Le poignant message vidéo des jeunes du Sud aux dirigeants algériens

Ces jeunes tentent d’attirer l’attention des hautes autorités du pays sur leurs conditions de vie
Manifestations pour le travail à Ouargla en 2007. New Press

Par Hani Abdi – Dans une vidéo d’un peu plus de 4 minutes, des jeunes d’In Salah, au Grand Sud, tentent d’attirer l’attention des hautes autorités du pays sur les conditions de vie de la population de cette région qui regorge de richesses naturelles. Cette vidéo, faite dans le même moule que la fameux «spot» anti-élection Mansotiche, d’une qualité assez remarquable, se veut un cri de colère d’une jeunesse du Sud qui se voit de plus en plus marginalisée et à la marge du train de développement national.

Les jeunes qui apparaissent dans cette vidéo lancent un vif appel aux hauts dirigeants du pays pour qu’ils s’occupent un peu plus des populations du grand Sahara algérien. Ces jeunes, des acteurs en herbe qui pourraient prétendre à une carrière cinématographique, décrivent ainsi les conditions de vie de plus en plus difficiles des populations du Sud, mettant en avant l’absence de perspectives d’avenir pour la jeunesse.

Par leur vidéo, ces jeunes dénoncent les stéréotypes véhiculés sur les gens du Sud, selon lesquels ils ne sont ni instruits ni formés pour une quelconque activité. «Moi, c’est celui sur lequel vous dites que je n’ai aucun niveau et que je suis fainéant !», dit l’un des jeunes jouant dans cette vidéo qui fait le buzz quelques jours seulement après sa diffusion sur la page Facebook dédiée aux populations du Sud. «Je sais que tu me regardes sans me reconnaître. Moi, je suis un enfant du désert qui refuse de se taire sur l’injustice», ajoute le même personnage de cette vidéo, bouche bouchée par un ruban adhésif.

Le message que ces jeunes veulent délivrer par cette vidéo est celui du marasme qui gagne de plus en plus des secteurs entiers de la société et plus particulièrement les jeunes qui tentent des traversées périlleuses vers l’Europe dans l’espoir de pouvoir trouver le moyen de construire leur avenir. Le cri de colère de ces jeunes est illustratif de la situation de la jeunesse algérienne en général. Une jeunesse rongée par le chômage et livrée à elle-même.

H. A.

Comment (23)

    Merdeux
    7 janvier 2018 - 9 h 09 min

    Ya qu’une chose a faire c’est se remonter les manches et aller bosser. Planter ses patates et les arroser car ils vont rien proposer mais tout se mettre dans les poches, ces administrateur voleurs. Les richesses ils nous les volent

    HASSINA HAMMACHE INGENIEUR EXPERTE EN CONSTRUCTION
    30 décembre 2017 - 13 h 52 min

    Je vous aime tous hommes et femmes de notre grand sud, vous connaissez mieux que quiconque le Sahara, je suis pour le développement de l’expertise locale que ce soit en matière d’agriculture, tourisme, artisanat, la construction et les aménagements pour une vie sociale cohérente et productive sur le plan économique , je crois en votre génie vous l’aviez bien démontrer à travers des siècles, les ksours, les foggaras, sans parler des gravures rupestres et l’artisanat. Oui l’Etat doit accorder beaucoup d’importance à cette partie, même grande partie de l’Algérie en implantant des agences locales pour le développement local en respectant la désirabilité des citoyens pour la réalisation de leurs ambitions et leurs rêves, l’Etat ne doit pas perdre de vue qu’au jour d’aujourd’hui il ‘y’a à travers le monde une synergie et qui fait que il y’a un nivellement en matière de connaissance grâce au réseaux sociaux. S’il n’y avait pas d’internet dans cette région donc qui n’est plus isolée on n’aurait pas vu cette vidéo donc c’est grâce au travail des télécoms

    Nocoment
    30 décembre 2017 - 8 h 59 min

    Dommage pour vous nos amis du sud à ce qui paraît il n’y plus de sous ces jours-ci , alors ne manquez pas votre chance dans le futur, comme le disaient nos valeureux guerriers rien ne se donne tout s’arrache. Au pire patientez encore, qui sait peut être revolution aura lieu?

    Moh
    30 décembre 2017 - 1 h 55 min

    @ BISKRA, ces jeunes ont raison mais les ennemis et les plus comploteurs contre notre pays sont les responsables protégés par la justice qui en réalité la leur et non celle du peuple, ils volent et elle les protège.
    Quand au complots étrangers ça ne marche plus car ils savent que même le président de la Sonatrach est un ex taulard..

    aqil2
    29 décembre 2017 - 16 h 14 min

    Sans préjugé du travail de l’auteur, cette vidéo est le reflet exact d’une caste de bras cassés qui répugnent le travailleur qui part tôt le matin et revenir tard le soir pour gagner son pain; estimant que l’immense richesse du pays leur passe devant le nez. Ni misérabilisme ni Sidi Bouzouer

    4
    2
    moms
    29 décembre 2017 - 11 h 59 min

    salam! Je comprends tout a fait la manière de reflechire de ces jeunes mais je ne l’approuve pas !,a l instar d’autres pays le sahara algerien pourrais être un haut lieu de l’agriculture mondial il est de la responsabilité de l’état de developper le tourisme et l’agriculture dans le sud du pays, des milliers d’emploi pourrais être crées ,formation,ouverture d’ecole agricole ,en outre les jeunes Algeriens du sud ne doivent pas penser ou rêver d un autre pays car le bonheur n’est pas ailleurs il est chez toi dans ta terre ,avec tes semblables ,bien sûr tu ne peux pas empecher les gens de vouloir voir autre chose mais apres 40 ans en FRANCE je me dis que le bonheur n’est pas la ou certain pensent !!

    4
    3
    anonyme
    29 décembre 2017 - 8 h 14 min

    Le socialisme sera ou l’Algérie ne sera pas. Le pays a besoin de plans Marshall dans tous les domaines. Les patrons algériens, comme les patrons d’ailleurs ne cherchent qu’à s’enrichir. Quand allez-vous le comprendre ? L’éducation, la santé, l’armée sont déjà des systèmes d’économie marxiste. Pourquoi ne pas étendre ce système à l’agriculture, aux infrastructures et à tous les autres secteurs économiques ? Que l’on ne vienne pas me citer les carences des hôpitaux, elles sont le fait de la privatisation forcée – que nos riches imposent lentement mais sûrement -, quand les meilleurs systèmes de santé sont encore publics (la France, par exemple).

    20
    3
    elhadj
    29 décembre 2017 - 5 h 26 min

    le message .. de cette vidéo révèle un malaise certain des jeunes de cette region du pays qui risquent ,en raison de leur mal vie, d être détournés , par des gens malintentionnés .leur traumatisme moral est a prendre en considération pour trouver les solutions qui s imposent afin d éviter au pays tout risque éventuel d un mouvement de mécontentement généralisé.le développement du pays devra être bien planifie lequel devra intervenir dans un cadre organise d un équilibre régional ce qui n est pas le cas actuellement ou une region est beaucoup plus favorisée que d autres bien qu elles font partie du pays et cela pour éviter certaines frustrations que ressentent les citoyens concernés.

    8
    3
    Chelieth
    28 décembre 2017 - 23 h 33 min

    Ces jeunes sont nes dans le sud, connaissent son climat et son relief. Je propose que notre ANP leur offre des debouche comme gardiens de nos frontieres sud. Personne ne pourrait mieux le faire que ces algeriens du sud. C’est mille fois mieux que le hitisme qui engendre la violence ou la traversee d’une mer ou la mort est plus que certaine pour ceux qui ne la connaissent pas. En attendant bien sur que notre pays soit mis sur les rails par des gens plus diligents et capables que ceux qui couremment squattent le pouvoir.

    11
    9
      Lyes Oukane
      29 décembre 2017 - 1 h 44 min

      @ Chelieth . Pas vraiment convaincu par ton idée . Je m’explique . Ces jeunes se sentent déjà bien assez marginalisés . Ce n’est pas en les envoyant aux confins du pays ,sous un climat encore plus rude et pour une mission pour laquelle ils ne sont pas formés ,que nous leur rendrions service . A mon avis ,il faut que ces jeunes soient prioritairement embauchés là ou ils résident . Ils faudrait que notre gouvernement investisse dans des infrastructures qu’ils construiront et ou ils travailleront par la suite ( ex : le tourisme ) .Dans la vidéo ,on voit un village en ruine . Le reconstruire pierre par pierre ,le doter de tout le confort moderne et en faire un village ou logeraient des touristes ne peut qu’être bénéfique pour tout le monde .De plus , ces jeunes pourraient être ,aussi ,recrutés pour venir travailler au nord ( Ex : nos fellahs manquent de main -d’oeuvre ) . Enfin , il faut virer tous les clandestins qui travaillent au noir . Les milliers d’emplois qu’ils occupent sont autant d’emplois pris aux nôtres …

      16
      4
    karimdz
    28 décembre 2017 - 20 h 38 min

    Comme j e l ai écrit il y a plus grave comme situation dramatique, et c est le Sud. L Etat algérien doit envisager un plan marshall, appelée le comme vous voulez, pour développer cette région si riche (sous sol), et si pauvre en meme temps (chomage, sous équipements).

    Je comprend ces jeunes, leur détresse, l Etat algérien doit justement aider ces jeunes à developper des projets, créateurs d emploi, mais aussi à investir dans cette région.

    18
    3
    sabrina
    28 décembre 2017 - 20 h 19 min

    anonyme tu es un marocain alors arrête tes méchancetés vous voulez mettre l’Algérie a feux et a sang va voir ton pays

    17
    10
      Anonyme
      28 décembre 2017 - 20 h 59 min

      @ Sabrina

      Il faut savoir combattre la médiocrité si tu veux que l’Algérie avance dans le bon sens.

      14
      3
    LOUCIF
    28 décembre 2017 - 18 h 07 min

    Merci beaucoup cher compatriote @Lyes Khaldoun de m’avoir expliqué l’astuce pour voir la vidéo ! En tout cas c’est une magnifique vidéo et ce serait génial que les techniciens et les spécialistes en informatique arrive à sous-titrer cette vidéo en français ou en anglais !

    Elle très, très , très, très bien faîte et très, très poignante effectivement .

    https://youtu.be/7xRJam2g7nw

    10
    8
      Droits Humains
      28 décembre 2017 - 21 h 32 min

      Pour nourrir le complot contre l’Algérie ? C’est une vidéo destinée au gouvernement algérien, et au peuple algérien. Elle n’a pas besoin de traduction.

      14
      8
        LOUCIF
        29 décembre 2017 - 11 h 28 min

        @Droits Humains , ok tu n’es pas d’accord alors la proposition et bien que la vidéo reste en l’état! De toute façon, il faut que tu saches que ni Bouteflika, ni Ouyahia, ni Sidi Said, ni Haddad, ni Ghoul, ni Benyounes ne daigneront ni ne perdront leur temps à regarder cette vidéo ! Ok kho !!!

        Pour les complots contre l’Algérie que tu vois partout, sache que les ennemis de l’Algérie n’attendront pas une vidéo de ce genre pour faire leur « travail de sape » contre l’Algérie s’ils le souhaitent ! Koune sbaah !!

        2
        2
    Vox Populi
    28 décembre 2017 - 17 h 29 min

    Ce jeune met le doigt sur la plaie, là où elle fait le+ mal, pour signaler une fois de plus la misère psychique et l’etat d’exclusion dans lesquelles vivent la majorité des jeunes
    Algériens. c’est à cela que doivent s’atteler nos dirigeants et tout de suite,afin d’éviter toute implosion dans d’autres régions du pays. Si la vie est dure pour la jeunesse au nord et un peu partout ailleurs, au sud ,elle est incomparablement + dure,et surtout l’ors des grandes chaleurs, c’est le calvaire !

    11
    5
    BISKRA
    28 décembre 2017 - 16 h 33 min

    le jour même du deplacement de l’ambassadeur de France dans le sud des evenements ont été déclenchés dans le nord. suivi par une attaque contre l’image de notre armèe ANP sur la soit-disant maltraittence de nos frère d’Afrique. maintenant des agitateurs poussés par ??????. soyons vigilants. ils veulent nous creer le racialisme entre Algerien. C’est le moment de construire l’identité Algerien de tout ses composants ( nord, sur, est, ouest, croyants ou athée, …..etc) seule compte l ‘ALGERIE ET L’ALGERINITE.

    35
    10
      Anonyme01
      29 décembre 2017 - 16 h 20 min

      hahaha!! Selon vous c’est « la main de l’étranger »qui serait derrière cette vidéo n’est ce pas!…Et selon ce que je comprends de ce que vous avez écrit, les Algériens n’ont pas le droit de dénoncer leurs conditions de vie difficiles.Ils ne doivent pas alors manifester leur ras le bol sous peine d’être taxés de « manipulés par la main étrangère » ou « d’ennemi de la nation ».Ceux qui avancent ces propos ne peuvent être que ceux qui jouissent de beaucoup de privilèges dans notre pays pour oser penser qu’il n’y a pas d’Algériens qui sont marginalisé chez nous.Jusqu’à quand finira t-on avec ces accusations? Les enfants du sud avaient déjà lancé par le passé les cris de détresse en direction de nos dirigeants, pour oser ignorer leurs souffrances aujourd’hui.L’état doit alors agir vite pour prendre en charge sérieusement cette jeunesse du sud qui doivent avoir les mêmes droits: au travail, au logement, aux soins, à l’électricité, à l’école… que leurs frères du nord. Penser à s’exprimer par le moyen d’une vidéo pour s’adresser à nos dirigeants est un acte sage et noble venant de nos jeunes du sud, que nos dirigeants doivent décodés et prendre au sérieux.Ils préfèrent transmettre leur message par une vidéo que recours à la rue pour s’éviter l’affrontement aux forces de l’ordre.

    Dommage
    28 décembre 2017 - 15 h 21 min

    On aurait bien aimé avoir le lien URL pour voir cette vidéo ! Dommage !!!

    9
    4
      Lyes Khaldoun
      28 décembre 2017 - 16 h 45 min

      Bonjour. Cliquez sur le mot (vidéo) en première ligne (en bleu et souligné), vous serez redirigé automatiquement sur la vidéo.

      11
      3
    Anonyme
    28 décembre 2017 - 15 h 12 min

    Nos responsables préfèrent faire tavailler les migrants sans papiers.

    20
    24
      Anonyme
      28 décembre 2017 - 16 h 01 min

      correction
      travailler

      4
      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.