Zohra Bensemra décroche le prix reporter photographe de l’année Reuters et Guardian

Zohra Bensemra : «Les récits des rescapés rohyngias affectent votre moral et vous laisse un sentiment d’impuissance.»
Zohra Bensemra sur le terrain des opérations en Irak. D. R.

De Londres Boudjemaa Selimia – L’agence de presse britannique Reuters a choisi la photojournaliste algérienne Zohra Bensemra comme photographe de l’année 2017. De la sécheresse en Somalie, au conflit en Irak et en Syrie, aux élections dans son pays, Zohra Bensemra s’est distinguée par son courage, en se rendant dans des zones extrêmement dangereuses partout dans le monde, pour réaliser des photos saisissantes dans les multiples foyers de tension.

Dans une première réaction aux médias après l’annonce de sa sélection par Reuters, Zohra Bensemra a souligné que l’année 2017 «a été une année difficile pour le monde sur le plan sécuritaire, en raison des conflits armés, des catastrophe naturelles, des violations des droits de l’Homme, de la grave crise des réfugiés et de la famine». «Personne, selon elle, n’est épargné, car même les gens qui vivent dans des pays relativement stables sont désormais confrontés à la menace des attaques terroristes, de la violence et de l’insécurité.»

La lauréate du prestigieux prix photojournaliste de l’année 2017 de l’agence de presse Reuters et du Guardian a évoqué, lors d’un entretien à ce journal britannique, sa couverture de la bataille de Mosssoul entre les forces irakiennes et les terroristes de Daech. Elle y décrit l’impact des opérations militaires sur les populations civiles contraintes de tout abandonner pour fuir leur ville transformée en champ de bataille. Ses photos-reportages reflètent les souffrances de milliers de déplacés dans des camps de réfugiés surpeuplés.

Zohra Bensemra a également évoqué sa couverture de la crise Rohingyas qu’elle qualifie d’«extrêmement épuisante». Les récits des rescapés «affectent votre moral et vous laisse un sentiment d’impuissance», a-t-elle confié.

Un grand bravo à notre consœur, première reporter photo maghrébine à décrocher une telle distinction.

B. S.

Comment (9)

    Anonyme
    26 décembre 2017 - 12 h 03 min

    bravo a elle!!!! et dire qu au bled il y des gens qui veulent se passer de l intelligence de la force de labnegation des femmes algerienne dans la vie civile elles savent tout faire ;comment un pays peut ce passer de 40 pour cent de sa force? elles etaient a la pointe de la revolution ;elles ont prouvees leur courage et leur determination en toute circonstance;il y a des gens qui ne veulent pas que leur femme travaille et quand il vont a l hopital ils ne veulent pas qu un homme examine leur femme !!!!alors comment on fait ????
    VIVE LA FEMME ALGERIENNE

    VOX POPULI
    24 décembre 2017 - 2 h 20 min

    VOX POPULI
    Félicitations à Zohra Bensemra pour son talent, ses prouesses et surtout pour sa bravoure ! Prendre des photos à vif ,en zones de conflit et au péril de sa vie, ça n’est pas faire du tourisme ! Bravo Madame,vous avez travaillé dur et en silence, maintenant laissez votre succès faire du bruit!

    Anonyme
    23 décembre 2017 - 22 h 09 min

    Félicitation Zohra ; vous méritez amplement cette distinction et aussi au passage une décoration Nationale inch Allah par le président Bouteflika au nom du peuple algérien car vous la méritez ….vous risquez votre vie dans vos missions en pleins conflits pour montré et informé le monde de la réalité de la guerre par vos clichés .c est courageux vous et à tt ses photographes du monde qui s y risque chaque jrs… donc bravo

    Anonyme
    22 décembre 2017 - 15 h 25 min

    Cette phrase me déconcerte

    « Un grand bravo à notre consœur, première reporter photo maghrébine à décrocher une telle distinction. »

    Cette victoire n’est pas à la petite l’échelle « maghrébine » une appellation que je déteste pour nous coller le qualificatif « arabe » et ce par forceps pour la région d’Afrique du Nord, ou le Maroc tout court, « Maghrib », alors que cette photographe a obtenu une victoire à l’échelle internationale, c’est vraiment réducteur d’attribuer cette victoire à l’échelle « maghrébine » alors qu’elle est bien au delà, voir internationale.
    Je demande à l’auteur de cet article de cessez de qualifier cette algérienne au grand mérite de « maghrébine » pour en attribuer le mérite au « makhreb » et non pas à l’Algérie seulement, cessez d’attribuer les efforts et le travail admirables fournis par des algériens en les qualifiant de « makhrébins » ou d’arabes, il en a été ainsi, comme pour le mondial, notre équipe devait partager le mérite de leur victoire aux « arabes » aux Maghrébins. La questions est pourquoi devrions nous nous associer aux autres quand nos enfants obtiennent de grands mérites internationaux? Sachez qu’aucun arabe ou marocain ou tunisien, quand ils remportent même une infime petite victoire ne se qualifie de « maghrébins » de d’arabes, ils sont fiers de dire qu’ils sont soit aux arabes, tunisiens ou marocains, mais jamais n’associent les arabes ou Maghreb à leur mêmes très insignifiantes victoires.

    SELFMADE WOMAN
    22 décembre 2017 - 10 h 20 min

    BRAVO ZOHRA B !!!!!!
    ELLE A TOUT COMPRIS ,
     » on arrive pas au sommet d’une montagne , les mains dans les poches » ! ( dixit : Arnold Schwarzenneger)

    DYHIA
    21 décembre 2017 - 23 h 24 min

    BRAVO ET MERCI !!
    C’est ça l’Algérie…Courage et détermination et non pas baisemain.

    15
    Djemel
    21 décembre 2017 - 23 h 22 min

    Félicitations. Je suis fier à chaque fois qu’un ou qu’une compatriote atteint ce niveau d’excellence. Vous êtes un exemple à suivre.

    13
    Anonyme
    21 décembre 2017 - 23 h 08 min

    Une information qui fait chaud au cœur et qui booste la femme algérienne a plus de succès ! bravo ma fille et on vous souhaite encore plus de réussite dans vos reportages !

    13
    Jean-Boucane
    21 décembre 2017 - 21 h 35 min

    Bravo a cette algerienne qui n’a pas froid aux yeux! Cela change des marocaines qui vont au Moyen Orient pour travailler mais dans un autre secteur!!!

    12
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.