Sahara Occidental : une délégation japonaise expulsée de Laâyoune occupée

Hassana Abba
Hassana Abba est un Sahraoui défenseur des droits humains de son peuple. D. R.

Deux professeurs universitaires japonais ont été expulsés de la ville de Laâyoune occupée vers Casablanca par les autorités marocaines, a rapporté l’agence de presse sahraouie SPS.

Les deux chercheurs japonais, Akihisa Matsuno, professeur à l’Université d’Osaka, et son épouse, Kiyoko Furusawa, professeur à l’Université des femmes chrétiennes à Tokyo, sont arrivés jeudi soir à Laâyoune occupée, à l’invitation de l’Association sahraouie des victimes des violations des droits humains commises par l’Etat marocain (ASVDH) pour vérifier la situation des droits de l’Homme au Sahara Occidental occupé, et tenir des réunions avec les associations et la presse sahraouies, a précisé l’agence.

La délégation japonaise, qui était accompagnée de Hassana Abba, membre de l’ASVDH, au moment où elle se rendait au siège de la ville occupée de Laâyoune, a été interpellée par des policiers marocains, l’invitant à quitter le Sahara Occidental, avant de procéder à son transfert de l’aéroport de Laâyoune vers Casablanca.

Depuis 2014, presque 163 personnalités de 15 nationalités qui voulaient s’enquérir de la situation des droits de l’Homme au Sahara Occidental ont été expulsées de ce territoire occupé par le Maroc, a indiqué l’ASVDH.

R. I.

Comment (2)

    Hamdane Saleh
    31 décembre 2017 - 16 h 44 min

    Nous avons assez de ces promesses de l’effondrement du régime marocain. En même temps, nos élites économiques et mêmes sportives ne cessent de clamer devant tout le monde pourquoi au Maroc c’est meilleur que chez nous. Le Maroc pille le sahara et récolte de l’argent de cette aventure par contre nous on dépense des milliards et on ne récolte rien.




    5



    5
    Fuji Yama
    31 décembre 2017 - 2 h 20 min

    La révolte des habitants de Jerada,
    la rébellion du peuple Sahraoui et maintenant la visite d’une délégation Japonaise pour vérifier la situation des droits de l’homme au Sahara Occidental.
    Avec tout ça, le régime marocain continue à bomber le torse et à montrer ses biceps. Une chose est sûre, c ‘est que M6 finira bien par
    payer, tôt ou tard ,pour tant d’arrogance et pour tous les crimes abjects qu’il a commis à l’endroit de son propre peuple ,et du peuple sahraoui.




    9



    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.