Le prince Mohammed Ben Salman met la main sur le groupe MBC et Al-Arabiya

Cette prise en main de MBC survient après l’arrestation de son propriétaire arrêté novembre dernier pour corruption
Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salman. D. R.

Par Houari Achouri – Selon Al-Quds Al-Arabi, quotidien d’informations en langue arabe publié à Londres, qui met d’ailleurs l’information en titre de son article, le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman aurait mis la main sur le groupe MBC (Middle-East Broadcast Corporation) et sur la chaîne de télévision Al-Arabiya, qui était auparavant une filiale du groupe MBC, provoquant de ce fait ce que le quotidien londonien qualifie de tempête dans la carte médiatique arabe. Le journaliste rappelle que «MBC est l’un des plus grands empires médiatiques du monde arabe, sinon le plus important, et l’une des plateformes médiatiques les plus influentes sur l’opinion publique arabe, en particulier en Arabie Saoudite».

Cette prise en main du groupe MBC, le plus important groupe médiatique et audiovisuel dans le monde arabe et le Moyen-Orient, est une des conséquences de l’arrestation de son propriétaire, Cheikh Walid al-Ibrahim, qui figure dans les listes des princes et hommes d’affaires arrêtés début novembre dernier sous l’accusation de corruption. Le quotidien londonien révèle, se référant à des sources internes à MBC, que ce groupe a envoyé un e-mail à ses employés, au nombre d’un millier, pour tenter de les rassurer et minimiser la gravité de la décision prise par les autorités saoudiennes à l’encontre de Cheikh Walid al-Ibrahim.

Les mêmes sources internes à MBC ont fait savoir à Al-Quds Al-Arabi que Cheikh Walid al-Ibrahim a accepté de se dessaisir de l’ensemble des chaînes du groupe, qui est devenu la propriété de Mohammed Ben Salmane. D’après le quotidien londonien, c’est le journaliste saoudien Turki al-Dakhil qui a été nommé à la tête de MBC, au lieu d’Abdul Rahman al-Rashed, qui a démissionné et quitté l’administration. Les journalistes et employés étrangers de MBC pensent que ce changement va entraîner leur exclusion pour être remplacés par un personnel exclusivement saoudien.

Le quotidien londonien rappelle qu’en août, Al-Arabiya a lancé une campagne de licenciement dans son personnel, dont plusieurs journalistes. L’administration de la chaîne avait commencé à licencier à la fin du mois de juillet. Le véritable patron de MBC et d’Al-Arabiya serait Mohammed Ben Salmane lui-même, selon Al-Quds Al-Arabi, qui ajoute que le prince dirigerait directement la rédaction et superviserait la diffusion des informations, se mêlant y compris des questions liées aux couvertures d’événements.

MBC, qui est un groupe de médias saoudites panarabes, a été fondé à Londres le 18 septembre 1991 par Walid ben Ibrahim al-Ibrahim. Son siège est à Dubaï. Le groupe MBC est considéré comme le premier groupe de médias arabes à diffuser des chaînes de télévision en clair (free-to-air) dans la région. C’est actuellement la plus grande société de médias privée au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, propriétaire de 18 chaînes de télévision, dont MBC1, MBC2 et MBC MAX.

Certains spécialistes des médias audiovisuels arabes estiment que les chaînes du groupe MBC, dont MBC1, Al-Arabya ou Al-Hadath, ont depuis leur lancement contribué à casser les tabous et ont eu le courage de dépasser les contraintes érigées par les pesanteurs de la religion dans le monde arabe.

H. A.

Comment (5)

    karimdz
    1 janvier 2018 - 17 h 26 min

    Un mot d ordre boycott de ces deux chaines de télévision, personnellement j évite tout ce qui est yehoudien ou qataroudien ou encore emiroudien.

    Que sa médiocrité le prince salma regarde seul ses deux torchons.




    2



    0
    Les Egares Wahabites.
    1 janvier 2018 - 17 h 03 min

    La Vache a Lait Saouds Wahabo Sioniste 😂😂 ..Les Usa importent le Café et les Saouds produisent le Lait gratis pour Usa ….La Loi Jasta US Pour traire les Saouds !!..Les USA ont planifié et Orchestré l’Attentat du 11/9 wtc sur leur sol , et les Saouds portent le Chapeau et condamné par un Tribunal fédéral !! Et en plus dansent pour Trump après avoir dansé pour Obama




    3



    2
    A3zrine
    1 janvier 2018 - 9 h 44 min

    Avec la complicité de l’oncle SAM il a fait un coup d’État ou un coup de poker, il ramasse la mise. Il faut dire aussi que les USA ont sauvé la monarchie qui arrivait droit vers une impasse étant donné que les fils du roi fondateur sont presque tous morts et il ne reste que ce grabataire. La famille royale était sur le point d’imploser emportant avec elle les intérêts US dans la région.
    La solution réside dans mise en place d’une autre marionnette pour stabiliser le pays.




    6



    2
    Les Egares Wahabites.
    31 décembre 2017 - 22 h 50 min

    La Fée clochette a nommé L’Enfant Med Ben Salman futur Roi du Vent . . Ce Roi du vent est Piloté par Usa GB ..il est pieds et poings liés envers Usa Israel par le Pacte du Quincy donc sous Protection Usa et aussi par la Loi Jasta US voté au Congres (accusant et condamnant les Saouds pour participation a l’Attentat 11/9 wtc 2001 ) si une Famille de victime de l’Attentat dépose aux USA une plainte contre les Saouds ceux-ci se verront condamner a dédommager les milliers de victimes en plus de se voir geler tous les Avoirs (750 Mes $ ) entreposé aux USA . .Donc Med Ben Salman ne contrôle rien se gratter la tete et marche a la Baguette magique Usa ..la Marionnette Ben Salman… La Solution pour le Peuple d’Arabie et de renverser les Saouds et ensuite créer une République et voter une Loi mettant a l’abris le nouvel Etat d’Arabie de toute poursuites US liés a leur Loi Jasta mais cela n’empêchera pas les Usa de se payer sur les Avoir de l’Arabie post Saouds . . Voilà dans quel pétrin les Saouds ont mis l’Arabie . .Donc Med Ben Salman ne fait que le Clown pour meubler .




    16



    2
    Fuji Yama
    31 décembre 2017 - 22 h 21 min

    Dire qu’il est à la tête d’une vaste opération contre la corruption et
    l’enrichissement des élites Saoudiennes,
    Dire qu’il prône l’austérité fiscale dans son pays, et pourtant ,…
    selon le New York Times, il est bel et
    bien le propriétaire de la résidence la
    plus chère du monde : le château de
    Louis xiv, près de Versailles. Il a acheté ce bijou à 300 millions de dollars + 1 yacht à 500 millions
    d’euros et une peinture de Leonard
    de Vinci à 382 millions d’euros.
    A méditer !




    18



    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.