Election de la Palestine au bureau de l’Assemblée des Etats membres de la CPI

L'Etat de Palestine a été élu en tant que membre du bureau de l'Assemblée des Etats membres de la CPI
L'Etat de Palestine a été élu en tant que membre du bureau de l'Assemblée des Etats membres de la CPI. D. R.

L’Etat de Palestine a été élu par l’Assemblée des Etats membres de la Cour pénale internationale (CPI), à sa Conférence des Nations unies à New York, en tant que membre du bureau de l’Assemblée des Etats membres de la cour, a annoncé la Mission permanente d’observation de l’Etat de Palestine auprès des Nations unies.

La mission a déclaré que cette élection intervient seulement deux ans après l’adhésion de l’Etat de Palestine au Statut de Rome qui lui a permis de devenir membre de la CPI en 2015. Cette résolution reflète la confiance que les Etats membres de la cour accordent à l’Etat de Palestine, qui croient en sa capacité à assumer cette fonction et ses responsabilités, malgré sa récente adhésion.

Selon la mission, l’Etat de Palestine a soumis une proposition qui a été adoptée par consensus dans lequel les Etats membres ont exprimé leur profonde préoccupation face aux tentatives d’intimidation afin d’empêcher la coopération avec la cour, et souligne l’importance du soutien des pays qui coopèrent avec la cour pour assurer la capacité de l’instance judiciaire à exercer ses pouvoirs pour punir les responsables des crimes les plus odieux et de rendre justice aux victimes.

Dans le même contexte, la mission a déclaré que le collectif des Etats membres de la CPI a instauré la compétence de la cour sur le «crime d’agression» et a identifié une définition certifiée qui considère que l’occupation est un crime d’agression en elle-même. Il est à noter que la ratification du «crime d’agression» par l’Etat de Palestine a été la cause de son entrée en vigueur, et a permis par la même de prendre la décision d’activer la compétence de la cour à cet égard.

L’Observateur permanent de la Palestine auprès de l’ONU, l’ambassadeur Riyadh Mansour, a déclaré que l’élection de l’Etat de Palestine en tant que membre du bureau de l’Assemblée des Etats membres de la CPI est une nouvelle étape pour renforcer les piliers de l’Etat de Palestine dans les instances internationales.

R. I.

Comment (2)

    Anonyme
    18 décembre 2017 - 18 h 00 min

    La Palestine se reveille et emprinte le bon chemin vers la liberte et l independance




    2



    0
    Anonyme
    18 décembre 2017 - 17 h 22 min

    C est le meilleur chemin a suivre pour les Palestiniens,la prochaine etape c est de demander l adhesion en tant qu Etat membre a part entiere de l ONU et de quitter le statut d observateur.Mahmoud Abbas doit demissionner et dissoudre le statut de Autorite Palestinienne dans les territoires occupes et donner la cle de gestion de la Palestine occupee a Israel,car l occupation n a jamais coute un centime a Israel,et le droit international impose au pays colonisateur de subvenir a tous les besoins des populations sous occupation.Ce sont 2 voies a suivre car il n y a pas d autres solutions.Il doit demander un vote pour l independance de la palestine a travers l ONU et la reconnaissance dans les frontieres du 4 juin 1967 avec Jerusalem EST comme capitale et l application de la resolution 194 stipulant le retour des refugies Palestiniens expulses par les Israeliens en 1948.
    40 ans de negociation seulement pour negocier a ete une erreur monumentale de tous les dirigeants Palestiniens…..au lieu de passer par l ONU et toutes les instances internationales.




    4



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.