L’Iran met en garde contre le «désordre» après des troubles dans le pays

Fazli manifestations
Abdolreza Rahmani Fazli, ministre iranien de l'Intérieur,. D. R.

L’Iran a mis en garde, dimanche, contre le «désordre» dans le pays après des heurts durant lesquels deux personnes ont été tuées et des bâtiments publics saccagés suite à des manifestations contre l’inflation et le chômage.

«Ceux qui détruisent les biens publics, créent du désordre et agissent dans l’illégalité doivent répondre de leurs actes et payer le prix. Nous agirons contre les violences et ceux qui provoquent la peur et la terreur», a déclaré le ministre de l’Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli, à la télévision d’Etat.

Deux manifestants ont été tués lors de heurts dans la ville de Doroud (ouest), a indiqué le vice-gouverneur de la province de Lorestan, Habibollah Khojastehpour, en accusant les «groupes hostiles et les services de renseignements étrangers d’être derrière les troubles». Mais il a assuré que les forces de sécurité n’avaient pas tiré sur les protestataires. «Notre objectif était de mettre fin pacifiquement aux protestations mais, en raison de la présence de certains individus et groupes, deux personnes ont été tuées», a dit Khojastehpour.

Selon un canal Telegram des Gardiens de la Révolution, armée d’élite, «des gens armés se sont infiltrés parmi les protestataires et ont tiré à l’aveuglette sur les citoyens et contre la préfecture».

Le ministre iranien de l’Intérieur, Abdolreza Rahmani Fazli, a demandé, samedi, à la population de ne pas participer à des «rassemblements illégaux» après deux jours de manifestations contre l’inflation et le chômage dans une dizaine de villes de province iraniennes.

R. I.

Comment (3)

    Kenza
    31 décembre 2017 - 22 h 55 min

    «Nous avons répondu aux Israéliens : nous restons en Syrie», aurait soutenu Washington
    https://francais.rt.com/international/46945-dossier-syrien-visite-secrete-israel-maison-blanche-pour-rassurer
    Concernant ces manifestations, Washington peut soutenir la même chose:
     » Nous avons répondu aux Israéliens: démolir le régime iranien et mettre le chaos en Iran »

    Rani Zaafane
    31 décembre 2017 - 21 h 21 min

    A l’Iran je dis: « Qui sème le vent récolte la tempête ».

    6
    27
    Anonyme
    31 décembre 2017 - 20 h 48 min

    Pourquoi tout ce buzz médiatique autour de la question Iranienne ?

    Réponse: l’Iran aurait testé avec succès un missile à tête multiples d’une portée de 2.000Kms,
    capable d’atteindre Israël et les bases Américaines dans la région.
    ( Sources: CNN, CBS et Fox news ).

    Depuis, le torchon brûle entre Washington et Téhéran. Pire, Trump
    refuse de certifier l’accord sur le nucléaire Iranien, et il accuse Rohani
    de travailler avec la Corée du Nord.
    Ceci explique pourquoi , les USA avec l’aide de ses alliés dans la région, font tout pour isoler l’Iran .

    Les slogans « Ni Liban,Ni Afghanistan » fusés de part et d’autres par les manifestants Iraniens , portent à croire, hélas ,que
    le pays est bel et bien sous la prise d’un complot bien ficelé.

    17
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.