Mediapart ravive le «qui tue qui» : à quoi joue «l’ami» de l’Algérie Edwy Plenel ?

Il est clairement établi que c'est le GIA qui a enlevés et assassinés les moines de Tibhirine, contrairement à ce qu'avance Mediaprt
Edwy Plenel. D. R.

Par Houari Achouri – Médiapart offre son espace à François Gèse, qui lui-même reproduit la conclusion d’un «article très détaillé et documenté» (qu’il recommande de «lire intégralement») initialement publié le 4 janvier 2016, «Décembre 1997-janvier 1998 : les terrifiants massacres de Relizane». Il dit le faire d’abord en hommage aux victimes aujourd’hui tragiquement oubliées de cette terreur. En fait, Mediapart se prête à une opération qui tente de redonner du crédit à la thèse du «qui tue qui» visant à disculper les terroristes des crimes qu’ils ont commis en Algérie. Dans quel but ?

Les crimes terroristes dont Mediapart se saisit remontent à 20 ans. Dans la soirée du mercredi 31 décembre 1997 et ensuite en fin de journée du 4 janvier 1998, plusieurs hameaux près de Ramka et Had Chekala (dans la wilaya de Relizane) avaient été attaqués par des groupes de terroristes. 1 200 personnes, en majorité des femmes et des enfants, ont ainsi été assassinées à coups de hache et de couteau.

D’autres massacres suivront durant cette année 1998. La thèse du «qui tue qui», lancée à l’époque par des cercles médiatiques parisiens, s’est appuyée sur des interrogations pas du tout innocentes concernant la «faisabilité» des massacres commis par les terroristes pour tenter d’accréditer l’idée qu’ils ne sont pas les auteurs de ces crimes que le GIA n’a cessé pourtant de revendiquer haut et fort, et souvent à partir de capitales occidentales.

L’article publié par Mediapart fait état des visites de personnalités médiatiques françaises, de ministres et de parlementaires étrangers, du panel de personnalités internationales (dont Simone Weil). Mediapart rappelle que ce panel mandaté par le Secrétaire général de l’ONU a publié son rapport le 10 septembre 1998, dans lequel, à propos des massacres, il accuse les groupes terroristes. La thèse du «qui tue qui» née à l’étranger a été ainsi détruite, il y a vingt ans, par des personnalités étrangères dont ni la crédibilité ni l’objectivité ne pouvaient être mises en doute. Ces personnalités sont venues s’informer directement sur le terrain en Algérie et avaient toutes les capacités et les aptitudes à distinguer le vrai du faux.

A ce propos, l’exemple de l’affaire des sept moines de Tibhirine est édifiant. Il est maintenant clairement établi que c’est le GIA qui les avait enlevés et assassinés, contrairement aux allégations des «qui-tue-quistes» parisiens qui n’ont eu besoin d’aucune preuve ni témoignage crédible, mais ont cru se suffire des ouï-dire ramassés çà et là pour donner un blanc-seing aux terroristes.

Dans cette affaire de Tibhirine, où la responsabilité du GIA a été revendiquée dans des communiqués rendus publics, les tenants du «qui tue qui» ont persisté dans leur campagne mensongère continuellement alimentée par des versions qu’ils changeaient à chaque fois qu’ils constataient que ce qu’ils avançaient ne tenait pas la route et s’effritait. La vérité a fini par s’imposer, et sur l’affaire des sept moines de Tibhirine, personne parmi les «qui-tue-quistes» parisiens n’ose nier que les auteurs du crime sont les terroristes du GIA.

H. A.

Comment (63)

    Anonyme utile
    11 janvier 2018 - 0 h 39 min

    Mediapart ravive le «qui tue qui» : à quoi joue «l’ami» de l’Algérie Edwy Plenel, dites-vous?
    Et bien, il joue au CON.
    Tout le monde sait, preuves à l’appui, que les usa, la grande bretagne, la france, la turquie, l’arabie tayehoudite, le qatar et les émirats arabes unis, ont créé financé et armé daech el nosra et tous les groupes terroristes sanguinainaires qui sont à leur service, comme le prouvent, les situations dramatiques en Libye, au Mali, au Sahel, au Yemen, en Syrie, en Irak, au Nigeria.
    Alors Mr Penel, allez jouer au CON ailleurs, nous sommes immunisés contre vos manipulations à la con. Pour bien comprendre ce qu’ils ont fait, je vous suggère de voir le lien ci-contre :
    ( https://www.closermag.fr/people/maryse-wolinski-a-charlie-hebdo-ils-n-ont-pas-a-pleurnicher-ils-sont-vivants-772972 ) . Ce lien est très instructif. Il montre clairement les manipulateurs en france qui sont au service du sionisme.

    3
    2
    Umeri
    9 janvier 2018 - 18 h 49 min

    Ils recommencent, par leurs mensonges, pour draguer les groupes islamiques en Europe,afin d’éviter de nouveaux attentats.Les algériens sont vaccinés et ne croient pas à ces sornettes. Je tiens a rappeler pour mémoire: -un chauffeur de taxi m a raconté, un jour qu’il roulait sur la route de Lakhdaria, avec, un jeune soldat en civil, lui a été enlevé dans un faux barrage, par un barbu armé « je lui ai dit, laissez le, je peux vous donner de l’argent » il m’a répondu, n’ta rassek khchin,m’chi » un autre, a Jijel, on lui a demandé de confier sa femme a un Émir pour un mois, pour qu’elle soit bonne musulmane, aussitôt après il a pris les armes et rejoint les patriotes.Quoi qu’ils disent, ça ne marche pas, les militaires sont obligés de se refendre contre les hordes intégristes. Lorsque vous entendez Madani Mezrag, avouer publiquement « j’ai achevé un soldat blessé, cela ne vous suffit pas et qu’a Blida, des fourguons circulant,en ville, enlevaient des gens, les égorgeaient, puis mis dans des fûts, et jeté dans les ravins et que les complices des terroristes appelaient l’A N P,au secours, une fois sur place, ils étaient pris au piège des terroristes. Pour les 7 moines de Tibhirines, les autorités, leurs a enjoint de quitter ces lieux infesté de terroristes, ils ont refusé et en connait la suite, c’est dommage, paix a leurs âmes.

    13
    1
    CHAOUI-BAHBOUH
    8 janvier 2018 - 19 h 41 min

    « Mediapart », le message est venu des traîtres Arabos-Tayhoudites et le berceau du Sionisme couvert de chocolat de TRUMP il est formaté par les événement du Moyen Orient, c’est claire, entre les Arabes Tayhoudite, il y à les nostalgiques des Sarkozy, B.H.L, et tous ceux qui soutiennent l’idée des Sionistes, sur la perle des Arabes et de la Palestine, les sionistes, ils ont goûtés au Méchoui Algérien en 1973 à EL-ABBADYA en Egypte, l’Histoire ne nous pouvons pas et personne ne pourra effacer cette cuisante défaite des sionistes avec 172 chars détruits, 932 des meilleurs soldats sionistes ont avalés leur bulletin de naissance et cet exploit fait peur et donne des sueurs froides au dos! Et l’Arabie Tayhoudite redoute cette Algérie pays des lions indomptables, mais peut importe, que nous, nous chicanons entre nous Algériens, qu’en se critiquant à ciel ouvert, mais, nous, nous permettrons à qui qu’on que de se mêler de nos affaires, Algéro-Algériennes, ils se servent du Maroc et de son Roi et président d’AL-QODS, pour semer le chaos aux Algériens, mais nous leurs disons, que peine perdue, nous sommes pas traîtres, ni des soumis comme les Marocains et le Momo 6, la télé »commande des Sionistes et arrosée avec les pétrodollars, nous, nous avons notre dignité et fier d’être des Algériens, l’Algérie Aliah Nahya oua aliha NAMOUTE !!!

    7
    4
    kenza
    7 janvier 2018 - 10 h 21 min

    Si eux ne savent toujours pas « qui tuait qui? » en Algérie, le peuple sait qui étaient les bourreaux , qui étaient leurs victimes, et c’est l’essentiel.
    Vive l’ANP!
    Ceci dit, pour expliquer la chose aux adeptes du  » kituki » en Algérie, je dirais que comme El Nosra en Syrie, le GIA a fait du « bon boulot » ( n’est ce pas Mr Fabius?) en Algérie.

    23
    6
    ali Kenniche
    6 janvier 2018 - 19 h 19 min

    IL est clair que pendant la décennie noire en Algérie; personne n’était ‘blanc’…
    Les militaires comme les terroristes islamistes, ont versé le Sang de leurs compatriotes..
    ( je rappelle qu’il eut +plus de 250.000 morts )
    Le tout, pour asseoir leur « POUVOIR » sur un pays prometteur par ses ressources et sur peuple anesthésié par la religion….Et tout ça, n’est pas une simple vision de l’esprit….
    Finalement, comme le dit le fameux dicton:
    ** ON NE MANGE PAS A LA TABLE DE SATAN AVEC DES GANTS BLANCS ** !!!…

    11
    58
    WEST NUMIDIA
    6 janvier 2018 - 11 h 30 min

    A défaut d’exercer sa fonction, son boulot, son sacerdoce, sa profession avec honnêteté, probité, loyauté, exactitude et réalité qui n’a à l’évidence aucune vertu liée au journalisme Edwy Plenel fait dans le commérage de concierges. C’est facile pour les planqués et ça rapporte gros. Encore que ce commérage est une distraction chez ces dames des escaliers d’immeubles, qui pourtant travaillent proprement (c’est le cas de le dire), lui il en a fait son gagne-pain, son bifteck. Il est inutile de répéter ce que les autres commentateurs ont déjà noté et dit. On rappellera seulement que Edwy Plenel n’est pas du tout de l’espèce des journalistes qui risquent leurs vies pour accomplir leur boulot et se sacrifier.
    (…)
    Des centaines d’autres journalistes, des vrais, de toutes nationalités sont morts pendant la guerre du Vietnam, au Moyen-Orient récemment, et d’autres vraisemblablement dans les conflits armés à venir inévitables qui se préparent.
    Nous ne chercherons pas votre nom dans la liste des héros due la vérité et de la sincérité tombés sous les balles des terroristes, il n’y a absolument aucune chance de le trouver.

    29
    6
    LE NUMIDE
    6 janvier 2018 - 9 h 36 min

    de QUOI se mêle -t-il Edwy Plenel ? il ferait mIeux de s’occuper de son pays la France qui est devenue un territoire occupé et une Satrapie d’Israël avant de parler de l’ALGERIE libre et indépendante et de son armée nationale l’ANP .. Mais comme lui et ses semblables n’ont plus aucune notion de Lhia et de la pudeur, ils peuvent tout dire et ressasser leurs bobards .. on s’en fiche

    16
    10
    MOI 100% ANTI SALAFISTES
    6 janvier 2018 - 9 h 24 min

    c’est simple : l’ennemi qui tuait le pauvre peuple , est le même ennemi qui a tué des dizaines de milliers d’agents de l’ordre , de militaires , de gendarmes , de scientifiques …etc : arrêtons donc de nous noyer dans un verre d’eau , les terroristes sont bel et bien identifiés : UNE FRANGE ARMÉE ET DISSIDENTE DES SALAFISTES .

    57
    9
    Personne
    6 janvier 2018 - 0 h 12 min

    Algérien. Je le suis et fier.Ce qui dérange les mensonges c’est quand la vérité parle. Je pense que ce Monsieur s’est attaqué à tout le monde quelques soient la religion où l’origine depuis des années, comme j’ai dit je suis algérien et fier de l’être, ma question est simple.Qui a peur de la vérité ? Le mensonge, après avoir lu les réponses je me suis dit voilà des mensonges qui vont dire la vérité. Que dieu protège mon pays , mes frère et soeurs.Tout le monde connaît la vérité alors les mensonges ça suffit pour nous même.

    13
    65
    Rayés Al Bahriya
    6 janvier 2018 - 0 h 04 min

    Nos politucs ont fait pire.
    À bon entendeur salut.
    Pinel est un admirateur de l’Algérie.
    J’en doute qu’il soit animé d’une mauvaise foi.
    Wait and see…

    11
    40
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 23 h 49 min

    J ai pris l habitude de raconter des histoires sur ce site de mon vecu ,prenez la peine de lire celle ci et dites moi QUI A TUE…………….???
    Antonio on l appelait aussi Tonio,etait un espagnol de notre ville ,il avait la cinquaitaine quand il décida de quitter les siens et venir vivre en celibataire dans notre quartier arabe.le jour il exercait son metier de macon ,la nuit il dormait dans le hammam mitoyen a notre maison.Malgres son look ,son beret basque,son bleu marseille et sa pipe qu il a avait souvent sur le bout des levres Tonio est devenu par le temps un des notres ,il avait goutté de la cuisine detous les voisins du fait qu il etait le macon du quartier a qui tout le monde faisait appel surtout en hiver pour reparer les toits.Nos parents disait que Tonio servait notre cause d independance parce qu il intervenait aupres de la patrouille de soldats qui venait controler les gens qui passaient la nuit au hammam, leur disant qu il ny avait rien a signaler.La presence de Tonio parmi nous dura plusieurs annees personnellement quand j ai decouvert la rue je l ai trouvé faisant parti de son decors.Jusqu à cette journée fatidique du mois de fevrier 1962. JE sortais de l ecole a 11 h,a l approche de ma maison j ai vu une foule dans le coin où Tonio avait l habitude de s assoir ,deux hommes s activaient a balayer une eau d une couleur rouge ,couleur qui n etait autre que celle du sang de notre Antonio.J ai appris qu il etait là comme toujours parmi les siens tirant sur sa pipe ,repondant aux salem. ,bunas dias ,kirak Tonio, quand un lache sorti d on ne sait où, lui tira deux balles dans la tête et prit la fuite vers l inconnu ,tuant Antonnio et déshonorant tout le quartier qui n a pas su defendre un des siens.A chaque fois que je passe pres de ce coin je vois Tonio solitaire fumant sa pipe ne voulant du mal a personne je n arrive pas et je n arriverais jamais a comprendre pourquoi et qui l a tue , mais il l ont tue les laches ,depuis que j etais gosse j ai prie et je ne cesserai de prier pour que son ame soit au paradis et celle de son assassin a la géhenne.
    Signé ZORO. ….Z…..

    14
    15
      Anonyme
      6 janvier 2018 - 6 h 00 min

      @Zoo-ro

      « kirak Tonio » ??
      En Algérie on dit pas Kirak… tu parles marocain ya si popeye le zoro.
      Va continuer tes histoires chez ton roi le drogué. Ton roi vit des histoires imaginaires, il va sûrement aimer la tienne.

      15
      17
        Zoro
        6 janvier 2018 - 8 h 35 min

        A anonyme: même nos voisins kabyles disaient «  »kirak » » à TONIO. tu viens de prouver que si vraiment tu es algerien tu n as jamais connu les parler des gens de ton pays. À l ouest on dit kirak et pas wachrak.

        14
        14
        Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
        11 janvier 2018 - 8 h 38 min

        Je confirme ce que dit zoro, a l ouest on dit kirak et meme kirak, au marrok on dit « wa kidayer »

      Moskosdz
      6 janvier 2018 - 11 h 49 min

      +Anonyme 23h 49 mn//Avant 62,l’Algérie indépendante n’existait pas,l’assassin de ton Tonio ne pourrait-être que ton protecteur dont le but de mettre cet assassinat sur le dos des héros du FLN précurseurs de la libération de ton pays en 56.

      6
      7
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 23 h 31 min

    Mr Edwy Plenel ; je vous retourne la question à vous et tout ses intellectuels ou journaleux sionistes de tt bords ; vous oubliez une seule chose qui démonte ou réfute tt vos arguments et ceux qui ont voulu faire tomber l Algérie en profitant du contexte économique et politique de l époque en Algérie ; donc Qui tuai nos militaires et nos forces de sécurité ds ce cas??
    Nous la question que nous nous posons en tant qu algérien (ne) ; pkoi Paris et Londres ont reçu et protège des terroristes ayant sévi et massacré en Algérie un peuple souverain dont la loi souveraine de ce pays les a condamnés par contumaces ; pkoi vs envoyer un juge Français en Algérie pr les prêtes de Tibhirines et d essayer d avoir le dossier d une justice indépendante et souveraine? on peut vous donner le dossier des criminels que vs gardez chez vous et à Londres à défaut de les renvoyer en Algérie en prétextant qu il risque la peine de mort ; jugez les pr les massacres faits en Algérie ou pr crimes de masses et emprisonnez les à de lourdes peines on vs donnera les preuves si il faut ; à la place ils sont libre et au frais du contribuable Français nourri logé donc vos morales et vos principes ; gardez les pour vous.

    23
    7
    karimdz
    5 janvier 2018 - 21 h 31 min

    Je pensais que Plenel était indépendant, je me rends compte que finalement, il est de la meme nature que le lobby sioniste, insidieux, pervers et tout sauf objectif, abondant dans la propagande de nos ennemis.

    J appelle tous les algériens abonnés chez lui, à le boycotter, à ne plus lui donner un seul centime, et de le laisser seul face à ses torchons.

    17
    10
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 21 h 27 min

    Edwy Plenel est un amoureux des islamistes.

    6
    8
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 21 h 20 min

    C’est un « article » commandé directement par l’empire maçonnique et la haute finance. En procédant de la sorte, ce empire fait bénéficier à ce torchon en manque de liquidité une rentrée financière conséquente, sans plus, à une prostituée des medias qui s’est retournée comme une crêpe car soumise pieds et poings liés à l’empire… Mais RIEN n’arrêtera l’ALGÉRIE dont le peuple est SOLIDAIRE avec son armée l’A.N.P. et TOUS ses services de sécurités. Que peut-il nous dire cet « ami » de l’ALGÉRIE à tous les massacres commis sous la TERREUR, par les troupes gouvernementales, en commençant par le massacre par centaines de milliers des Chouans en Vendée…? Et du GÉNOCIDE IMPRESCRITIBLE commis par les troupes françaises d’occupation en Algérie de 1830 à….. 1962 ?

    17
    8
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    5 janvier 2018 - 21 h 03 min

    un proverbe de ma région dit : القلايلي ما ينسى هز كتافه ((celui qui pratique le gallal (flklore de l’ouest) n’oubliera pas de faire bouger ses épaules)). Un frenchy est un frenchy, hypocrite, arrogeant et soumis aux sionistes jusqu’à son ADN. athalaw fi rwahkoum ya el khawa

    18
    9
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 20 h 38 min

    En Algérie , il ya : L’ANP + PEUPLE = L’ALGÉRIE ALGÉRIENNE

    Il ya les autres. Cet ami est l’ami des autres.

    25
    13
    Felfel Har
    5 janvier 2018 - 18 h 47 min

    Edwy, qui se disait ami de l’Algérie, aurait-il viré sa cuti et changé de fusil d’épaule? Sa volte-face serait-elle dictée par un changement d’alliance et de sponsors, thèse tout à fait crédible quand on sait comment les forces du mal et de l’argent réussissent à retourner des journalistes comme des crêpes. Si on se rappelle que ce « qui tue qui » qui est apparu en pleine lutte contre les islamistes, pour neutraliser l’ANP en la menaçant de poursuites, on peut penser que le même lobby tente une fois de plus de museler tous ceux qui dans l’armée ou dans la société civile s’opposent au 5 ème mandat. Ceux à qui profite cette campagne sont faciles à identifier.

    11
    9
      Moh
      5 janvier 2018 - 20 h 41 min

      Analyse très pertinente, on s’est toujours demandé pourquoi c’est toujours l’ANP qu’on attaque.

      9
      7
    cherif
    5 janvier 2018 - 18 h 18 min

    Éternel soutien à notre ANP et immense reconnaissance à nos soldats pour tout ce qu’ils font pour notre patrie. Notre armée a une particularité et est différente des autres armées, ce que oublient nos ennemis . C’est une armée populaire , issue du peuple dans toute sa composante, donc la caravane passe et les chiens aboient.

    40
    11
    lhadi
    5 janvier 2018 - 18 h 06 min

    La question du « qui tue qui » n’a plus lieu d’être puisque la réconciliation nationale a absous les crimes de cette période tragique qu’a endurer la jeune nation algérienne.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    21
    14
      Anonyme
      5 janvier 2018 - 18 h 22 min

      TPI,

      8
      27
        DYHIA-DZ
        5 janvier 2018 - 19 h 32 min

        TPI c’est pour ceux qui ont voulu détruire l’Algérie en soutenant le GIA ( France, Mekhzen, Arabie Wahhabite, Qatar,…etc)
        TPI c’est pour ceux qui ont créé l’intégrisme internationale pour combattre le communisme dans les années 80. Après la dislocation de l’URSS, leurs soldats-DAECH ont été envoyés en Algérie pour la diviser et la détruire.
        TPI c’est pour ceux qui utilisent DAECH pour détruire le monde arabo-musulman.

        L’ANP est protégée par le PEUPLE ALGÉRIEN. Ne touchez pas à notre ANP…

        31
        9
        Anonyme
        5 janvier 2018 - 19 h 44 min

        @EL-Hadi

        La réconciliation nationale = Le peuple + L’ANP ont accepté de pardonner aux barbus qui ont reconnu leur erreur de se laisser manipuler par les créateurs de DAECH des années 90.

        25
        10
        Moskosdz
        5 janvier 2018 - 20 h 32 min

        +Anonyme 18h 22 min//TPI,surtout pour ton narcotrafiquant escobar6 qui finance le terrorisme par l’argent de sa drogue.

        25
        10
        HANNIBAL
        5 janvier 2018 - 21 h 16 min

        Anonyme
        5 janvier 2018 – 18 h 22 min .
        POUR TON ROI QUI ECRASE SES SUJETS A LA BENNE A ORDURES

        36
        8
        L'inspecteur
        5 janvier 2018 - 22 h 42 min

        Vous faites du chantage à l’ANP pour avoir un cinquième mandats.

        4
        4
        Anonyme
        6 janvier 2018 - 1 h 57 min

        Anonyme 18h22 .Le prochain président algériens inch Allah et c’est un des projets qui me touche le plus au cœur et que inch Allah avec le temps ; il se concrétisera avec de grands hommes africains et arabes et je l ai déjà dit si j étai président algérien ; je me rapprocherai avec de grdes nations Afrique du Sud ; Iran Irak et d autres pays africains et arabes et je mettrai en place un Tribunal Arabo africains International et je l édifierai à Alger ; nous mettrons un parquet avec des greffes ; des juges d instructions nous conserverons les archives et tt les témoignages existant ; des commandos d élites apte à appréhender avec efficacité et déontologie policière tt les génocidaires occidentaux blancs qui ont fait saigné le sang des peuples africains et arabes au nom de la loi de nos peuples respectifs par exemple des Sarko des BHL et d autres qui sont passé à la trappe Bush ect ect comme ca tous unanime ; qd ils font un safari ou un colloque d affaires en Afrique ou pays signant cette convention ; on les prend on les juges chez nous devant ls leurs avec le droits internationales en vigueurs mais nous mettrons en plus la peine de mort si nécessaire …comme ca ils réfléchirons à deux fois avant d aller envahir un pays et massacré sa population sans être inquiété par quique ce soit et même respecter come le Sarko et tout ses chiens aujour dhui normal ; voila ce que je vs proposerez aux algériens comme un de mes projets ds programme du premier mandat mais avnt tte choses une justice algérienne indépendante du pouvoir quelqu ils soient en Algérie sauf pr le président seulement pdt l exercice de sa fonction il est non justiciable sauf pr trahison ou crimes et le deuxième ce tribunal sera opérationnel même par le successeur si pas réélu .
        mais mon projet number one reste qd même la BOMBE H thermonucléaire pr l Algérie en tt qu arme de défense et de dissuasion seulement et avec ca on pt aller chercher qui on veut et juger qui on veut .
        Nos responsables c’est ca d être grand la soumission a l homme blanc vs aimez? Comme le coréen du nord ; personne parle et tourne autour de lui aujour dhui : on a pas droit a ce genre d homme nous ; on est maudit? . votez pr moi dans ce cas.lol

        7
        7
    Le Direct .
    5 janvier 2018 - 17 h 19 min

    Je voudrais juste faire un justificatif pour ce nommé Edwin Planel , il n’a jamais été un ami de L’Algérie et il ne le sera jamais et encore moins des Musulmans , c’est juste un vendeur de papiers comme tant de ces paires en France , la raison de cette publication me semble qu’il veut se racheter aux yeux de L’Élysée ( Macron ) qui en ces moments avertit toutes La Presse ( TV – Radio – Presse écrite ) de rédiger une loi qui sanctionne les journalistes qui véhiculent ces fausses nouvelles ,Macron l’ appelle ( Fack News qui veut dire Fausses Nouvelles ) et ce journaleux en fait parti de ces journaleux visés qui est champion en la matière , donc il veut se racheter par cette intox qui est déjà dans les Anales de L’Oubli puisque tout Le Monde sait bel et bien que cette ancienne Propagande faisait beaucoup plaisir aux ennemis de L’Algérie à l’époque , donc ce nommé Edwin me semble est en train de sortir un plat réchauffé que personne n’en veut et encore moins ces lecteurs qui n’osent plus acheter ce Torchon , quoi qu’il arrive , quoi qu’il dit ce nommé Edwin fait parti des gens qui roulent que pour l’argent sale .Je pense que ce dossier et bel et bien clôt depuis bien lurette , donc ce journaleux doit se pencher sur autre chose que ce Mensonge de ( qui tue qui ? ) pour qu’il puisse encore exister sur la scène médiatique .

    23
    11
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 17 h 07 min

    Il y a une volonté claire de la part des ennemis de l’Algérie de faire ressuciter le terrorisme en Algérie

    29
    11
    Kahina
    5 janvier 2018 - 17 h 00 min

    Nous avons vécu la decennie noire avec toute ses souffrance. Nous avons résisté et avons soutenu notre ANP.

    Nous sommes les vrais témoins de la decennie noire…C’est à nous de demander des comptes à ceux qui tuaient l’Algérie et son peuple …à ceux qui tuaient les patriotes Algériens, à ceux qui combattaient l’armée Algérienne…À ceux qui violaient et assassinaient les femmes qui ne portaient pas un foulard…et à ceux qui tuaient les hommes sans la barbe Qataro-wahhabite
    Longue Vie à L’ANP !!

    70
    10
    DYHIA-DZ
    5 janvier 2018 - 16 h 47 min

    Pour comprendre ce qui se passe, il faut qu’on sache ce soi-disant ami est l’ami de qui en Algérie ??
    Et on comprendra tout.
    VIVE L’ANP !!!

    26
    8
    Tinhinane-DZ
    5 janvier 2018 - 16 h 34 min

    Il n’ya pas d’ami..L’ami a besoin d’argent, d’où il vend son éthique professionnelle au plus offrants.
    Laissez les baver, ils ont reçu l’ordre de baver…

    Mais NOUS , Notre reconnaissance à l’égard de notre ANP tend vers l’infinie. MERCI à L’ANP d’avoir combattu ceux qui voulaient faire de l’Algérie un pays à l’image de la Syrie actuelle ( ainsi que Libye-Irak).
    Avec l’ANP jusqu’au bout !!

    41
    9
    Kahina-DZ
    5 janvier 2018 - 16 h 27 min

    L’Algérie doit attaquer en justice tout journal qui prône des diffamations à l’encontre de notre ANP.
    L’armée Algérienne a défendu sa patrie avec son allié inconditionnel qui est le PEUPLE Algérien.
    Concernant les moines: tout le monde sait que la France, les Wahhabites, les Qataris et le Mekhzen étaient tous complices de la décennie noire. Ces pays ont bien soutenu le GIA et les autres groupes terroristes qui tuaient les Algériens.
    La France qui a soutenu le GIA est responsable de la mort de ses moines.

    La plume de Mediapart ne voit pas les massacres en Syrie et en Libye?? Les tueurs d’innocents sont des patriotes pour Mediapart&CO.

    12
    8
    Fuji Yama
    5 janvier 2018 - 16 h 25 min

    Réponse à Monsieur E.Plenel :
    Qui a tué qui dans les attaques de
    l’Hyper Casher, du Charlie Hebdo et du Bataclan en 2015 à Paris ? Qui a tué qui dans l’attaque du camion bélier en 2016 à Nice? Qui a tué qui dans les nombreuses attaques à l’arme blanche sur le sol Français ?
    Qui a tué qui et qui continue à tuer des milliers d’innocents civils, des
    femmes ,des enfants, en Palestine, au Liban,en Afghanistan,en Irak, en Syrie, et en Libye?
    Des dizaines de milliers de familles
    qui ne demandent qu’à vivre en paix
    dans leur pays respectif .
    Les extra-terrestres, sans l’ombre d’un doute !
    Tous grosses gueules, et hypocrites!

    18
    5
      Anonyme
      5 janvier 2018 - 16 h 56 min

      Bravo Fuji Yama, excellent commentaire!

      6
      4
    Lailla
    5 janvier 2018 - 16 h 10 min

    En a aussi Rachid Nekkaz qui dit la même chose .avec son slogan sure Bouteflika mort es pourtant il rentre en Algerie et ça choque personne

    6
    6
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 15 h 40 min

    Edwy Plenel reste un ami de l’Algérie quoiqu’on en dise ! Anti-sioniste et anti-impérialiste notoire. Il tranche avec le lobby sioniste parisien (voir Plenel vs Finkelkraut). Cessons d’accuser tout le monde d’être anti-algérien pour en faire une vraie fixation !
    Pour nous algériens, présents sur le terrain, nous savons que ce sont les criminels du GIA et consorts qui ont commis les pires massacres en Algérie. Celà devrait nous suffire.

    13
    10
    MDAMAR
    5 janvier 2018 - 15 h 26 min

    les massacres de Relizane a été commandité par le Makhzen par vengeance de Amgala II . les terroristes résidus des harkas de l’ouest, ont été formés au Maroc par les services secrets de ce pays et envoyés en Algérie chapeautés par des éléments des forces royales .le résultat, on le connait : des éléments étrangers abattus par l’ANP ,ont été trouvés avec des uzi israéliennes …

    14
    10
    Smain
    5 janvier 2018 - 15 h 13 min

    Le but ? C’est tres probable qu’il s’agit d’argent contre des bobards.

    8
    6
    AL-HANIF
    5 janvier 2018 - 15 h 10 min

    LES AMBIGUÏTES DE MISTER EDWY !

    La connivence de Edwy Plenel avec la mouvance islamique est documentée depuis très longtemps.
    Celui qui se déclare être à la tête d’un média indépendant, garant du pluralisme de la presse, a trouvé urticante les questions d’un activiste de gauche, sur son soutien affiché à ‘ l’opposition syrienne’, et s’est éclipsé du salon.
    Les thèses défendues par Médiapart ( qui a même enfanté un clone algérien?) épousent celles de la politique officielle du Quai d’Orsay, hier en Algérie et en Libye et aujourd’hui en Syrie.

    Aujourd’hui sur la sellette à cause de sa proximité avec le prédicateur et cheval de Troie des Frères Musulmans, Tarik Ramadan, avec lequel il aura fait micro commun dans de nombreuses conférences ,Plenel cherche à relayer avec l’énergie du désespoir l’affabulation du ‘ Qui tue qui?’

    Partisans de l’ingérence dans les affaires intérieures d’un pays, ces missionnés de la thèse de ‘La guerre humanitaire’ ne rapportent en effet qu’une vision politique dont l’angle éditorial épouse parfaitement les thèses occidentales et agitent en permanence l’épouvantail du bras armé de l’Occident, l’Otan.

    La complicité du Qatar et de l’Arabie Saoudite en Libye et en Tunisie est trop patente pour être sur-soulignée mais nous n’accepterons jamais la réactivation de cette guerre médiatique contre notre pays.

    Les petits arrangements de l’islamisme politique avec l’Occident dont nous avons des illustrations quotidiennes, doivent nous pousser, nous algériens, à tuer ce faux débat définitivement; à ne lui laisser aucun oxygène qui peut permettre aux pyromanes de souffler et d’attiser des braises.

    On ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment et le binôme Plenel-Guese vient de le faire de manière éclatante. Reprendre volontairement l’antienne du ‘qui tue qui » , c’est promouvoir un discours de déstabilisation protéiforme.
    En Syrie, nous n’avons pas assez relayé que la reconquête du terrain par les forces loyalistes jouissait de l’appui de l’aviation russe, mais aussi du soutien de nationalistes arabes, venus de plusieurs pays et qui combattent au nom  » de la résistance, l’unité arabe et le socialisme ».

    8
    5
    Rachid
    5 janvier 2018 - 15 h 06 min

    Edwy Plenel est il un ami de l’Algérie? il n’y a pas d’ami si tout s’achète et se vend. les terroristes durant ce temps sont venus du maroc où ils ont eu une formation. Mr Edwy voulait dire ça. le roi du maroc est le mal de l’Algérie depuis 1975.

    8
    9
    MDAMAR
    5 janvier 2018 - 15 h 03 min

    beaucoup de personnes se déclarent amis de l’Algérie mais ils se rétractent. tout compte fait l’Algérie n’a donc pas d’amis. M Plenel a changé de veste, il n’a rien vu venir du sud de la mer.il a donc rebroussé chemin. essayez de voir ailleurs M Plenel ,du coté de l’ouest par ex. L’Algérie n’a pas de riad à offrir.

    11
    7
    Riri
    5 janvier 2018 - 14 h 49 min

    Mitterrand a dit de Plenel qu’il était l’agent des américains. En réalité, il n’a jamais été et ne sera jamais un ami de l’Algérie parce qu’il est avant tout l’homme des lobbys. Donc la question est de savoir quels intérêts anti-algériens sert-il ?

    11
    6
    HANNIBAL
    5 janvier 2018 - 14 h 45 min

    C’est une réaction a la presse la croix de Belgique qui a outré le marokistan pret a exploser comme le Fuji Yama
    est en phase d’etre un volcan qui gronde et rugit et merdiapart dans son role est la pour sauver le soldat Shlomo VI
    et détourner le regard de la félicité qui règne au royaume des mécontents dans cette hystérie avec des badernes de bas
    étages ce c… ( edwy plenel ) va faire une cure de jouvance a marakech pour sauver ce qui reste de son torchon
    en perte morale et financière c’est devenu une habitude dès qu’il y a un article relatant des faits réels sur le royaume
    du stupre les relais franco$ionistes nous tombe dessus le royaume est tellement aimé que Jack en perd sa langue ,
    c’est aussi un fond de commerce !!

    12
    7
    Nedjma
    5 janvier 2018 - 14 h 31 min

    C’est bien et juste de mettre des guillemets au mot ami concernant Edwy Plenel, pour ma part je ne connais pas beaucoup de pieds-noirs qui soient amis de l’Algérie mais j’en connais quelques uns qui sont effectivement « amis » de l’Algérie. Comme le dit le proverbe « méfie toi de tes amis tes ennemis tu les connais ». Il est vrai que l’article en question est publié dans ce que Mediapart appelle « Le Club est l’espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n’engagent pas la rédaction » c’est bine pratique et cela sous-entend que n’importe qui peut écrire n’importe quoi et le publier sur Mediapart c’est bon à savoir. L’article de François Régis « Algérie: vingt ans après, se souvenir des terrifiants massacres de Relizane » est un monceau de mensonges et d’accusations contre l’ANP et le président Liamine Zeroual (beaucoup d’algériens ont regretté le départ de ce président) , ce type se permet de parler au nom des algériennes et des algériens mais qui l’a donc autorisé de parler en notre nom? il serait bien inutile de détailler l’article en question, trop long, trop fastidieux de réfuter ses mensonges et diffamations un par un et surtout inutile, doit on réellement après toutes ces années après l’échec cuisant de leur déconfiture à travers le GIA tenter aujourd’hui de leur dire que les terroristes islamistes avaient eux mêmes revendiqué haut et fort ces crimes atroces. Comme il est inutile de leur rappeler qu’ils s’agitent pour rien, que par cette agitation venimeuse ils ne font que confirmer leur défaite et leur impuissance. Mediapart et Edwy Plenel ne sont pas les amis de l’Algérie et si on en doutait cet article pathétique de mensonges et de calomnies contre l’Algérie et son armée en est la preuve.

    11
    5
    Pablo de Nerudo
    5 janvier 2018 - 14 h 26 min

    A voir cette courageuse Palestinienne

    https://youtu.be/cMWuk_mi5kw

    2
    6
    co5
    5 janvier 2018 - 14 h 18 min

    du réchauffé et un article sur l’ALGERIE fait vendre,pour éviter le crash
    « mon DIEU épargnez moi de mes ………..mes ennemis je m’occupe »

    7
    4
    Abou Stroff
    5 janvier 2018 - 14 h 05 min

    « Mediapart ravive le «qui tue qui» : à quoi joue «l’ami» de l’Algérie Edwy Plenel ? » titre H. A..
    n’étant pas dans le secret des Dieux, je ne puis que spéculer, en ayant en tête les intérêts bien compris des uns et des autres.
    1- remarquons d’abord que l’algérie et les algériens sont à la veille d’un processus (les futures élections présidentielles) qui pourrait:
    – soit déboucher sur la « reproduction » du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui nous avilit et qui nous réduit à de simples tubes digestifs ambulants attendant que le « messie » (suivez mon regard) veuille bien nous jeter quelques miettes de rente.
    – soit sur un sursaut révolutionnaire qui déclencherait un processus de destruction du système rentier par la neutralisation des couches rentières qui trouvent leur compte en siphonnant la rente et par l’érection d’une république qui n’appartient qu’au peuple souverain et non un pseudo monarque et à sa pseudo cour.
    2- au regard de l’état de déliquescence avancée de la « société politique » où de pseudo partis font de la pseudo politique, il me semble que seule l’armée épaulée par les différents services de sécurité est apte à superviser un « processus » de transition où le système basé sur la distribution de la rente serait détruit grâce à la neutralisation des couches rentières et des pseudo partis qui les représentent.
    3- cette histoire du « qui tu qui » a donc pour objectif essentiel de disqualifier l’armée en tant qu’acteur majeur dans le processus de transition que nous allons entamer. et il me parait inutile de mentionner « qui » a intérêt à raviver cette histoire quoique je serai enclin à avancer que le « qui » doit donner des gages à la france coloniale pour qu’elle l’aide à assoir son pouvoir.
    moralité de l’histoire: nous devons reconnaitre que cette histoire du « qui tu qui » continuera à nous hanter tant que nous n’aurons pas « crever l’abcès » en situant les responsabilités de chacun dans la bien nommée décennie noire. nous n’avancerons pas en jouant aux amnésiques car tôt ou tard la « déflagration aura lieu et les débris seront mortels.

    14
    9
    Riri
    5 janvier 2018 - 13 h 40 min

    Comme je l’avais déjà écrit sur ce site il y a quelques temps, médiapart est un leurre , c’est un faux site alternatif.Sur pas mal de sujets notamment le « printemps arabe », leurs articles sont ambiguës. En ce qui concerne Plenel , Mitterrand a dit de lui qu’il était l’agent des américains Il n’a jamais été et ne sera jamais un ami de l’Algérie parce qu’il est avant tout l’homme des lobbys.La seule chose qui compte pour lui étant sa petite personne, il est prêt à se vendre au plus offrant. Il est l’antithèse d’un grand journaliste intègre et professionnel comme Richard Labévière qui a été viré de RFI car jugé trop pro-arabe par les lobbys pro-israèliens et pro-américains.

    5
    5
    Anonyme
    5 janvier 2018 - 13 h 01 min

    Les terroristes du GIA et du FIS dont le chef Rabeh Kebir etait refugie en Allemagne et operait avec l aide des services de renseignements pour faire parvenir les armes aux terroristes en Algerie.Rabah Kebir a été condamné à mort par la justice algérienne en 1993 pour avoir commis un attentat à l’aéroport d’Alger, le 26 août 1992, qui avait fait 9 morts et plus d’une centaine de blessés.La justice allemande lui a accorde le statut de réfugié politique, voila comment ils ont traites les criminels en les protegeant au lieu de les livrer pour repondre de leurs crimes contre des civils Algeriens.Aujourd hui ils viennent pour nous donner des lecons.La nation Algerienne est un Etat libre et independant,le peuple Algerien est seul souverain.

    13
    4
    anonyme
    5 janvier 2018 - 12 h 49 min

    L’Algérie n’a aucun ami en France. Elle y a uniquement des enfants, qui sont prêts à se battre pour elle !

    10
    4
    Selecto
    5 janvier 2018 - 12 h 32 min

    Ce qui est bizarre c’est que les Français ne s’attaquent jamais aux responsables politiques mais uniquement à l’ANP, j’ai déjà dis et je le confirme que nous avons une classe politique corrompue et traitresse il suffit suffit de voir qui rempli les vol Alger-Oran Rabat pour se rendre compte que la situation est gravissime.

    Depuiss 2000 La bibliothèque du centre culturel algérien fait de la propagande au livre du traitre Nesroulah Yous avec le préface de François Gèze, depuis cette année ce centre est devenue un instrument de propagande au profit du Maroc, du sionisme à travers la propagande aux mémoires du sioniste Shimon Peres sans parler des centaines de livres sur le Maroc.
    Une enquête des services concernés s’impose.

    Il suffit de consulter la base de la bibliothèque en ligne sur le site du CCA et taper dans la case recherche Géze
    ————————————————————————————————————————————————–

    Qui a tué à Bentalha ?: Algérie : Chronique d’un massacre annoncé. Avec la collaboration de Salima Mellah.
    Postface de François Gèze et Salima Mellah.
    Auteurs : Nesroulah Yous, Auteur
    Editeur : Paris : La découverte
    Année de publication : 2000
    Importance : 311 p
    ISBN/ISSN/EAN : 2-7071-3332-9
    Langues : Français (fre)
    Mots-clés : Politique Violence  » Bentalha  »
    Index. décimale : 320.965 Situation et conditions politiques – Algérie

    6
    5
    Alimaz
    5 janvier 2018 - 12 h 23 min

    Ce Monsieur qui est le patron de Mediapart n’a-t-il pas déjà commenté cette affaire classée et, qui a abouti à l’accusation pure et simple des terroristes qui ont ensanglantés notre pays des années durant!
    Pourquoi la ressortir d’une manière cyclique, n’y a-t-il pas un désir certain de certaines officines françaises de salir notre pays?
    A cet effet, mon pays l’Algérie qui leur dit…les chiens aboient et la caravane passe.

    8
    4
    Vangelis
    5 janvier 2018 - 12 h 16 min

    Ce qui énervant dans cette histoire est que le fumeux « qui tue qui » a été lancé en France afin de discréditer l’Algérie et surtout les pontes du régime.
    .
    Ce dernier n’a rien compris et recherche toujours le soutien de l’ancien colon en lui attribuant le plus gros des ressources des hydrocarbures en échange d’importations conséquentes et toujours par privilège accordé à cette France.
    .
    Les hommes de pouvoir de part et d’autre ont changé, le régime en Algérie est resté le même et il continue de plus belle à privilégier la France. Il n’a décidément rien compris !

    6
    5
    Bob
    5 janvier 2018 - 11 h 55 min

    Mediapart est un journal des services secret Français la DGCE la thèse des généraux a était créer de toute pièce pour séparer l’armé Algérienne et son peuple.

    8
    4
    salim samai
    5 janvier 2018 - 11 h 39 min

    Ni Nr 45 ni Macron ni Sarkozy ni « les Experts Occidentaux Voix de leur Maitre » ni l´ONU ni l´U.A. … n´a la CREDIDIBILITE NECESSAIRE de juger les Actes de Guerre qui ont ensanglanté l´Algerie!
    Tant que NOUS MEMES ne le faisons pas, ILS et d´autres continueront á disserter et á EXPLOITER cet episode!

    Il est donc temps pour NOUS de faire notre Mea Culpa et d´examiner les DEMONS du Passé pour cesser d´en baratiner et enfin !aisser les MORTS en PAIX sans encore tourner le poignard das la plaie!

    6
    4
    Mouhouche
    5 janvier 2018 - 11 h 23 min

    Une Algérie, reconciliée avec son histoire et unie n’a rien à craindre de ses guignols.
    Le substrat amazigh de 96% du peuple et la promotion de nos langues et cultures plurielles et complémentaires est un ciment indestructible et peu de peuples peuvent s’en énorguellir.

    8
    4
    nectar
    5 janvier 2018 - 11 h 19 min

    Quand on voit des terroristes notoires réhabilités par le pouvoir, sans aucun jugement, il y a de quoi se poser cette question qui vous taraude, à chaque fois que quelqu’un essaye de comprendre, les tenants et les aboutissants de ce drame algérien..J’ai failli être assassiné devant chez moi, un pistolet sur ma tempe, sans savoir à ce jour qui sont les personnes qui nous ont attaqué et même pas une enquête, malgré qu’il y a eu mort d’homme??? Dieu seul sera juge de ceux qui sont derrière ce drame qui a emporté des centaines de milliers de personnes…pourquoi et pour qui sont ils assassinées? Quand je vois ce qui se passe aujourd’hui et des fortunes amassées et des biens acquis, je me pose cette question moi aussi….

    8
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.