Imposante marche à Sidi Aïch pour dire «non» à la violence faite aux enfants

Sidi Aïch marche
Lors de la marche d'aujourd'hui à Sidi Aïch. AP

Par Rabah A. – Des centaines de personnes on pris part, ce mardi matin, à la marche populaire à laquelle a appelé le comité du village Aït Daoud, au chef-lieu de la daïra de Sidi Aïch (45 kilomètres au sud de Béjaïa) pour dénoncer la violence faite aux enfants suite à l’assassinat de la petite fillette Lina le 18 décembre dernier.

Une longue procession, composée d’hommes et de femmes de tout âge, s’est ébranlée de l’entrée sud de la ville de Sidi Aïch vers le palais de justice. Les manifestants ont brandi plusieurs banderoles sur lesquelles on pouvait lire notamment : «Parents, justice, agissons ensemble pour nos enfants»» ou encore ces propos plus controversés «Pas de paix sans peine de mort».

Dans une déclaration rendue publique samedi, le comité du village Aït Dadoud avait appelé à une mobilisation de l’ensemble des citoyens et de la société civile afin de «mettre fin à ces actes de violence inhumains et barbares à l’encontre des enfants». Il demandait à ce que justice soit rendue pour ces actes «odieux, indignes et crapuleux».

Pour rappel, la petite fille Lina, âgée de 9 ans, a été retrouvée morte quelques heures après avoir été kidnappée par son bourreau, un jeune récidiviste de 21 ans, qui l’a mise dans un sac et jetée dans une maison abandonnée à quelque 400 mètres de son domicile familial.

R. A.

Comment (3)

    Anonyme
    3 janvier 2018 - 9 h 27 min

    La future capitale du Mazighland. Toutefois il faudra la débaptiser et lui donner un nom plus conforme à la lutte historique contre l’islamisation et l’arabisation (quelle horreur! ce mot) de cette région rebelle.




    1



    2
    karimdz
    2 janvier 2018 - 20 h 31 min

    Paix à cette petite fille, c est fou le nombre de vengeance faites sur le dos des enfants dans un pays musulman !




    5



    1
    Anonyme
    2 janvier 2018 - 18 h 10 min

    Bravo aux habitants de Ait-Daoud !!
    Il faut protéger nos enfants de ces phénomènes bizarroïdes qui envahissent notre société.

    Louh le ministre doit faire un peu plus d’efforts pour assurer la sécurité de nos enfants.




    6



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.