La presse occidentale prédit une année 2018 cauchemardesque à Mohammed VI

Après le Rif et son Hirak, c'est au tour de Jerada de se lever
La révolte du Rif fait tache d'huile. D. R.

Par Sadek Sahraoui – De nombreux grands titres de la presse européenne s’attendent à ce que les manifestations sociales au Maroc se poursuivent cette année avec encore plus d’intensité. Certaines publications, comme La Croix de Belgique, estiment que la population du Rif a brisé le mur de la peur qui empêchait jusque-là les Marocains de se plaindre et que le Makhzen n’a pas les moyens de répondre aux attentes de ses administrés, dont la majorité vit dans une extrême misère.

La même source rappelle, d’ailleurs, que Mohammed VI a lui-même reconnu dans son discours du trône, en octobre dernier, l’échec du modèle de développement du Maroc, qui laisse sur le bas-côté une grande partie de la population, et prôné «un temps d’arrêt pour engager une réflexion critique». Les médias occidentaux mentionnent que ce qui risque aussi de mettre le feu aux poudres, c’est que, malgré cet aveu d’échec, Mohammed VI n’a pas mis fin à se politique répressive.

Des centaines de manifestants croupissent actuellement dans les geôles du Makhzen. Plus de 300 manifestants ont été déférés devant les tribunaux d’Al-Hoceima et de Nador. Nombre d’entre eux ont été condamnés à de lourdes peines de prison. 54 manifestants, dont le leader du mouvement Nasser Zefzafi, détenus à Casablanca depuis plus de six mois ont été déférés devant la chambre criminelle de la cour d’appel de Casablanca.

Le média belge fait remarquer dans un long article consacré cette semaine aux protestations au Maroc que la colère à Jerada a rejoint celle d’autres régions déshéritées du Maroc et mentionne que les manifestants ont baptisé leur mouvement «Hirak chaabi», «le mouvement populaire», en référence au Hirak qui a soulevé pendant des mois la ville d’Al-Hoceima, dans la région voisine du Rif.

Face à l’ampleur de la contestation, la presse française, qui est connue pour protéger Mohammed VI et le Makhzen, est obligée aussi de reconnaître que la vie au Maroc est loin d’être idyllique, comme elle a l’habitude de le dire. Radio France Internationale (RFI) avoue même que la protestation «s’élargit» de jour en jour.

Le journal La Tribune évoque, quant à lui, la crainte du gouvernement marocain de voir le mouvement s’étendre à d’autres régions ou déborder, comme ce fut le cas avec les événements d’Al-Hoceima de l’année dernière dans le Rif. Aux dernières nouvelles, effectivement, le sud du Maroc serait également en ébullition. Dans certaines localités, la population est dehors depuis déjà des semaines. Sauf qu’à la différence du Rif ou de Jerada, la presse observe un black-out sur ces régions déshéritées.

S. S.

Comment (33)

    aymen
    6 janvier 2018 - 18 h 00 min

    les touristes étrangers aux maroc ne sont pas tous des pédophiles..des touristes allemands , dont un ami que j’ai connu à Alger..m’a dit qu’ils avaient lui et sa femme les larmes aux yeux, devant l’ampleur de la misère qui sévit au maroc, il m’a dit qu’il lui est arrivé de sentir de la honte ..en entrant à l’hôtel de luxe, qu’il habitait après avoir fait la tournée des marchés des villes de mekness et de marakech, et de revenir à sa chambre avec des images désolantes, d’enfants errants, en bas ages, des fillettes de 8 ans 12 ans, pieds nus…sales..analphabètes , qui vendent n’importe quoi, des chapeaux, des poules des coquillages…certains dorment à même le sol, dans des cartons, des femmes jeunes…habillées en djellaba, mais dont les traits de visages vieillis…ridés reflètent une pauvreté et une détresse immense..au vu et au sus des nababs marocains, des commerçants esclavagistes, qui n’hésitent pas à frapper et brimer des gamins, exploites dans le transports de lourds fardeaux de légumes, de tissus…qui font le triple de leur frêles et chétifs corps,. des mendiants à chaque coins de rue..affamés …on se croirait aux marchés des romains du temps de césars…à mekness ville oubliée..des médias et des guides touristiques, une usine a fermé…il y a deux semaine, plus de 700 familles , avec des nuées d’enfants, ne trouvent rien à manger…l’aide sociale n’existe pas..les enfants ne vont pas à l’ecole..certains sont atteint de maladies du moyen age..comme la tuberculose, le rachitisme, la polio…faute de vaccins et de soins…c’est la misère à ciel ouvert au pays du tourisme, ou le luxe des hôtels qui ne profitent qu’aux étrangers ..contraste avec les décors de la misère et de la pauvreté qui s’affiche en plein jour, ….dans l’indifférence totale des pontes du régime marocain, qui circulent en voiture de luxe et traînent derrière eux sur les marchés de nombreux enfants …porteurs de paniers…serviteurs …esclaves…de la journée…




    1



    1
    Moha
    5 janvier 2018 - 12 h 50 min

    Que peut-on attendre d’un Régime tyrannique d’un pays où les femmes meurent piétinées pour un bol de riz et ou des pères de familles sont obligés de louer leurs gamins à des touristes pédophiles pour faire vivre leurs familles ???




    5



    4
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 12 h 25 min

    Le peuple Marocain frere commence a manifester sa colere car la situation devient de plus en plus difficile pour la classe moyenne qui s apauvrit davantage a tel point qu elle tend a disparaitre pour voir une classe extremement riche autour du Makhzen et le reste du peuple au bord de la misere.Le commerce de la prostitution et de la pedophilie se developpe dans les zones touristiques,Marrakech est devenue la capitale du sexe dans le monde…. La drogue circule et s exporte librement,le holding royal se charge de blanchir les milliards de revenue du canabis dans ses banques dont Ettijari Wafa en Afrique.D apres les estimations de l ONU le Maroc,premier exportateur mondial en tire plus de 7 milliards de dollars par an…qui vont gonfler les comptes a l etranger du roi marocains et sa famille.L annee 2018 sera certainement l annee ou le peuple Marocain se soulevera contre ce royaume feodal extremement corrompu.




    7



    5
    Mustapha
    5 janvier 2018 - 12 h 07 min

    Ce dont je suis sûr pour 2018 est que : 1/- le Maroc n’adhèrera pas à la CEDEAO, 2/- le peuple marocain continuera à vivre dans la pauvreté absolue dans des conditions bcp plus humiliantes. 3/- le peuple du Sahara Occidental reprendra sa lutte armée pour son indépendance et le recouvrement de sa dignité.




    7



    6
    Moskosdz
    5 janvier 2018 - 9 h 54 min

    Une chose est sure,tout le malheur qu’à souhaité le royaume de la drogue à l’Algérie,se reproduira chez lui,le peuple Marocain est de plus en plus conscient de son état de servilité par la dernière monarchie féodale au monde.




    16



    8
    Hellali
    5 janvier 2018 - 9 h 50 min

    Un pays qui continue à creuser même après avoir touché le fond, c’est aussi cela le Maroc d’aujourd’hui.




    14



    8
    Anonymous
    5 janvier 2018 - 2 h 35 min

    Si 2018 serait un cauchemar pour le fils du Glaoui c’est aussi par la faute de Messahel et sa dernière déclaration relative à la « Machine à Laver » les narco-dollars du Roitelet M6 qui a pousser Interpol à être plus vigilant dès qu’il s’agit du Maroc.
    Pour preuve, pas plus loin que hier la police italienne vient d’intercepter un marocain fonctionnaire du Makhzen embarquant à Gênes sur un navire a destination du Maroc et en sa possession d’un demi million d’euros qui selon le début de l’enquête serait de l’argent provenant du Haschich marocain vendu en Italie et destiné pour le Holding financier appartenant au Palais et ce, dans le cadre d’une autre action de blanchiment des narco-euros du Makhnez.




    30



    10
      Yeoman
      5 janvier 2018 - 10 h 27 min

      Effectivement, si l’argen’y n’était pas destiné au Makhzen, il aurait essayé de le planquer n’importe où mais surtout pas au Maroc. Ceux qui croient que Messahel avait parlé sans savoir ce qu’il faisait se trompent lourdement.




      16



      9
    Anonyme utile
    5 janvier 2018 - 2 h 27 min

    Le Maroc demeure le premier producteur mondial de cannabis. L’ONU l’a reconnu publiquement. Et c’est ce qui ressort du rapport annuel de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), publié le 23 juin 2016, (voir lien ci-contre http://www.huffpostmaghreb.com/2016/06/24/maroc-cannabis-onudc_n_10653354.html). Et c’est ce qu’a déclaré le département d’Etat Américain, qui a précisé que le trafic de drogue représente 23% de l’économie du Maroc . Ce sont les faits.
    Le Maroc, cheval de Troie de la France et israël colonise illégalement le Sahara occidental, sur leur ordre et avec leurs soutiens militaire et politique total. C’est ainsi que ces deux pays pillent les richesses du Maroc et du Sahara occidentale. Le peuple Marocain a, est et sera toujours sous le joug colonial et féodale de la naro-monarchie et son makhnez. Son modèle économique pour le peuple Marocain a totalement échoué. C’est un désastre, car il est conçu par la France et Israël pour la France et Israël, uniquement.
    Le peuple marocain vit dans une misère totale et l’humiliation depuis des décennies. Il est temps que le peuple Marocain de se libérer de cette narco-monarchie Alaouite définitivement et de ses sponsors.
    La France et Israël veulent utiliser leur cheval de Troie marocain pour recoloniser économiquement les pays de la CEDEAO. La narco monarchie marocaine innondera ces pays avec sa drogue pour détruire leurs jeunesses et leurs sociétés , pour toujoujours et contrer l’avancée de la Chine pour le compte de la France et Israël.




    10



    2
    Keltoum
    5 janvier 2018 - 2 h 11 min

    Celui qui va passer une année 2018 cauchemardesque c’est bien le peuple marocain Amazigh frère. Quant a M6 et sa famille tranquillisez-vous, ses cousins de l’Arabie Yahoudite ne vont pas le laisser tomber.




    13



    1
    Chadli
    5 janvier 2018 - 2 h 03 min

    Cela veut dire que le peuple du Sahara Occidental à une opportunité idoine pour reprendre sa lutte armée qui avait fait connaître au monde entier sa juste cause avant l’Accord dle Cessez le feu de 1991 qui prévoyait justement la tenue du Référendum pour 1992 d’où la mise en place de la MINURSO qui veut dire très simplement : Mission des Nations Unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental.




    11



    2
    Mansour
    5 janvier 2018 - 1 h 55 min

    Penser naivement que 2018 serait un cauchemar à M6 serait une insulte à son intelligence et à son génie qui lui ont permis d’un côté de devenir en 17 années la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique et de l’autre côté de permettre à ses sujets de continuer rêver grâce à ses promesses relatives au lancement de plusieurs TGV devant relier les principales villes du Maroc, d’un gigantesque gazoduc Lagos-Tanger et de ces multiples et immenses Projets structurants comme ce fameux projet dit Tanger : Manara de la Méditerranée même s’il est vrai qu’ils sont toujours au stade des intéressantes maquettes.
    C’est à croire que l’auteur de cet article est jaloux des performances de M6 qui a fait du Maroc un pays émergents dans l’esprit de ses sujets surtout qu’on sait qu’il n’est pas interdit de RÊVER à défaut d’autres choses.




    12



    3
    Makhloufi
    5 janvier 2018 - 1 h 33 min

    Je ne pense pas que l’année 2018 sera cauchemardesque pour M6 du moment qu’il a assuré ses arrières ainsi que ceux de sa familles.
    Par contre, je serait d’accord pour dire que le bout du tunnel pour le peuple marocain ne sera pas pour demain, ni pour après demain tant qu’il ne se réveille pas pour de mettre debout et surtout acquérir cette dignité d’être humain.




    12



    1
    Baddredine
    5 janvier 2018 - 1 h 26 min

    En quoi ce qui se passe au Maroc nous intéresse ? Pour moi le plus important serait de rendre hermétique nos frontières de l’Ouest en cas où ça dégénère chez nos voisins et par conséquent, le risque de déferlement de Dealers et de Prostituées.
    Pour tout le reste on s’en fout surtout si le peuple marocain s’accommode de son statut d’esclave consentant comme on nous le dit.




    13



    2
    Miloud
    5 janvier 2018 - 1 h 18 min

    Je suis un Algero-franco-marocain et suis nouveau sur ce Site pour dire que je m’intéresse à ce qui se passe au Maroc aussi. Toutefois je peux dire que les actualités du Maroc de ces derniers mois me laissent très pessimistes dur l’avenir du pays de ma mère.
    Ceci me pousse à souhaiter un sincère rapprochement entre les deux peuples (Algérien et Marocain)du moment que leurs objectifs communs est la disparition de cette Monarchie esclavagiste et de son Régime du Makhzen.




    11



    4
    BabEIOuedAchouhadas
    5 janvier 2018 - 1 h 01 min

    Je comprend mieux maintenant pourquoi la RASD vient de déployer son armée au poste frontière entre la Mauritanie et la Sahara Occidental.
    Certainement que le Président de la RASD veut en finir avec le Roitelet M6 fortement affaibli par les actuels événements qui sont en train de faire vaciller son « trône ».




    12



    3
    Keltoum
    5 janvier 2018 - 0 h 47 min

    La dernière bousculade d’Essaouira ayant provoqué la mort de 15 pauvres femmes marocaines pour une poignée de riz résume fidèlement la situation dramatique que vit le peuple marocain même si des situations similaires, comme les régulières morts par piétinement de Femme-Mulets aux portes de Sebta et Mellila, sont devenues une banalité pour le commun des mortels au Maroc.
    Espérant qu’un jour la femme marocaine soeur saurait réagir pour sauver ce qui est sauvable encore.




    11



    2
    Benhalima
    5 janvier 2018 - 0 h 24 min

    Le plus important de ce qui se passe au Maroc est que le peuple marocain à brisé le mur de la peur grâce aux courageux Rifains du Hirak Rif et à sa tête Zefzafi.




    9



    3
    Felfel Har
    5 janvier 2018 - 0 h 21 min

    Faut-il prendre au sérieux des media qui ont voulu faire d’un âne un cheval de course rien qu’en lui tissant des lauriers et en flattant son ego? Les Occidentaux, versatiles et fourbes, tournent souvent leur dos à ceux qu’ils encensent, qu’ils vantent une fois qu’ils ont tiré profit d’eux. Le Maroc réalisera-t-il son erreur en ouvrant toutes grandes les portes à ces charognards sans vergogne et sans états d’âme? Un grand coup de balai s’avère plus que nécessaire pour renvoyer chez eux tous ces prédateurs sexuels et économiques qui sapent la souveraineté du pays et martyrisent son peuple.




    8



    4
    Fuji Yama
    4 janvier 2018 - 23 h 17 min

    Au lieu de tendre une main clémente
    à son peuple qui vit dans la misère, il a préféré se doter de nouvelle armes et de munitions, qu’il vient d’acheter
    chez les US à un prix faramineux. Un geste pour intimider la Rasd et bomber le torse .Mais là, on dirait que ce crapeau véreux bouffi bouffon, n’a plus la côte auprès de ses copains d’outre-mer ! On dirait
    bien qu’il est assis sur une poudrière!
    D’un côté le peuple en colère, et de
    l’autre le Polisario qui voit rouge.
    On dirait aussi qu’un beau feu
    d’artifices est en préparation en l’honneur de cette maudite grenouille,qui est la cause de tant de
    misère et d’indignation.




    13



    6
    Kamel
    4 janvier 2018 - 23 h 13 min

    J’ai lu un article sur une presse du Makhzen qui parle de ces enfants marocains âgés entre 12 et 14 ans qui passent leurs nuits des les cuves des machines à laver des lavomatics parisiens et qu’on voit au quotidien vadrouiller notamment du côté de la goutte d’or à Barbès.
    Un vrai drame qui laisse indifférent le pouvoir marocain.




    14



    6
    Idir
    4 janvier 2018 - 23 h 02 min

    Je viens de passer une superbe soiree avec notre Icone IDIR en direct sur a TV algerienne tout en declarant l’Amazighite de notre chere ALGERIE tout en pensant a nos freres Amazighs du Maroc que la predatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite est en train d’humilier et d’asservir et qui je souhaite une liberation tres proche.
    Vive notre Algerie et bonne fete d’Annayer a son peuple.




    14



    9
    HANNIBAL
    4 janvier 2018 - 22 h 34 min

    La presse occidentale , parle de mécontentement pour rester polie alors que le roitelet est aux anges dans son
    chateau de Betz avec les Valeurs qu’il a déménagé indument dans 4 hercule C130 que la presse propagandiste ne relate pas , les grèves s’additionne de jour en jour et l’intox ne marche plus , les frustrations ont débordé de la benne
    a ordures avec le Hirak qui a enlevé la peur du makhnaz mais la prédation ne s’est jamais arrété ce régime criminel
    qui exploite la misère du peuple est au bout de sa mégalomanie de mensonges ( qui dit on peut mentir un temps pas tout le temps ) une embellie pour le Polisario qui doit saisir l’occasion de reprendre ce qui lui a été usurpé !!




    16



    7
    Ahmed ADDOU
    4 janvier 2018 - 22 h 24 min

    Comment pourrait-il être autrement que ces prévisions chaotiques quand on sait par les chiffres avérés et connus de tout le monde que :
    1/- l’industrie du Haschich contribue à hauteur de 23% au PIB du Makhzen, soit 23 Milliards de dollars chaque année (source : étude américaine récente).
    2/- la dette publique du Maroc est à 82% du PIB du Makhzen, doit 82 Milliards de dollars et un service de la dette annuel de 3,8 Milliards de dollars (source : FMI et banque mondiale), faisant du marocain, la personne la plus endettée dans la Région MENA.
    3/- le déficit commercial pour l’année 2017 est de 194 Milliards de Dirhams soit environ, 19,4 Milliards de dollars (source : HCP Marocain).
    4/- en matière des IDH (Indices de Deloppement Humain) le Maroc vient de passer à fin 2017 de la peu enviable 126e à la 132e place, soit un autre recul de six (06) places (source : dernier Rapport du PNUD).
    Ces chiffres vérifiables et bien d’autres chiffres aussi alarmants, ont leur traduction sur le terrain par la situation explosive et insurrectionnelle que vit actuellement le Maroc et que la presse inféodée au Makhzen essaie d’étouffer avec difficulté et les nombreux mouvements de HIRAK qui poussent dans chaque Région du Maroc en sont une fidèle traduction.
    Le plus inquiétant de tout cela notamment pour l’Algérie restera à mon avis le retours au Maroc en cours, des 2.000 terroristes marocains de Daech en fin de mission en Irak et en Syrie, qui sont tous issus des zones les plus pauvres du Maroc, notamment la Région du Rif et qui déjà ont déclarer leurs volontés de faire DÉGAGER cette féodale Narco-monarchie absolue dont le Baise-main semble être le seul critère de citoyenneté, afin d’ instaurer leur Khalifa.
    NB : Désolé les amis patriotiques de vous abandonner, je dois suivre le récital de notre IDIR qui passe en direct sur Canal Algérie et bonne fête d’ANNAYER du12 janvier au peuple Algérien.




    21



    10
    Anonyme
    4 janvier 2018 - 22 h 18 min

    Ca changera un peu mais j attend de voir car ici en France ; la presse étouffe tt évènements qui nuisent aux Maroc pr protéger le roi Zouamimo 6 ; par compte il loupe pas une occasion de dénigré l Algérie et ca depuis la décennie rouge donc presque 30 ans et bien avt avec Boumediene et Chadli ; donc vs pouvez tjrs en attendant de croire qui vont viré à 180 degré pr critiquer le Maroc? En tt cas l Algérie n a pas droit à l erreur quoiqu’ on fasse de bien ou de mal avec cette presse qui sait véhiculer l information ds le monde entier qd il s agit de l Algérie pour la dénigrée et la salir mais pas pr le Maroc et quoiqu’ il fasse….Franchement entre nous vous pensez qu ils vont mettre le Maroc aux bancs des accusés? Jamais de la vie . Faut être un niya pr penser pareille chose avec ses diablotins tous comme ils sont européens et ses monarques arabes ; ils servent leurs maitres Israël USA qui eux servent leur maitre le Diable.




    22



    6
    Houari31
    4 janvier 2018 - 21 h 26 min

    Et qu’attend notre ANP pour blinder davantage nos frontières de l’Ouest afin de juguler les flux de réfugiés marocains vers l’Algerie en cas d’explosion sociale au Maroc et qui semble inévitable au regard de la situation actuelle de ce pays !!!




    20



    8
    Bennani
    4 janvier 2018 - 21 h 19 min

    Pour sa survie et celui de son Régime, le fils du Glaoui H2 doit savoir que quand on n’a pas les moyens de sa politique colonialiste on doit pratiquer la politique de ses maigres moyens.




    20



    8
    Thami 20/02
    4 janvier 2018 - 21 h 15 min

    Le vrai « Printemps du Maroc » est pour très bientôt avec l’instauration de la République Marocaine Démocratique et Équitable.




    15



    9
    Rachid Djha
    4 janvier 2018 - 21 h 11 min

    Après le Haschich Euphémiste, le Tourisme sexualiste, la Prostitution exotiste, la Femme Muletiste, le Terrorisme Marokiste, l’Esclavage Libyiste, la Pédophilie Juveniliste, la Misère Collectiviste, le Paradis fiscaliste, l’Humiliation moderniste, c’est au tour de l’Implosion généraliste d’un semblant de pays devenu une Risée Universaliste.
    Voilà ce qu’à fait Mimi6 du Maroc et de son peuple avec la complicité de des sbires du Makhnez.
    Certes, c’est triste mais c’est la réalité cachée de ce pays.




    19



    7
    RasElHanout
    4 janvier 2018 - 20 h 51 min

    Un peuple qui crève de fin et un prédatrice qui joue au colonisateur.
    C’est aussi cela le Paradoxe Marocain.




    25



    12
    Paris75011
    4 janvier 2018 - 20 h 49 min

    Tous les analystes s’accordent à dire que le Maroc est assis sur une poudrière qui peut imploser plus tôt que le prévoient d’autres et emporter la prédatrice famille Allaouite allochtone.
    La seule inconnue de l’équation reste à savoir si M6 fini au mieux comme Ben Ali et au pire comme Kadhafi et/ou Saddam.
    Aux parieurs de se mettre au travail.




    26



    14
    Sidali
    4 janvier 2018 - 20 h 40 min

    Rien d’étonnant dans cette analyse quand on sait que le marocain est la personne la plus endettée dans la Région MENA, que les HIRAK poussent comme des champignons ( Région du Rif, Région de l’Oriental, Région du Moyen Atlas) et d’autres HIRAK sont en gestation ( Région de Bouarfa, etc…) alors que entre-temps le Roitelet M6 est devenu en 17 années, la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique.




    27



    8
    Mokrane
    4 janvier 2018 - 20 h 33 min

    Et moi je prédis pour 2018 la fin de la feodale Narco-monarchie absolue au Maroc avec le libération du peuple marocain Amazigh frère.
    Ça sera aussi l’occasion pour le peuple du Sahara Occidental de recouvrir l’indépendance de leur pays.




    29



    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.