 min

    Ce qui se passe sur le terrain est très dangereux et c’est la faute des gouvernement arabes qui n’ont pas s’adapter aux besoins de leurs peuples » vol, corruption injustice sociale etc….les peuples arabes ne vont plus se manifester et qui paye le prix bien sûr leurs gouvernement, les américains avec leurs bases militaires crée dernièrement en syrie et en irak plus de 7000hommes rien qu’en syrie sa sent très mauvais pour le gouvernement arabes seule la Turquie pourra faire opposition aux américains mais les anglais vont se mêler et les iraniens aussi sa va très mal, voila le résultat de la trahison des gouvernement arabe a leurs peuples.

    2
    7
    ABDEL
    9 décembre 2017 - 15 h 47 min

    pourtatant se sont les extrémistes islamistes qui par leurs agissements , discréditent parfois la cause palestinienne a travers le monde,sant parler des divisions intestines qui font le jeu de l’occupant

    12
    4
    Kahina
    9 décembre 2017 - 15 h 24 min

    Avec cette déclaration, Trump et ses alliés savent qu’ils ont encore des soldats DEACH en stock sur qui ils peuvent compter pour continuer à détruire le monde arabo-musulman.
    Je crois que sa déclaration est juste une opération de statistique.

    12
    3
    DYHIA
    9 décembre 2017 - 15 h 20 min

    Avec sa déclaration bien calculée, Trump a réussi

    – À démontrer aux peuples arabes la lâcheté de leurs dirigeants
    – À sonder la présence des islamistes dans les pays arabo-musulmans
    – À sonder la réaction si une telle décision serait prise.
    Trump savait que sa décision n’aboutira jamais, mais il a réussi à démontrer ce qu’il voulait démontrer.

    16
    2
    Jaber
    9 décembre 2017 - 13 h 59 min

    Ce beau parleur recommande aux autres de suivre les sentiers de la guerre sainte, mais se garde lui-même de monter « au front » et en première ligne à Al-Qods, Gaza ou sur les hauteurs du Golan, en restant confiné dans son salon feutré à Al-Mouradia, nous rappelant le proverbe qui dit : « Faites ce que je vous dis et non pas ce que je fais ».

    L’entité sioniste a toujours été l’ennemi n°1 des arabes et des musulmans et rien ne changera tant que les despotes arabes « Moshé ben Salmane, Mohammed VI, le roi Hussein de Jordanie, Tamim ben Hamad du Qatar et compagnie) sont au pouvoir.

    Le peuple algérien n’a plus rien à prouver, au moment oû la cause palestinienne était « mise en veilleuse » par les arabes, notre pays défiant Israel et ses soutiens a organisé en 2016 une rencontre sportive (match de foot-ball) qui a drainé près de 100.000 personnes, démontrant ainsi au monde entier son attachement et son soutien indefectible à nos frères palestiniens

    @Anonyme : Il est vrai que Jérusalem n’est pas mentionnée dans le Coran, mais la mosquée Al-Aqsa est citée dans la sourate « Al-Isra » :
    « Gloire et Pureté à Celui qui, de nuit, fit voyager Son Serviteur, de la Mosquée Sacrée à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l’alentour » et si je ne me trompe pas, Al-Aqsa est située à Jérusalem.

    Je tiens aussi à rajouter que dans un hadith rapporté par Al-Boukhari, le Prophète et ses compagnons ont accompli, pendant 16 ou 17 mois, leurs cinq prières quotidiennes le visage tourné en direction de la mosquée Al-Aqsa.

    Bonne soirée.

    13
    7
      Abou Mrang
      9 décembre 2017 - 14 h 24 min

      Absolument: la mosquée a été construite avant la révélation du Coran. Sinon comment le Coran en aurait parlé ?

      12
      5
        Karamazov
        9 décembre 2017 - 14 h 39 min

        Donc Trump a raison si la mosquée d’El Aqsa a été construite avant le Coran! Avec le Mont du temple, peut-être. Jérusalem capitale d’Israël, c’est incontestable.

        9
        9
      Anonyme
      9 décembre 2017 - 15 h 27 min

      إخواني لدي سؤال بالطبع الكل يعرف المسجد الأقصى وأن النبي صلى الله عليه وسلم أسري به من المسجد الحرام إلى المسجد الأقصى ولكن لدي سؤال هو أن فلسطين في ذلك الزمان لم تكن في يد المسلمين ولم يكن فيها مسجد بل كان فيها يهود ومسيحيين ونعرف أن عمر بن الخطاب رضي الله عنه هو الذي بنى المسجد القبلي بعد فتح بيت المقدس وسؤالي بإختصار هل الرسول عندما أسري به . أسري به إلى معبد أورشليم المسيحي أو اليهودي ؟؟؟؟؟؟ فكلنا يعرف أنه لم يكن مسجد هناك ؟ وكلنا يعرف أن مسجد القبة الصخرى بناها الأمويين يعني من أتوا بالصخرة التي يقولون أنها هي التي عرج بها الرسول محمد صلى الله عليه وسلم إلى السماء وهل المسجد الأقصى بني على رفاة معبد سليمان؟ وهل القبلة الأولى كانت هي معبد سليمان أو معبد لليهود؟

      4
      8
      Anonyme
      9 décembre 2017 - 16 h 46 min

      @Jaber; Les sources islamiques antérieures déclarent que « La Mosquée d’Al Aqsa » ( signification littérale : « La Mosquée la plus lointaine »), qui n’est mentionnée qu’une seule et unique fois dans le Coran, était l’une des deux moquées localisée près de Ji’irrana, un village situé entre la Mecque et Taaf, dans la Péninsule Arabique (aujourd’hui l’Arabie Saoudite). Une de ces mosquées s’appelait : « Al-Masjid al-Adna », ce qui signifie la « mosquée la plus proche » et l’autre « al-Masjid al-Aqsa » : « La mosquée plus lointaine ». Quand le Coran fait référence à la Mosquée al-Aqsa, tout en racontant le voyage nocturne du Prophète , depuis la « Mosquée Sainte », de La Mecque jusqu’à Al-Aqsa, il s’agit de la « Mosquée la plus lointaine », ce qui fait référence à la Mosquée située à Ji’irrana.
      En 682, cinquante ans après la mort du prophète, Abd allah Ibn al-Zubayr, l’homme fort de La Mecque, s’est rebellé contre les Omeyyades qui dirigeaient Damas et il ne les a pas autorisés à accomplir le Hajj à La Mecque., ils ont été contraints de choisir Jérusalem comme une alternative au lieu réel du pèlerinage. Dans le but de trouver une justification pour ce choix de Jérusalem, les Omeyyades ont réécrit l’histoire racontée dans le Coran, en transférant la Mosquée « Al-Aqsa » (la lointaine) à Jérusalem et en ajoutant, afin de faire bonne mesure et bonne figure,le mythe du voyage nocturne du prophète à al Aqsa. C’est la raison (de convenance purement politique et non spirituelle) pour laquelle les Sunnites considèrent aujourd’hui Jérusalem comme leur troisième lieu le plus saint. Alors que, pour les Chiites, ce n’est que le troisième lieu saint, classé en-dessous de La Mecque et de Médine (et aujourd’hui la ville de Nadjaf dans le Sud de l’Irak : 3ème? 4ème? ou plus?)

      1
      4
    Algerien revolté
    9 décembre 2017 - 13 h 59 min

    On sent bien la colere saisir le monde Musulman, ce temoignage est l’expression de la solidarité de ces pays au peuple Palestinien martyrisé depuis fort longtemps par l’état hebreu. la sincerité de cet elan ne fait aucun doute, mais les opportunistes Islamistes ne ratent aucune occasion lorsque les conditions s’y pretent, a l’image de cet energumene assassin, toujours a l’affut pour ameuter ses troupes dans l’espoir de se remettre en selle!!! tout le mepris que lui portent les Algeriens ne lui ont pas suffi??!! il est vrai que lorsque l’on est un taré on le restera pour toujours… Il se croit encore en 1990, mais l’Algerien d’alors n’est plus le meme, lui est resté ancré dans ses reves de pouvoir qu’il n’aura JAMAIS.

    7
    1
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 13 h 33 min

    Les arabes ne pourront jamais évoluer l’Islam, par ses dogmes immuables, a paralysé les cerveaux et tué l’esprit d’initiative

    17
    6
    awrassi
    9 décembre 2017 - 13 h 30 min

    Trump suit les directives de l’AIPAC. Ce lobby sioniste contrôle le monde financier, médiatique et politique. Qu’on se le dise ! Trump et Israel savent très bien à qui ils ont affaire : des Arabes qui n’ont pas réussi à s’entendre sur quoi que ce soit et des musulmans qui s’entredéchirent depuis la mort du dernier Messager de Dieu … Jérusalem sera la capitale de l’Etat hébreux, les pays occidentaux et les pays arabes sionistes rejoindront Trump dans une logique fallacieuse et le tour sera joué. Les perdants seront encore une fois les Palestiniens, mais c’est finalement à eux que reviendra la libération de leur pays. Les salafistes, les takfiristes et les wahhabites n’existent pas pour combattre Israel, mais pour déstabiliser nos pays. Il faut rétablir la peine de mort et les éradiquer … Dieu sait mieux et il nous pardonnera !

    14
    1
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 13 h 21 min

    Dans les Evangiles, on ne parle jamais d’Arabes et ni de Chrétiens sur cette terre, puisque leurs religions ne sont venues que bien après. Et partout, dans les Evangiles, on ne parle que des Juifs à Jérusalem, Bethlehem, … Jérusalem et Bethlehem sont d’ailleurs des noms hébreux. Et pour ceux qui ne le savent toujours pas ou qui refusent de l’admettre:
    Jérusalem n’a jamais été la capitale d’aucun état arabe ou musulman.
    Jérusalem n’est pas mentionnée une seule fois dans le Coran.

    10
    16
      awrassi
      9 décembre 2017 - 13 h 36 min

      Je t’invite à visionner les vidéos du Dr Ashraf Ezzat pour comprendre l supercherie de la Bible, l’Ancien Testament. Tu parles des (fausses) Evangiles, qui sont une quarantaine, et non du véritable et unique Evangile que Dieu a donné à Issa … Dernière information : Jérusalem est appelée Al Qods, dans le Coran. Elle existait bien avant l’arrivée des Banou Israel dans cete région qu’on appelle aujourd’hui la Palestine. Elle était la capitale du royaume de Canaan !!!

      23
      6
        Anonyme
        9 décembre 2017 - 13 h 51 min

        @Awrassi ;
        سورة المائدة :  » وَإِذْ قَالَ مُوسَىٰ لِقَوْمِهِ يَا قَوْمِ اذْكُرُوا نِعْمَةَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ جَعَلَ فِيكُمْ أَنبِيَاءَ وَجَعَلَكُم مُّلُوكًا وَآتَاكُم مَّا لَمْ يُؤْتِ أَحَدًا مِّنَ الْعَالَمِينَ (20) يَا قَوْمِ ادْخُلُوا الْأَرْضَ الْمُقَدَّسَةَ ( فلسطين ) الَّتِي كَتَبَ اللَّهُ لَكُمْ وَلَا تَرْتَدُّوا عَلَىٰ أَدْبَارِكُمْ فَتَنقَلِبُوا خَاسِرِينَ (21)
        سورة الإسراء أية 104 « وَقُلْنَا مِن بَعْدِهِ لِبَنِي إِسْرَائِيلَ اسْكُنُوا الْأَرْضَ ( فلسطين ) فَإِذَا جَاءَ وَعْدُ الْآخِرَةِ جِئْنَا بِكُمْ لَفِيفًا »
        Coran: (5:21) « Oh mon peuple, entre la terre sainte (Israël) qu’Allah a décrété pour toi, et ne te rebelle pas à moins que tu ne deviennes perdant ».
        Coran, sourate 17/104: « Et qu’avant les temps derniers, Il ramènera les Enfants d’Israël pour reprendre possession de leur Terre, les rassemblant de tous les différents pays et nations » … « Et nous disons ensuite aux Enfants d’Israël « Demeure en sécurité dans le pays (de la promesse): mais quand le second des avertissements viendra à passer, nous vous rassemblerons ensemble en une foule mélangée »…. « Et après lui, Nous dîmes aux fils d’Israël : « Habitez la terre, et lorsque s’accomplira la promesse de la vie future, Nous vous ferons revenir en foule »

        3
        10
          Argentroi
          9 décembre 2017 - 15 h 21 min

          On connaissait les chrétiens (évangélistes) sionistes qui justifiaient la création d’Israël en faisant une certaine lecture spécieuse des textes bibliques. On connait aussi des juifs non sionistes qui sont contre l’existence d’Israël et qui s’appuient eux aussi sur la Torah. Mais je ne savais pas qu’il y avait des musulmans sionistes ! Il ne faut pas donc s’étonner que ce mouvement prenne de l’ampleur. Avec les pétrodollars et les officines américaines, peut-être que dans quelques années on verra des manifestations pro-israéliennes en Algérie. Effectivement tout peut arriver; qui avait prédit qu’on égorgerait des gens sans les connaître au tournant d’une route au nom de l’Islam ? Mais cela est arrivé des milliers de fois et même les égorgeurs n’ont pas imaginé un seul instant qu’ils le fassent un jour ! Tout ce beau monde est entrain de confirmer la maxime : C’est l’homme qui fait la religion et non la religion qui fait l’homme. Mais on a oublié de préciser que : C’est l’homme riche qui fait la religion des autres hommes

          8
          1
          Anonyme
          9 décembre 2017 - 16 h 16 min

          @Argentroi ; Le Coran est sioniste avant la lettre
          Pas parce qu’il reprend l’histoire du peuple juif en suivant un plan bien défini : l’entrée de Jacob et ses fils en Egypte, la naissance de la nation avec Moise, la fondation du royaume et le règne de David et Salomon, mais aussi parce qu’il appelle à l’entrée du peuple juif en Terre Promise.
          من النصوص القرآنية الاُخرى التي تقول أن الله قد أورث بني إسرائيل الأرض وأنه يريد ذلك وأنه آتاهم الحُكم والإمامة;
          وأورثنا القوم الذين كانوا يُستضعفون مشارقَ الأرض ومغاربها التي باركنا فيها وتمت كلمة ربك الحُسنى على بني إسرائيل بما صبروا ودمرنا ما كان يصنع فرعون وقومه وما كانوا يعرشون الأعراف 137

          ونريد أن نمنّ على الذين استضعفوا في الأرض ونجعلهم أئمةً ونجعلهم الوارثين (5) ونمكن لهم في الأرض (القصص)

          فأخرجناهم من جنات وعيون (57) وكنوز ومقام كريم (58) كذلك وأورثناها بني إسرائيل (59) (الشعراء)

          ولقد آتينا بني إسرائيل الكتاب والحُكم والنبوةَ ورزقناهم من الطيباتِ وفضلناهم على العالمين (الجاثية
          16)

          2
          8
          awrassi
          9 décembre 2017 - 19 h 11 min

          Les Banou Israel sont des musulmans qui ont tourné le dos à Dieu. Ce ne sont pas les Juifs d’aujourd’hui, ni les talmudistes de Babylone . L’islam n’est pas la dernière religion, après le judaïsme et le christianisme. Cette chronologie est justement juive (et fausse). L’islam existe depuis que l’homme s’est soumis à Dieu, donc depuis Adam … Que Mouhammad soit le dernier Prophète d’un Dieu unique, oui, mais il y en a eu des milliers avant lui. Les Juifs ont forgé une belle histoire (la Bible) pour faire croire à l’humanité qu’ils sont le peuple élu et que Dieu leur a donné une terre ! Dieu les a effectivement reconnus comme les Siens et leur a effectivement attribué une terre pour qu’ils y vivent, mais cela s’arrête là. Quand les Banou Israel tournèrent le dos à Moïse, Il leur tourna le dos !! Cette version n’est juste que si l’on croit en l’existence de Dieu. Or il se trouve que la Gay Pride de Tel Aviv, la pratique de l’usure, etc. ne sont pas très « catholiques » !

          1
          2
          Anonyme
          9 décembre 2017 - 22 h 40 min

          @Awrassi ; Tu es tout à fait à coté de la plaque , le premier musulman c’est Mohamed :
          قُلْ إِنِّي أُمِرْتُ أَنْ أَعْبُدَ اللَّهَ مُخْلِصًا لَّهُ الدِّينَ (11) (((وَأُمِرْتُ لِأَنْ أَكُونَ أَوَّلَ
          الْمُسْلِمِينَ))) (12) « سورة الزمر »
          { قل إن صلاتي ونسكي ومحياي ومماتي لله رب العالمين لا شريك له وبذلك أمرت وأنا أول المسلمين } [ الأنعام : 162 ، 163 ]

      Argentroi
      9 décembre 2017 - 21 h 24 min

      Anonyme. Soyons logiques ! Puisque tu te réfères au Coran pour justifier le droit des juifs à occuper leur Terre promise, moi aussi je me réfères au Coran pour te dire que le juif qui ne croit pas aux prophètes Mohamed, Jésus et Jean-Baptiste عليهم السلام n’est pas le juif qui a scellé un pacte avec Dieu. Il a rompu son pacte et ainsi perd ses droits en tant que véritable juif qui a promis obéissance et soumission à l’Éternel. Et je te rappelle les versets du Coran où il est question de la destruction d’Israël, et c’est toi qui a cité le Coran comme référence:
      فَإِذَا جَاءَ وَعْدُ أُولَاهُمَا بَعَثْنَا عَلَيْكُمْ عِبَادًا لَنَا أُولِي بَأْسٍ شَدِيدٍ فَجَاسُوا خِلَالَ الدِّيَارِ وَكَانَ وَعْدًا مَفْعُولًا (5) ثُمَّ رَدَدْنَا لَكُمُ الْكَرَّةَ عَلَيْهِمْ وَأَمْدَدْنَاكُمْ بِأَمْوَالٍ وَبَنِينَ وَجَعَلْنَاكُمْ أَكْثَرَ نَفِيرًا (6) إِنْ أَحْسَنْتُمْ أَحْسَنْتُمْ لِأَنْفُسِكُمْ وَإِنْ أَسَأْتُمْ فَلَهَا فَإِذَا جَاءَ وَعْدُ الْآَخِرَةِ لِيَسُوءُوا وُجُوهَكُمْ وَلِيَدْخُلُوا الْمَسْجِدَ كَمَا دَخَلُوهُ أَوَّلَ مَرَّةٍ وَلِيُتَبِّرُوا مَا عَلَوْا تَتْبِيرًا (7) عَسَى رَبُّكُمْ أَنْ يَرْحَمَكُمْ وَإِنْ عُدْتُمْ عُدْنَا وَجَعَلْنَا جَهَنَّمَ لِلْكَافِرِينَ حَصِيرًا (8)
      Ces versets relatent les différentes péripéties des hébreux qui sont à chaque fois punis par Dieu, réduits à l’esclavage, exilés et Israël détruit car ils désobéissent à Dieu. Et la dernière des punitions est celle infligée par les romains en l’an 70 en détruisant leur Temple de Jérusalem et en les contraignant à l’exil sur le pourtour sud méditerranéen.
      De plus, s’il est question de droit de propriété octroyé par Dieu, ce sont alors les juifs qui se sont convertis à l’Islam qui doivent toujours bénéficier de ce don divin, ne sont-ils pas les véritables juifs en toute logique coranique. Donc si le Coran est sioniste, c’est en faveur des juifs qui sont restés juifs c’est à dire devenus musulmans et ils sont alors en majorité palestiniens. Et si les juifs actuels se convertissent à l’Islam, il est alors logique qu’ils réclament ce droit et cela est arrivé dans la bande Gaza où un juif s’est converti à l’Islam avec toute sa famille et il vit avec les palestiniens en toute quiétude tout en ayant peur aussi de recevoir une bombe israélienne sur la tête.

      2
      4
        Argentroi
        10 décembre 2017 - 7 h 32 min

        Oui, le premier musulman est Mohamed mais parmi les siens, parmi sa communauté qui étaient en général polythéistes. En fait, tu veux isoler le mot « premier » de son contexte où dans ces deux versets Dieu ordonne à son prophète de s’adresser à sa communauté mecquoise pour leur dire qu’il est le premier musulman parmi eux. Et comme on le sait, il n’est pas musulman, soumis à Dieu c’est à dire, avant Abraham, Moïse ou Jésus et les croyants avant lui.

    Mhand
    9 décembre 2017 - 13 h 18 min

    Le jeu était joué et le score était fixé entre Tramp, Nathan-yahoo, et bien sûr les gardiens des deux lieux les plus sacrés de l’Islam. Maintenant, je comprends pourquoi pence se dépêcher a rendre à Riyad. Ben Soloman lui a donné le feu vert pour reconnaître El Kodes comme capitale d’un pays de voyous dont l’existence ne durerait pas au-delà de la puissance américaine qui, à son tour, voit son déclin chaque jour.

    12
    2
    NON A' l'ETAT ARABE
    9 décembre 2017 - 13 h 02 min

    La rue « arabe »tout comme l’Etat « arabe »a comme unique substrat symbolique, l’ islamisme! C’ est en temps » de paix » que le baath FLN avait musele’ les femmes avec sa constitutionette qui leurs impose la charia et le Tuteur, comme en arabie kifkif

    12
    3
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 12 h 50 min

    Bizarre ! Les « tayrou abbabil » sont intervenu pour protéger la Mecque des « ashab al fil » mais n’ont pas bougé une plume pour Al Qods.

    10
    1
    Hamid1
    9 décembre 2017 - 12 h 49 min

    Ils se sont réveillés pour s’attaquer encore à une république musulmanes pour se défouler.
    Encore un peu, ils vont faire la guerre aux palestiniens ce qui n’est pas à exclure.
    Ils ont détruit l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Libye, le Mali, l’Afrique subsaharienne, l’Egypte, la Tunisie ainsi que notre pays, même les ouragans dévastateurs n’ont pas cette force destructrice.
    Ce faisant passer pour des musulmans qui n’est que l’apparence, mais ce ne sont que des mercenaires des puissances maléfiques et occultes.
    On ne peut pas dire que c’est des ignorants après tout ce qu’ils ont fait, c’est vraiment volontaire !!!

    10
    3
    Réda
    9 décembre 2017 - 12 h 47 min

    EL QODS est une affaire de tout le monde… Mais il faut d’abord commencer par libérer l’Algérie (…) avant de critiquer les autres.
    Un patriote.

    30
    10
      Anonyme
      9 décembre 2017 - 15 h 14 min

      Commence par libérer le palais des esclaves et puis lève le doigt avant de parler.
      Va faire ta courbette journalière.

      5
      4
        Réda
        9 décembre 2017 - 16 h 25 min

        Vous êtes un id…. je suis algérien..

        8
        3
          Argentroi
          9 décembre 2017 - 21 h 54 min

          Réda. Eh oui, tu ne sais pas que l’Algérie est libre? Tu peux critiquer à outrance le régime mais dire que l’Algérie n’est pas libre, tu nous laisses penser que tu n’as pas assisté ou on ne t’a pas raconté comment on a fêté l’indépendance. Tu peux dans ce cas voir des documentaires sur ce jour-là, et ce n’est des montages, tu seras édifié sur la question! Et ne prends pas les autres pour des idiots, regarde bien tu es le meilleur liké en disant une bêtise, cela signifie tout simplement que la compagnie de l’astoturfing marocaine est entrée en action juste après ta provocation.

    Anonyme
    9 décembre 2017 - 12 h 37 min

    le nombre d arabes ou précisément le nombre de musulmans dans le monde peuvent envahir Israël sans armes ! comme Israël ou les états unis peuvent ils arrêter un tsunami de marcheurs a pieds de presque 2 milliards d être humains ? NON ILS NE POURRONt PAS ARRETER UNE TELLE MARée HUMAINE !
    le problème c est que c est les dirigeants des pays musulmans qui stopperont leurs peuple et font barrage a toute émancipation de leur pays par peur de perdre le pouvoir et les privilèges ! le Pakistan a bien la bombe atomique, la Malaisie, l indonésie ont aussi leur puissance économique, sans parler des moyens colossaux financiers des pays du golfe! non ils ne ferons rien pour el qods! les dirigeants arabes et musulmans sans exception sont des lâches et des égoïstes! ils ignorent la mort et l au delà! seul la volonté du peuple palestinien avec l aide de Dieu peut vaincre non pas israel, mais les etats unis!

    15
    3
    Ammar
    9 décembre 2017 - 12 h 18 min

    (…) L,AFFAIRE DE JERUSALEM N,EST PAS que L,AFFAIRE DES ISLAMISTES MAIS DE TOUTE L,HUMANITE, DE TOUS LES MUSULMANS, CHRETIENS,A INSI QUE LES JUIFS NON SIONISTES!!! PAR CONTRE ILS ONT L’APPUI DES SIONISTES ARABEs des EMIRATs…

    13
    5
    moms
    9 décembre 2017 - 12 h 14 min

    salam! le systeme americain ceux qui detiennent le pouvoir US et qui l’on propulser volontairemnt a la presidence se servent de lui comme un parlophone tout ceux qu il dit, traduit la volonte du systeme US,le senat ou je ne sais quoi a beau jouer le role de la democratie c est un leur en realite!!

    2
    2
    Bouzorane
    9 décembre 2017 - 12 h 09 min

    « Les extrémistes islamistes réoccupent la rue arabe ».. heureusement, que nous ne sommes pas arabes!!… On nous a parqué de force avec ces dégénérés d’orientaux… Nom de Dieu, que faisons nous avec des barbares qui portent en eux-mêmes les éléments de leur destruction???… L’arabie saoudite, la turquie, l’egypte, la jordanie,.. ont des relations avec israel….l’iran a soutenu l’arménie chrétienne dans sa guerre contre l’azerbaidjan musulman (guerre du nagorno-karabakh, années 1980-90)!!…Les orientaux, tous les orientaux, sont des dégénérés hypocrites qui nous entrainent avec eux vers le chaos…Pourquoi devrons nous les suivre???? Sémites (arabes et juifs), perses, turco-mongoles,… Qu’ils crèvent tous… Ce n’est pas notre guerre!..Eloignons nous d’eux et laissons-les se détruire entre eux

    21
    3
      awrassi
      9 décembre 2017 - 13 h 41 min

      Je veux juste te rectifier sur le soutien apporté par l’Iran à l’Arménie : l’Arménie est un pays orthodoxe et donc beaucoup moins dangereux dans ses alliances que l’Azerbaïdjan,, musulman de façade et excellent ami d’Israel !

      3
      2
      Argentroi
      9 décembre 2017 - 14 h 13 min

      Tu ne peux pas conseiller aussi aux autres, américains, anglais, français et tout les reste de s’éloigner des arabes et des juifs et d’insister auprès d’eux de laisser ces deux s’exterminer entre-eux. Là on aura vraiment la paix ! Et toi tu auras le prix Nobel de la paix pour avoir lancé cette géniale idée non sémitique.

      3
      1
    Anonyme
    9 décembre 2017 - 12 h 07 min

    Les mercenaires de l’impérialisme arabe et leur éternel disque rayé: dès qu’ils ouvrent leur clapet sur leur Palestine, nous les berbères comme les Kurdes, les Soudanais authentiques, les Darfouriens, les Africains du Tanganica ou surtout de Zanzibar… eux pensent et admirent les sionistes. Allez au diable avec vos pleurnicheries (…)

    4
    3
    Karamazov
    9 décembre 2017 - 11 h 57 min

    Les extrémistes islamistes ??? Pléonasme !!!!

    C’est vrai qu’on s’en était débarrassé et que plus jamais rien n’était sensé nous les rappeler à nos souvenirs. Et Voila que Trump nous les à fait renaitre de leurs cendres. Comme si toutes les usines à fabriquer de l’islamisme ont été fermées ! Alors que la matrice est toujours là !

    7
    1
    Abou Stroff
    9 décembre 2017 - 11 h 53 min

    « Les extrémistes islamistes réoccupent la rue arabe : Trump a eu ce qu’il voulait » titre H. A..
    en effet, j’ai toujours, avec la modestie qui m’étouffe, défendu la thèse que, malgré les apparences, il y avait une convergence d’intérêts entre les puissances impérialistes et l’entité sioniste d’une part et la vermine islamiste d’autre part.
    au regard du recul de l’influence de la vermine islamiste dans la plupart des pays « arabo-muslims » depuis un certain temps, trump et les think tanks qui le conseillent ont trouvé la parade en prenant une décision qui, dans les faits, ne change rien à la réalité du terrain mais qui permet à la vermine de reprendre pieds sur la scène politique.
    moralité de l’histoire: la lutte contre l’impérialisme et le sionisme passe, me semble t il, dans un premier moment, par une lutte sans merci contre la vermine islamiste. le reste, tout le reste n’est qu’enfumade pour que la plèbe ne se pose pas les questions qui fâchent.

    7
    1
    Zaatar
    9 décembre 2017 - 11 h 49 min

    Il n y a pas à chercher loin dans cette décision du président des états Unis. Trump est un idiot, un débile, un simple d’esprit et naïf voila tout. Il n’a jamais mesuré les conséquences de sa décision. Dans sa cervelle de moineau, il s’est dit simplement qu’il va faire ce que ses prédécesseurs n’ont pas pu ou pas su faire… un idiot au sens propre du terme et qui ne va pas s’arrêter là dans les conneries et la prochaine sera à l’égard de la Corée du Nord et là les conséquences seront autrement plus dramatiques.

    10
    2
      Algerien revolté
      9 décembre 2017 - 12 h 43 min

      Trump idiot ? pas si idiot que ça ! je ne pense pas que le president de la 1ere puissance mondiale décide autour d’un petit dejeuner de mettre le feu dans une region aussi sensible que le moyen orient ,d’autant plus que meme son pays risque d’en patir aussi . NON il y a une stratégie mise en place pour des raison que l’on ignore nous , a vrai dire avec la déculottée que l’EI a reçu en Syrie et en Irak ,et les djihadistes d’en nosra supportés essentiellement par les pays Europeens dont la France de Hollande, la route etait grande ouverte a l’Iran et la Russie pour occuper le terrain, reactiver les extremistes islamistes Sunnites pour s’opposer a cette situation etait devenu imperatif (c’est la tactique qu’ils ont toujours adopter pour que les Musulmans s’auto-detruisent) d’ou la mise en place de la question de Jerusalem (car il faut se poser la question « POURQUOI MAINTENANT ») sachant que l’EI et El Qaida sont les bras armés des USA et d’Israel, il fallait juste les reactiver pour neutraliser temporairement l’hegemonie de l’Iran dans la region.

        Abou Mrang
        9 décembre 2017 - 14 h 31 min

        Si c’est un idiot ce n’est pas Prométhée, ni Abou Lahab..
        Disons que Trump a décidé d’ajouter de l’huile ! Il n’a fait que jeter une allumette dans le brasier.

        2
        1
        Zaatar
        9 décembre 2017 - 20 h 39 min

        Pas plus idiot que de retirer les US du pacte climatique. Le dernier des mohicans sait à quel point il faut sauvegarder la planète pour l’intérêt de tous… A moins que Trump ait préparé la colonisation de Mars par les US avant un siècle, et même la colonisation de Beta Centauri avant deux siècles car même Mars y succombera au développement humain, je ne vois aucun autre idiot que lui pour prendre des décisions pareils… et je fais le parallèle avec toutes les autres, la capitale D’Israël entre autre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.