Qui a désigné l’affidé du FIS à l’APN pour représenter l’Algérie à Téhéran ?

Hassan Aribi
Hassan Aribi, un député au service exclusif du FIS dissous. New Press

Par R. Mahmoudi – Une délégation parlementaire algérienne assistera aux travaux du parlement de l’Organisation de coopération islamique (OCI), qui se tiendra cette semaine à Téhéran, pour débattre essentiellement de deux questions : El-Qods et la définition du concept du terrorisme. Cette délégation, qui ralliera la capitale iranienne via Istanbul – étrange escale –, est composée du secrétaire général de l’APN, un conseiller du président de la République et des députés, dont l’inénarrable Hassan Aribi, transfuge du FIS dissous et deux fois député du Front pour la justice et le développement (FJD, Frères musulmans). L’information, donnée par Aribi lui-même, est confirmée par un communiqué de l’APN sur son site officiel.

Par quel critère ce député, connu pour son activisme extrémiste et son travail de propagande soutenu en faveur des thèses de l’ex-FIS et contre toute forme de lutte contre l’islamisme radical en Algérie et dans le monde, a-t-il été sélectionné pour faire partie d’une délégation officielle qui représentera l’Etat dans un contexte régional aussi sensible ? A-t-il pu s’imposer par le truchement d’un forcing exercé par ses collègues issus des trois partis islamistes siégeant à l’APN, au nom d’une prétendue légitimité religieuse qui conférerait aux islamistes certains droits ? La question mérite d’être posée, parce que ces partis islamistes ont, pendant plusieurs semaines, mobilisé toutes leurs énergies pour tenter d’exploiter l’extraordinaire engouement populaire pour la cause palestinienne, suite à la funeste annonce du Président américain sur El-Qods.

R. M.

Comment (18)

    salim samai
    13 janvier 2018 - 10 h 43 min

    Islamiste, FLNiste, Khobziste, RCD, FFS, Moussa, Aissa! Ce sont tous des partis politiques courant derriere le POUVOIR/El Koursi! »
    Je ne vois aucune DIFFERENCE! Islamiste! Et apres! Il y a bien un parti Chretien en Allemagne et ailleurs! Il y a aussi des agendas Chretierns et « Judeo-Chretiens » en Occident liberal.

    On est TROP MENÈ par les « Yeux Occidentaux » qui FABRIQUENT des Ennemis Imaginaires pour justifier leurs guerres et la BETISE de leurs Etat-Majors sous l´emprise de l´ARGENT & des Think Tanks Washingtoniens.
    Islamiste n´est pas necessairement fasciste! Un islamiste intelligent fait de la politique et un abruti devient fasciste! Les autres aussi! La Maison Blanche n´est pas necessairement Freedom & Liberty! Elle peut aussi etre Evangelique, Douaria et fasciste comme maintenant!

    2
    1
    lhadi
    12 janvier 2018 - 18 h 14 min

    En ces temps difficiles pour la jeune nation algérienne (entité politique déterminée par un territoire), il suffit d’observer les décisions à l’emporte pièce du florentinn d’Alger pour comprendre que ce croupion de la république des copains et des coquins, ardent défenseur de l’islamisme politique, a été choisi pour faire usage du nom de dieu afin de justifier les actions condamnées dans le monde entier comme des crimes contre l’humanité.

    Je ne le dirai jamais assez : des irresponsables sont en train de creuser un gouffre effroyable dans lequel le pays risque de sombrer si l’on n’y prend pas garde.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    12
    3
    Ismail ALjazaeri
    12 janvier 2018 - 17 h 14 min

    Absolument atterrant, scandaleux et impardonnable qu’un terroriste tueur d’enfants, de femmes et de vieillards représente notre pays. Mais ou est donc le gouvernement, sensé assurer le peuple que ce genre de terroristes ne séviront plus jamais? J’ai comme l’impression que ces barbus préparent leur retour avec le consentement du pouvoir en place

    25
      Kasso
      12 janvier 2018 - 18 h 21 min

      @Ismail,et oui!!! si bien dit, ils faut pas s’étonner le Grand Criminel madani marzak est devenue une personnalité dans un Etat fountouche:comme ils ont trahis les Chouhada Algeriens qui sont tombés on champ d’honneur et comme ils ont trahis les Patriotes qui ont combattue ces Criminels égorgeurs d’enfants et femmes.

      16
    Amine
    12 janvier 2018 - 13 h 20 min

    Ce Monsieur est un charlatan de la politique qui frise le ridicule, par son style de s’exprimer sur des faits graves ou des sujets brûlants qui méritent le recul et la nuance, tels que le reliquat du FIS/criminel ou le projet de société qui conviendrai à notre société agitée par l’histoire ô combien tumultueuse et compliquée, car la réduire comme il le fait ce bouffon à des slogans wahabite , que les Al Saoud eux mêmes entrain de les remettre en question, en dit long sur la platitude de ce mec, qui pense qu’avec sa barbe, sa corpulence et sa voix rocailleuse puisse impressionner l’opinion public!!!

    Le drame dans notre pays c’est que des médias lui donne des tribune pour s’exprimer sans jamais l’interroger sur son passé criminel pendant la décennie rouge qui a marqué à jamais notre pays avec un lourd tribu plus que 250 mille morts sans compter les disparus!

    Etrangement, ce Monsieur, se vante, du fait, qu’il entretient des liens avec Rab Dzair, en l’occurence, l’ex patron du renseignement algérien..er du coup il se donne une dimension d’homme politique d’envergure or il n’en est rien car à écouter ses digressions, on comprend immédiatement, les limites intellectuelles et politiques de sa pensée.

    Il est temps que ce type de charlatans soit définitivement démasqué pour les mettre une fois pour toute dans la poubelle de l’histoire.

    16
    ali Kenniche
    12 janvier 2018 - 13 h 10 min

    C’est demander à un voleur de vous donner des cours de ‘droit et d’honnêteté’ ..!
    Ou alors, à un criminel de vous expliquer que q’est la mort des innocents..!!
    Car les Algériens, n’ont rien oublié de la décennie Noire, qui a vu son cortège de +plus de 250.000 morts.!
    Même au prix du ‘pardon’ de l’état. **NON du peuple** qui a été saigné sur l’autel du dieu de l’islamisme…
    Que le FIS se coule dans d’autres moules politico-religieux, il n’en demeure pas moins, que ses racines vivaces portent toujours le germe destructeur contre notre Beau pays.!!!…
    PLUS DE DIX DE MALHEURS, CA SUFFIT…!!!…(3alyha nahya wa 3alyha na moute.)..!!!..Qu’ils crèvent…Mais laissent les honnêtes gens Vivre…

    15
    3
    LE NUMIDE
    12 janvier 2018 - 13 h 04 min

    SOLUTION POUR LES ISLAMISTES ALGERIENS ( Mokri , Aribi et consorts ) : en Algérie il doit y a avoir toujours des solutions pour regler nos problèmes nationaux . 1 – Les islamistes algériens doivent idéologiquement rompre , renoncer et dénoncer publiquement l’Idéologie wahabistes monarchiste , criminelle et sioniste et revenir à l’idéologie patriotique du seul nationalisme algérien et l’identité historique du peuple algérien ; islamiquement ils doivent revenir à l’Islam algérien de Ben Badis , l’émir Abdelkader , Cheikh El Hadad, Bouaamama , les Zaouias etc.. …2- Politiquement , ils doivent quitter publiquement l’Organisation internationale des frères musulmans égyptiens et ne travailler exclusivement que pour l’etat national algérien et la nation algérienne , ils ne doivent rendre compte qu’au seul president algérien et les institutions nationales pour tout ce qui concerne leurs relations extérieure …3 – s’ils veulent travailler dans le domaine islamique , dans le cadre de la Stratégie nationale algérienne et ses cartes internationales , pour la nation algérienne à l’extérieur comme cette mission à Teheran pourquoi pas ..L’Algerie peut utiliser tous ses enfants et toutes ses cartes …MAIS , ils doivent le faire sous les SEULES auspices du Président Bouteflika , du president de l’APN , du chef de l’ANP et du Ministre des affaires étrangères Mr Messahel et jamais sous les ordres ou les auspices du prince de Qatar , ou Erdogan ou Trump ou quiconque … C’EST CLAIR !!! DONC , les islamistes doivent se corriger et rentrer dans les rangs algériens comme nous tous avec modestie .. il y va de leur intérêt et de celui de notre pays .. Arribi et Mokri connaissent-ils l’Islam mieux que le Cheikh Bachir Ibrahimi ou Cheikh Fodil Ourtilani ? Pourquoi ces deux grands cheikhs travaillaient islamiquement et humblement pour le compte du GPRA , de Ferhat Abbas et de la nation algérienne( ils contactaient les rois et les présidents , faisaient la communication islamique dans les nations musulmanes , ramenaient l’argent et les fonds à la Révolution , renforçaient la diplomatie islamique de l’Algérie etc..) et les islamistes actuels travaillent pour d’autres projets et Agendas , pour les frères musulmans égyptiens , pour Erdogan ou pour le Qatar et contre le projet national de leur etat et leur pays ??? alors que l’Algérie fait d’eux des citoyens libres et des princes berbères dignes et fiers la tête haute ; préfèrent -ils être des Khamess , des Mawalis ou des Chaouchs chez les potentats étrangers du Moyen Orient eux-mêmes sous les bottes des juifs et des yankees ?? les Islamistes algériens doivent se réveiller et demander pardon à ce pays qui leur a tout donné … Allez partez à Téhéran comme députés ou comme islamistes mais suivez la ligne officielle de Bouteflika ( et aucune autre ligne ni d’Erdogan ni de Salmane ni de Temim ) , c’est cette ligne algérienne la ligne de l’Honneur et de la Nation , si vous voulez vraiment servir le Pays et sa Puissance ! CA SUFFIT !

    20
    3
      Logiciel V18.1
      12 janvier 2018 - 22 h 00 min

      voilà une belle et modérée contribution d’un authentique algérien, pour rappel :
      عن أنس رضي الله عنه قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم
      انصر أخاك ظالما أو مظلوما قالوا يا رسول الله هذا ننصره مظلوما
      .فكيف ننصره ظالما قال تأخذ فوق يديه
      «Secours ton frère qu’il soit injuste ou victime d’injustice».
      Un homme a dit: Ô Messager d’Allah ! Je lui porte secours si il subit une injustice mais si c’est lui qui commet l’injustice comment est-ce que je lui porte secours ?
      Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: «tu l’empêche d’être injuste, ceci est le secourir».
      .
      nous sommes vraiment une grande nation.

      1
      1
    Hocine-Nasser BOUABSA
    12 janvier 2018 - 10 h 10 min

    Soyons pragmatiques et acceptons toutes les sensibilités du peuple algérien. Et Dieu sait qu’il y a beaucoup d’Algériens qui votent encore pour les partis islamistes.

    En plus, vous n’allez pas quand même suggérer que l’Algérie soit représentée par des communistes aux travaux du parlement de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI), qui se tiennent d’ailleurs à Teheran et non à Pekin!

    9
    26
    le salafisme ne fait plus vendre ! DIEU MERCI
    12 janvier 2018 - 9 h 11 min

    Aribi ….si vous me voyez ….coucou ….écoutez moi : l’islamisme par la terreur ( à ne pas confondre avec islam religion de paix ) NA AUCUN AVENIR , NI EN ALGERIE , NI AILLEURS , LES GENS ONT BEAUCOUP DECOUVERT SUR CERTAINES VÉRITÉS QUI ETAIENT ALORS JUSQUE LA BIEN CACHÉES.
    l’Islam , Dieu merci , appartient à ALLAH SEUL , et la seule réference purement aboslue reste SA PAROLE (Coran) et certainement pas les blabla de centaines d’auto-théologiens qui ne font pas 14 siécles aprés entre (en arabe ) , les verbes Prononcer et Parler .
    ( la yentiKo 3ani al ha’wa , ma houwa illa wah youn you ha ) ( il s’agit du le Coran seulement , et non pas de l’ensemble des paroles que disait le messager saws ) .
    (les salafistes font de ce verset leur leitmotiv préféré mais oh combien incompris par eux méme ) .

    20
    6
      pour mieux comprendre:
      12 janvier 2018 - 10 h 44 min

       » la yentiKo 3ani al ha’wa … »
      = le mesaager ne prononçait pas de sa téte …
      ( à ne pas confondre avec : ne parlait ou ne disait pas de sa téte… »
      cela veut dire que le messager (saws) , prononçait ( al natq ) du Coran , et cela ne concernait AUCUNEMENT ce qu’il disait durant le reste de la journée …, al wah’y ( la révélation ) ne s’agit que du CORAN , ET CERTAINEMENT PAS DE TOUT CE QUI POUVAIT ETRE DIT EN DEHORS DU CORAN.
      Qu’est ce que les « salafistes » ont collé ( des tonnes ) de mensonges sur le dos de notre bien aimé messager saws …c’est désolant .
      ce sinistre ARIBI pense dur comme fer que : etre avec lui (avec le fis) …c’est aller au paradis , le reste ira (donc) en enfer : ARIBI et le fis osent juger à la place du CREATEUR ET MAITRE DES UNIVERS !!!! si cela n’est pas de l’association ….
      ( oh DIEU pardonnez l’inculture de ces créatures)

      15
      2
    Anonyme
    12 janvier 2018 - 8 h 42 min

    Ça prouve que la wahhabisation et la Chiisation de l’Algérie vient d’en haut.

    15
    4
      anoynme
      12 janvier 2018 - 12 h 45 min

      Le chiisme et le wahhabisme sont ennemis, donc tu fais erreur. En Algérie, au Maroc et en Tunisie, nous avons été sunnites, chiites mais à notre manière … berbère !

      7
      1
    anonyme
    12 janvier 2018 - 8 h 25 min

    Qu’on le renvoie chez ses parents … là-bas en Saoudie ! Je fais du délit de faciès maintenant : je reconnais les envahisseurs facilement : ils sont gros, ont la peau foncée et le nez crochu, n’ont pas de terre et travaillaient chez le colon !!!

    21
    6
      Lyes Oukane
      12 janvier 2018 - 11 h 13 min

      @ Anonyme de 8h25 . Bonjour , pour moi ,ce qui caractérise un bon musulman est l’illumination de son visage par un sourire sincère ,une quiétude dans la vie de tous les jours . Ces personnes là ont très souvent des mots apaisants pour leurs prochains . Jamais ils ne sont impulsifs ni arrogants . Ils sont toujours humbles et prévenants .Ils utilisent el hamdou Allah et bismillah à bon escient . Mash’ Allah ne fait pas parti de leur vocabulaire .
      A contrario , tu reconnaîtras  » un frérot  » par son ostentation à tout bout de champ .Jusqu’à se distinguer des autres  » mécréants  » par cette tache brunâtre sur le front ( vous voyez ,moi je me prosterne régulièrement . Je fais mes prières assidûment . Je suis un vrai musulman .La preuve , c’est écrit là sur mon front ) . C’est en quelque sorte une estampille ,genre AOC qu’ils exhibent fièrement . Entre un patriarche qui fait ces prières depuis son adolescence et un zigoto boutonneux tamponné  » El CIA  » il n’y a pas photo . Je mangerais et je dormirais près du premier sans hésitation et je fuirais le second comme on fuit la peste .

      12
    Abou Stroff
    12 janvier 2018 - 7 h 58 min

    « Qui a désigné l’affidé du FIS à l’APN pour représenter l’Algérie à Téhéran ? » s’interroge R. M..
    je pense que la réponse se trouve dans la question qui suit:
    étant donné qu’en algérie, toutes les élections, sans aucune exception, sont truquées, qui a « nommé » le gus au poste de député?
    dès qu’on isolera celui ou ceux qui ont décidé que si aribi représentait quelque chose, en dehors de sa petite personne, nous saurons qui l’a désigné pour partir en vacances à téhéran via istanbul.

    26
    5
    Anonyme
    12 janvier 2018 - 6 h 50 min

     »…pour débattre essentiellement de deux questions : El-Qods et la définition du concept du terrorisme »

    Un terroriste est envoyé à Téhéran pour débattre du concept du terrorisme?? Il va leur raconter comment son parti, le FIS, a t-il détruit et enflammé l’Algérie pendant 10 ans.
    On voit bien qu’il y a plusieurs ÉTAT en Algérie. Le pays est géré par plusieurs clans. Chaque clan impose sa propre politique. Wallah que c’est le chaos total.
    Bienvenus au pays qui importe les vers de terre et exporte la barbe de l’ex FIS.

    41
    5
      abdel
      12 janvier 2018 - 10 h 09 min

      NON MONSIEUR LE PAYS N’EXPORTE PAS QUE DES BARBES MAIS AUSSI DES IMAMS,FAUTE D’EXPORTER AUTRE CHOSE !

      8
      6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.