Israël interdit d’entrée une vingtaine d’organisations prônant son boycott

BDS boycott
Une manifestation du mouvement BDS France. D. R.

Israël a publié, dimanche, une liste d’organisations qui appellent à son boycott et dont les membres sont interdits d’entrée sur le territoire israélien, a annoncé le ministère des Affaires stratégiques.

Une vingtaine d’organisations y figurent, dont onze européennes, comme BDS France, Palestine Solidarity Campaign ou l’Association France-Palestine Solidarité.
«La publication de cette liste est un pas supplémentaire dans la lutte contre les tentatives de délégitimer Israël et dont le but est la destruction de l’Etat d’Israël comme un état juif», a indiqué le ministre de la Sécurité intérieure et des Affaires stratégiques, Guilad Erdan, selon un communiqué de son bureau. «Aucun pays n’accepterait de laisser entrer sur son territoire des personnes qui veulent le nuire», a-t-il ajouté.

En mars, le Parlement israélien avait voté une loi interdisant l’entrée en Israël des partisans du mouvement «Boycott, désinvestissements, sanctions» (BDS), qui milite en faveur d’un boycott économique, culturel et scientifique d’Israël jusqu’à ce que cesse l’occupation des Territoires palestiniens.

«Aucun visa, ni autorisation de séjour (…) ne sera accordé à une personne n’étant ni un citoyen israélien ni un résident permanent si elle, ou l’organisation ou l’institution dans laquelle elle milite, a sciemment lancé un appel public à boycotter l’Etat d’Israël ou s’est engagée à prendre part à un tel boycott», précisait cette loi.
Israël accuse le mouvement BDS d’antisémitisme, ce que celui-ci dément.

Le président israélien, Reuven Rivlin, a, par ailleurs, félicité la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Eriksen Soreide, en visite en Israël, d’avoir «fait face aux organisations appelant au boycott d’Israël» dans son pays.

«Le mouvement BDS contribue à augmenter la haine et symbolise tout ce qui est opposé au dialogue, au débat et au progrès» », a déclaré Rivlin, selon un communiqué de la Présidence israélienne.

R. I.

Comment (6)

    Errai
    8 janvier 2018 - 9 h 18 min

    Le Boycott est l’arme redoutable des gens de paix capable de neutraliser le puissant arsenal militaire des assassins.
    Elle a été testé avec efficacité en Afrique du Sud.




    7



    2
    Anonyme
    8 janvier 2018 - 5 h 32 min

    Je penseque à un moment donné il faut prendre le taureau par ses cornes. Si il n’y a pas de synergie, d’actions simultanées, ces colonisateurs d’un autre temps de prendront encore pour longtemps pour des lumières.




    3



    2
    LOL
    7 janvier 2018 - 21 h 46 min

     » …«Le mouvement BDS contribue à augmenter la haine et symbolise tout ce qui est opposé au dialogue, au débat et au progrès» » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    quel idiot ce Reuven Rivlin !!!! et les bombardements de civils innocents , c’est du progrés , ça aide au dialogue peut etre ? !!!!!! (…)




    10



    2
      kilma
      7 janvier 2018 - 23 h 14 min

      Ces assassins tuent et bombardent depuis 1948,,,alors arrêtez de rêver et voyez la réalité comme elle est…..




      7



      2
    Abou langi
    7 janvier 2018 - 21 h 29 min

    C’est quoi le boycott déjà ?




    2



    1
    kilma
    7 janvier 2018 - 20 h 25 min

    C’est la seule solution pour faire plier cette entité sioniste raciste…moi perso,je n’achète jamais un produit leur appartenant,même si je sais qu’ils sont même implantés dans les produits halal…alors attetion faites attetion et surtout faites des recherches par vous mêmes….




    12



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.