Marche des travailleurs des communes le 17 janvier à Béjaïa

communes
Pour nettoyer La Casbah, les éboueurs mettent les ânes à contribution. D. R.

Par Hani Abdi – La Fédération nationale des travailleurs des communes (FNTC), affiliée à la Confédération générale autonome des travailleurs algériens (CGATA), appelle à une forte mobilisation pour réussir la marche contre la vie chère prévue le 17 janvier courant à Béjaïa.

Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui, la FNTC demande «à tous les travailleurs et travailleuses des communes de rejoindre la marche, mercredi prochain, afin de faire avancer leur plateforme de revendications» et faire entendre ainsi leur voix.

La Fédération a soutenu cet appel par une vidéo qui met en relief les souffrances et la marginalisation de cette catégorie des travailleurs.

La FNTC, affiliée au Snapap/CGATA, estime que les travailleurs des communes sont les moins payés et les moins considérés de la Fonction publique. Ils sont encore payés au salaire national minimum garanti (SNMG) fixé à 18 000 DA.

La FNTC met en avant, dans sa vidéo, ce qu’accomplissent quotidiennement ces travailleurs pour le bien du citoyen et de la collectivité, mettant en exergue les risques qu’ils encourent pour remplir convenablement leurs missions. La Fédération estime que la loi de finances 2018 aggrave la misère de cette catégorie de travailleurs.

«Pour faire entendre notre voix, il faut s’unir», a affirmé la FNTC, qui table sur une forte mobilisation afin de faire pression sur le gouvernement pour qu’il ouvre les portes du dialogue.

H. A.

Comment (3)

    Anonyme
    15 janvier 2018 - 17 h 45 min

    18 000 DA, c’est une honte. On comprend mieux pourquoi nos villes sont aussi sales.




    0



    0
    co5
    14 janvier 2018 - 20 h 58 min

    « La Fédération estime que la loi de finances 2018 aggrave la misère de cette catégorie de travailleurs. » un doute sur le véritable soucis de cette « fédération ».
    si les travailleurs des communes sont certes sous payés par rapport aux sacrifices consentis, c’est aux citoyens de les aider dans leur travail en produisant moins de « merde » et en les respectant.




    2



    0
    moh_blida16000
    14 janvier 2018 - 19 h 27 min

    Hi All,

    pourquoi ils ne vont ps faire leur marche a Oran, Constantine ou Blida. pourquoi venir semer des problèmes et de la m.. juste ne Kabylie. Allez marchez a Bechar ou a Tamanrasset et laisser Bougie dans la paix. On en a marre de vos manipulations sans cesse et toujours en kabylie, la region est usée a toujours être le dindon de la farce. une idée, allez marcher a Tlemcen ce sera une très bonne idée.




    0



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.