Atteintes aux libertés : le RCD interpelle le Premier ministre

Mohcene député
Mohcene Belabbes, président du RCD. New Press

Par R. Mahmoudi – Le député RCD Aommar Saoudi a adressé, ce dimanche, une question écrite au Premier ministre, Ahmed Ouyahia, pour l’interpeller sur les violations «récurrentes» des droits et libertés, en se référant, notamment, à la répression qu’ont subie les médecins au niveau du CHU Mustapha-Pacha.

«Ces pratiques récurrentes et injustifiables, écrit l’élu du RCD, sont à qualifier pour ce qu’ils sont : des violations de la Constitution», en se référant notamment aux dispositions de l’article 48 et de l’article 49 (nouveau) stipulant, respectivement, que  les libertés d’expression, d’association, de réunion et de manifestation pacifiques sont garanties au citoyen.

L’autre cas soulevé dans la question a trait à la condamnation par la justice, le 2 janvier dernier, du porte-parole de la Coordination de soutien à Cevital à une peine de prison par sursis. S’adressant directement à Ahmed Ouyahia, le député ajoutera : «Ne devriez-vous pas instruire vos ministres sur la nécessité d’une gouvernance qui n’éloigne pas davantage les citoyens de la vie publique et des institutions de la République ? N’est-il pas urgent d’instruire toutes les institutions de l’Etat afin de se conformer à la Constitution avant d’engager une quelconque procédure ?»

Le député conclut son texte en exhortant le Premier ministre à rendre publique toute décision qui serait prise sur ce volet.

R. M. 

Comment (2)

    Mezouar Hocine
    8 janvier 2018 - 1 h 46 min

    On ne peut attenter du miel dun frelon. Ur s tsraju thamments deg w arzaz




    1



    0
    Anonyme
    7 janvier 2018 - 19 h 40 min

    Comme si c’est la première fois qu’il y a une atteinte aux libertés.




    3



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.