Le président malien s’inspire de la Charte pour la paix de Bouteflika

Keita malien
Le président Ibrahim Boubacar Keïta à Alger en janvier 2014. New Press

Le gouvernement malien va proposer une loi «d’entente nationale» exemptant de poursuites «tous ceux impliqués dans une rébellion armée», à condition qu’ils n’aient «pas de sang sur les mains», a annoncé le président, Ibrahim Boubacar Keïta, dans son message de fin d’année. Le chef de l’Etat a également, pour «mettre fin à certaines supputations» sur un éventuel report des scrutins prévus en 2018, réitéré «l’assurance que toutes les élections – et plus particulièrement la présidentielle et les législatives – se tiendront dans le respect des délais constitutionnels», sans dire s’il serait candidat.

Son message, dans la nuit de dimanche à lundi, est intervenu peu après la désignation d’un nouveau gouvernement et le retour au Mali, pour une semaine, de son prédécesseur, Amadou Amani Touré (2002-2012), après cinq ans d’exil au Sénégal. Le président Keïta a, selon l’AFP qui rapporte l’information, dit s’inspirer de la «charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale» qui lui a été remise le 20 juin, deux ans jour pour jour après la signature de l’accord de paix au Mali, par l’ex-rébellion à dominante touareg du nord du pays.

Pour «conforter la réconciliation nationale», cette charte «propose des mesures spéciales de cessation de poursuite ou d’amnistie en faveur de certains acteurs de la rébellion armée de 2012», a-t-il indiqué. «Le projet de loi sur l’entente nationale» qui sera présenté «dans les semaines qui viennent» prévoit donc «l’exonération de poursuites de tous ceux impliqués dans une rébellion armée, mais qui n’ont pas de sang sur les mains», a-t-il ajouté.

Il comportera également «des mesures d’apaisement après l’accélération des procédures en cours et les réparations accordées aux victimes reconnues», ainsi qu’un «programme de réinsertion pour tous ceux qui déposeront les armes et s’engageront publiquement à renoncer à la violence», a affirmé le chef de l’Etat. Mais il «ne constitue ni une prime à l’impunité ni un aveu de faiblesse. Encore moins un déni du droit des victimes», a-t-il assuré.

Ibrahim Boubacar Keïta a souligné que d’autres pays confrontés aux mêmes phénomènes «ont pratiqué une démarche similaire», en référence, notamment, à la loi de «concorde civile» en Algérie voisine.

R. I.

Comment (13)

    MELLO
    2 janvier 2018 - 17 h 30 min

    « loi «d’entente nationale» exemptant de poursuites «tous ceux impliqués dans une rébellion armée», à condition qu’ils n’aient «pas de sang sur les mains», » très, très important.
    Ce passage fait défaut à notre loi made in Bouteflika.




    1



    1
    Felfel Har
    1 janvier 2018 - 21 h 19 min

    La réconciliation au Mali n’a de chance de réussir que si La France retire ses troupes, ce qui est loin d’être acquis. IBK a commis l’erreur fatale de jouer le jeu de Hollande en acceptant l’occupation de son pays sous de fallacieux prétextes. La France est au Sahel pour y rester et permettre à ses entreprises de siphonner toutes les ressources dont elles ont besoin pour rester dans la course imposée par la mondialisation. la pseudo-attaque djihadiste sur Bamako, pilotée par les barbouzes français, n’était qu’un grossier prétexte pour occuper le terrain. Il est évident que la France fera capoter tout scenario qui signifiera son retrait du Mali. Le ver est dans le fruit et il n’a aucune envie d’en sortir.




    8



    2
    jaber
    1 janvier 2018 - 19 h 44 min

    S’inspirer de la charte de réconciliation de notre pays est une bonne chose, mais tant que les américains rôdent comme des vautours dans la région du Sahel, la menace n’est pas écartée.

    Bonne soirée.




    4



    3
    kaci
    1 janvier 2018 - 17 h 54 min

    Dictature seculaire attend les maliens. Autant appeler les chinois, eux aumoins travaillent et produsent




    4



    6
    karimdz
    1 janvier 2018 - 17 h 17 min

    Si l Algérie est une référence en matière de réconciliation nationale, cela ne m étonne pas, et c est ce qui guide notre diplomatie s agissant des conflits en syrie, lybie ou malie, mais le souci c est que quand il y a ingérence étrangère, c est encore plus difficile.




    7



    6
    Anonyme
    1 janvier 2018 - 17 h 06 min

    Ce n’est qu’un prétexte pour s’inspirer aussi des mandats présidentiels de Bouteflika et devenir président à vie .




    9



    20
      Sabrina
      1 janvier 2018 - 17 h 44 min

      Anonyme toujours le premier à verser ton venin vraiment tu es pathétique je dirais bravo au PRESIDENT malien bonne initiative bravo mais toi anonyme ton avis aucune importance




      12



      7
        Anonyme
        1 janvier 2018 - 19 h 55 min

        Si mon avis n’a aucune importance pourquoi il t’a fais sortir de ta tanière pour me répondre.




        5



        9
          sabrina
          1 janvier 2018 - 20 h 30 min

          je suis sortie de ma tanière a cause de tes commentaires aucun article de Algériepatriotique n’est a ton goût pourquoi es ce que tu es parfais et ton pays le maroc de mickey est parfait toi tu es l’ignorance qui critique l’intelligence




          15



          4
    Rais
    1 janvier 2018 - 17 h 00 min

    Quelqu’un qui choisi un poison comme pseudo, qui a détruit des centaines de jeunes algériens n’est qu’un clochard sans mokh zébra en somme.




    10



    7
      Anonyme
      1 janvier 2018 - 17 h 29 min

      Le clochard au plus bas de l’échelle vaut mille fois mieux que l’islamiste le plus haut Le clochard au plus bas de l’échelle vaut mille fois mieux que l’islamiste le plus haut éclairé. Essaye un peu de Zombretto, ça pourrait t’ouvrir un peu les yeux.




      5



      4
    Zombretto
    1 janvier 2018 - 16 h 16 min

    Ce qu’a fait Bouteflika n’est pas une réconciliation, c’est une reddition. Les bouchers islamistes ne se sont jamais repentis et les victimes ne leur ont jamais pardonné. Bouteflika a acheté une paix relative en payant les anciens terroristes et en leur donnant à peu près tout ce qu’ils demandaient, alors qu’ils étaient sur le point d’être anéantis par l’armée et les groupes de défense. C’est une haute trahison !




    14



    15
      Anonyme
      1 janvier 2018 - 19 h 08 min

      Tu sais ce qu’ il sait passé toi entre l ANP et les terroristes pr dire que c’est une trahison  » c est comme le qui tue qui ton truc »; on peut anéantir l homme mais pas l idéologie ; la preuve comme pr nous comme pr le nazisme ; alors sache que l ANP n a jamais fait de reddition avt Bouteflika pdt Bouteflika et après Bouteflika premièrement donc l Algérie est resté tjrs droite ds ses bottes et ne paie pas ses ennemis ou achète la paix sociale avec les terros ; elle les infiltres ; elle crée de faux groupes pr mieux les diviser ; elle négocie et ment pr le bien de l intérêt national pr mieux les piégé et les isoler les terros en temps de guerre ; voila ce qu a fait l Algérie avec son ANP ; hommage a tt ses hommes et femmes des forces de sécurités et de renseignements et ses 200 000 algériens(nes) qui sont tombés pr l Algérie …tu te trompes de pays mec ; elle les traque recherche et destruction depuis le début l ANP ; ensuite oui il a fait la concorde civile ou la réconciliation nationale et l état d urgence a continuer au début de ses premiers mandat ensuite les lois ont relayé les mesures de sécurité ctre le terrorisme et nous nous emportons bien mieux ; non sur ce sujet Bouteflika a trvé la parade sans être un admirateur du président mais en tant qu algérien il faut au moins lui reconnaitre ceci et est ce que l Algérie de 1992 ou de 1999 ressemble à l Algérie d aujour dhui en infrastructure ; la constitution reformé pr aller ds la direction d un état de droit ; bien sur qu il ft du temps on va pas changer les algériens du jours au lendemain avec une baguette magique ; il ya des choses qui vont et d autres qui vont pas comme bcps de pays mais une chose est sure l Algérie est devenue stable malgré la baisse du baril et un havre de paix. enfin je souhaite une merveilleuse année 2018 au peuple algérien qui sera faire face a tt les défis d aujour dhui et de demain inch Allah .




      12



      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.