Augmentation de la tarification des transports à partir du 10 janvier

Le ministre a promis d'examiner les préoccupations des professionnels du secteur
Les décisions portant sur la tarification du transport public respectent le pouvoir d’achat des citoyens. New Press

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a affirmé samedi à Alger que les augmentations dans la tarification des transports ne seront pas «excessives, mais symboliques», et seront applicables à partir du 10 janvier 2018.

Lors d’une réunion avec des représentants de syndicats des opérateurs du transport collectif des voyageurs urbain et suburbain et des représentants des syndicats de taxieurs, organisée au siège du ministère, M. Zaâlane a précisé que «ces augmentations sont symboliques et n’auront aucun impact sur le pouvoir d’achat du citoyen», ajoutant que «cette mesure tient compte des intérêts des transporteurs et sera appliquée à partir de 10 janvier prochain».

Cette mesure intervient après une série de rencontres du groupe de travail composé de la Direction centrale du ministère des Travaux publics et des Transports et des représentants du syndicat des chauffeurs de taxis et des opérateurs du transport collectif des voyageurs urbain et suburbain en vue d’examiner l’impact de la hausse du prix des carburants sur la tarification des transports collectifs.

Après un débat entre l’ensemble des parties, il a été ainsi convenu d’ajustements symboliques des tarifs relatifs à tous les modes de transport, en tenant compte du pouvoir d’achat des usagers du transport public collectif.

A ce propos, le ministre a salué le sens de responsabilité des représentants des syndicats qui ont fait prévaloir l’intérêt du citoyen, ajoutant que le ministère demeure «engagé à poursuivre l’action commune en vue d’améliorer leurs conditions de travail et de les accompagner dans leurs efforts d’amélioration de leurs prestations».

Lors de cette réunion, M. Zaâlane a appelé à la tenue d’une réunion qui regroupera des représentants du secteur des transports avec les directions de wilaya des transports au cours des deux prochains jours pour les tenir informés de ce qui a été décidé lors de la réunion de samedi 30 décembre.

Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que des rencontres périodiques seront organisées en 2018 au niveau du ministère des Travaux publics et des Transports avec les directions de wilaya des transports, et ce, en vue d’examiner les préoccupations des représentants des syndicats du secteur.

La rencontre a été marquée par la présence de représentants de la Direction du transport urbain du ministère des Travaux publics et des Transports, des représentants des transporteurs (taxis, transport urbain et interwilayas) et des représentants de la Fédération nationale de transport des voyageurs et des marchandises.

R. E.

Comment (2)

    rebel
    31 décembre 2017 - 7 h 59 min

    une augmentation qui se fera au détriment du peuple,elle sera de 50 a 200 Da je mettrais ma main au feu,une bande de petit bourgeois qui ne connaissent vraisemblablement les réels tarifs appliques aux gens




    1



    0
    jaber
    31 décembre 2017 - 6 h 31 min

    Bonjour,

    Il ne faut pas se leurrer, vous croyez vraiment que les transporteurs vont se contenter d’augmentations symboliques, on voit bien que ces responsables ne sont pas des habitués des transports publics.

    Bonne journée.




    3



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.