La Mauritanie met en circulation une nouvelle monnaie

Mauritanie monnaie
La nouvelle monnaie mauritanienne, ouguiya, est entrée en circulation. D. R.

La nouvelle monnaie mauritanienne, ouguiya, qui perd un zéro par rapport à l’ancien, est entrée en circulation ce lundi, obligeant de nombreuses banques à ouvrir exceptionnellement leurs guichets aux clients le 1er janvier.

A partir de ce 1er janvier 2018, dix ouguiyas mauritaniens deviennent un ouguiya. Cette mesure, annoncée lors de la fête nationale le 28 novembre par le président, Mohamed Ould Abdel Aziz, permettra, selon lui, «à l’ouguiya de reprendre sa place dans les transactions financières, de protéger le pouvoir d’achat du citoyen et de réduire la quantité de la monnaie en circulation».

Les anciens billets et pièces seront retirés selon un calendrier établi par la Banque centrale de Mauritanie (BCM), en commençant par les plus gros, comme le billet de 5 000 (11,76 euros) d’ici au 31 janvier, ceux de 2 000 et 1 000 respectivement un et deux mois plus tard, les plus petites coupures d’ici à juin. Les institutions bancaires sont contraintes de reprendre tous leurs logiciels, les chéquiers et de reconfigurer leurs guichets automatiques pour les mettre en conformité avec l’ouguiya nouveau.

Le retrait des anciens billets et pièces a pour objectif de protéger la monnaie nationale «contre la falsification et de la remplacer par des séries plus fortes, plus sûres, plus durables et plus novatrices», affirme la BCM dans de multiples communiqués. Début décembre, le gouverneur de la BCM, Abdel Aziz Ould Dahi, a démenti les rumeurs de «dévaluation» de l’ouguiya, assurant qu’«il conserverait sa valeur et le pouvoir d’achat des citoyens ne s’en ressentirait pas».

En 2004, la Mauritanie avait déjà remplacé tous les billets en circulation depuis 1974.

R. I.

Comment (3)

    Jean-Boucane
    1 janvier 2018 - 22 h 32 min

    Le nouveau rapprochement avec l’Algerie ouvre une nouvelle etape pour ce pays… il a suffit qu’il cotoie nos hommes d’affaires un an pour faire changer leur vision sur l’Algerie et qu’il decide de cooperer pleinement avec nous… la nouvelle monnaie leur permet seulement d’assurrer leur nouvelle strategie et d’eviter que des pays voisins leur envoie de la fausse monnaie en masse pour rendre instable le pays, cette strategie a deja ete utilise contre la Guinee qui s’etait fortement rapproche de notre pays et qui a du faire marche arriere!!!
    Apparemment, on a appris des stratagemes et la grande Algerie est de retour seirenement dans le domaine africain… il faut s’occuper de la reconciliation malienne pour refaire partie du sahel les forces exogenes, bravo a la diplomatie algerienne qui avance sans faire de bruit!!!




    2



    6
    Anonyme
    1 janvier 2018 - 19 h 01 min

    Ce n’est pas de nouveaux hymnes nationaux , ni les nouvelles monnaies qui font la grandeur d’une nation.




    3



    2
    Rayés Al Bahriya
    1 janvier 2018 - 16 h 48 min

    Ça confirme la nouvelle monnaie perd un zéro.
    Elle n’a rien perdue en somme….
    Quelle ambition quand même.
    Elle n’est pas tombée plus bas qu’aujourd’hui.
    Ce qui n est pas c…!




    2



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.