Le président de la CAF Ahmad Ahmad : «Les footballeurs à la retraite ont un grand rôle à jouer»

Ahmad Ahmad veut intégrer les footballeurs à la retraite dans son administration pour le développement du football à travers le continent
Ahmad Ahmad, président de la CAF. D. R.

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, a réitéré son engagement à faire des footballeurs à la retraite une partie intégrante de son administration pour le développement du football à travers le continent. Lors du congrès de la FIFPro (Fédération internationale des footballeurs professionnels) tenu du 5 au 7 décembre au Caire, le président de la CAF a affirmé que les footballeurs, principaux acteurs du jeu compte tenu de leur haute expérience, avaient un rôle à jouer au sein de la grande famille du football africain.

«Depuis mon élection en Ethiopie en mars dernier, la CAF a donné aux footballeurs une place de plus en plus importante en invitant les légendes qui ont marqué l’histoire du football africain à un colloque organisé au Maroc pour définir notre vision du football pour le continent, ce qui nous a permis de prendre des résolutions pour développer le football africain pendant au moins la prochaine décennie», a-t-il déclaré. Il a assuré la FIFPro du soutien de la CAF et de sa volonté d’établir une «vraie» collaboration afin d’améliorer les conditions financières et la vie des footballeurs africains opérant sur le continent.

«L’un des premiers combats que nous aurons à mener conjointement avec la FIFPro sera le paiement des salaires des joueurs professionnels recrutés par les clubs africains», indiquant que «55% des footballeurs du continent sont payés en retard, voire pas payés du tout. Nous avons l’intention de tout mettre en œuvre pour que tous les clubs participant à nos compétitions continentales soient en règle avec les joueurs sous contrat». «Nous demanderons à nos comités, a-t-il poursuivi, d’envisager tous les moyens pour que nos footballeurs puissent exercer leur profession dans les meilleures conditions possibles et en premier lieu le règlement de leurs salaires, comme stipulé dans le contrat de chaque joueur.»

Par ailleurs, Ahmad Ahmad a suggéré que la FIFPro Africa distingue le Meilleur XI d’Afrique lors des CAF Awards, à l’instar de la FIFPro World XI qui, avec la Fifa, désigne le Meilleur XI mondial, pour récompenser les meilleurs joueurs africains dans le monde et sur le continent. Le congrès de la FIFPro a réuni, dans la capitale égyptienne, les représentants de ses différentes directions, Afrique, Amérique, Asie/Océanie et Europe. Au cours du congrès, l’ancien milieu de terrain camerounais Geremi Njitap a été nommé vice-président de l’organisation mondiale. Le Français Philippe Piat a été réélu président pour un autre mandat de quatre ans.

R. S.

Commentaires

    DYHIA-DZ
    12 décembre 2017 - 16 h 53 min

    Ce Ahmed Ahmed est trop manipulé par le Maroc. Il faut lui faire comprendre qu’il représente le football Africain et qu’il n’est pas au service du football marocain. Il ya une dangereuse dérive de sa part. Je crois que le roi des pauvres le paye bien…Ce Ahmed Ahmed aime les tajines gratuits.

    AP:
    Serait-il possible d’écrire un article sur le candidat algérien dont le dossier a été bloqué à la FAF.
    L’Algérie a perdu cette chance de retourner à la CAF, car le dossier du candidat n’a pas été envoyé à temps…C’était voulu. La guerre des clans se poursuit même au niveau de la FAF




    10



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.