L’Algérie a investi 150 milliards de dollars dans les centrales électriques

Les stations de dessalement de l'eau de mer fournissent 25% des besoins des foyers
La centrale thermoélectrique à cycle combiné de Terga, à Aïn Témouchent. New Press

Le montant investi par l’Etat pour la réalisation de centrales électriques à travers le pays s’élève à 150 milliards de dollars depuis l’année 2000, a révélé samedi à Oran le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.

«Cette enveloppe financière a permis la création de nouvelles centrales qui portent aujourd’hui la capacité de production nationale à 18 000 mégawatts, contre 3 900 MW seulement en 2000», a indiqué le minister dans une déclaration à la presse en marge de sa visite de travail dans la wilaya.

«Le niveau de puissance atteint par l’Algérie dans ce secteur n’aurait jamais été concrétisé sans les efforts et la clairvoyance du président de la République, Abdelaziz Bouteflika», a souligné M. Guitouni, faisant observer qu’«aucun pays au monde n’a connu de tels résultats».

«Le programme de développement initié par le président de la République s’est traduit par une amélioration notable de la couverture nationale», a-t-il ajouté, citant l’exemple de la wilaya d’Oran qui jouit aujourd’hui d’un taux de 98% pour l’énergie électrique et de 80% pour le gaz.

S’agissant des stations de dessalement de l’eau de mer, qui fonctionnent grâce à l’énergie produite par les centrales électriques, elles fournissent 1,1 million de mètres cubes d’eau potable/jour, soit 25% du volume total consommé par les foyers, a signalé le ministre.

R. E.

Comment (5)

    Patriote
    31 décembre 2017 - 22 h 34 min

    mais c est difficile a croire ! 150 Milliards de dollars ?Une centrale de 500 Méga avec toutes les infrastructures qui vont avec, c’est a dire le transport (piliers , câbles etc) ne dépasse pas le Milliard de dollars! alors a t on construit 150 centrales?




    0



    1
    HOMBRE
    31 décembre 2017 - 16 h 58 min

    DES CENTRALES ELECTRIQUE ???? ALORS QUE LE PAYS A 300 JOURS DE SOLEIL PAR AN !!!!!
    ca sent les pots de vin de grande envergure;donnez ce soleil aux NORVEGIENS et dans 5 ans ils donneront l electricitee gratuite a leur population ;DESESPERANTTTTTTTTTTTTTTTTTT
    MAIS QU EST CE QUE L ON A FAIT A DIEU POR ETRE TRAITE DE LA SORTE??????




    1



    2
      kadji
      31 décembre 2017 - 21 h 47 min

      vous sur-estimez beaucoup trop l’énergie solaire et refusez de reconnaître l’effort gigantesque réalisé par l’état algérien dans ce domaine.




      1



      0
    Anonyme
    31 décembre 2017 - 9 h 07 min

    150 milliards, c’est vraiment une belle somme! combien de centrales photvoltaiques, autonomes et rentables aurait-on pu construire avec cette somme?




    3



    1
    Zaatar
    31 décembre 2017 - 7 h 16 min

    Il faut être correct Monsieur Guitouni, il faut dire les vrais chiffres et être objectif dans ses déclarations. A l’année 2000, la capacité de production de notre pays était de plus de 5000 MW, mais il est vrai qu’il avait une bonne puissance en rade car la gestion et l’entretien des moyens de production à l’époque laissait à désirer. Et donc, il y avait peut être seulement 3900 MW de disponible. En second lieu, dire que nous disposons aujourd’hui d’une capacité de production de 18000 MW après avoir investi 150 Milliards de dollars on se pose légitimement la question si on aurait pas pu faire mieux avec 150 Milliards de dollars dans ce domaine. je m’explique. Monsieur le ministre vous devez surement connaitre ce qu’est un rendement de machines et donc vous devez certainement savoir si vous avez investi 150 Milliards de dollars pour avoir un optimum de production. Car voyez vous, je vous parie ce que vous voulez que si on teste vos machines de production d’électricité on les trouvera avec un mauvais rendement à cause d’un entretien qui la toujours laissé à désirer chez nous. Enfin en troisième lieu, vous connaissez certainement Monsieur le ministre les différentes filières de production d’électricité. Chacune avec ses inconvénients et ses avantages. Cependant, c’est depuis quelques années que l’on parle à sonatrach des épuisements des gisements de gaz chez nous.Et que l’on peine à en découvrir et mettre en production de nouveaux gisements. Alors question, Estimez vous que les investissements dont vous parlez (150 Milliards de dollars) ont été optimisés dans la mesure où une bonne partie des 18000 MW (près du tiers) ont été dans la filière turbine à gaz (consommatrice de gaz avec mauvais rendement, à peine 22 à 23%) alors que le cycle combiné est à un rendement qui avoisine les 60% et que nous disposons d’un littoral long de 1200 km? avec un réseau adéquat et des turbines à gaz juste d’appoint en des endroits spécifiques? en résumé, je dirais plutôt qu’on a gaspillé 150 Milliards de dollars et qu’on a fait le bonheur des constructeurs étrangers tels GE, SIEMENS, ANSALDO et consorts….




    7



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.