Air Algérie : la situation se corse entre le Syndicat des pilotes et la direction

comapgnie Air Algerie
La tension monte entre le Syndicat et la direction. Vers un débrayage ? D. R.

Par Hani Abdi – La compagnie aérienne publique Air Algérie entre dans une nouvelle zone de turbulences. Le Syndicat des pilotes de lignes (SPL), affilié à l’UGTA, monte au créneau pour dénoncer une «décision unilatérale» de la direction de la compagnie de suspendre l’accord salarial. Ce syndicat assure qu’il ne se laissera pas faire et qu’il n’acceptera pas cette décision qu’il juge arbitraire.

Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui, le SPL regrette qu’«en ces temps de fin d’année, alors que tout le monde aspire au développement et à la prospérité de notre chère compagnie, nous assistons, au contraire, à un climat hostile et délétère, caractérisé par des menaces et du chantage». Le Syndicat affirme ainsi que la direction tente de lui faire du chantage afin qu’il cède sur les acquis sociaux des pilotes de ligne durement et longuement négociés. «Beaucoup d’encre a coulé ces derniers temps pour affirmer ou infirmer que la compagnie était en faillite. Et le premier responsable de la compagnie n’a trouvé de solution de gestion que de se tourner vers la poche des travailleurs», dénonce le SPL qui se dit «convaincu» que des «solutions managériales» existent.

Pour le Syndicat, ce sont ces «solutions managériales optimales» qui «doivent être apportées pour amener la compagnie vers des perspectives meilleures». Le SPL dénonce ainsi «un manque de clairvoyance» et de «visibilité». Un manque qui est accentué, selon ce même Syndicat, par l’absence totale de dialogue. Cette absence de dialogue a créé un climat délétère et démotivé de manière globale le personnel d’Air Algérie. «Ce climat de tension devient maintenant perceptible chez les passagers d’Air Algérie», relève le SPL qui «s’oppose catégoriquement à toute atteinte aux acquis légitimes de la corporation».

Les pilotes de ligne ont, à maintes reprises, fait des démonstrations de force en observant des grèves surprises de quelques heures. Ce nouveau bras de fer entre le Syndicat des pilotes et la direction d’Air Algérie risque d’enfoncer encore davantage la compagnie aérienne qui peine à prendre de l’altitude en raison de ses divers problèmes de gestion et de la rude concurrence à l’international.

H. A.

Comment (11)

    cherif
    27 décembre 2017 - 15 h 35 min

    Air Algerie a deux problèmes à savoir :
    1-Prise en otage par des syndicats qui ne font que courir derrière leurs stricts intérêts.
    Dans tous les pays du monde, ll y a une règle dans l’échelle des salaires avec un plafonnement à 15 fois le smig. Les pilotes d’air Algérie dépassent 50 fois le smig algérien, et ça demande encore plus.
    2-Le modèle d’organisation d’Air Algérie est dépassé ( date des années 60 ) , hérité de l’ère du socialisme.
    Air Algerie assure et subit les charges énormes de fonctions annexes ( transport pléthorique de son personnel, restauration de toute la plateforme de l’aéroport, entretien véhicules, menuiserie ,papeterie etc…
    Toutes ces fonctions devraient etre sous-traités ou filialisées comme le font les autres compagnies

    moms
    27 décembre 2017 - 14 h 03 min

    [email protected] LYES bien dit!! voila le drame de la société Algerienne !!

    lyes Oukane
    27 décembre 2017 - 7 h 15 min

    @ anonyme de 2h01 . En Algérie on ne meure pas de faim . Pourquoi les Algériens fuient leurs pays ? Ils recherchent l’émancipation et non pas un quignon de pain .Ils courent vers les lumières occidentales parce qu’en Algérie ils s’emm… jour et nuit même avec du fric .En un mot , Ils étouffent .C’est un pays de jeunes ou il n’y a pas de cinémas ,pas de théâtres ,pas de bibliothèques ,pas de discothèques ,quasiment pas de mixité , peu d’endroit ou ils peuvent se réunir sans être réprimandés ou surveillés . La nuit tombée ,les rues ne sont fréquentées que par la police ,les clochards et les voyous . Parmi les haragas ,il y a de nombreux diplômés et surtout beaucoup de fainéants qui rêvent de la société de consommation comme ils la voient à la Tv .Ils s’imaginent qu’en Europe tout est à portée de main pour peu qu’ils se penchent pour tout rafler . Un peu comme ces insectes qui tourbillonnent autour d’un halo de lumière sans savoir qu’ils se brûleront les ailes en l’approchant de trop près …

    Ouelechaab
    26 décembre 2017 - 22 h 14 min

    Monsieur Le Ministre des Transports et Monsieur Le PDG d’Air Algérie,

    Depuis des années différentes informations recoupées de diverses manières mettent le doigt sur 3 problèmes parmi les plus importants qui empêchent l’essor d’Air Algérie, au vu de son expérience et de la compétence avérée de beaucoup des individualités qui y exercent.
    1 – La pléthore de personnel recruté par complaisance et sans justification de besoin objectif par Air Algérie.
    Ce genre de personnel, tous grades et fonctions confondues, doit être dégraissé, si possible à l’amiable
    avec les personnes concernées.
    2 – Le recrutement de parents du personnel politique dans les représentations et les escales à l’étranger,
    particulièrement en France, en Suisse, en Angleterre, au Canada, en Espagne et en Italie.
    Le recrutement de ce personnel couteux (devises) et inutile, est une insulte à Air Algérie et à tous le pays.
    Une seule solution : soit vous êtes honnêtes et intègres et vous virez tous ces sangs-sues
    immédiatement.
    Dans le cas contraire, vous êtes personnellement et chacun de vous deux, complices de cette gabegie,
    pour ne pas dire plus.
    3 – La vente aux enchères de certains matériels et aéronefs vétustes ou en panne, dans des simulacres
    d’enchères, en fait à des copains et des coquins triés sur le volet, pour des bouchées de pains au
    détriment des intérêts d’Air Algérie, et pour enrichir ces copains et coquins déjà multimilliardaires par leur
    gains louches issus de délits d’initiés par le passé.
    Si votre suprême objectif est d’améliorer l’efficience économique et sociale d’Air Algérie, ces pratiques ci-
    dessus doivent immédiatement cessées. Les cas douteux antérieurs, si des dossiers existent, doivent être
    instruits sérieusement et présentés à la justice au monde doute sur de possibles délits d’initiés et autres
    malversations.
    5 – La démission est la réponse indiquée des responsables intègres mais impuissants, qui veulent plus que tout, préserver leur honneur.

    Ouelechaab

      Zaatar
      27 décembre 2017 - 7 h 25 min

      Le ministre des transport ainsi que le PDG d’Air peut être ne peuvent absolument rien à ce problème. C’est au système qu’il faut s’adresser, ceux qui tiennent le pays et qui composent la toile des commandes du pays. Ce sont les rejetons de ces bandits qui occupent tous les postes d’Air peut être que vous citez par complaisance. S’il doit y avoir changement dans cette société c’est le système qui doit l’opérer et ce dernier ne fera rien car ses rejetons en bénéficient à outrance. et donc fatalement, la compagnie coulera à pic ce n’est qu’une question de temps. Comme dit l’adage, on n’échappe pas à sa nature, comme dans l’histoire du lion et du scorpion qui voulaient traverser un fleuve et le scorpion ne sachant pas nager demanda au lion de le porter sur son dos pour passer de l’autre côté de la rive. le lion lui signifia qu’il sera piqué s’il le portait sur son dos et le scorpion lui rétorqua que s’il le piquait ils couleraient tous les deux. Ce qui rassura le lion. Le scorpion grimpe sur le dos, et en milieu de traversée le lion sentit une vive douleur au dos…et dit au scorpion, mais on va couler, le scorpion lui répondit qu’il n’a pas pu résister… c’est sa nature.

    Anonyme
    26 décembre 2017 - 18 h 27 min

    Air retard exige des indemnités de retard;cette compagnie familiale réservée aux membres du gouvernement et leur famille menace de faire,grève chiche et pour bien longtemps

    MoiNews
    26 décembre 2017 - 18 h 15 min

    Air retard exige des indemnités de retard;cette compagnie familiale réservée aux membres du gouvernement et leur famille menace de faire,grève chiche et pour bien longtemps

    4
    1
    Anonyme
    26 décembre 2017 - 17 h 16 min

    Savez vous que l’Algérien perçoit le plus bas salaire dans les pays arabes.

    7
    10
      lyes oukane
      26 décembre 2017 - 17 h 57 min

      @ anonyme de 17h16 . Savez vous que l’algérien a droit à une scolarité gratuite de la maternelle jusqu’à l’université , à des logements quasi gratuits , à des médicaments subventionnés , à tous les produits de consommation courante subventionnés ,à l’essence parmi la moins cher du monde ,à des prêts bancaires jamais remboursés ? Savez vous que l’Algérien ne paye pratiquement pas d’impôts , ne règle pas ses factures d’eau ,de gaz et d’électricité dans la plupart des cas ? savez vous que l’Algérien fraude jour et nuit les transports en communs ? En résumé ,quand on te donne en nature le gîte et le couvert ,l’instruction et la santé on ne peut demander plus . Hormis les zarabes de bédouinie ,aucun n’a autant de privilèges que nous . Ni en Tunisie ,ni au maroc , ni en Egypte ,ni au Soudan ,ni en Syrie ,ni en ,Irak ,ni au Liban ,ni en Jordanie … Voilà ,mon gars ,il faut aller un peu plus loin dans ta réflexion avant de balancer des sornettes pareilles .

      11
      5
        Jean-Boucane
        26 décembre 2017 - 20 h 51 min

        Bien repondu… en terme de privilege aucun pays arabe n’a autant de privilege que les algeriens… meme les saoudiens n’ont pas ces privileges! Bizarrement il nous dit l’algerien a les plus bas salaire du monde arabe mais c’est le peuple qui voyage le plus!

        3
        4
          Anonyme
          27 décembre 2017 - 2 h 01 min

          Cessez de mentir, certes il y a des privilégiés en Algérie, mais la majorité des algériens ont du mal à joindre les deux bouts. Prenons l’exemple d’un salaire d’un ouvrier dans une usine combien peut-il éspérer gagner en 1 mois, il ne dépassera pas les 30 000 Da. Avec un tel salaire il devra se priver de beaucoup de choses et puis si les algériens sont des privilégiés comme vous semblez le faire croire ils ne risquerez pas leur vie en partant à l’aventure en Europe avec des moyens inappropriés.

          5
          2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.