Selon CNN : Trump aurait accepté un plan de partition des territoires palestiniens occupés

En décembre 2017, Trump a proclamé El-Qods occupée capitale d'Israël
Trump adhérait totalement à ce plan de partition des territoires palestiniens occupés. D. R.

Le président Trump aurait donné son accord pour un plan de partition des territoires palestiniens occupés, qui propose l’annexion de la Cisjordanie occupée et la bande de Gaza à l’Egypte et à la Jordanie, selon les révélations de son ancien conseiller, Steve Bannon, rapportées jeudi par CNN. Dans un livre à paraître le 9 janvier, dont des extraits sont rendus au  fur et à mesure publics par CNN, Steve Bannon a affirmé que le président Trump adhérait totalement à ce plan proposant, entre autres, la partition de ces deux territoires palestiniens entre l’Egypte et la Jordanie.

L’ouvrage, intitulé Feu et fureur : à l’intérieur de la Maison-Blanche de Trump (Fire and Fury : Inside the Trump White House), s’appuie sur plusieurs entretiens avec Steve Bannon et fait la lumière sur les circonstances ayant entouré la prise de décision d’autoproclamer El-Qods occupée comme capital d’Israël. L’auteur Michael Wolff a affirmé que Steve Bannon a fait ces révélations durant un dîner à New York avec l’ancien président de Fox News, Roger Ailes.

La rencontre s’est tenue le 3 janvier de l’année dernière en pleine transition à la présidence des Etats-Unis et à deux semaines de l’investiture de Trump. Lors de ce dîner, Steve Bannon a annoncé le plan d’action immédiat de la Maison-Blanche de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à la ville sainte. «Dès le premier jour (de la prise de fonction de Trump), nous déplacerons l’ambassade américaine à (El-Qods), Netanyahu est éreinté, Sheldon est éreinté», a confié l’ancien chef de la stratégie de la Maison-Blanche.

Sheldon Adelson, un magnat des casinos pro-israélien, avait contribué au financement de la campagne présidentielle de Trump. «On sait où on va sur cette (question), que la Jordanie prenne la Cisjordanie, que l’Egypte prenne Gaza, laissez-les s’en occuper ou sombrer en essayant», a-t-il dit. Lorsque l’ancien président de Fox News a demandé à Bannon qu’elle fut la position de Trump sur ce plan, il a répondu que le Président «adhérait totalement» à cette proposition.

En décembre, Trump a mis à exécution une partie de ce plan en proclamant El-Qods occupée capitale d’Israël au mépris des réactions de toute la communauté internationale. Le livre suscite déjà la colère du président Trump, accusant Bannon d’avoir «perdu la raison». Ses avocats ont demandé jeudi sa non-publication, évoquant «des comptes rendus faux et sans fondements».

R. I.

Comment (6)

    karimdz
    5 janvier 2018 - 21 h 46 min

    Je ne comprends pas la position américano sioniste, isra heil aurait plus à craindre d une annexion par deux états, dont un puissant, que d un état palestinien qui ne dispose pas d armée.

    Mais peut etre que ce sera la pierre d achoppement pour isra heil, Dieu est plus omniscient.




    4



    2
      Anonyme
      6 janvier 2018 - 7 h 42 min

      Israel n attaque que les pays affaiblis ou sans armee,l Ouganda,la Palestine,la Tunisie..etc.Israel n attaquera jamais un pays fort comme l Iran.
      Les Palestiniens doivent comprendre que Abbas doit prendre sa retraite,il n a rien reussi,il attend le pere Noel…il comprendra un jour que les negociations ne sont qu un leurre,et qu il doit faire valoir le droit international a l independance des peuples vivants sous occupation etrangere.
      L occupation de la Palestine ne coute meme pas un centime a Israel,au contraire elle en tire un tres grand profit vu que tous les milliards d aide
      aux Palestiniens provenant des Europeens des USA et de certains pays arabes sont depenses dans l economie Israeliennes……Abbas et ses conseilles sont aveugles et tres naif




      4



      1
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 21 h 43 min

    Au moins c’est une solution pour clore ce dossier palestinien .




    2



    9
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 17 h 54 min

    Les palestiniens doivent secouer le cocotier le plus vigoureusement possible, plus vite ce sera mieux c’est. …




    9



    1
    Tinhinane-DZ
    5 janvier 2018 - 16 h 10 min

     »…qui propose l’annexion de la Cisjordanie occupée et la bande de Gaza à l’Egypte et à la Jordanie, selon les révélations de son ancien conseiller, Steve Bannon, rapportées jeudi par CNN… »

    J’aurais dit: l’Égypte et la Jordanie ont accepté le plan de Trump qui consiste à la partition de la Palestine. De l’autre côté, L’Égypte aura le soutien de Trump pour s’accaparer du Soudan ou une partie de la Libye…




    6



    1
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 13 h 37 min

    c est aux Palestiniens de reagir et de prendre de vitesse les plans de Trump et son beau fils Jared Kushner et c est Mahmoud Abbes qui doit s activer au lieu de croire au pere Noel.Le President Palestiniens semble croire aux chimeres des negociations et espere toujours negocier,il n a rien compri,c est un naif tetu jusqu a la moelle.Il doit demander a l ONU l adhesion de la palestine comme membre complet de l ONU,et de s adresser aux institutions internationales dont la cours internationale de la Haye.Une chance que c est Guterres et non Madame Merkel soit le secretaire general de l ONU,car Mme Merkel s est preparee pour le prix nobel de la paix avec ses prises de positions en faveur des refugies visant le poste de Ban Ki moon a l ONU.Donc Mahmoud Abbes doit foncer vers l ONU et les Institutions internationale et sortir des accords d Oslo,avant qu il ne soit trop tard,car Trump,sa fille,son beau fils,Netanyahou et les Saoudiens sont sur la meme ligne,c est a dire pas d Etat Palestinien.Il y a meme un risque de guerre a l horizon et tous se preparent.




    9



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.