Un journal turc accuse Erdogan d’avoir proclamé El-Qods capitale d’Israël

Turquie Erdogan
Recep Tayyib Erdogan. D. R.

Par Hani Abdi – Le journal turc Cumhurriyet jette un pavé dans la mare pestilentielle du président Recep Tayyib Erdogan. Sur son compte Tweeter, ce journal, de tendance kémaliste de centre-gauche, publie un document signé en 2016 par les deux présidents turc et israélien dans lequel il est reconnu que Jérusalem est capitale d’Israël.

Ce document, qui est fait à la fois en turc, en hébreu mais aussi en anglais, révèle ainsi au grand jour le double jeu du président turc sur la question palestinienne. Pour le journal Cumhurriyet, ce document qui reprend les termes de l’accord de normalisation des relations entre la Turquie et Israël ne souffre aucune ambiguïté : Erdogan a reconnu diplomatiquement Jérusalem comme capitale d’Israël. Ce document ne vient, en réalité, que corroborer ce qui est déjà visible, à savoir la duplicité du président truc en ce qui concerne la cause palestinienne.

En voulant s’imposer comme locomotive du monde musulman, le Président truc, qui s’inspire assurément de ses ancêtres ottomans, se pose en champion d’exaspération du monde musulman et se montre verbalement offensif, qualifiant Israël d’«Etat terroriste» et de «tueur d’enfants». Mais la réalité est toute autre. Le président Recep Tayyib Erdogan entretient d’étroites relations avec l’Etat d’Israël, avec lequel la Turquie a des relations diplomatiques.

Ainsi donc, Erdogan continue d’avoir des relations diplomatiques avec un Etat qu’il qualifie de «terroriste» et de «tueur d’enfants». La Turquie a beaucoup de relations économiques avec l’Etat d’Israël. En 2008, par exemple, Erdogan avait annoncé en grande pompe le lancement d’un projet de pipelines avec Israël dans la région de la mer Caspienne qui permettra de fournir du gaz et du pétrole à l’Inde. Les échanges commerciaux se sont intensifiés entre les deux pays.

Contrairement au discours virulent d’Erdogan, les deux Etats, turc et israélien, entretiennent des relations des plus normales à tous les niveaux.

H. A.

Comment (17)

    kouder
    17 décembre 2017 - 16 h 59 min

    Il me semble l’avoir écouté avant cette fameuse réunion des sois disons MUZ que « El Aqsa » était une ligne rouge suite à laquelle il a allait couper toute relation diplomatique avec ces sionistes. Qu’en est il finalement??? Il existe un HADIHT de qui dit ceci: Les signes du MOUNAFEQUE sont trois : 1) S’il parle…il ment..>2) S’il est au pouvoir , il trahi…>3)S’il donne un rendez vous ,,il ne le respecte pas: Mais il vaut mieux être sur de ce document pour le juger?????




    1



    3
    Anonyme
    17 décembre 2017 - 11 h 27 min

    Nous somme fiers de notre pays et de nos principes politiques et diplomatiques.On regarde les gens dans les yeux sans rougir ni baisser la tete,car pour tout Algerien qui se respecte la dignite passe avant le pain. Al KARAMA QABLA EL KHOBZ.




    14



    8
    Lghoul
    17 décembre 2017 - 10 h 23 min

    Le denominateur commun de l’islamisme est l’origine de sa conception: Les labos de tel aviv depuis les annees 50. Le but ? Destabiliser tous les pays qui ont un potentiel menacant. Comme l’Algerie a un potentiel ils ont essaye en 1990. Les autres sur la liste sont tombes comme des mouches. Sauf ceux qui sont de meche avec eux . La jordanie, l’arabie saoudite, les pays du golf et l’egypte. En egypte, quand ils ont trouve un sissi qui fera mieux que morsi, ils l’ont alors elimine. Pour la turquie, ils suivent leurs interets meme avec le diable. Ils sont musulmans, arabes, europeens et tous ceux qui peut leur donner de l’argent…




    14



    3
    benchikh
    17 décembre 2017 - 8 h 04 min

    ( يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا الَّذِينَ اتَّخَذُوا دِينَكُمْ هُزُوًا وَلَعِبًا مِّنَ الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ مِن قَبْلِكُمْ وَالْكُفَّارَ أَوْلِيَاءَ ۚ وَاتَّقُوا اللَّهَ إِن كُنتُم مُّؤْمِنِينَ (57 سورة المائدة

    (57) O les croyants! N’adoptez pas pour alliés ceux qui prennent en raillerie et jeu votre religion, parmi ceux à qui le Livre fut donné avant vous et parmi les mécréants. Et craignez Allah si vous êtes croyants.




    12



    6
    صالح/الجزائر
    17 décembre 2017 - 7 h 33 min

    Le journal turc Cumhurriyet n’a pas révélé un secret connu de tout le monde mais il a confirmé et légalisé ces information par des preuves à l’appui ( des documents ) .




    13



    6
    Algérie Authentique!
    16 décembre 2017 - 21 h 02 min

    puisque merdogan a reçu les lettres de créances de l’ambassadeur israhyènenien, les documents devaient porter mention de cet accaparement odieux de la ville sainte, alors sa petite comédie à merdo. il se la garde!
    PS: en ce qui concerne Wikipédia le site a déclaré depuis longtemps Elqods capitale de l’état voyou et terroriste d’esrayen sans que personne ne trouve rien à y redire




    20



    10
    Anonyme
    16 décembre 2017 - 20 h 24 min

    En effet, le mémorandum diplomatique, cosigné par les parties Turque et israélienne, dont il est question dans cet article, existe. Bien que la reconnaissance par la Turquie de Jérusalem ne soit pas l’objet principal dudit mémorandum, il y est effectivement mentionné, à un certain moment et au passage, que «[…] Jérusalem, capitale d’Israël, […]».
    Bien entendu, et à ces niveaux, on ne peut se permettre de signer officiellement de tels documents sans les passer au crible. Il est donc difficile à ce propos d’accorder le bénéfice du doute aux diplomates turques en prétextant une «erreur d’inattention». Cela étant définitivement inexcusable !
    Par ailleurs, il ne faut pas non plus oublier que la Turquie entretient des relations diplomatiques officielles avec israël ainsi que des échanges économiques et de coopération soutenues. Les armées des deux pays ont même organisé des manœuvres militaires conjointes.




    33



    5
    algerien révolté
    16 décembre 2017 - 20 h 10 min

    Ali Belhadj le felon avait déclaré en pleine periode de tuerie que « el harb khida3 » on voit bien la nature de ces traitres a la nation , Erdogan n’echappe pas a la regle ,tout le monde a vu avec quelle brutalité il a éliminé ses adversaires politique en turquie , la felonerie est le propre de ces barbus ,une secte qui se couche lorsque le vent souffle ,mais qui se reveille des que le sifflet de leurs maitres retentit (…).




    31



    8
    AIGLE2L'ORIENT
    16 décembre 2017 - 19 h 35 min

    Aux pays des laches tout les moyens sont bon pour humilié les hommes de valeurs;pourquoi ne pas dire la vérité aux citoyens sa passe beaucoup mieux que les mensonges;on peut pas joué avec l’histoire et les générations future




    23



    4
    Anonyme
    16 décembre 2017 - 18 h 50 min

    Alors que vous accusiez le pauvre Trump d’etre le grand chaytane qui a proclamé Jérusalem une et indivisible capitale éternelle d’Israël.




    19



    21
    karimdz
    16 décembre 2017 - 18 h 49 min

    Il faut etre prudent sur cette information, tellement les kemalistes et les erdoganistes sont ennemis, mais c est pas impossible.

    Il n en demeure pas moins que erdogan s est illustré dans le chaos planifié de la Syrie, par un double jeu, il a facilité l entrée sur le territoire syrien de groupuscules djihadistes et autres mercenaires, et ensuite il s érige en anti daech.




    35



    7
      lyes Oukane
      17 décembre 2017 - 4 h 09 min

      @ Karimdz . Pour moi et ca n’engage que moi , Les Kémalistes comme les Erdoganistes ne sont pas ennemis .Le second ne fait que continuer la politique du premier . Cherche qui sont les Donmeh … c’est une longue histoire mais bien réelle .




      12



      4
    Anti-Intégrisme
    16 décembre 2017 - 18 h 42 min

    Comme quoi un islamiste restera toujours un islamiste c’est à dire HYPOCRITE- VOLEUR-ASSASSIN et DICTATEUR




    40



    8
    Lghoul
    16 décembre 2017 - 18 h 38 min

    « Le discours virulant » est pour la populasse. Ils se sont entendu sur la tactique qui marchera avec les superstitieux. Ils sont tous des voleurs
    qui crient « au voleur ». Chez nous aussi
    on a des « nationalistes » plus nationalistes que les chouhadas et des musulmans plus
    musulmans que tous les bons et simples musulmans du monde reunis. Tout cela en fonction de la grosseur du compte en banque. Faites vos recherches pour trouver les premiers financiers de hassan el bana, le fondateur et le gourou des coupeurs de tetes, les ennemis musulmans de Dieu et des peuples dans les annees 50. Le mossed pardi ! Continuons a dormir et a croire; la vie ainsi est plus simple.




    25



    4
    nectar
    16 décembre 2017 - 18 h 33 min

    C’est un secret de polichinelle, tout le monde sait qu’Edogan et son régime islamiste courent pour l’état d’Israël, ainsi que les monarchies machiavéliques du Golfe et notre petit voisin. Il n’y a pas de quoi être fier, de faire parti de ce monde d’hypocrites qui se disent musulmans. Tant que l’oncle SAM détient le savoir, ce petit pays nait d’un inceste américano-occidental fera la loi au Moyen Orient et les responsables musulmans viendront leurs baiser les pieds ou la main comme font les marocains à leur avorton de roitelet…




    28



    4
    Numidia-Dz
    16 décembre 2017 - 18 h 18 min

    Les maitres de Mokri.




    31



    6
    Anonyme
    16 décembre 2017 - 18 h 15 min

    Tous entretiennent de bonnes relations avec Israel,il n y a que l’Algérie avec sa naïveté qui s’accroche aux principes fossilisés de sa  » Oumma islamiya » en pleine déliquescence morale avancée.




    17



    35

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.