Selon les Garde-côtes italiens : 1 400 migrants ont été secourus mardi en Méditerranée

Le ministère italien de l'Intérieur a indiqué que près de 1 000 personnes secourues avaient été transportées en Italie depuis le début de l'année
Les migrants ont été répartis sur sept canots, trois petits bateaux en bois et un plus grand. D. R.

Quelque 1 400 migrants ont été sauvés en Méditerranée mardi, mais deux corps sans vie ont été trouvés à bord des embarcations qui tentaient la traversée depuis l’Afrique du Nord, ont annoncé les gardes-côtes italiens. Des sauveteurs espagnols ont précisé être venus en aide à un bateau surchargé transportant environ 400 personnes, dans des conditions extrêmement dangereuses, et qu’un des corps était celui d’un enfant.

Des bateaux, appartenant aux garde-côtes, à la police financière, à la mission Sophia de l’UE de lutte contre les trafics en mer et à l’ONG espagnole Proactiva, ont mené 11 opérations de sauvetage distinctes pour porter secours aux passagers de sept canots, trois petits bateaux en bois et un plus grand, ont précisé les sauveteurs. Proactiva a indiqué que parmi les personnes secourues qui avaient «frôlé la mort» se trouvaient 175 femmes et 75 enfants. «Une vision insupportable. Un enfant mort, et il pourrait y en avoir beaucoup plus. Encore plus de corps innocents pour le bilan mortel honteux», a écrit cette ONG sur Twitter en espagnol.

Le ministère italien de l’Intérieur a indiqué que près de 1 000 personnes secourues avaient été transportées en Italie depuis le début de l’année, soit 60% de moins que pendant la même période de l’année précédente. L’Italie, soutenue par l’UE, a conclu l’été dernier un accord avec les forces libyennes visant à empêcher les migrants de prendre la mer vers l’Europe. Selon des chiffres diffusés par l’agence pour les réfugiés de l’ONU, 173 personnes ont trouvé la mort en tentant la traversée depuis l’Afrique du Nord depuis début 2018.

R. I.

Comment (6)

    Anonyme
    17 janvier 2018 - 18 h 24 min

    Les africains noirs sont devenus malades de l’immigration. Il faut des psychologues pour les retenir chez eux, car leur obsession les mène à la mort ou à l’expulsion, il n y a plus de vie meilleure chez les autres.




    3



    1
    Les Egares
    17 janvier 2018 - 18 h 14 min

    Pourquoi quittez vous votre Pays ..votre famille..car là ou vous allez en Europe y’a rien , juste un mirage et misères sans papiers..de mes yeux je vois à Paris , Lille Marseille Bruxelles Holland Allemagne..des sans papiers malheureux qui mandient pour manger..couchent dehors..se cachent de la police..Restez au Pays et soyez patients ..vous vous plaignez d’être au chômage au Pays !!…mais au moins vous avez la Famille , votre quartier , ..car là où vous voulez aller en haragas vous n’aurez que misères et humiliations loin de votre Pays et vous risquez la mort par noyade ou la prison en Europe…ne soyez pas idiots Naïf mieux vaux être digne dans son pays que clochard en Europe. .L’Europe s’en fout de vous et ne veut pas de vous..alors soyez digne et aimez votre Pays car l’Europe ne veux pas de haragas et d’étrangers elle veux juste son intérêt…Moi je vis en Europe car mes parents sont venus y’a très longtemps mais je suis toujours Algérien et fiers de L’ALGÉRIE mon pays.




    2



    1
      timour
      18 janvier 2018 - 12 h 02 min

      « Moi je vis en Europe car mes parents sont venus y’a très longtemps mais je suis toujours Algérien et fiers de L’ALGÉRIE mon pays ». Bravo! Au moins, toi tu n’es pas complexé. Mais dis-moi, tes parents, au fait, pourquoi sont-ils allés (ou plus exactement ont-ils émigrés) en Europe? Pourquoi ne sont-ils pas restés dignes comme tu dis ici en Algérie près de leur famille, au service de notre pays? Pourquoi? Tes parents sont peut-être de ma génération. Aussi à une certaine époque que j’ai connue, vu les conditions de vie que l’on avait ici celui qui voulait s’en sortir et aider sa famille, il n’avait qu’une solution : s’expatrier. C’est ce que font actuellement les Subsahariens qui en plus du manque de travail subissent la guerre, la famine (autour du Lac Tchad 10 millions de personnes sont en situation de pré-famine), la surpopulation…C’est facile de donner des conseils quand on est derrière son ordinateur bien au chaud et le ventre bien rempli de nourriture… en Europe.




      2



      1
        Algérien-
        18 janvier 2018 - 12 h 55 min

        A timour

        Non Monsieur timour, ces subsahariens n’ont ni faim ni froid ni rien qui les dérange chez eux. Dans leurs têtes c’est quitté leurs pays parce qu’ils sont des bras cassés à la recherche d’une vie facile sur le dos des autres. Ils sont tous rusés et malfaiteurs, la drogue c’est leur seul moyen de gagner de l’argent pour s’acheter des téléphones dernier modèle. Vous êtes certainement de l’âge de mes grands parents et je me permets de vous corriger. Verser des larmes sur ces voyous subsahariens veut dire que leurs trafiques, leur drogue, la falsification des billets d’argent, la pollution, l’alcool et leurs bagarres ne vous dérangent nullement. Nous vous demandons de laisser votre défense de côté et d’y penser plus objectivement. N’avez-vous pas vu à quel point l’Algérie est massacrée par ces faux pauvres, saleté, trafiques de tout genres, agressivité et audace exagéré, ils disent que nous les blancs nous devons quitter le nord de l’Afrique car il leur appartient, n’est ce pas du colonialisme que vous défendez.




        1



        1
    Les Egares
    17 janvier 2018 - 9 h 17 min

    Quitter son Pays , émigrer , pour aller où ??…normalement pour une vie meilleure , avec dignité humaine , respect !!!…et enfin donner de bonnes nouvelles à la Famille et ces enfants !…..Et malheureusement voici des James bond Migrants , Naïf , envoûté par l’Europe eldorado , qui émigrent pour finir dans l’eau , repêchés pour éviter la noyade et enfin finir dans des centres de rétention comme un Zoo ou finir à dormir sur les trotoirs au milieu des passants ‘…Où est tu mon beau pays !! que j’ai quitté et souvent fuit en cachette de ma famille …je pleure loin de ma famille et mon pays…et oui Cher migrant tu t’es fais avoir ..et bien danse maintenant et au moins ton expulsion se fera par Avion …retour chez toi…tout ça pour rien !! …mieux vaut tenir le mur chez toi que le tenir chez les autres à des milliers de km…..Les migrants intelligents n’existent pas !!! ..Finir dans l’eau…repêché..non merci !




    4



    1
      anonyme
      17 janvier 2018 - 18 h 18 min

      Egarés

      Ces migrants sont tous africains noirs, il ne s’agit pas de harragas algériens. Les algériens ne partent jamais par centaine de milliers.




      3



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.