L’Algérie abrite une conférence sur les «réponses effectives et durables» contre le terrorisme

Messahel terrorisme
Abdelkader Messahel présidera la conférence. D. R.

Dans le cadre du mandat confié à l’Algérie par les pays de l’Union africaine, en tant que coordonnatrice des efforts de l’organisation dans le domaine de la prévention et de la lutte contre le terrorisme, l’Algérie co-organise, avec la Commission de l’Union africaine, les 10 et 11 décembre 2017 à Oran, une conférence de haut niveau sur le thème : «Réponses effectives et durables contre le terrorisme : approche régionale», indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les travaux de cette réunion seront ouverts par Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères, dans l’après-midi du 10 décembre et s’étaleront sur deux jours. Ils seront organisés «autour de l’objectif de réaliser une vision commune des Etats membres de l’Union africaine concernant les défis réels en matière de lutte contre le terrorisme ainsi que les moyens à même de permettre une lutte efficace et durable contre le terrorisme et la radicalisation», précise le communiqué. La réunion sera, en outre, «l’occasion pour l’Algérie de partager son expérience dans ce domaine avec ses partenaires africains», souligne-t-on.

La réunion d’Oran regroupera les responsables de la lutte contre le terrorisme dans les Etats membres de l’Union africaine, des représentants de partenaires, de communautés économiques régionales ainsi que des experts africains et internationaux.

C. P.

 

Comment (5)

    abdelkader
    9 décembre 2017 - 20 h 05 min

    Il faut d’abord s’accorder auprès de toutes les nations éprises de paix de changer le paradigme actuel concernant la définition du terrorisme. Qu’appelle -t-on alors un ‘soldat’ US stationné en Utah téléguidant un drone pour bombarder une fête de mariage ou une réunion de funérailles en Afghanistan ou au Pakistan, ou au Soudan et en tuant des dizaines de personnes civiles innocentes, ensuite on parle de dégâts collatéraux.
    C’est quoi lorsque le président d’une grande puissance, en l’occurrence les USA, fait fi des résolutions de l’ONU et déclare unilatéralement que Jérusalem capitale d’Israel alors que ce territoire est occupé et considéré comme tel par toutes les nations du monde, c’est cela la définition du terrorisme.

    Katia Nacer
    9 décembre 2017 - 15 h 53 min

    Il faut que l’Algérie s’ouvre au monde et ne reste pas renfermée sur elle même surtout pour la nouvelle génération et aussi , bien suivre sa religion sans être extrémiste car notre Islam est dans notre coeur.Nous sommes nés Musulmans et le resterons jusqu’à la mort .1 peu de liberté pour les peuples et tous les Algériens comprendront qu’il n’y’a pas que l’occident au monde. Notre fierté gardons là nous sommes Arabes et à l’heure actuelle évoluons car nous sommes entrain de dépérir et faire de même à notre peuple. jusqu’à ce jour il n’y a eu qu RAÏS Nacer qui a su et a voulu l’évolution de son peuple.

    1
    2
    EL MOUSSATENE
    9 décembre 2017 - 13 h 21 min

    La meilleure réponse à apporter, pour lutter contre le terrorisme, est de lutter d’abord contre les inégalités sociales et culturelles . Pour cela, il serait judicieux d’éradiquer la corruption, la mauvaise gouvernance, palier aux incompétences notoires, redistribuer équitablement les richesses, rapatrier les fortunes colossales des paradis fiscaux et autres pays occidentaux, ces même pays qui apportent le malheur et la désolation dans les foyers des populations musulmanes pour le bénéfice exclusif des empires financiers et des complexes militaro-industriels…
    Je sais que c’est un voeu pieux et que personne n’est dupe…Pour le reste, la ligue arabe va se réunir…

      awrassi
      9 décembre 2017 - 13 h 54 min

      Le terrorisme est peut être « mis en oeuvre » par des acteurs locaux, mais il est sans aucun doute ourdi en Occident ! Il est la stratégie d’une guerre qui ne veut pas dire son nom, mais néo-coloniale, ni plus ni moins.

    Anonyme
    9 décembre 2017 - 12 h 33 min

    La réponses effectives et durables contre le terrorisme de l’Algérie c’est la construction effrénée des mosquées ; Chaque quartier a ses deux ou trois mosquées en attendant que chaque famille ait sa mosquée. Absoudre les terroristes et leur octroyer une consistante pension et un fond de commerce.

    2
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.