Statut d’El-Qods : Israël provoque à nouveau le monde musulman

Parlement loi
Parlement israélien. D. R.

Le Parlement israélien a adopté, ce mardi, un projet de loi visant à compliquer le passage sous souveraineté palestinienne de certaines zones d’El-Qods dans le cadre d’un futur accord de paix. Le texte, approuvé à 64 voix contre 51, balaie encore plus les espoirs d’une solution à deux Etats dans le conflit israélo-palestinien, moins d’un mois après la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître El-Qods comme capitale d’Israël.

L’adoption de cette loi intervient quelques jours après le vote du comité central du Likoud – parti de droite du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou – d’une résolution demandant à ses parlementaires de pousser en faveur de l’annexion des colonies de Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis cinquante ans.

Proposée par une députée du parti nationaliste religieux Foyer juif, la loi adoptée ce mardi prévoit que toute cession aux Palestiniens de ce qu’Israël considère comme faisant partie d’El-Qods (Jérusalem) nécessitera un vote à la majorité des deux-tiers des députés. Elle permet également de modifier la définition «municipale» d’El-Qods (Jérusalem), certains secteurs de la ville pouvant ainsi «être déclarés comme des entités séparées», selon un communiqué du Parlement.

Israël occupe Jérusalem-Est et la Cisjordanie depuis la guerre de 1967. Il a ensuite annexé Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville. Cette annexion n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. Les Palestiniens se sont toujours montrés désireux de faire d’El-Qods-Est la capitale de leur Etat.

R. I.

Comment (13)

    salim
    3 janvier 2018 - 7 h 49 min

    De que droit les israéliens légifèrent-ils sur Jérusalem.

    Eux-mêmes sont des indus occupant, ils ont volés ces terres à leurs propriétaires naturels que sont les palestiniens.

    Puisqu’eux-mêmes sionistes reconnaissent que leur occupation est illégale. Quand ils parlent de construire en un lieu quelconque, ils disent « nous allons construire de nouvelles colonies de X logements ».

    Et du mot colonie, il y a colonisation, ce qui revient à dire que les israéliens eux-mêmes sans réaliser, se dénoncent et admettent qu’ils sont des colons, de vulgaires voleurs de terres..

    5
    2
    Anonyme
    3 janvier 2018 - 3 h 26 min

    Et pourquoi ns pas restituer les terres algérienne acquises pendant a guerre civile à des sioniste déguisés en arabe pour voler n terres. Hier pendant la colonisation, ils œuvraient avec la légion étrangère pour opprimer les soldat de l’ALN. Pendant la guerre civile, quand l’état algérien était sur le point de tomber, ils ont falsifié des titre de propriétés et e sont munis de faux titres avec l’aide des fonctionnaires algériens affamé pendant la guerre civile. Ils disent que si la guerre avait duré plus longtemps, ils auraient même pris Mer El Kebir et le domaine militaire de Bousfer. Une mafia juive qui retrouve ses réseaux sionistes en France et assistent chaque année au congrès sioniste en Méditerranée. Le lendemain de l’indépendance entre 1962 e 1967, is ont été payés par le gouvernement israélien pour récupérer les bien des pieds noirs. Des transactions illégales se sont réalises à l’issu du gouvernement algerien. Cela a repris être 1991 et 1999. C’est u autre état juifs qu’ils préparent en Algérie. IIs ont agis dans les consulats en France pour faire de fausses procuration de pieds noirs mots depuis 20 ans. Ils ont agis en corrompant des fonctionnaires des domaines et disent fièrement que les fonctionnaires algériens sont tous corruptibles. C’est pour cela que nous avons acquis des territoires en Algerie. La naqba n’est pas loin car le gouvernement algérien ne vérifie rien et laisse les terres se faire récupérer par ceux que tout le monde connait comme œuvrant pour un autre Israël en Algérie. La mafia du foncier à l’ouest de l’Algérie est géré par ceux que l’on a toujours su juifs qui sont là encore à voler les terres algériennes en corrompant les fonctionnaires. Le sionisme commencé à tisser ses réseau en Algérie, le lendemain de l’indépendance et il a repris sa sinistre œuvre pendant la guerre civile quand l’état algérien s’occupait de la question sécuritaire.

    2
    1
    l'epervier
    2 janvier 2018 - 22 h 08 min

    il n(y a pas d’etat d’israel , seule la palestine unie compte , le reste n’est que polimique . VIVE LA PALESTINE UNIE. il n’y a pas d’etat d’israel ,le reste c’est des conneries.

    7
    3
    l'epervier
    2 janvier 2018 - 21 h 54 min

    il faut un autre holocauste , ( si il y a holocauste il, y a ? ) et c’est une histoire terminee .

    2
    3
    Logiciel
    2 janvier 2018 - 20 h 42 min

    L’idiologie de ce peuple (Sioniste bien sûr) est celui là :
    1. Réédification du Temple de Salomon.
    2. Réunification du peuple errant.
    3. La guerre sainte (version Sioniste) contre ( Chrétiens / Musulmans).
    pour _________________________________ = Retour de Jésus (sur lui paix).

    Peuple d’élites, sûr de lui et dominateur.
     » la France considérerait comme agresseur celui qui tirerait le premier. Les juifs n’avaient qu’à ne pas tirer les premiers ! ».
    .
    « Le fait d’aimer ou de ne pas aimer le monde arabe n’a rien à voir dans l’affaire : ce monde arabe existe, et il est présent sur un territoire qui s’étend du Pakistan jusqu’à l’Atlantique. Ça aussi, c’est une réalité. »

    De Gaulle 27 nov 1967

    5
    4
    karimdz
    2 janvier 2018 - 20 h 34 min

    L état terroriste et criminel isra heil lien mène une politique d’épuration ethnique qui vise à faire de la Palestine, un état 100% juif, cela ne vous rappelle t il pas quelque chose ?

    Oui les nazis en 1939-45 qui au nom de la race pure, exterminaient tous ceux qui ne leur ressemblaient pas.

    Comme quoi, nazisme et sionisme font bon ménage.

    9
    5
    Anonyme
    2 janvier 2018 - 19 h 07 min

    @ erratum : lire hautain ( en parlant des sionistes ) au lieu de autain.

    1
    3
    Anonyme
    2 janvier 2018 - 19 h 04 min

    Je ne sais où tout cela va se terminer, mais je les trouve trop autain pour ne pas dire audacieux.

    3
    4
    Felfel Har
    2 janvier 2018 - 18 h 09 min

    Netanyahou, alias Darth Vader, aura beau promulguer tous les textes qu’il voudra, ses décrets ne valent pas le papier sur lesquels ils sont imprimés car il sera forcé de les abroger le moment venu, pour faire la paix. Ce ne sont pas les Dix Commandements après tout! Les Israéliens ne peuvent pas se permettre de vivre dans un état perpétuel de guerre, ils seront forcés de museler leurs extrémistes et de s’engager dans un processus de paix pour voir émerger deux états voisins, respectueux l’un envers l’autre.Le bon sens, le réalisme politique, la logique et la rationalité l’exigent. Il suffit que les grandes puissance tapent sur la table et cessent de regarder ailleurs quand l’occupant multiplie les provocations et les agressions. La justice doit prévaloir pour que la vienne la paix.

    5
    9
      Anonyme
      2 janvier 2018 - 18 h 24 min

      @ Felfel Har
      Vous n avez rien compri,si on suit votre raisonnement,les deux Etats auraient existees depuis 50 ans….c est trop naif.Les guerres dans la region vous contredisent….et l histoire aussi.

      11
      3
        Felfel Har
        2 janvier 2018 - 20 h 24 min

        Cher Anonyme, rien n’interdit d’être optimiste et de regarder l’avenir avec espoir. L’Histoire, puisque vous l’avez évoqué, montre que les pires ennemis, après s’être battus à mort, ont fini par faire la paix. C’est tout le mal que je souhaite aux Palestiniens, une patrie et la paix, maintenant qu’ils réalisent qu’ils sont abandonnés par leurs « frères » arabes. Salutations!

        5
        2
    Anonyme
    2 janvier 2018 - 17 h 42 min

    Les Palestinien doivent quitter les accords d Oslo et faire le choix de la resistance,arreter toute cooperation avec Israel et saisir les institutions internationale tel la cours internationale et demander leur adhesion comme Etat membre integral de l ONU .Israel en tant que puissance occupante doit subvenir a tous les besoins de la population et les salaires des fonctionnaires Palestiniens sous occupation israelienne.Jusqu a ce jour ce sont les Europeens,les USA et certains pays arabes qui ont supportes toutes les depenses des Palestiniens y compris les salaires,et indirectement l argent est injecte dans le circuit economique israelien….Mahmoud Abbes croit toujours au pere Noel,et n arrive pas a comprendre que 50 ans de negociation ont servi la negociation pour negocier…….uniquement,pendant ce temps Israel construit…construit….des colonies …avec des macons Palestiniens…..En Politique la naivete est mortelle.

    13
    2
    Salamat
    2 janvier 2018 - 17 h 19 min

    Cher R. I.
    Non, les Palestiniens ne se sont jamais montrés ….. « désireux » …. de faire d’El-Qods-Est la capitale de leur Etat mais plutôt ils se sont toujours montrés …déterminés … de garder El Qods Est comme capitale de leur Etat !

    11
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.