Si El-Hachemi Assad : «Plusieurs ministères devront établir des documents en tamazight»

Il s’agit des ministères de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, des Ressources en eau, de l’Energie, des Transports, de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique
Si El-Hachemi Assad. New Press

Le secrétaire général du Haut Commissariat à l’amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, a affirmé dimanche à Adrar que plusieurs ministères devront établir des documents en langue amazighe. «Il s’agit des documents des ministères de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, des Ressources en eau, de l’Energie, des Transports, de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique qui auront à établir des documents en caractères et terminologies amazighs», a déclaré à l’APS le SG du HCA.

Si El-Hachemi Assad a effectué, en compagnie d’une délégation composée d’universitaires, une visite au centre des manuscrits dans la ville d’Adrar, dans le cadre des activités commémoratives du centenaire de l’auteur et chercheur Mouloud Mammeri. «Cette visite vise à trouver les opportunités de partenariat entre le HCA et le centre en vue d’une éventuelle reproduction de ces manuscrits, d’échanger certains documents et archives ayant trait au patrimoine amazigh», a-t-il expliqué.

«Ces actions s’inscrivent au titre de la mise en œuvre des décisions historiques prises par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour la promotion de l’amazighité», a-t-il souligné.

R. N.

Comment (12)

    Zoro
    2 janvier 2018 - 9 h 46 min

    La plus intelligente invention du pouvoir pour combattre la bureaucratie !!!

    14
    2
    séhab
    1 janvier 2018 - 18 h 57 min

    je suis berbère et je connais pas l’amazighe je sais pas lire l’amazight je fait quoi? je serai un illettrée?

    14
    10
    yabdas
    1 janvier 2018 - 13 h 56 min

    Tamazight de la constitution etant encore au stade virtuel,dans quelle langue vont etre rediges ces documents si ce n’est en langue kabyle.de quel pouvoir magique jouit mr. Assad pour vouloir s’imposer aux ministres.les chaouiphones exigent aussi que ces memes documents soient rediges en langue chaoui et avec les caracteres arabes.que pensent les services de la Presidence de toute cette agitation.

    31
    15
    AÏT Chaalal
    1 janvier 2018 - 11 h 57 min

    Il ya un adage qui dit ,  » Le premier pas pour avoir ce que vous voulez , c’est d’avoir le courage de quitter ce que vous ne voulez plus  » ..le peuple Algérie dans sa majorité ne veut plus dénigré ces origines et sa culture amazighe . Lamazighisation de l’administration Algérienne et l’établissement des documents officiels en
    Langue Tafinaghe est un pas géant vers la réconciliation de peuple Algérien avec son identité nationale amazighe..j’espère juste que le pouvoir en place avec ces dicesions historiques en faveure de notre culture amazighe soit honnête et sérieux et si c’est le cas, l’actuel président Algérien à fait un énorme travail de mémoire et de vérité envers l’Algérie amazighe que nous aimons tous . TAHYA Al Djazëir Amazighia et gloire à tout nos martyres depuis la Numidie et jusqu’à nos jours.

    18
    27
    Sans rancune
    1 janvier 2018 - 11 h 54 min

    Si avec le bilinguisme,l’administration Algérienne s’est égarée dans les interprétations, où ira l’Algérie avec le trilinguisme?!!!

    29
    19
      Anonyme
      1 janvier 2018 - 12 h 43 min

      Deux langues etrangeres dont l’ une est necessaire, l’ autre est nuisible( l’ arabe). Francais a’ la piace de l’ arabe comme langue officielle a’ cote’ du berbere!

      22
      27
        Anonyme
        1 janvier 2018 - 14 h 17 min

        La langue arabe est un poids mort qu’on traîne depuis 7 siècles.

        18
        30
          ALI
          2 janvier 2018 - 0 h 49 min

          @ Anonyme, pour votre gouverne,la langue arabe et le latin furent les langues de la science et du savoir en général au moyen-âge .Il faut vous documenter avant de dire de telle énormité !!!

          17
          7
        elgat
        1 janvier 2018 - 19 h 53 min

        si vous ne voulez pas de la langue arabe ,il y a 95% des algeriens berbères et berbérophones qui ne veulent pas de l’amazigh. ce n’est pas parce-que une infimes minorité qui est active sur le web et qui prennent leurs désirs pour la réalité que vous croyez que la partie est gagnée.Soyez conciliant et ne pas trop tirer le diable par la queue

        20
        11
    salim
    1 janvier 2018 - 11 h 40 min

    Les documents administratifs en amazigh, une belle pagaille en vue.

    34
    21
    Anonyme
    1 janvier 2018 - 9 h 59 min

    Il faut vite désarabiser l’administration. Le mouvement tellutique en cours en Kabylie est une dynamique qui ne s’arretera pas, parce qu’il y a un choix de société à faire, ce qui ne peut pas etre fait dans l’indecision. Un pays mal unit ne vaut pas mieux.

    21
    30
      Anonyme
      1 janvier 2018 - 20 h 46 min

      @Anonyme
      1 janvier 2018 – 9 h 59 min
      Il faut vite désarabiser l’administration.

      Waooo ils se sentent des ailes, personne n’effacera l’arabe sois en sûr et certain

      16
      6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.