Bedoui : «Les décisions du Président ne rencontrent aucune contrainte financière»

décisions
Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui. New Press

Par Hani Abdi – Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, assure qu’il n’y a aucune difficulté financière qui hypothéquerait l’exécution des décisions du président Abdelaziz Bouteflika.

Répondant aujourd’hui à une question du député Hakim Berri de la wilaya de Batna, le ministre de l’Intérieur s’est voulu rassurant en affirmant que le programme tracé par le président de la République sera concrétisé sur le terrain et que, malgré la crise financière, le gouvernement saura trouver les ressources nécessaires pour pourvoir le train de développement du pays. «Les décisions du Président ne rencontrent aucune contrainte financière», a insisté M. Bedoui. Selon lui, l’Etat poursuivra la réalisation des infrastructures de base vitales pour la vie des citoyens, mais aussi pour l’essor économique du pays.

M. Bedoui a souligné que les décisions prises par le chef de l’Etat concernant le découpage administratif ne sont nullement remises en cause par la crise financière. «La décision prise par le chef de l’Etat en 2015 relative à la promotion de plusieurs daïras du Sud et des Hauts-Plateaux en wilayas déléguées est maintenu. Il fait partie des priorités du gouvernement afin d’accélérer le train du développement dans ces régions», a indiqué le ministre de l’Intérieur lors d’une séance consacrée aux questions orales des députés à l’Assemblée populaire nationale (APN). Le nouveau découpage administratif a été fait afin de réduire les distances dans le Grand Sud et faciliter les démarches administratives à la fois pour les populations, mais aussi pour les opérateurs économiques et les prestataires de services.

H. A.

Comment (6)

    Errai
    30 décembre 2017 - 10 h 32 min

    Le plus grand mal de l’Algerie ce sont ces responsables qui passent leur temps à créer des entités qui ne sont autres que des coquilles vides. des effets d’annonces à tout va sans lendemains.




    0



    0
    indigné
    30 décembre 2017 - 5 h 44 min

    Encore un gouffre financier si ces soi disant wilayates venaient à être créées et tous le cirque qui va avec
    Allah yahdikoum vous menez le pays vers l’âbime




    0



    0
    DYHIA
    28 décembre 2017 - 18 h 10 min

    Le nom du président est devenu une marque pour le marketing.




    5



    0
    Tinhinane
    28 décembre 2017 - 17 h 31 min

    Après avoir défiguré le visage de l’Algérie par leurs forets en béton, ils veulent créer d’autres wilayas anarchiques..
    Avant de créer d’autres wilayas, il faut avoir un concept socio-économique et une logistique prêts à être exécutés.
    Votre devise: la charrue avant les bœufs.

    Peut-être que vous préparez les élections de 2019.




    9



    0
    Rani Zaafane
    28 décembre 2017 - 15 h 24 min

    Quelle démagogie de la part de ce Ministre! Tout cela pour dire que les décisions du Président ne sont pas critiquables .Nous savons pertinemment que la décision de créer des Wilaya déléguées est une décision populiste précipitée et non suffisamment réfléchie prise durant l’ embellie financière du pays.Ce qui a changé sur le terrain c’est uniquement la dénomination en passant de la daira à une Wilaya déléguée sans autonomie financière et sans ressources propres constituant un fardeau supplémentaire pour le Budget de l’Etat déjà soumis à rudes épreuves en raison notamment du poids des dépenses de fonctionnement dont les proportions ont dépassé les seuils tolérés et qui ne peuvent même pas être couvertes par la fiscalité ordinaire.les projets plus vitaux comme les hôpitaux, les tramways et autres ont été annulés ou retardés à cause de la situation financière du pays.




    6



    0
    INDIGNÉ
    28 décembre 2017 - 15 h 07 min

    Tous parlent au nom du président
    Un président qu’on ne voit pas et qu’on entend pas depuis des années
    Jusqu’à quand ce cirque?




    7



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.